En direct
Best of
Best of du 8 au 14 juin
En direct
Peut mieux faire
Et si les candidats à la présidentielle étaient des écoliers ?
Publié le 22 avril 2012
Christian Millau fait revivre ses souvenirs sur fond de campagne présidentielle dans son "Journal d'un mauvais Français". Pour le 1er avril, il se met dans la peau d'un instituteur et donne des appréciations à certains candidats à l'élection présidentielle (Extrait 2/2).
Grand reporter, critique littéraire notamment pour le journal Service Littéraire, satiriste, Christian Millau est aussi écrivain.Parmi ses parutions les plus récentes : Au galop des hussards (Grand prix de l'Académie française de la biographie et prix...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Christian Millau
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Grand reporter, critique littéraire notamment pour le journal Service Littéraire, satiriste, Christian Millau est aussi écrivain.Parmi ses parutions les plus récentes : Au galop des hussards (Grand prix de l'Académie française de la biographie et prix...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Christian Millau fait revivre ses souvenirs sur fond de campagne présidentielle dans son "Journal d'un mauvais Français". Pour le 1er avril, il se met dans la peau d'un instituteur et donne des appréciations à certains candidats à l'élection présidentielle (Extrait 2/2).

1er avril

Le 22 avril, je pourrai vous dire qui a perdu et le 6 mai qui a gagné. En attendant, je ferme mon Journal. Pour moi, l’école est finie. C’est le moment de distribuer les bulletins de fin d’année, assortis, selon les dernières directives de l’Éducation nationale, d’un court portrait psychologique de chaque élève.

  • Sarkozy Nicolas


S’est ressaisi après une période de relâchement. Devrait retrouver sa place de premier de la classe. Son bagage littéraire s’est amélioré. Il s’est mis à lire les bons auteurs. Toutefois, aucun progrès en musique, en dessin ou en histoire de l’art. Pour le reste, il étonne par son énergie, son culot et sa faculté à s’adapter aux situations nouvelles.

Dans le passé, son impulsivité lui a joué des tours, mais on le sent plus concentré et réfléchi. Ses professeurs et ses condisciples admirent ses dons d’orateur, dont il a donné récemment une nouvelle preuve à l’occasion du banquet de la Saint-Charlemagne. Certains se plaignent néanmoins de son insistance à vouloir les convaincre à tout propos de la supériorité de ses opinions. D’aucuns le soupçonnent même de vouloir renverser M. le Principal pour prendre sa place.
Orientation:
les sports de compétition ou les arts du spectacle.

  • Hollande François


Élève studieux, attentif en classe, jamais turbulent, toujours prêt à aider ses petits camarades. Un bon niveau scolaire dans toutes les matières, en particulier en orthographe, récitation et calcul. Aspire à devenir le premier de la classe mais se fait à l’idée d’en être le second. Discret et bien élevé, il ne cherche pas à s’imposer mais, au contraire, à trouver en toute chose une possibilité de compromis ou de conciliation. D’un naturel doux et même un peu passif, il s’expose le moins possible. Ainsi a-t-il abandonné les cours de boxe française et de judo au profit du vélo d’appartement.
Orientation: le notariat, la magistrature. S’épanouirait sans doute mieux en province que dans les turbulences de la vie parisienne.

  • Marine Le Pen


Bonne élève, sauf en arithmétique et en économie où ses notes sont très au-dessous de la moyenne. Sous des allures de jeune fille enjouée se cache une nature de chef, péremptoire et autoritaire, dont ses camarades de classe font souvent les frais. Elle pourrait en grandissant devenir
despotique et intolérante. Beaucoup de bagout et même, durant les cours, une propension à couper la parole à sa maîtresse. A son avis sur tout et entend non seulement le donner, mais l’imposer.
Orientation: les relations publiques, les techniques de vente, la conduite de poids lourds.

  • Mélenchon Jean-Luc


Doué d’une intelligence vive, portée sur l’histoire et la philosophie, mais complètement fermée aux sciences exactes et à l’économie politique.
Pose beaucoup de problèmes à la direction du collège. Il a créé une cellule, La Carmagnole : se mettant – par jeu – dans la peau d’un tribun de la Révolution française, il menace de couper la tête des parents d’élèves qui disposent de revenus élevés, voire simplement confortables.

Les enfants de ces derniers soutiennent avec enthousiasme le projet. Il n’a pas son pareil pour rameuter dans la cour de récréation les garçons et les filles de tous âges – quoique les filles se montrent plus réservées à son égard depuis qu’il les a traitées de « perruches ». Déconnecté du monde moderne, il vit dans le passé, en particulier à l’époque de la Terreur et de la Commune. Son discours vindicatif et primaire ne doit toutefois pas être pris au pied de la lettre : ambitieux et roublard, il est capable d’en changer selon les circonstances et au mieux de ses intérêts. En privé, c’est un jeune homme courtois, d’un abord agréable et dénué, semble-t-il, de toute méchanceté.
Orientation: trader ou commercial dans le secteur de l’automobile ou des assurances. Pourquoi pas le spectacle de cabaret, style « one-man show ». (...)

J’arrête là. Légèrement amer, comme le serait le passionné de rugby quittant le stade avant de savoir qui a remporté le Tournoi des six nations. Mais en même temps, parcouru par la délicieuse excitation du parieur qui vient de déposer sa mise au guichet d’un champ de courses.

____________________________________________________________

Extrait de Journal d'un mauvais Français, Editions du Rocher (20 avril 2012)

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Mariage de Karine Ferri : Nikos n'est pas venu, les autres stars non plus; Laeticia Hallyday se rabiboche avec son père, Meghan Markle aurait fait fuir sa mère, Rihanna renoue avec son milliardaire;  Kate Middleton snobe Rose, Britney Spears s'arrondit
02.
Mais pourquoi s’abstenir de faire des enfants pour sauver la planète alors que le pic démographique est passé ? Petits arguments chiffrés
03.
Loi Alimentation : sans surprise, les effets pervers s'accumulent
04.
Vous pensiez qu’un verre de lait et un jus d’orange étaient le petit-déjeuner parfait ? Voilà pourquoi vous avez tort
05.
L’arrestation d'un journaliste qui montre que Poutine contrôle beaucoup moins la Russie et ses services de renseignement qu’on l’imagine depuis l’étranger
06.
Le sondage qui montre que les sympathisants de LREM se situent de plus en plus à droite
07.
Révolution sur canapé : une enquête montre que 92% des activistes berlinois d’extrême-gauche vivent chez papa-maman
01.
Mariage de Karine Ferri : Nikos n'est pas venu, les autres stars non plus; Laeticia Hallyday se rabiboche avec son père, Meghan Markle aurait fait fuir sa mère, Rihanna renoue avec son milliardaire;  Kate Middleton snobe Rose, Britney Spears s'arrondit
02.
Cette nouvelle technique du dépistage du cancer de la prostate qui pourrait sauver de nombreuses vies
03.
Justification des violences contre les femmes : les étonnants propos de l’imam de l’université la plus prestigieuse du monde sunnite
04.
Hausse des prix de l’électricité : merci qui ?
05.
Réforme des retraites : pourquoi les salariés du privé ont toutes les raisons de s’inquiéter
06.
Révolution sur canapé : une enquête montre que 92% des activistes berlinois d’extrême-gauche vivent chez papa-maman
01.
PMA : la droite est-elle menacée de commettre la même erreur qu’avec le progressisme des années 60 qu’elle a accepté en bloc au nom de l’évolution de la société ?
02.
“Droite moderne”, “LREM pragmatique pour le bien du pays” : mais au fait, qu’est ce que cela veut vraiment dire ?
03.
SOS partis disparus : quand la démocratie française s’abîme dans une crise d’immaturité collective
04.
Emmanuelle Mignon, proche de Nicolas Sarkozy, qualifie Emmanuel Macron de "meilleur président de droite qu'on ait eu depuis un certain temps"
05.
Justification des violences contre les femmes : les étonnants propos de l’imam de l’université la plus prestigieuse du monde sunnite
06.
La droite après Les Républicains
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Pas d'autres commentaires