En direct
Best of
Best of du 30 novembre au 6 décembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Elections municipales à Paris : percée de Rachida Dati qui fait jeu égal avec Benjamin Griveaux et devance Cédric Villani

03.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

04.

Jamais une mission spatiale ne s’était autant approchée du soleil. Voilà ce que la Nasa en a appris

05.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

06.

Condamnation à la baisse : ce que la justice française semble ne pas comprendre du tout du djihadisme

07.

Fraude massive à la TVA dans le e-commerce : pourquoi il est urgent de simplifier notre système fiscal

01.

La preuve par 4

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

03.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

04.

Retraite : la grève va tuer le projet du gouvernement mais faire la fortune des plans d’épargne par capitalisation

05.

Qwant : "Proie" de la Géopolitique de l’Internet

06.

Derrière la crispation sur les retraites, la génération la plus immature de l’histoire

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

03.

Grèves : où va le conflit ? Les clés pour se laisser aller à faire de petites prédictions

04.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

05.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

06.

Pourquoi la possibilité de baisser le point de retraite est en fait une mesure de justice sociale

ça vient d'être publié
décryptage > Europe
Surprises

Surprises à la carte : ce que la géographie de l’euroscepticisme nous apprend des racines du trouble politique qui ébranle l’Union

il y a 18 min 39 sec
décryptage > Terrorisme
Incompréhension

Condamnation à la baisse : ce que la justice française semble ne pas comprendre du tout du djihadisme

il y a 3 heures 39 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

Conflit sur les retraites : la France s’enfonce dans un chaos inextricable et contradictoire qui ressemble de plus en plus à ce que vivent les Britanniques avec le Brexit

il y a 4 heures 1 min
pépites > Religion
Solidarité et soutien
Attaque contre la mosquée de Bayonne : SOS Racisme lance un appel de soutien pour une marche solidaire ce dimanche 15 décembre
il y a 11 heures 11 min
pépites > Media
Justice
Discours de la Convention de la droite diffusé sur LCI : Eric Zemmour sera jugé à la fin du mois de janvier
il y a 12 heures 48 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 9 décembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 15 heures 30 min
light > Culture
Principe de précaution pour Disney
Le prochain opus de la saga Star Wars présenterait des risques d’épilepsie
il y a 16 heures 59 min
pépites > Politique
Crise
Levallois-Perret : Sylvie Ramond, adjointe de Patrick Balkany, démissionne de la majorité municipale
il y a 18 heures 22 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Soyez gentils" de George Saunders : un discours à contre-courant bien réconfortant

il y a 20 heures 36 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Rouge impératrice" de Léonora Miano : au XXIIème siècle, une Afrique pacifiée et prospère accueille des “Sinistrés”, descendants des colons européens

il y a 20 heures 56 min
décryptage > Science
Découverte

Quand le simulateur énergétique du MIT montre qu’il demeure possible de limiter à la hausse des températures à 1,1°C sans décroissance tout en passant des énergies fossiles

il y a 59 min 31 sec
décryptage > Economie
Génération 1975

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

il y a 3 heures 47 min
décryptage > Politique
To Reforme or not To Reform

Emmanuel Macron sera-t-il le Gorbatchev du “cercle de la raison” ?

il y a 4 heures 6 min
pépites > Politique
Sondages
Elections municipales à Paris : percée de Rachida Dati qui fait jeu égal avec Benjamin Griveaux et devance Cédric Villani
il y a 12 heures 1 min
pépites > Sport
Drapeau neutre
Exclusion de la Russie des compétitions sportives : Vladimir Poutine dénonce une décision politique
il y a 13 heures 37 min
pépites > Social
Mobilisation en baisse
Retraites : 339.000 personnes ont défilé dans toute la France en ce mardi 10 décembre, 885.000 selon les syndicats
il y a 16 heures 24 min
pépites > Politique
Grand oral
Edouard Philippe prévient qu'il n'y aura "pas d'annonces magiques" sur la réforme des retraites
il y a 17 heures 38 min
pépite vidéo > France
Heures de pointe
Grève SNCF - RATP : les images des quais bondés et de la tension entre les usagers à Gare du Nord notamment
il y a 19 heures 12 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Nous pour un moment" de Arne Lygre : une vingtaine de personnages se croisent dans six séquences enchaînées dans lesquelles les acteurs inversent les rôles qu’ils jouent

il y a 20 heures 42 min
light > France
Réseaux sociaux
L'incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris a été l'événement le plus commenté de l'année sur Twitter
il y a 21 heures 17 min
© BAY ISMOYO / AFP
© BAY ISMOYO / AFP
Drame

Massacre sans fin à Bornéo : 100 000 orang-outans tués en 16 ans

Publié le 17 février 2018
Un rapport de chercheurs basés à Bornéo en Indonésie s'inquiète de la disparition de 100.000 orang-outangs en 15 ans. Ils considèrent que 50% de la population de ces grands singes est aujourd'hui menacée.
Pascal Picq est paléoanthropologue et maître de conférences au Collège de France. Ses recherches sur l’évolution de l’homme s’intéressent à ses origines comme aux profonds changements anthropologiques en cours.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pascal Picq
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pascal Picq est paléoanthropologue et maître de conférences au Collège de France. Ses recherches sur l’évolution de l’homme s’intéressent à ses origines comme aux profonds changements anthropologiques en cours.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Un rapport de chercheurs basés à Bornéo en Indonésie s'inquiète de la disparition de 100.000 orang-outangs en 15 ans. Ils considèrent que 50% de la population de ces grands singes est aujourd'hui menacée.

Atlantico : Un rapport de chercheurs basés à Bornéo en Indonésie parle d'une disparition de 100.000 orang-outangs en 15 ans, et considèrent que 50% de la population de ces grands singes est aujourd'hui menacée. Que se passe-t-il ?

Pascal Picq : Il faut savoir que parmi les grands singes, c'est-à-dire ceux qui sont le plus proches de nous dans la nature actuelle (c'est-à-dire chimpanzés, bonobos – qui sont des chimpanzés en fait – gorilles, et orang outangs, on sait que les orang-outangs sont les plus menacés. Il y a des raisons traditionnelles, qui sont la déforestation par les paysans et la chasse. Et il y a aussi des trafics pour adoption avec les tout petits orang-outangs (quand il sont plus grands, c'est impossible).

Ces trois facteurs sont déjà importants, mais depuis quelques années, s'y ajoutent une accentuation de la pression sur les milieux naturels pour extraire des essences de bois rares dans les forêts primaires. Et l'autre problème qu'on connaît maintenant depuis un certain temps mais qui s'amplifie sérieusement, ce sont les nouvelles exploitations pour l'huile de palme. Cela fait effectivement beaucoup de pression cumulée sur les populations d'orang-outangs.

En plus de la pression des hommes, il faut savoir que les orang-outangs sont des grands singes et donc ont un taux de reproduction très faible. Chez les orang-outangs, c'est même le plus faible en moyenne chez les grands singes, puisque les femelles mettent un petit au monde tous les quatre, cinq, six ans. Imaginez bien, c'est un investissement maternel et parental très important. Pour élever leurs petits, ces femelles ont besoin d'un environnement qui fournit à la fois protection et donc des ressources relativement disponibles. C'est donc ici un vrai problème, car contrairement à des espèces qui peuvent se reproduire très rapidement, comme les macaques (et pourtant c'est pas simple pour eux non plus), les orang-outangs sont dans une logique démographique qui exige du temps et un environnement de qualité. On appelle ça les espèces K, qui privilégie la quantité sur la qualité si vous voulez bien. Ce sont des espèces qui sont à la fois généralistes et qui ont besoin d'exploiter les meilleures ressources de leur environnement. Vous comprenez donc leur fragilités : des espèces telles que celles-ci utilisent des territoires assez vastes. Et par ailleurs ces espèces vont chercher les ressources les plus prisées – les fruits, surtout des fruits durs et un petit peu d'écorces pour les orang-outangs – et ses ressources ne sont pas très concentrées comme les feuilles par exemple. Vous imaginez donc bien que dès qu'il y a une détérioration de l'habitat, cela a un impact immédiat sur la disponibilité des nourritures.

Donc malheureusement ces espèces extrêmement intelligentes (parmi les plus intelligentes qui aient vécues sur cette terre) qui ont une grande souplesse en termes d’adaptabilité, restent malgré tout très dépendants des ressources des forêts primaires.

Et si vous mettez tout cela ensemble, cela fait évidemment une très mauvaise nouvelles.

Les orang-outangs seraient donc des sortes de baromètres de la pression exercée par l'homme sur la forêt primaire de Bornéo ?

Oui effectivement, et dans ce cas il y a deux types d'espèces. Il y a les espèces comme les orang-outangs, qui ont développé des capacités parce qu'ils ont des cultures. Il faut savoir que les grands singes ont des cultures, qu'ils se transmettent des outils, des traditions. Donc si vous avez une détérioration des habitats des orang-outangs, vous avez une véritable perte des traditions. Ce qui pose des vrais problèmes de réhabilitation par la suite, parce que les traditions, c'est pas dans les gènes. Et comme elles dépendent un peu des ressources les plus riches de la forêts, elles sont les premières touchées par ces modifications de leur environnement.

Les autres espèces qui sont très sensibles à ça, ce sont les prédateurs. Les prédateurs sont des espèces qui nous font peur, mais elles ils sont comme le roi, ils dépendent de leurs vassaux. Ce sont des espèces qui sont au sommet du système écologique et donc sont immédiatement impactées par ces modifications.

Le compte rendu récent rapporte des « agressions » envers certains locaux. Quels rapports entretiennent les orang-outangs avec les humains ?

Ce n'est pas du tout une espèce agressive, mais si vous rentrez sur leur territoire, c'est plus compliqué. Mais vous savez, l'orang-outang, et surtout les mâles qui sont plus costauds que les femelles, sont les plus grands mammifères arboricoles. Quand on les laisse tranquilles, il sont dans leur canopée et rien ne se passe. Maintenant si vous restreignez leur environnement, ils ont moinsh de ressources et ils vont dans les champs, où ils rencontrent des paysans. S'ils sont menacés, évidemment ils répondent. Et c'est un animal extrêmement fort, et vous aurez des problèmes si vous devez en affronter un. C'est comme en Europe : les Espagnols, les Italiens, les Roumains n'ont pas de problèmes avec les loups, mais en France il y en a avec les bergers. Ce sont des problèmes culturels. Là ce ne sont pas des prédateurs et ils ne sont pas agressifs. Cela n'a rien à voir avec les chimpanzés en Afrique, qui sont capables de monter des razzias !

En face des orang-outangs, les gens essayent de survivre dans des conditions difficiles évidemment, et comme les deux doivent cohabiter au même endroit, il y a évidemment des tensions, du stress... cela peut dégénérer. Et le plus souvent, au désavantage des orang-outangs. Mais ce sont les conditions qu'on leur impose qui font ça parce que ce ne sont pas des espèces agressives.

Pourquoi est-il particulièrement important de sauver ces grands singes aujourd'hui ?

C'est une question d'éthique générale. Tout d'abord, et vous le savez bien, il y a la question de savoir de quel droit nous l'homme, pouvons décider quelle espèce peut ou non disparaître. Et les orang-outangs sont pour nous de lointains cousins. C'est une ligne qui s'est séparée de notre ligne africaine et de celle des chimpanzés, et que nous connaissons encore assez mal. Tout ce que je vous disais sur la culture etc. sont des chose qu'on a commencé à découvrir il y a à peine quinze ans. Il reste que nous avons des origines en commun avec eux. D'un point de vue anthropologique et d'un point de vue de ce que nous sommes, ils sont extrêmement importants pour mieux comprendre, pour comprendre ce qui fait notre humanité et ce qu'on partage avec les autres espèces.

Par ailleurs, si les orangs-outangs disparaissent, et compte-tenu de leur place dans l'écosystème, c'est l'écosystème qui risque aussi de disparaître avec lui. Et en Indonésie, soyons très clairs, c'est l'avenir des locaux qu'ils sont aujourd'hui en train d'hypothéquer. Ils sont en train de priver les générations futures de ressources inestimables. Et ce sera trop tard, parce que les orang-outangs, on ne peut pas les réinventer.

Et je me permets d'ajouter quelque chose : il y a quelques semaines, on a vu une scène surréaliste en France, à la suite d'une promotion, des gens qui se battaient pour des pots de Nutella. Et bien c'est dans ce Nutella que va l'huile de palme qui tue les orangs-outangs. Si les orang-poutangs nous voyaient nous précipiter de la sorte, comme des bêtes sur ces produits qui, en plus, sont très mauvais pour la santé, ils ne comprendraient pas !

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Elections municipales à Paris : percée de Rachida Dati qui fait jeu égal avec Benjamin Griveaux et devance Cédric Villani

03.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

04.

Jamais une mission spatiale ne s’était autant approchée du soleil. Voilà ce que la Nasa en a appris

05.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

06.

Condamnation à la baisse : ce que la justice française semble ne pas comprendre du tout du djihadisme

07.

Fraude massive à la TVA dans le e-commerce : pourquoi il est urgent de simplifier notre système fiscal

01.

La preuve par 4

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

03.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

04.

Retraite : la grève va tuer le projet du gouvernement mais faire la fortune des plans d’épargne par capitalisation

05.

Qwant : "Proie" de la Géopolitique de l’Internet

06.

Derrière la crispation sur les retraites, la génération la plus immature de l’histoire

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

03.

Grèves : où va le conflit ? Les clés pour se laisser aller à faire de petites prédictions

04.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

05.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

06.

Pourquoi la possibilité de baisser le point de retraite est en fait une mesure de justice sociale

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
eva
- 17/02/2018 - 11:52
amsallem
C'est une véritable tragédie d'abord pour ces magnifiques grands singes mais pour nous les hommes " lorsqu'ils auront mangé le dernier fruit , coupé le dernier arbre , péché le dernier poisson , alors ils réaliseront que l'argent n'est pas comestible " proverbe amérindien .