En direct
Best of
Best of du 14 au 20 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

02.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

03.

Michel-Edouard Leclerc annonce qu'un "quart du profit réalisé dans les centres Leclerc sera réaffecté au personnel"

04.

La décennie qui s'ouvre pourrait être encore pire que la précédente et voilà pourquoi

05.

Voilà les meilleurs gadgets à acheter pour se créer un home cinéma de compétition pour le confinement

06.

Russie-Turquie-Iran : la triplette géopolitique qui a réussi à profondément changer notre monde sans que nous réagissions

07.

Macron parle demain soir : pas de déconfinement, mais "un allègement progressif des contraintes"

01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

03.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

04.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

05.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

06.

Covid-19 : radioscopie des racines de la faillite morale de l’Etat français

01.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

02.

Covid-19 : radioscopie des racines de la faillite morale de l’Etat français

03.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

04.

Aucun lien entre le terrorisme et l'immigration !

05.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

06.

Martin Gurri : "Les vents de révolte ne sont pas prêts d’arrêter de souffler en Occident car nos élites et institutions ne sont plus adaptées au monde actuel"

ça vient d'être publié
Dépenses et coups de coeur
Black Friday : les Français sont prêts à dépenser plus que l’an dernier
il y a 6 heures 17 min
pépites > Europe
Lutte contre la pandémie
Covid-19 : "L'issue est en vue", selon Boris Johnson
il y a 7 heures 55 min
pépites > Justice
Justice
Affaire des "écoutes" : le procès de Nicolas Sarkozy, jugé pour corruption, est suspendu jusqu'à jeudi
il y a 10 heures 42 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L’archipel des Solovki" de Zakhar Prilepine : plaisir de relire - Les camps des Solovki, antérieurs aux goulags. « J’ai voulu écrire moins sur les camps que sur les Russes » a dit l’auteur, l’un des plus grands romanciers russes contemporains

il y a 11 heures 43 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Voilà les meilleurs gadgets à acheter pour se créer un home cinéma de compétition pour le confinement
il y a 12 heures 50 min
pépites > Santé
Ecrans
L'Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) s'inquiète du temps passé par les jeunes devant leurs écrans, sans activité physique, aggravé par le confinement
il y a 13 heures 54 min
décryptage > High-tech
Réseaux sociaux

Et si la Chine était en train de doubler la créativité d'une Silicon Valley en panne d'idées ?

il y a 14 heures 47 min
pépite vidéo > Economie
Engagements face à la crise
Michel-Edouard Leclerc annonce qu'un "quart du profit réalisé dans les centres Leclerc sera réaffecté au personnel"
il y a 15 heures 11 min
décryptage > Politique
Disraeli Scanner

A la fin, est-ce le capitalo-marxisme qui l’emportera?

il y a 15 heures 51 min
pépites > Santé
Coronavirus
Macron parle demain soir : pas de déconfinement, mais "un allègement progressif des contraintes"
il y a 16 heures 15 min
pépites > International
Avenir des Etats-Unis
Joe Biden a dévoilé les noms des premiers membres de son gouvernement
il y a 6 heures 48 min
light > Politique
Succès fou
Barack Obama a vendu 890.000 exemplaires de ses mémoires en seulement 24h en Amérique du Nord
il y a 8 heures 41 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Un coupable presque parfait La construction du bouc émissaire blanc" de Pascal Bruckner : un plaidoyer solide, un essai brillant, au secours d’une civilisation crépusculaire ébranlée par les diktats des minorités

il y a 11 heures 22 min
décryptage > Economie
Les entrepreneurs parlent aux Français

Ma lettre au père Noël. Chômage. Récession. Dépression. Un peu de champagne ?

il y a 12 heures 29 min
pépites > International
Diplomatie
Le Premier ministre israélien aurait rencontré secrètement le prince héritier d'Arabie Saoudite
il y a 13 heures 5 min
pépites > High-tech
Gaffe
Un journaliste débarque dans une réunion Zoom secrète des 27 ministres européens de la Défense qui a du être annulée
il y a 14 heures 34 min
pépites > International
Environnement
Un ancien bureaucrate a inspiré le discours du président chinois Xi Jinping changeant l'histoire du réchauffement climatique
il y a 15 heures 1 min
pépites > Finance
Economie
Danone annonce 1.500 à 2.000 suppressions de postes dont près de 400 en France
il y a 15 heures 45 min
décryptage > Media
Sur le divan

"L’élection de Joe Biden est bonne pour l’équilibre mental des Français". Et c’est la psy attitrée de France Info qui vous le dit

il y a 16 heures 8 min
décryptage > Société
La germination des mots

Existerait-il des complotistes sans comploteurs ?

il y a 16 heures 16 min
© Reuters
© Reuters
Lutte sans pitié

Tout le monde n’est pas un Hallyday mais… Voilà ce qui se passe le plus souvent quand les Français se déchirent sur des questions d’héritage

Publié le 13 février 2018
Lundi, Laura Smet a annoncé son intention de contester le testament de son père Johnny Hallyday, aux côtés de son demi-frère David. La raison ? L’ensemble du patrimoine et des droits d’artiste du chanteur "serait exclusivement transmis à sa seule épouse". Un cas loin d'être isolé : les conflits sont nombreux et récurrents lorsque l’actif successoral est important.
Thomas Carbonnier
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Thomas Carbonnier est avocat associé au sein du Cabinet Equity Avocats. Il intervient en droit des affaires et fiscalité pour une clientèle composée de chefs d’entreprises et de PME. Il enseigne la fiscalité en DSCG à l’INTEC (CNAM) et le droit de l...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lundi, Laura Smet a annoncé son intention de contester le testament de son père Johnny Hallyday, aux côtés de son demi-frère David. La raison ? L’ensemble du patrimoine et des droits d’artiste du chanteur "serait exclusivement transmis à sa seule épouse". Un cas loin d'être isolé : les conflits sont nombreux et récurrents lorsque l’actif successoral est important.

Atlantico : Au-delà du cas de la contestation de la succession de Johnny Hallyday par ses enfants Laura et David, quels sont les cas de conflits les plus fréquents en France concernant les successions ? 

Thomas Carbonnier : Nombre de familles se déchirent au moment de l’ouverture d’une succession d’un proche. Les enfants de Johnny Halliday en sont le parfait puisqu’ils ont décidé de contester le testament de leur père.

Il faut distinguer les successions selon qu’il existe ou non un testament.

Lorsqu'une personne décède sans avoir rédigé de testament, c'est la loi qui désigne ses héritiers. C’est la « dévolution légale ». Héritent uniquement les membres de la famille (enfants, petits-enfants, pères et mères, frères et sœurs…) et l'époux survivant. Le Code civil classe les héritiers dans un ordre bien précis, en fonction de leur degré de parenté avec le défunt. Le notaire identifie les héritiers du 1er ordre, avant de passer au second, au troisième…. S'il existe un héritier dans un ordre, il est prioritaire sur tous les ordres suivants.

Le conjoint survivant hérite dans tous les cas, mais ses droits varient en fonction des droits des autres héritiers.

Pour mémoire, les personnes liées par un Pacs ou qui vivent en union libre sont considérées en tant que tiers par rapport à la succession, de sorte qu'en l'absence de testament ou de donation, elles n'ont droit à rien dans la succession

En présence d’un testament, lorsque les héritiers veulent contester les dernières volontés du défunt, ils mettent en exergue l’absence de pleine capacité du défunt. Alternativement, ils tentent d’interpréter ses dernières volontés dans un sens qui leurs sera plus favorable.

De manière toute aussi fréquente, les héritiers s’entredéchirent sur la valorisation des biens à se partager.

En cas de difficultés persistantes, le litige est soumis à l’arbitrage de la justice. Les héritiers contestataires devront alors apporter des preuves à l’appui de leurs prétentions. Cette action judiciaire pourra aboutir à une annulation du testament ou à une interprétation différente du testament. En cas de difficulté d’évaluation de l’actif successoral, les héritiers peuvent demander la nomination d'un expert judiciaire.

Quelle est la fréquence et l'importance de ces conflits ? La complexité de la législation en la matière conduit-elle les héritiers à subir des processus longs et difficilement traitables en la matière ? 

La réalité est souvent assez triste. Lorsque la personne âgée est hospitalisée, quelle que soit la gravité de la cause, ses héritiers ont tendance à creuser sans délai sa tombe.

Les conflits sont nombreux et récurrents lorsque l’actif successoral est important. Même au sein des familles les plus soudées, de tels conflits surgissent avec vigueur. Le plus souvent, ils ne trouvent une issue que par voie judiciaire. Le traitement de ces affaires est à la fois long et complexe.

Lorsqu’un aspect international intervient dans la succession, à l’instar de celle de Johnny Halliday, les délais vont être allongés et il importe que le jeu en vaille la chandelle.

Pour faciliter la recherche d’un testament en Europe, le Réseau Européen des Registres des Testaments (RERT) a été mis en place. Le RERT permet de rechercher au sein de l’Union européenne les dispositions testamentaires d’une personne décédée. 

Dans quelle mesure cette législation pourrait-elle être simplifiée ? 

Les règles applicables aux successions sont très complexes et varient considérablement d’un État membre à l’autre. D’où une grande insécurité juridique, souvent mal vécue : par les héritiers, qui font face à un imbroglio juridique et administratif lorsqu’ils ont hérité d’un bien se trouvant dans un autre État membre, mais aussi par ceux qui veulent organiser leur succession de leur vivant.

Il y a effectivement nécessité de répondre à ce besoin de sécurité juridique en contribuant à un meilleur accès au droit des citoyens européens.

La recherche des testaments, en particulier lorsqu'ils peuvent avoir été rédigés à l'étranger, présente une difficulté quelquefois insoluble pour les héritiers ou pour les personnes chargées de la succession.

En tout état de cause, si les successions européennes ont été simplifiées puisque la loi qui s’applique est celle du pays du défunt, les successions internationales, elles demeurent toujours un véritable casse-tête.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
gregoire25
- 14/02/2018 - 09:18
Avocats
Je voudrais bien être à la place des avocats qui vont empocher les honoraires.
Le gorille
- 13/02/2018 - 20:37
Un testament...
Un testament fait part de la volonté d'un mort, et s'exécute quand il est bien mort, avec pour conséquence de régir la vie de vivants. C'est inacceptable. Les morts n'ont plus la responsabilité de leurs actes. Faire un testament, bien que légal, est donc tout à fait contraire au principe de responsabilité. Ou bien le futur mort s'organise de son vivant, quitte à en souffrir lui-même, ou bien il laisse les vivants à leurs responsabilités, donc libres. Haro sur les testaments, sauf ceux "spirituels", c'est-à-dire ceux qui donnent des éléments de jugement pour les prises de décision des vivants concernés. Haro sur les contraintes légales que des morts font peser par l'intermédiaires d'officiers ministériels ! Quant aux testaments sous condition (mais oui ! ça existe !)... j'vous dis pas le pataquès ! La loi française sur les successions, bien que très pénalisante financièrement, a l'avantage d'être claire, précise et neutre. Ce dernier mot prend toute sa valeur dans le concret.
Anouman
- 13/02/2018 - 20:33
Sucessions
En France on aime bien ce qui est compliqué et ce qui est inégalitaire, et on aime encore moins la liberté. Toute personne devrait pouvoir léguer ce qu'elle veut à qui elle veut. Les droits de succession devraient être les mêmes quel que soit le bénéficiaire (et pas confiscatoire comme aujourd'hui). Ce serait beaucoup plus simple.