En direct
Best of
Best of du 13 au 19 juillet
En direct
© Reuters
Météo au long cours

Avis de grand froid et alerte neige : de quoi nous rafraîchîr la mémoire sur ces époques où la France grelottait bien plus qu’aujourd’hui

Publié le 06 février 2018
Il fut un temps en France où les températures tombaient bien en dessous de ce que nous connaissons aujourd'hui et les conséquences du froid occasionnaient la mort de centaines de milliers de Français.
Emmanuel Leroy Ladurie est titulaire de la chaire d'histoire de la civilisation moderne au Collège de France et disciple de Fernand Braudel, il fut l’un des animateurs majeurs de l'école des Annales et devint, dans les années 1970, une figure...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Emmanuel Leroy-Ladurie
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Emmanuel Leroy Ladurie est titulaire de la chaire d'histoire de la civilisation moderne au Collège de France et disciple de Fernand Braudel, il fut l’un des animateurs majeurs de l'école des Annales et devint, dans les années 1970, une figure...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Il fut un temps en France où les températures tombaient bien en dessous de ce que nous connaissons aujourd'hui et les conséquences du froid occasionnaient la mort de centaines de milliers de Français.

Atlantico : La France connaît actuellement une vague de froid importante, ce n’est pas sans rappeler certaines périodes de notre histoire. Quelles sont les vagues de froid les plus extrêmes que la France a connu ?

Emmanuel Leroy-Ladurie : Beaucoup d’hivers ont marqué l’histoire, si nous connaissons actuellement une période de froid, cela n’a rien à voir avec notre passé. Par exemple, l’hiver de 1709  a connu des pointes à -20° et la saison en générale se situait aux alentours de -2°,de nombreuses plantes comme le raisin et les vignes ont gelé, les oliviers ont même été menacé de disparition. La mortalité a augmenté d’environ 700.000 personnes par rapport aux normes de l’époque, pas tellement à cause du froid en tant que tel mais à cause de la famine causée par celui-ci. Les cultures de blé ayant été détruite la population a connu de grandes difficultés pour se nourrir. Par ailleurs, la combinaison du froid et de la faim est un terreau propice à la création d’épidémies mortelles.

L’hiver de 1740 a été particulièrement froid et en plus, toute l’année a été fraîche ce qui a causé la disette.

En 1956  le mois de janvier était doux, le blé avait commencé à germer et le froid extrême du mois de février a fait disparaître les céréales. L’hiver a été important et s’est prolongé pendant plusieurs mois, la température moyenne était de -3° ce qui peut signifier des nuits à -20°. La ville de Nancy a connu des nuits à -26° et Aix-en-Provence des nuits à -20°. Beaucoup de plantations et de récoltes ont donc été détruites.

En 1963 l'Angleterre connaît son hiver le plus rude depuis 1740. L’Europe toute entière ressent des températures particulièrement froide avoisinant les -10°. Les températures que nous avons actuellement ne sont pas comparable avec celles de notre passé.

La température des hivers a évolué avec le réchauffement climatique. Quel est l’impact de ces changements sur le froid que nous rencontrons ?

Le réchauffement climatique actuel concerne toutes les saisons, jusqu’en 1970 il concernait principalement l’hiver. Les étés, automnes et printemps étaient restés assez constants. Le réchauffement du XXème siècle concerne surtout les hivers. Les différentes saisons restent relativement inchangés alors que les hivers se radoucissent.

Les hivers froids sont plus nombreux autour de l’époque que nous avons nommé abusivement le petit âge glaciaire. Cela correspond à tout ce qui s’est produit avant le réchauffement actuel. Nous n’en avons pas toujours l’impression, cependant le changement climatique a débuté bien plus tôt que ce que nous pensons. Le recul des glaces a commencé dès 1860 alors que souvent nous imaginons que le réchauffement climatique date des années 1980. Du XIVème siècle au XIXème siècle le monde connaît des températures bien plus froides qu’aujourd’hui. A partir de 1860-70 nous connaissons un réchauffement très lent qui est plus brutal aujourd’hui. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Les accusations de racisme et de sexisme portées contre Zohra Bitan pour avoir critiqué les tenues et la “coupe de cheveux sans coupe” de Sibeth NDiaye sont-elles justifiées ? Petits éléments de réflexion

02.

Camille Combal et Heidi Klum mariés en secret ; Karine Ferri &Nabilla, Kate &Meghan : tout était faux !; Libertinage et infidélités lesbiennes : Stéphane Plaza & Miley Cyrus assument; Brad Pitt & Angelina Jolie se réconcilient par surprise

03.

Fini les trésors à déterrer : comment les missions archéologiques françaises à l'étranger sont devenues plus anthropologiques

04.

Lignes de fractures : ce que les drapeaux algériens nous révèlent de l’état des Français (et des nouveaux clivages politiques)

05.

Critiquée pour son poids, Miss France réplique : "Moi au moins, j’ai un cerveau"

06.

Nadine Morano raciste en raison de ses propos sur Sibeth NDiaye ? Et si on réfléchissait un peu

07.

Quand Benjamin Griveaux crie tout haut ce que Benjamin Griveaux pense tout bas : "fils de pute", "abrutis"

01.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

02.

Le Sénégal triompha de la Tunisie par 1-0 : les supporters sénégalais se livrèrent alors en France à une orgie de violences

03.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

04.

Matteo Salvini / Carola Rackete : mais qui représente le plus grand risque pour la démocratie et la paix civile ?

05.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

06.

La dangereuse complaisance du planning familial avec l’islam radical

01.

Matteo Salvini / Carola Rackete : mais qui représente le plus grand risque pour la démocratie et la paix civile ?

02.

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : le révélateur de la faiblesse des écologistes politiques ?

03.

Face au "séparatisme islamiste" qui menace l’unité de la France, la tentation de "l’autonomie relative"...

04.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

05.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

06.

Intégration sensible : le cas particulier des immigrés d’origine algérienne ou turque

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
walchp
- 07/02/2018 - 18:45
Heureusement qu’il y a un réchauffement climatique !!!
Quand on voit les franciliens complètement paumés des qu’il y a 10 cm de neige, imaginez un refroidissement climatique !!les besoins en énergie !!
Les glaciers alpins repartant à l’assaut de la vallée du Rhone!!!