En direct
Best of
Best of du 22 au 28 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Selon Aurélien Taché, Caroline Fourest a gravement fauté en qualifiant les étudiants de "bande de petits cons". Il n'a pas tort : elle aurait dû dire "bande de sales cons"

02.

“Il ne faut pas que le Brexit réussisse” : Le pari perdant perdant d’Emmanuel Macron

03.

L'enseignant de 60 ans décédé des suites du coronavirus était aussi atteint d'une "autre maladie" qui a "contribué à son arrêt cardiaque"

04.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

05.

Parisiens, c’est officiel, Hidalgo vous donne 5 ans d’âge mental !

06.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

07.

Ségolène Royal amoureuse d’un banquier belge; Laeticia Hallyday devient américaine; Céline Dion veut adopter une petite fille; La fille adoptive de Spielberg se lance dans le porno; Genoux ou glouglou ? Johnny Depp ne tient plus debout, Madonna à peine

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

03.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

04.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

05.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

06.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Ecoutez l'autocritique (sincère ?) des candidats LREM qui s'étaient prononcés contre le mariage pour tous et contre la PMA. Mais le peuple, très vigilant, ne sera pas dupe de leur double langage…

03.

“Il faut sauver l’hôpital” : mais comment expliquer la pénurie dénoncée par les soignants au regard du montant des dépenses publiques ?

04.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

05.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

06.

L'étrange sous-entendu de l'accusation lors de l'ouverture du procès Fillon

ça vient d'être publié
light > Culture
Fête du cinéma
César 2020 : "Les Misérables" grand gagnant, Roman Polanski sacré meilleur réalisateur
il y a 23 min 26 sec
décryptage > France
La Gare de Lyon, c'est aussi de leur faute…

On sait que 79% des Français éprouvent de la méfiance ou du dégoût à l’égard des politiques. Les principaux - mais pas les seuls - responsables de ce chiffre angoissant : les macronistes !

il y a 56 min 45 sec
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Premier "flic" de France : le jour où Christophe Castaner est devenu ministre de l’Intérieur

il y a 2 heures 52 min
décryptage > Culture
Bonnes feuilles

"Le Bouquet de tulipes" : la provocation de Jeff Koons face à un marché démesuré de l’art contemporain et un pied de nez à la mairie de Paris

il y a 2 heures 52 min
décryptage > International
Victimes

Syrie : qui peut sauver les populations civiles d’Idlib ?

il y a 2 heures 52 min
décryptage > Société
Nuances

Tempête sur les César : ces fondamentaux de la nature humaine que ne comprennent pas les guérilleros de la justice morale

il y a 2 heures 52 min
décryptage > Science
Un jour de plus

29 février : si vous pensez savoir à quoi nous devons les années bissextiles, voilà pourquoi l’explication réelle est plus complexe

il y a 2 heures 53 min
pépite vidéo > Social
Violence
Incendies déclenchés à Paris lors d'affrontement entre manifestants et force de l'ordre
il y a 17 heures 24 min
pépites > International
Coronavirus
La Chine ouvre des camps spéciaux pour le coronavirus: des personnes en train de se balader dans les rues de l'Hubei sont enfermées pour être "rééduquées"
il y a 19 heures 41 sec
light > Société
Violences sexuelles
Samantha Geimer hausse le ton contre un nouvel emballement médiatique autour de l' "affaire Polanski"
il y a 22 heures 10 min
décryptage > Santé
Solution PAS miracle

Coronavirus : ces très sérieux effets secondaires des quarantaines

il y a 49 min 31 sec
décryptage > International
Epée de Damoclès

Nouvelle vague de migrants syriens : l’épreuve de trop pour l’unité de l’Union européenne ?

il y a 1 heure 4 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Comment la crise des Gilets jaunes a conduit Emmanuel Macron à s’appuyer sur le soutien des maires de France et à renouer le dialogue avec les citoyens et les élus à travers le Grand débat national

il y a 2 heures 52 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Le discours de François Fillon au Trocadéro : un des tournants majeurs de la campagne présidentielle de 2017

il y a 2 heures 52 min
décryptage > Europe
Stratégie de communication

Voiture bélier au carnaval de Volkmarsen : le silence risqué des autorités allemandes

il y a 2 heures 52 min
décryptage > International
Bon côté des choses

Politique, économie, progrès scientifique : la crise du coronavirus va peut être nous rendre intelligents et chasser les sorciers et autres porteurs de fake news

il y a 2 heures 53 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Ségolène Royal amoureuse d’un banquier belge; Laeticia Hallyday devient américaine; Céline Dion veut adopter une petite fille; La fille adoptive de Spielberg se lance dans le porno; Genoux ou glouglou ? Johnny Depp ne tient plus debout, Madonna à peine
il y a 2 heures 53 min
pépites > Consommation
Consommation
Les steaks hachés bio de supermarché épinglés par 60 millions de consommateurs
il y a 18 heures 11 min
pépite vidéo > International
Immigration
Après la mort de 33 de ses soldats en Syrie, la Turquie décide de ne plus bloquer les migrants à sa frontière
il y a 20 heures 27 min
décryptage > International
Tribune

L’espace maritime marocain et la question du Sahara Occidental

il y a 23 heures 24 min
© Reuters
© Reuters
E-Amour

Sites de rencontre : quand les Français se confessent sur leurs nouvelles (et moyennement avouables) habitudes

Publié le 08 février 2018
Un enquête Ifop menée pour Lacse, testeur de sites de rencontre montre une vraie démocratisation de la pratique chez les Français.
Directeur des études à l'IFOP
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
François Krauss
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Directeur des études à l'IFOP
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Un enquête Ifop menée pour Lacse, testeur de sites de rencontre montre une vraie démocratisation de la pratique chez les Français.

Atlantico : Selon votre " Enquête sur des pratiques et usages des Français sur les sites et les applications de rencontre" (IFOP-LACSE), seuls 57% des utilisateurs de sites de rencontre déclarent être parvenus  à rencontrer "quelqu'un en vrai". Comment expliquer ce faible taux ? Quelles sont les leçons à tirer des catégories de "ceux qui y arrivent" et de ceux qui n'y arrivent pas" ? 

François Kraus : Ce qui est intéressant dans cette enquête, c’est que contrairement à ce que racontent la plupart des sites dans leurs publicités, il est très difficile d’obtenir une « date » avec quelqu’un. Dans ce genre de mode de rencontre, il y a déjà une plus grande difficulté des hommes hétérosexuel à rencontrer quelqu’un dans la vraie vie (que 48%, donc à peine moins d’un sur deux qui a déjà réussi et qui présente souvent un profil plus âgé, avec un faible capital scolaire et souvent milieu rural. Ils sont plutôt en bas de l’échelle. Ces personnes ressemblent un peu à ceux qu’on trouve dans le bonheur est dans le pré, des personnes qui n’ont pas un capital social, culturel ou économique qui fasse fantasmer. Pour eux, cela reste difficile de trouver un partenaire ou d’essayer d’avoir une date sur ce genre de sites. 

A l’inverse, on observe que plus les femmes ont un capital social, scolaire ou culturel élevé, plus elles ont des difficultés à rencontrer quelqu’un en vrai. C’est toujours intéressant d’observer ce décalage. 

D'un point de vue général, on peut observer que les hommes CSP - y arrivent "moins" que les CSP +, un résultat inverse de la situation des femmes, ou les CSP -atteignent les meilleurs "scores" de rencontres. Quels sont les autres points de votre enquête qui peuvent renforcer cette analyse de discrimination sociale inversée entre hommes et femmes? 

Naturellement, qu’on soit homme ou femme, il faut bien savoir que le niveau socio-culturel du partenaire est un critère fondamental, c’est le premier critère de choix, la première d’homogamie dans le couple. Mais pour les hommes, trouver un partenaire qui a niveau socio-culturel inférieur mais qui « compense » par un capital physico-esthétique supérieur, ce n’est pas un problème. En revanche pour les femmes cadres très diplômées, c’est toujours compliqué de trouver des partenaires du même rang qu’elles. Eux contrairement à elles se contentent plus facilement de femmes aux niveau social ou culturel inférieur. C’est une constante dans les enquêtes de sociologie ou de comportement sexuel depuis quelques 1958. Ce qui est intéressant d’observer, c’est que c’est toujours difficile pour des hommes âgés appartenant à des milieux sociaux qui ne font particulièrement rêver les femmes. 

Les site de rencontres accentue ou diminue cette tendance ?

La question de l’homogamie est compliquée à établir : il y a un peu moins d’homogamie au sens strict sur les sites de rencontres parce qu’on quitte son réseau de rencontre habituel qui est amical, professionnel, estudiantin, familial ou de voisinage. On voit donc plus d’écart, mais c’est limité, il n’y a pas de couple où une chef d’entreprise va trouver un ouvrier. On sort un peu plus donc du cercle habituel de ses relations. 

La pratique s’est généralisée : a-t-elle pour autant fait diminuer l’homogamie ?

Une des principales informations de l’enquête, au delà de celle qui montre qu’il y a une progression lente, c’est qu’il y a une démocratisation des sites de rencontre. Il y a quelques années, l’archétype du consommateur c’était un urbain, CSP +, diplômé, travaillant en entreprise ou ayant fait des études longues. Désormais, les sites de rencontre sont autant peuplés par des catégories populaires de type employé ou ouvriers que par des cadres et professions intellectuelles supérieures. Cela tient naturellement à la généralisation des outils numériques dans toutes les couches de la population mais surtout on observe que les sites de rencontre sont désormais investis par des hommes appartenant aux catégories populaires au même titre que tous les autres types de lieux de rencontres ouverts. Il existe en effet des sites de rencontre « ouverts » où chacun peut se rendre facilement ou des lieux de rencontre « fermés » telles des soirées entre amis, des soirées privées, ou des lieux qui sont plus fermés comme les entreprises, les grandes écoles et universités etc. où globalement il y a un phénomène de sélection. On observe donc que cette démocratisation des sites de rencontre s’est accompagnée d’une segmentation du marché du dating avec la multiplication du phénomène de niches qui reproduisent pour les CSP + le phénomène d’entre-soi, on l’a vu avec des sites de type Elite Rencontres et tous les sites du même genre, connus pour être exigeants pour la sélection, avec des système de recommandation, de vote interne. On est alors un peu dans la reproduction du club à l’anglaise où on sélectionne sur des critères sociaux ou culturels. On observe donc que le site de rencontre s’est démocratisé, n’est plus limité à des CSP+, mais les CSP+ on toujours tendance à se retrouver dans des sites qui leurs ressemblent afin de ne pas se mélanger avec des gens qui ne les intéressent pas. 

Qu’en est-il des phénomènes d’addiction aux sites de rencontre ?

L’addiction aux rencontres éphémères via des applis de rencontres est loin d’être un phénomène marginal : un utilisateur sur six (16%) admet avoir déjà eu l’impression d’y être « addict » et 13% déclarent que des proches leur ont déjà dit qu’ils en étaient dépendants.* Bien décrite dans la BD "Love addict" de Koren Shadmi, cette dépendance a donc déjà été ressentie directement ou indirectement par près de trois utilisateurs sur dix (29%). Affectant plus d’hommes (19%) que de femmes (12%), le sentiment personnel d’addiction s’avère quant à lui très fort aux âges où l’on cherche moins à se mettre en couple qu’à multiplier les expériences : 23% chez les trentenaires (30-39 ans), jusqu’à 27% chez les hommes de cet âge

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Selon Aurélien Taché, Caroline Fourest a gravement fauté en qualifiant les étudiants de "bande de petits cons". Il n'a pas tort : elle aurait dû dire "bande de sales cons"

02.

“Il ne faut pas que le Brexit réussisse” : Le pari perdant perdant d’Emmanuel Macron

03.

L'enseignant de 60 ans décédé des suites du coronavirus était aussi atteint d'une "autre maladie" qui a "contribué à son arrêt cardiaque"

04.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

05.

Parisiens, c’est officiel, Hidalgo vous donne 5 ans d’âge mental !

06.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

07.

Ségolène Royal amoureuse d’un banquier belge; Laeticia Hallyday devient américaine; Céline Dion veut adopter une petite fille; La fille adoptive de Spielberg se lance dans le porno; Genoux ou glouglou ? Johnny Depp ne tient plus debout, Madonna à peine

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

03.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

04.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

05.

Risque de pandémie au Coronavirus : l’étrange silence des agneaux écolos

06.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Ecoutez l'autocritique (sincère ?) des candidats LREM qui s'étaient prononcés contre le mariage pour tous et contre la PMA. Mais le peuple, très vigilant, ne sera pas dupe de leur double langage…

03.

“Il faut sauver l’hôpital” : mais comment expliquer la pénurie dénoncée par les soignants au regard du montant des dépenses publiques ?

04.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

05.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

06.

L'étrange sous-entendu de l'accusation lors de l'ouverture du procès Fillon

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
kelenborn
- 02/02/2018 - 16:18
Bon
Celui qui commente cela doit connaitre autant les sites de rencontre que les boites à partouzes! Il existe d'abord des sites qui fonctionnent et sont honnnêtes (Meetic) , d'autres franchement escrocs ( BE2 qui fabrique des profils) . Ensuite et s'agissant des dames , il y a un paquet de narcissiques, inscrites depuis la naissance du roi Dagobert et qui ne cherchent pas vraiment de rencontre. Coté hommes , sans doute beaucoup plus de papillonnage que chez les femmes: seule chose vraie dans l'article: une certaine dégradation du statut social moyen des inscrits depuis cinq ans