En direct
Best of
Best of du 12 au 18 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Brexit : ces 50 milliards de frais de divorce que Boris Johnson est tenté de ne pas payer à l’UE

02.

Tenue libre exigée : les dangereuses impasses du néo-féminisme

03.

Attentats islamistes en France : la menace se reprécise

04.

Ne dites plus "séparatisme" (c'est stigmatisant) dites "séparatismes" (ça ne veut rien dire)

05.

Ce que la dernière photo prise par la NASA nous révèle de Jupiter

06.

Retour à la réalité sanitaire sur les marchés financiers : attention aux secousses sur les marchés

07.

"L'islam est la religion avec laquelle la République a eu le moins de problèmes dans l'Histoire". Là, Darmanin en fait un peu trop

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

Les Milices islamistes internationales de la Turquie d'Erdogan

03.

Capitalisme de connivence : d’Edouard Philippe à Jean-Marie Le Guen, tous administrateurs

04.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

05.

Comment les industries pétrolières nous ont fait croire que le plastique serait recyclé

06.

Séparatisme : LREM pris dans les phares de la voiture de l’islam politique

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

Névrose collective : l’Europe pétrifiée face à la crise des migrants qui se noue à ses portes

03.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

04.

"L'islam est la religion avec laquelle la République a eu le moins de problèmes dans l'Histoire". Là, Darmanin en fait un peu trop

05.

L'Europe gruyère d'Ursula von der Leyen

06.

55% des Français favorables au rétablissement de la peine de mort : il est terrible ce sondage mais à qui la faute ?

ça vient d'être publié
pépites > Santé
Lutte contre le virus
Olivier Véran dévoile de nouvelles mesures dans le cadre de la lutte contre la Covid-19 et précise que "la situation continue globalement de se dégrader"
il y a 5 heures 51 min
light > France
Monument de la gastronomie
Mort de Pierre Troisgros, le légendaire chef trois étoiles
il y a 9 heures 14 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L’Ours et Une demande en mariage" de Anton Tchekhov : de biens étranges déclarations d’amour

il y a 11 heures 38 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Blackbird" de Roger Michell : par le réalisateur de "Coup de foudre à Notting Hill", un drame bouleversant sur les adieux d’une mère à sa famille… Avec une Susan Sarandon au sommet…

il y a 12 heures 17 min
décryptage > Terrorisme
Menace terroriste

Daech au grand Sahel : l’assassinat des Français au Niger, une preuve de plus de sa résistance

il y a 14 heures 29 min
décryptage > Economie
Projet de fusion

Suez – Veolia : le mythe toxique du "champion national"

il y a 14 heures 39 min
décryptage > France
"Le Livre noir de l'autisme"

Autisme : les cobayes de la honte

il y a 14 heures 57 min
pépite vidéo > Politique
LREM
Aurore Bergé révèle qu'il existe un "malaise profond" au sein de La République en marche
il y a 15 heures 31 min
décryptage > Science
Univers

Ce que la dernière photo prise par la NASA nous révèle de Jupiter

il y a 16 heures 12 min
décryptage > Finance
Impact de la crise du Covid-19

Retour à la réalité sanitaire sur les marchés financiers : attention aux secousses sur les marchés

il y a 16 heures 36 min
light > Culture
Icône de la chanson française
La chanteuse Juliette Gréco est morte à l'âge de 93 ans
il y a 7 heures 2 min
pépites > Société
Evolution
Emmanuel Macron annonce "7 jours obligatoires" dans le cadre du congé paternité d'un mois
il y a 9 heures 38 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les pôles, une aventure française" de Dominique Le Brun : "il y a trois sortes d’hommes : les vivants, les morts et ceux qui vont sur la mer". Aristote

il y a 11 heures 50 min
décryptage > International
Espoir

Un processus de paix en Afghanistan, quelle issue et à quel prix ?

il y a 14 heures 12 min
Futur
Elon Musk espère produire une voiture électrique coûtant 25.000 dollars d'ici trois ans
il y a 14 heures 35 min
décryptage > Europe
Union européenne

La force : question de taille ou d’agilité ?

il y a 14 heures 46 min
light > People
People
Le prince Harry et Meghan Markle critiqués pour avoir donné leur avis sur la prochaine élection présidentielle américaine
il y a 15 heures 20 min
décryptage > France
Un pluriel apaisant

Ne dites plus "séparatisme" (c'est stigmatisant) dites "séparatismes" (ça ne veut rien dire)

il y a 16 heures 5 min
pépites > Justice
Enquête
Une dizaine d’ADN inconnus trouvés sur un matelas de Michel Fourniret
il y a 16 heures 14 min
pépites > International
Russie
Alexei Navalny, opposant politique russe, a quitté l'hôpital allemand où il était soigné
il y a 16 heures 43 min
Bouh !

N'en déplaise à Emmanuel Terray et Rue 89, les peurs de la droite sont aussi légitimes que celles de la gauche

Publié le 13 avril 2012
Selon l'anthropologue Emmanuel Terray "être de droite, c’est avoir peur". Pour la philosophe Chantal Delsol, la peur est bonne conseillère, et nécessaire pour permettre le développement de connaissances et d’exigences morales.
Chantal Delsol
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Chantal Delsol, née à Paris en 1947, est journaliste, philosophe,  écrivain, et historienne des idées politiques. 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Selon l'anthropologue Emmanuel Terray "être de droite, c’est avoir peur". Pour la philosophe Chantal Delsol, la peur est bonne conseillère, et nécessaire pour permettre le développement de connaissances et d’exigences morales.

"Etre de droite, c’est avoir peur". C'est en tout cas ce qu'affirme l'anthropologue Emmanuel Terray dans une récente interview accordée à Rue89, pour la sortie de son dernier livre Penser à droite.

Le lecteur sera peut-être étonné, mais je ne conteste pas cette affirmation sommaire. Faut-il encore l’expliquer - parce qu’elle est lapidaire, mais surtout, parce qu’elle se veut un jugement - avoir peur, c’est louche, c’est le début de la discrimination !

Dans son livre L’éthique de responsabilité, Hans Jonas propose aux modernes l’idée d’une heuristique de la peur. Il s’agit de répondre aux défis écologiques et aux questions de la sauvegarde de la nature et de la terre. La peur, dit-il, est bonne conseillère, et même elle est une source morale (et il est vrai que l’indignation, assez proche, se trouve à l’origine des sentiments moraux). La peur peut permettre le développement de connaissances et d’exigences morales : ainsi de ces craintes que nous nourrissons pour la planète, et qui suscitent chez nous la conscience des limites au-delà desquelles nous ne devons pas faire n’importe quoi.

On ne peut pas dire, et loin s’en faut, que Hans Jonas serait un auteur de droite. Et justement, nous voyons tout un chœur d’auteurs de gauche qui, à propos de cette fameuse heuristique de la peur, font chorus pour louer la valeur de la peur au regard de la protection future de la planète.

Hé bien, je dirais que nous autres gens de droite utilisons l’heuristique de la peur en ce qui concerne l’homme. Nous pensons qu’on ne peut pas faire n’importe quoi avec l’homme, nous savons que décrire les limites que l’on peut enfreindre est très difficile, et donc nous comptons sur la peur. Seulement quand c’est la gauche qui a peur, c’est chic et c’est vertueux, tandis que quand la droite a peur, c’est prolo et c’est fasciste ! Il y a aussi qu’avoir peur pour la terre, c’est classe ! Tandis qu’avoir peur pour l’homme, c’est réactionnaire !

Peu importe. Nous y tenons. Nous n’avons pas envie de légitimer des sociétés qui font n’importe quoi avec l’homme. Comme il existe une écologie de la nature à respecter, il existe aussi une écologie humaine. Car enfin : l’homme serait-il le seul être de la nature à n’avoir pas de maison - oikos ? Autrement dit : à n’avoir pas d’environnement spécifique, pas de définition, pas de limite pour son devenir ? Il nous faudrait donc protéger la Nature en gros et en détail, de l’animal à la montagne, en respectant ses modes d’être, mais pour l’homme, il n’y aurait aucun mode d’être, nous pourrions au gré de notre volonté le refaire, le briser, le tordre, le rafistoler ?

Après l’effrayant XX° siècle, au cours duquel tout était possible, nous nous rendons compte, parce qu’effrayés, que nous avons dû déranger un ordre. Mais lequel ? Nous ne le savons pas. Ainsi va-t-on chercher la peur comme seule alerte du danger.  On ferait bien de ne pas ridiculiser la peur : en l’absence désormais de croyances communes sur les raisons et les fins, il ne reste plus pour tracer les limites que cette appréhension instinctive et constructive, dont parlait Jonas.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (25)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
fms
- 13/04/2012 - 17:06
le fameux "Prudence est mère de Sureté" ?!
Tant de lignes pour juste dire cette vieille maxime... quand la philosophie confine au bavardage hermétique.
Par contre, la pensée de Terray me parait un peu plus profonde que cette simple phrase, il faut dire qu'il assaisonne un petit peu l'auteure de cet article dans sa dernière parution.
C'est mal la rancune :o)
gmilady
- 13/04/2012 - 07:19
Pour l'instant ceux qui ont peur...
... ce sont les responsables uMP qui sont maintenant persuadés que les carottes sont cuites. On ne les entend même plus, sauf Juppé quand il racole Bayrou. Où est donc passée NKM ? et Le Maire ? et Mam ? L"évolution de l'UMP après le 6 mai va être très rigolote...
Harmaggedon
- 13/04/2012 - 03:53
avoir ou ne pas avoir peur
ne pas avoir peur, n'est-ce pas avant tout une marque d'inconscience ?
Quand les soldats de 14-18 se levaient des tranchées pour porter un assaut, quand les paras ont sauté en 44 sur la Normandie, quand les patrouilles sortaient en djebell ou la Casbah, ils avaient peur. Quand des policiers s'engagent aujourd'hui dans certains quartiers ou quand ils vont arrêter un délinquant ou un terrorriste qu'ils savent armé et gangereux, ils ont peur.
Ma peur est bénéfique, car elle prouve un niveau de conscience dans une situtation. L'essentiel est qu'elle ne prenne le dessus et paralyse celui qui la ressent. La peur se contrôle, se surmonte, on peut s'y préparer.. et on s'y habitue même parfois, ce qui la diminue !
Le "même pas peur" de la gauche est donc soit la manifestation d'une certaine inconscience, soit une fanfaronnade !