En direct
Best of
Best of du 12 au 18 janvier
En direct
© PHILIPPE LOPEZ / AFP
La possibilité d'une île
Le FN appelle à voter LR dès le 1er tour à Mayotte : un symbole, mais pas trop
Publié le 16 mars 2018
Marine Le Pen a annoncé qu'elle soutiendrait le candidat LR lors des élections législatives qui doivent avoir lieu à Mayotte.
Redacteur en chef de l'Incorrect
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jacques de Guillebon
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Redacteur en chef de l'Incorrect
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Marine Le Pen a annoncé qu'elle soutiendrait le candidat LR lors des élections législatives qui doivent avoir lieu à Mayotte.

Atlantico : Marine Le Pen a demandé à ses électeurs du département de Mayotte de voter pour le candidat LR, Mansour Kamardine. Une première qui fera date et qui commence une histoire ou l'exception qui confirme la règle ?

Jacques de Guillebon : Tout d'abord, il ne me semble pas que cela soit une première. C'est déjà arrivé en Nouvelle-Calédonie dans un contexte différent. Les territoires ultramarins n'ont pas les mêmes configurations politiques que celle de l'Hexagone. Là en l'occurrence, la situation à Mayotte fait qu'elle a relativement peu d'intérêt à proposer un candidat au dernier moment. Elle pourrait, d'une certaine manière, envisager la même chose en Corse. Un candidat ne signifie pas de l'influence, et ce n'est pas forcément dans son intérêt de voir certains adversaires l'emporter, surtout dans ces territoires assez compliqués.

Mansour Kamardine est le seul candidat LR à avoir voter la confiance au gouvernement d'Edouard Philippe. N'y a-t-il pas une certaine incohérence ou désorganisation derrière ce choix ?

Je pense que cela montre surtout le mépris qu'ont les gens pour les élus d'outre-mer. Le fait qu'il ait voté la confiance au gouvernement en place importe peu. 

Marine Le Pen a appelé à passer "au-dessus de étiquettes partisanes" dans cette élection étant donné la situation critique que connait l'île. L'union nationale, la logique de "rassemblement" qu'indique le nouveau nom choisi par le Front National, est-elle devenue un objectif viable qui s'appliquerait à une certaine stratégie d'union de la droite ?

Possiblement. Je pense en tout cas que c'est ici bien manœuvré de la part de Marine Le Pen qui a profité de l'occasion qui s'offrait à elle de façon assez intelligente. Elle peut désormais arguer du fait qu'elle est pour le bien commun car au-delà de l'intérêt des partis. Ce n'est peut-être pas grand-chose, notamment sur la scène médiatique, mais ce choix lui donne cette image-là. Et ce même si, bien entendu, elle espère que ce renoncement à un candidat propre va ennuyer les Républicains dans le même temps. 

Après, la possibilité d'union des droites ne s'offre à elle aujourd'hui qu'en cas de situations critiques et anormales - comme celle à laquelle nous assistons, avec une crise sur l'île et une absence de candidat. Dans les autres cas, les appareils des partis fonctionnent toujours très bien et empêcheront à l'échelle nationale, dans l'Hexagone, qu'une telle situation se reproduise. Surtout quand on observe à quel point les Républicains ne cessent de répéter leur mantra du "jamais d'alliance avec le Front National" depuis l'annonce de la présidente du Rassemblement National. Dans cette situation, cela s'explique car seul le Front National a à y gagner. Ils restent donc sur la défensive, comme le montre leurs réactions ce matin. Le parti nationaliste, à rebours, pourra se targuer aux Européennes de refuser la logique des partis, d'être hors système et de chercher avant tout à rassembler des partis qui se retrouvent sur la même ligne... Une certaine cohérence qui s'opposerait ainsi à l'attitude de Républicains campés sur leur pré carré et tentant de tracer des limites à leur droite comme à leur gauche.

Il sera cependant intéressant d'observer comment la situation pourrait évoluer au niveau local. Cela ne se fera pas de la même façon aux législatives, où c'est trop visible, mais dans des cas de configuration un peu compliquées au second tour au niveau local, on peut s'attendre à ce que, comme c'est déjà arrivé, des candidats acceptent de passer outre la ligne rouge fixée par la logique des partis. L'avenir nous le dira. 

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Connaissez vous Marie Kondo (la Japonaise qui a déclenché une folie du rangement dans le monde qui ne devrait pas tarder à atteindre la France) ?
02.
L'étonnante proposition de Brigitte Macron à Valérie Trierweiler et Carla Bruni-Sarkozy
03.
Plus court mais mieux indemnisé : cette réforme de l’assurance chômage qui pourrait offrir une solution aux demandeurs d’emplois
04.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
05.
Changement climatique : Alexandria Ocasio-Cortez déclare que "le monde touchera à sa fin dans 12 ans"
06.
La tombe de Marc Antoine et Cléopâtre serait sur le point d'être découverte
07.
Aix-la-Chapelle ou la dernière illustration en date de l’intimidation morale qui asphyxie la démocratie française
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Plus court mais mieux indemnisé : cette réforme de l’assurance chômage qui pourrait offrir une solution aux demandeurs d’emplois
03.
Comment le Canard Enchaîné a envoyé François Fillon, Jacques Chaban-Delmas et Valéry Giscard d'Estaing au cimetière des éléphants de la politique
04.
Jacques Chirac, ce soudard amateur de bières et de belles femmes qui s'est avéré être un excellent chef des armées
05.
Connaissez vous Marie Kondo (la Japonaise qui a déclenché une folie du rangement dans le monde qui ne devrait pas tarder à atteindre la France) ?
06.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France ne vend pas l’Alsace à l’Allemagne mais les deux pays scellent la coupure entre les dirigeants et leurs peuples
07.
La tombe de Marc Antoine et Cléopâtre serait sur le point d'être découverte
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France ne vend pas l’Alsace à l’Allemagne mais les deux pays scellent la coupure entre les dirigeants et leurs peuples
03.
Les patrons américains préfèrent la France de Macron à l’Amérique de Donald Trump et l’idée du « grand débat » leur plait
04.
Aix-la-Chapelle ou la dernière illustration en date de l’intimidation morale qui asphyxie la démocratie française
05.
La tombe de Marc Antoine et Cléopâtre serait sur le point d'être découverte
06.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France est-elle en train de renouveler avec l’Allemagne l’erreur de François Mitterrand au moment de la réunification ?
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Gilets jaunes : l’inexplicable (et énorme) échec des Républicains
03.
Aix-la-Chapelle ou la dernière illustration en date de l’intimidation morale qui asphyxie la démocratie française
04.
Radioscopie des dépenses de la France : ces nouvelles inégalités qui se cachent derrière la puissance apparente de l'État-providence
05.
Emmanuel Macron est brillant, mais il n’est pas le président qu’il faut à la France
06.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France est-elle en train de renouveler avec l’Allemagne l’erreur de François Mitterrand au moment de la réunification ?
Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 17/03/2018 - 09:59
Oui, la manœuvre de Marine Le Pen est excellente!
elle tend à cliver la droite entre ceux qui sont pour le dialogue (Poisson, Mariani...), et ceux qui sont contre le dialogue, tout en pensant pomper les voix du Front National...pauvres naïfs, va!
A M A
- 16/03/2018 - 15:46
Au secours!!! Jean-Marie,
Au secours!!! Jean-Marie, reviens....
MIMINE 95
- 16/03/2018 - 14:13
POUR CE QUI EST DU MEPRIS POUR L' OUTRE MER
la visibilité de ces "régions" Françaises est pour ainsi dire nulle en France métropolitaine. Le "métropolitain" est bien plus informé sur l'Afrique et les Africains du nord au Sud,leur culture et leurs misérés etc etc, que de la culture et de ce que vivent ses concitoyens ultra marins. La faute à qui ? Peur de quoi ?