En direct
Best of
Best of du 27 juin au 3 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand la novlangue de la Mairie de Paris se traduit en réalité cauchemardesque

02.

Islam politique : nouveau gouvernement, vieilles lâchetés

03.

Jacqueline Eustache-Brinio : "La France est confrontée à une pression de l’Islam Politique"

04.

Les Français ont rattrapé les Allemands en... consommation de produits bio

05.

Horizon 2022 : le sondage qui (re)douche les espoirs de la droite LR

06.

Une étude du MIT découvre que les villes ne sont les plus pourvoyeurs d’opportunités économiques qu’elles ont longtemps été

07.

Macron dans le piège du micro-management; Philippe face à une fenêtre politique étroite, Castaner à la vengeance de Castex, Aubry à de graves accusations d’irrégularités, la France à de mauvais choix de relocalisation; Amazon au secours du cinéma français

01.

Ophélie Winter médite à la Réunion; Brigitte Macron se promène lugubre en baskets, Edith Philippe souriante en tongs, Catherine Deneuve cheveux au vent et souliers vernis; Melania Trump abuse de l’auto-bronzant; Benjamin Biolay a une fille cachée

02.

Après avoir massivement accepté le télétravail, les Français commencent à en ressentir les perversions...

03.

Souveraineté numérique : le choix inquiétant fait par la BPI pour l’hébergement des données sur les prêts des entreprises françaises affaiblies par le Covid-19

04.

Tesla à 200 milliards de dollars, c’est le casse du siècle digital ou la promesse du monde d’après...

05.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

06.

Affaire Epstein : Ghislaine Maxwell détiendrait plusieurs vidéos d'actes pédophiles commis chez le milliardaire Jeffrey Epstein

01.

Jean Castex, une menace bien plus grande pour LR qu’Edouard Philippe ?

02.

Le président algérien réclame (encore) des excuses à la France. Quand sera-t-il rassasié ?

03.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

04.

Islam politique : nouveau gouvernement, vieilles lâchetés

05.

Et le ministre (Dupond-Moretti) brûla ce que l'avocat (Dupond-Moretti) avait adoré !

06.

Reformator ? Quitte à jouer à l’éléphant dans un magasin de porcelaine, que changer pour une justice plus efficace ET plus respectueuse des libertés ?

ça vient d'être publié
007
L'espion égyptien qui travaillait dans l'entourage d'Angela Merkel a été démasqué
il y a 17 min 45 sec
light > Science
Une vie de chien
Non, l'âge humain de votre chien ne se multiplie pas par sept
il y a 1 heure 49 min
pépites > Economie
L'euro fort
L'Irlandais Paschal Donohoe prend la tête de l'Eurogroupe
il y a 3 heures 43 min
pépites > France
Sécurité
En déplacement à Dijon, Jean Castex dénonce des comportements "inadmissibles"
il y a 5 heures 26 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand le rouge se met à fumer et quand la cible a du plomb dans l’heure : c’est l’actualité caniculaire des montres
il y a 7 heures 45 min
décryptage > Politique
Sale temps pour Paris

Quand la novlangue de la Mairie de Paris se traduit en réalité cauchemardesque

il y a 8 heures 35 min
décryptage > Economie
Des villes et des désavantages

Une étude du MIT découvre que les villes ne sont les plus pourvoyeurs d’opportunités économiques qu’elles ont longtemps été

il y a 9 heures 1 min
décryptage > France
Nouveau Gouvernement : vieilles lâchetés

Islam politique : nouveau gouvernement, vieilles lâchetés

il y a 9 heures 34 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le flambeur de la Caspienne" de Jean-Christophe Rufin : une enquête captivante menée par un, désormais fameux, vice-consul décalé et fin limier

il y a 1 jour 2 heures
light > Economie
Couple bio-bobo
Les Français ont rattrapé les Allemands en... consommation de produits bio
il y a 1 jour 3 heures
pépites > Justice
Le retour de la justice
Le parquet de Paris enquête sur les fraudes au "chômage partiel"
il y a 1 heure 19 min
pépites > France
Rénovation vintage
C’est officiel : la flèche de Notre-Dame de Paris sera reconstruite à l’identique
il y a 3 heures 18 min
pépites > France
Fin de partie
L'état d'urgence sanitaire prend fin aujourd'hui, qu'est ce que cela signifie ?
il y a 4 heures 7 min
pépite vidéo > France
Reconnaissance
Lors du défilé du 14 juillet, l'armée de l'air rendra hommage aux personnel soignant
il y a 6 heures 2 min
rendez-vous > International
Géopolitico-scanner
Du chaos syrien au chaos libyen, entretien exclusif avec Randa Kassis
il y a 8 heures 16 min
décryptage > Politique
Vieille recette

Vers un nouveau haut commissaire au plan : singer De Gaulle ne peut tenir lieu d’action

il y a 8 heures 47 min
décryptage > France
Vie politique

Jacqueline Eustache-Brinio : "La France est confrontée à une pression de l’Islam Politique"

il y a 9 heures 14 min
pépites > France
Hommage
La gendarme tuée par un chauffard reçoit la légion d'honneur à titre posthume
il y a 1 jour 1 heure
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Chained / Beloved" de Yaron Shani : un dyptique dramatique passionnant autour d’un couple en difficulté…

il y a 1 jour 2 heures
pépites > Justice
À coeur ouvert
L'enquête au centre du don des corps s'ouvre pour "atteinte à l’intégrité du cadavre"
il y a 1 jour 3 heures
© Capture d'écran France 3
© Capture d'écran France 3
Analyse

Gérald Darmanin à l'Emission Politique : habile, très habile, moins de vision...

Publié le 16 mars 2018
Sur le plateau de l'Emission Politique, le Ministre des Comptes Publics a déployé toute son énergie (elle est grande), pour démontrer le bien fondé de la politique économique d'Emmanuel Macron.
Anita Hausser
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Anita Hausser, journaliste, est éditorialiste à Atlantico, et offre à ses lecteurs un décryptage des coulisses de la politique française et internationale. Elle a notamment publié Sarkozy, itinéraire d'une ambition (Editions l'Archipel, 2003)....
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Sur le plateau de l'Emission Politique, le Ministre des Comptes Publics a déployé toute son énergie (elle est grande), pour démontrer le bien fondé de la politique économique d'Emmanuel Macron.

En quittant le plateau de l'Emission politique, Gérald Darmanin  a dû se dire : "Vivement le mois d'octobre". ..Pourquoi octobre? c'est théoriquement à cette échéance  que les retraités qui ont vu leur revenu mensuel amputé en raison de la hausse de la CSG, devraient "voir la couleur" de la compensation de cette mesure grâce à la diminution de la taxe d'habitation promise par Emmanuel Macron. Sur le plateau de l'Emission Politique, le Ministre des Comptes Publics a déployé toute son énergie (elle est grande), pour démontrer le bien fondé de la politique économique d'Emmanuel Macron. Lui  qui n'a pas fait l'ENA, tient un discours clair, précis, pas techno, mais pas forcément convaincant en cette période où la grogne sociale mlenace. D'après le sondage post émission , 49% des personnes interrogées représentatives de l'ensemble des Français ont trouvé Gérald Darmanin  convaincant  et 67% pensent que "la politique gouvernementale ne va pas dans le bon sens". Il assure pourtant que la SNCF ne sera pas privatisée, et que le gouvernement ne veut  pas supprimer les petites lignes. Gérald Darmanin  assume : "il faut savoir être impopulaire lorsque l'on est responsable", a-t-il déclaré à propos de la limitation de la vitesse à 80km/ heure sur les routes, mais la remarque se veut plus générale. Sa défense est moins facile lorsqu'il se retrouve face à un contradicteur coriace comme Olivier Besancenot. Le porte parole du Nouveau  Parti Anticapitaliste  est mordant quand il évoque la situation dans les EHPAD : "On peut mesurer le degré d'humanité d'une société à la façon dont elle traite ses aînés. Et aujourd'hui monsieur Darmanin, il y a de quoi avoir honte", lance le leader d'extrême gauche au moment où le mouvement de contestation dans les maisons de retraite menace de prendre de l'ampleur, ou encore lorsqu'il martèle: "la réforme fiscale profite aux plus riches, et même aux plus riches parmi les plus riches ", avant de s'en prendre au fameux "verrou de Bercy" qui laisse l'administration fiscale libre de régler les contentieux fiscaux avec les contribuables indélicats, sans les poursuivre devant la Justice. Cela concerne évidemment les gros fraudeurs. Le Ministre concède qu'"à partir d'une certaine somme  nous pourrions effectivement travailler avec la Justice pour être plus efficaces"... 

Gérald Darmanin a eu la partie beaucoup plus facile avec "l'invité surprise" Jean-Marie Le Pen , qui fait figure de vieux monsieur que l'on n'a même plus envie de bousculer, et que l'on écoute poliment rabâcher  son discours  contre la déferlante de l'immigration . Et lorsqu'on demande  à Gérald Darmanin ce qu'il pense du soutien de Marine Le Pen au candidat LR , son ancienne famille politique à l'élection partielle de Mayotte , il rappelle simplement qu'il l'a quittée parce qu'elle n'a pas appelé à voter contre Marine Le Pen à l'élection présidentielle. Le Ministre des Comptes Publics qui subit des vents contraires, ne perd jamais son calme sur le plateau . Lui qui a fait l'objet d'accusations d'abus sexuels (-une plainte classée sans suite à deux reprises), et une femme l'accuse d'abus de faiblesse, accusation contre laquelle il a lui même porté plainte pour calomnie, se défend d'avoir jamais commis d'abus de faiblesse  et déplore que la presse ne consacre qu'une place infime à l'information lorsque quelqu'un est mis hors de cause. Il le dit sans s'indigner. Ce calme apparent , c'est sans doute ce qui le différencie le plus de Nicolas Sarkozy avec qui il s'était affiché plus tot dans la journée à l'occasion de la remise de la Légion d'Honneur au  maire de Tourcoing. L'ancien président a couvert de louanges  son lointain successeur à Bercy qui fut son directeur de campagne pendant la primaire de la droite: "Gérald a été fidèle, extrêmement fidèle", a-t-il déclaré en le qualifiant de "grand politique". On dit parfois  que les deux hommes sont faits du même bois ...On dit aussi que Darmanin est l'anti-Wauquiez. Pour l'heure Gérald Darmanin  affiche la modeste ambition de redevenir maire de Tourcoing, (- il l'a été à 30 ans, avant de devenir Ministre), et non maire de Lille, comme certains le prétendent, mais  nourrit d'autres ambitions. En se rasant, ou en réfléchissant . Mais ce n'est pas (-encore) le moment d'en parler.

 

 

 

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (8)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
moneo
- 17/03/2018 - 09:25
Philippe fait gaffe
il a des dents qui rayent le parquet ça serait acceptable s'il avait une seule ombre d'idée pour essayer de nous sortir de l'anomie.alors que la seule idée qu'il ait ,c'est d'arriver au sommet du cocotier pour satisfaire son ego et combler son complexe d'infériorité sociale
Vincennes
- 16/03/2018 - 23:36
Amusant de constater que pour DARMANIN, la NULLISISME
chef politique N.St CRICQ (femme d'O. Duhamel, c'est dire), n'a pas imposé le contrôle des fack news venant de Darmanin !!!!! ce qu'elle avait imposé pour Wauquier, bien évidemment. Elle dégage quand a copine d'Hollande !!
cloette
- 16/03/2018 - 17:35
et ses casseroles ?
des fake-news ? ou on n'en parle plus ?