En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

02.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

03.

Ce plancher de verre qui protège de plus en plus les enfants des riches des conséquences de leur manque de talents ou d’efforts

04.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

05.

Tensions communautaristes et laïcité : cette spirale de ressentis victimaires dans laquelle sombrent les débats publics français

06.

Inquiétudes sur la bioéthique : ces autres dispositions votées par l’Assemblée que le débat sur la PMA a masquées

07.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

01.

Quand Jean-Pierre Descombes chantait pour Maître Capello

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

06.

Elon Musk : un visionnaire qui a décidé de bouleverser le monde de l’automobile

01.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

02.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

03.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

04.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

05.

Tensions communautaristes et laïcité : cette spirale de ressentis victimaires dans laquelle sombrent les débats publics français

06.

Esther Duflo : petites questions critiques sur un prix nobel très (trop ?) consensuel

ça vient d'être publié
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 15 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 4 heures 58 min
pépites > Religion
Off
En privé, Macron trouve "irresponsable de faire des amalgames et de stigmatiser" sur l'islam
il y a 6 heures 20 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Livre Audio : "La cage dorée" de Camilla Lackberg, Les livres s'écoutent aussi

il y a 7 heures 23 min
pépites > Environnement
Usine à gaz
Pourquoi le "Green Deal" d'Ursula von der Leyen pourrait bien être un projet mort-né
il y a 9 heures 11 min
décryptage > Religion
Touche pas à mon Islam !

Non, il ne faut pas parler de Mohamed Merah, ni des souffrances des chrétiens d'orient : la croisade de France Culture contre l'islamophobie des médias

il y a 11 heures 11 min
décryptage > International
Cynisme

La Syrie, dernier tombeau des idéalismes

il y a 11 heures 58 min
décryptage > Europe
Drôle de guerre

Conseil des ministres franco-allemand : Angela Merkel et Emmanuel Macron ne peuvent plus cacher la crise du couple moteur de la construction européenne

il y a 12 heures 18 min
décryptage > Société
Habile

Inquiétudes sur la bioéthique : ces autres dispositions votées par l’Assemblée que le débat sur la PMA a masquées

il y a 12 heures 33 min
décryptage > Société
Méritocratie en panne

Ce plancher de verre qui protège de plus en plus les enfants des riches des conséquences de leur manque de talents ou d’efforts

il y a 13 heures 3 min
décryptage > Religion
Victimisation

Tensions communautaristes et laïcité : cette spirale de ressentis victimaires dans laquelle sombrent les débats publics français

il y a 13 heures 16 min
light > Insolite
L'homme qui murmurait à l'oreille des chevaux
Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument
il y a 5 heures 56 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"L'aube des idoles" de Pierre Bentata : Voici décortiquées quelques croyances d’aujourd’hui, souvent prêtes à l’emploi, parfois radicales…

il y a 7 heures 18 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Cinéma : Fahim : Avec cette histoire vraie, Pef quitte la comédie pour le drame sociétal

il y a 7 heures 28 min
pépite vidéo > Société
Polémique
Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"
il y a 10 heures 1 min
décryptage > Société
Blog

Ce qu’être libéral signifie vraiment

il y a 11 heures 39 min
décryptage > Religion
Tribune

L'hydre islamiste ne sera pas combattue efficacement sans combattre aussi l'auto-censure des débats publics

il y a 12 heures 4 min
décryptage > Nouveau monde
Nouvelles menaces

Infox, astroturfing, bad buzz : ces nouvelles menaces qui peuvent coûter des milliards aux entreprises

il y a 12 heures 24 min
décryptage > Religion
Essentialisation

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

il y a 12 heures 50 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

il y a 13 heures 10 min
pépite vidéo > Religion
Polémique
Polémique sur le port du voile : doit-on l'interdire en sortie scolaire ?
il y a 1 jour 3 heures
© LOIC VENANCE / AFP
© LOIC VENANCE / AFP
Avis

Paris : les voies sur berge méritent une autre vision que celle de Mme Hidalgo

Publié le 27 février 2018
La décision du Tribunal Administratif de Paris annulant la piétonisation des voies sur berges rive droite a fait l’effet d’une véritable bombe politique sur l’Hôtel de Ville.
Jérôme Dubus est Conseil de Paris, Porte-Parole du groupe Parisiens Progressistes Constructifs et Indépendants (PPCI), représentant de la Majorité Présidentielle dans le 17ème arrondissement et En Marche ! depuis mars 2017. Un site internet lui est...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jérôme Dubus
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jérôme Dubus est Conseil de Paris, Porte-Parole du groupe Parisiens Progressistes Constructifs et Indépendants (PPCI), représentant de la Majorité Présidentielle dans le 17ème arrondissement et En Marche ! depuis mars 2017. Un site internet lui est...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La décision du Tribunal Administratif de Paris annulant la piétonisation des voies sur berges rive droite a fait l’effet d’une véritable bombe politique sur l’Hôtel de Ville.

La décision du Tribunal Administratif de Paris annulant la piétonisation des voies sur berges rive droite a fait l’effet d’une véritable  bombe politique sur l’Hôtel de Ville. Mesure phare du mandat d’Anne Hidalgo, votée en 2016 et mise en application en 2017, cette décision a été justifiée principalement par la lutte contre la pollution automobile à Paris.

Le jugement est particulièrement sévère pour la Maire actuelle dont l’absence d’esprit d’ouverture et de sens de la concertation caractérise désormais un mandat débuté en 2014. Car la « méthode » Hidalgo devient synonyme d’échecs répétés : annulation du contrat Decaux sur les panneaux publicitaires ; suppression en catastrophe du marché de Noel et de la Grande Roue ; fiasco industriel du Vélib’ ;  la liste des erreurs et des bourdes s’allonge jour après jour. Jamais Paris n’aura connu autant d’avaries judiciaires que lors de ce mandat. Pour quelqu’un qui se targuait lorsqu’ elle était 1ere adjointe en charge de l’Urbanisme de « gagner tous les procès » intentés à la Ville, le coup est rude !

La comparaison avec la piétonisation de la rive gauche, un axe de circulation certes moins emprunté que la rive droite révèle l’incroyable capacité de Mme Hidalgo à susciter des oppositions et des conflits par sa volonté de transgresser les règles urbanistiques et les pouvoirs dévolus au Maire de Paris par la loi. Réalisée par son prédécesseur, la piétonisation de la rive gauche ne suscite plus aujourd’hui aucun débat : des centaines de milliers de personnes profitent de la reconquête des berges et de la proximité retrouvée de la Seine. Une nouvelle fois, Mme Hidalgo a voulu passer en force alors que de nombreuses voix, et pas seulement celles de l’opposition, lui avaient conseillé un calendrier plus prudent et une concertation plus large et plus approfondie. Pour un édile, qui a fait de la modernité son talisman électoral, sa marque de fabrique, c’est toute une  image, finalement assez factice qui s’effondre. La modernité, c’est un peu comme l’amour : il ne suffit pas d’en parler. Encore faut-il en apporter des preuves notamment dans le mode de gouvernance d’une des quatre villes-mondes.

De même, la lutte contre la pollution atmosphérique ne se limite pas à la lutte contre la voiture. Le chauffage urbain porte dans ce domaine la même responsabilité. Or sur ce sujet, Paris accumule les retards. La méthode actuelle n’est donc pas la bonne. Faut-il pour autant condamner définitivement la reconquête du fleuve et de ses berges ? Ce serait une erreur manifeste que de vouloir revenir au statut pré 2016. Toutes les grandes capitales régionales françaises traversées par un fleuve comme Lyon ou Bordeaux ont réussi brillamment et sans remise en cause judiciaire la mise en valeur de leur patrimoine fluvial. Il en de même à Londres ou à Rome.

Oublions l’échec de Mme Hidalgo : il lui est directement imputable par manque d’humilité et d’ouverture. Mais ne condamnons pas définitivement un projet auquel il convient désormais de donner une ambition régionale, européenne voire mondiale. Un grand concours international d’architectes élaboré de concert avec la Métropole et le Région pourrait relancer cette belle ambition au service des Parisiens et des Franciliens. En effet, tous les atouts touristiques de ce lieu unique sont loin d’être exploités : nous devons aussi  en tenir compte désormais.

Les voies sur berges méritent une autre vision que celle étriquée de Mme Hidalgo. L’urbanisation de Paris se ralentit,  par l’achèvement proche des grandes opérations d’aménagement actuelles et faute de nouveaux terrains disponibles. Dans les décennies qui viennent, l’embellissement du Paris existant  redeviendra  la priorité.  Dans cet objectif, les voies sur berges, classées au patrimoine mondial de l’Unesco, devront occuper dès demain une place de choix.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

02.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

03.

Ce plancher de verre qui protège de plus en plus les enfants des riches des conséquences de leur manque de talents ou d’efforts

04.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

05.

Tensions communautaristes et laïcité : cette spirale de ressentis victimaires dans laquelle sombrent les débats publics français

06.

Inquiétudes sur la bioéthique : ces autres dispositions votées par l’Assemblée que le débat sur la PMA a masquées

07.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

01.

Quand Jean-Pierre Descombes chantait pour Maître Capello

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

06.

Elon Musk : un visionnaire qui a décidé de bouleverser le monde de l’automobile

01.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

02.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

03.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

04.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

05.

Tensions communautaristes et laïcité : cette spirale de ressentis victimaires dans laquelle sombrent les débats publics français

06.

Esther Duflo : petites questions critiques sur un prix nobel très (trop ?) consensuel

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 28/02/2018 - 00:56
L’attractivité de Paris était-elle mauvaise, avant?...
Non! Elle était même excellente avec deux voies sur berge qui permettaient de fluidifier le trafic, et de rejoindre, en moins d’une demi-heure la porte d’Ivry à la porte de St Cloud, dans les deux sens. Il paraissait évident que la fermeture de ces deux artères vitales allaient asphyxier inexorablement Paris. Ce « marcheur » souhaiterait redonner une place de choix aux voies sur berge, alors que ces voies constituaient déjà un patrimoine exceptionnel, avant socialisation de ces voies, pour ceux qui savent marcher loin...
Fleurs2jasmin
- 27/02/2018 - 13:11
Comparé paris a Lyon ou meme Bordeau ....
"Toutes les grandes capitales régionales françaises traversées par un fleuve comme Lyon ou Bordeaux ont réussi brillamment et sans remise en cause judiciaire la mise en valeur de leur patrimoine fluvial" Comparer ces deux villes a Paris en terme d'urbanisation, d'activité et de peuplement n'est pas une bonne idée. Paris est énorme comme ville près de 2 millions d'habitants, je vis dans le centre de paris, la ou une large partie du trafic s'est reporté, c'est devenu invivable tant a cause de la pollution que du bruit. Avant toute chose commençons a proposer des transports divers et variés et de qualité ! Actuellement on s'entasse dans les transports en commun, et je parle pas de ceux qui ont besoin d'outils pour bosser, ils ne vont pas les trimballer sur la tete ! J'étais pour ce réaménagement, mais sans avoir prit conscience du bordel insoutenable que cela créerait ! Ce qui est certain les quais c'est juste l'arbre qui cache la foret avec MME HIDALGO,