En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

02.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

03.

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

04.

Coronavirus : hausse des ventes en ligne, des livreurs meurent de surmenage en Corée du Sud

05.

Et l’Italie fut le premier pays à demander l’annulation d’une partie des dettes européennes... voilà pourquoi il faut prendre sa demande au sérieux

06.

Julien Bayou, le patron de EELV, avait osé parler de « lynchages de policiers ». Cet affreux suprémaciste blanc avait oublié que le terme « lynchage » est réservé aux Noirs !

07.

Nouvelle ruée vers l’or vers un lithium « vert » (et la France a des réserves)

01.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

02.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

06.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

ça vient d'être publié
pépites > Santé
Investigations
Covid-19 : l'OMS « fera tout » pour connaître l'origine du virus
il y a 51 min 40 sec
light > Media
Nouveaux projets
Jean-Pierre Pernaut va lancer un « Netflix des régions » le 18 décembre prochain
il y a 1 heure 42 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Femmes de fer, elles ont incarné la saga Wendel" de Alain Missoffe et Philippe Franchini : de la Révolution à la Ve République, portraits de quinze femmes d'exception au cœur d'une dynastie prestigieuse. Un récit captivant

il y a 2 heures 16 min
pépites > Santé
Espoir contre la pandémie
Covid-19 : Emmanuel Macron annonce qu'il envisage une campagne de vaccination grand public « entre avril et juin »
il y a 4 heures 26 min
light > Culture
Grande dame de la chanson française
Mort de la chanteuse Anne Sylvestre à l’âge de 86 ans
il y a 5 heures 10 min
décryptage > Environnement
Energie

Nouvelle ruée vers l’or vers un lithium « vert » (et la France a des réserves)

il y a 6 heures 39 min
pépites > High-tech
Bug
iPhone résistant à l'eau : publicité mensongère estime l'autorité italienne de la concurrence, amende de 10 millions d'euros pour Apple
il y a 7 heures 12 min
pépites > Consommation
Le travail peut tuer
Coronavirus : hausse des ventes en ligne, des livreurs meurent de surmenage en Corée du Sud
il y a 8 heures 19 min
pépite vidéo > France
Forces de l'ordre
Linda Kebbab : "On est le pays des lois post-faits divers"
il y a 8 heures 42 min
décryptage > Politique
Libertés publiques

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

il y a 9 heures 11 min
pépites > Media
Entretien avec le chef de l’Etat
Emmanuel Macron sera interviewé ce jeudi 3 décembre en direct sur Brut
il y a 1 heure 15 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Grande épreuve" de Etienne de Montety : Grand Prix du roman de l'Académie Française 2020 - Une religion chasse l’autre… Inspirée par l’assassinat du père Hamel

il y a 2 heures 1 min
pépites > France
Effet boule de neige
Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger
il y a 2 heures 58 min
pépites > Europe
Enquête en cours
Allemagne : une voiture percute des passants dans une zone piétonne à Trèves
il y a 4 heures 58 min
décryptage > Economie
Impact du confinement

Productivité : les salariés travaillent plus depuis le début de la pandémie. Oui, mais pas tous

il y a 6 heures 29 min
pépites > International
Licencieux
"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir
il y a 6 heures 41 min
décryptage > International
Otan

La Turquie et l’Occident : l’« éléphant noir » dans la pièce

il y a 8 heures 14 min
décryptage > International
Diplomatie

Sanctions internationales Russie – Etats-Unis – Europe : état des lieux et bilan au crépuscule de la première présidence Trump

il y a 8 heures 30 min
pépites > Economie
Social
Selon l'OCDE, la France est en tête en matière de dépenses publiques sociales
il y a 8 heures 50 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

Montée en puissance de la Chine : la dynamique du cygne noir

il y a 9 heures 17 min
© JEFF PACHOUD / AFP
© JEFF PACHOUD / AFP
Bonnes feuilles

L'immigration est-elle toujours une "chance pour la France" ?

Publié le 27 janvier 2018
Comment donner de la consistance à ce « vivre ensemble » si ces valeurs sont un mythe qui fonctionne comme un totalitarisme, prêt à exclure du champ de la normalité tous ceux, vivants ou morts qui n’y adhéraient ou n’y adhèrent pas.Tel est le paradoxe général que fait apparaître ce livre, unique en son genre. Extrait de "L'imposture du vivre ensemble de A à Z" de Paul-François Paoli publié aux éditions du Toucan. (1/2)
Paul-François Paoli
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Paul-François Paoli est l'auteur de nombreux essais, dont Malaise de l'Occident : vers une révolution conservatrice ? (Pierre-Guillaume de Roux, 2014), Pour en finir avec l'idéologie antiraciste (2012) et Quand la gauche agonise (2016). En 2018, il...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Comment donner de la consistance à ce « vivre ensemble » si ces valeurs sont un mythe qui fonctionne comme un totalitarisme, prêt à exclure du champ de la normalité tous ceux, vivants ou morts qui n’y adhéraient ou n’y adhèrent pas.Tel est le paradoxe général que fait apparaître ce livre, unique en son genre. Extrait de "L'imposture du vivre ensemble de A à Z" de Paul-François Paoli publié aux éditions du Toucan. (1/2)

Chance pour la France : De Jacques Attali à Madame Parisot en passant par Emmanuel Macron, il est bien entendu que l’immigration est «une chance pour la France». Ce stéréotype montre à quel point les mots ne sont jamais aussi innocents qu’ils paraissent. Bien sûr que l’immigration est une «chance pour la France» si elle est régulée et ne bouleverse pas les équilibres culturels et anthropologiques du pays. Qui se plaindrait de pouvoir rencontrer en France des Kabyles et des Africains, des Chinois et des Japonais? Personne à priori. Sauf qu’ «immigré» ne veut rien dire en soi. Il n’y a que des immigrés. Et on mesure la perversité des sondages médiatiques à l’adresse des Français quand on leur demande s’il y a «trop d’immigrés» ou d’étrangers en France, lesquels Français, y compris quand ils sont d’immigration récente, répondent invariablement oui. Mais trop de qui exactement? Chacun entrevoit le piège. Car prononcer ou écrire certains mots signifie que l’on risque de tomber dans la nasse des antiracistes officiels ou semi-officiels, qui sont à l’affût du moindre «dérapage» (voir dérapage). Essayons tout de même de nous confronter à une réalité complexe et polymorphe. Nous faisons partie de ces Français qui, s’ils étaient interrogés, répondraient, qu’en effet, il y aujourd’hui trop d’immigrés en France.

Mais nous aimerions préciser ce que nous entendons par «immigrés». Non, il n’y a pas trop de serbes, de japonais ou de cubains en France. Oui il y a trop de ressortissants provenant de nos anciennes colonies qui entretiennent une relation parfois ambivalente avec la France, relation faite de susceptibilité victimaire et de besoin de reconnaissance. Question taboue : pourquoi, depuis des décennies, sont-ce souvent des jeunes d’origine algérienne, marocaine ou malienne qui défraient la chronique des délits ordinaires ? Est-il honteux de considérer que l’inadaptation paradoxale dont témoignent ces jeunes, alors même qu’ils devraient être avantagés par rapport aux autres jeunes d’origine étrangère, n’est pas réductible à des problèmes sociaux? Est-il saugrenu de penser que certains jeunes gens, originaires de Chine ou du Vietnam, sont tout simplement plus motivés que d’autres pour les études ? Pourquoi ne nous parle-t-on jamais des performances scolaires des jeunes chinois ou des jeunes vietnamiens ? Pourquoi ceux-là ne font ils jamais flamber les voitures et ne peuplent-ils pas les cellules de Fleury Mérogis ?

A-t-on le droit de penser qu’une certaine immigration, non seulement n’enrichit pas culturellement la France, mais l’appauvrit ? Qui peut prétendre que nous sommes enrichis par les rythmes tonitruants de certains groupes de rap? On répondra que le hard rock d’ACDC ne vaut guère mieux. Nous ne sommes pas experts en la matière, mais il faut bien, par égard pour la vérité, reconnaître qu’il existe des sous ou des para-cultures et que le rap en est une. Mick Jagger avait l’honnêteté de reconnaître que le rock était, techniquement parlant, une musique pauvre, aussi excitante fût-elle à écouter, en comparaison de la musique classique. Mais le rock est universel, tout au moins en Occident et, à un certain âge tout le monde l’apprécie, tandis que le rap reste une musique communautarisée. 

(…)

Multiculturalisme : Les communautés de cultures distinctes et parfois antagonistes sont-elles vouées à cohabiter harmonieusement ? C’est ce que pensent les adeptes du multiculturalisme, idéologie parfaitement définie par l’intellectuel canadien Mathieu Bock-Côté : «La société multiculturelle conteste le primat légitime de la culture nationale, elle ne nous laisse en commun que le patriotisme des droits ». Tout est dit. Être multiculturel est généralement un gage de modernité. Le «multikulti» est positif en soi! Il rime avec tolérance et ouverture à l’autre. Sauf que si la diversité culturelle est un fait, le multiculturalisme est une idéologie qui consiste à induire une parité de principe entre les référents civilisationnels dans un même espace. Or cette parité est un cheval de Troie pour ceux qui veulent nous faire admettre que, puisqu’il y a désormais entre cinq à six millions de musulmans en France, la France est tout aussi musulmane que catholique. C’est ce que pense, par exemple, Jacques Attali. Si l’on pousse ce raisonnement à son terme on peut admettre que la France sera aussi confucianiste, animiste et hindouiste, si les immigrations en provenance d’Afrique et de la Chine se développent. Ce relativisme civilisationnel met en danger le principe même de toute unité culturelle. En l’occurrence la France ne doit rien à l’islam sur le plan civilisationnel et encore moins au confucianisme ou au bouddhisme. Mais elle doit beaucoup au catholicisme – religion dans laquelle furent baptisés Clovis et tous les rois qui lui succédèrent.

Extrait de "L'imposture du vivre ensemble de A à Z" de Paul-François Paoli publié aux éditions du Toucan

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (9)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Guy-André Pelouze
- 28/01/2018 - 15:10
L’immigration est un choix des citoyens autochtones
1/ les citoyens autochtones choisissent par référendum
2/ la quantité est fixée sans jamais dépasser les besoins professions par profession
3/ la citoyenneté est obtenue par décision du pays d’accueil, le droit du sol est une usurpation de citoyenneté.
4/ l’ immigrant n’a pas de droit quant à l’immigration de sa famille, le regroupement familial est une des voies de l’immigration non contrôlée
philippe de commynes
- 27/01/2018 - 22:29
L'immigration chance pour la france ?
Mais ça n'est pas le but. On a à faire à des gens qui décrètent que la france doit expier les crimes d'être soi-disant raciste, xénophobe et je ne sais quoi encore. De l'expier (on ne nous demande pas notre avis) en important délibérément l'immigration à plus gros problèmes , et d'en rajouter en s'en accusant: c'est de notre faute si il y a tant de stigmatisation , de discrimination, etc
vangog
- 27/01/2018 - 22:17
Avant le chômage de masse gauchiste...
l’immigration proche et issue des pays chrétiens était une chance pour la France...après, c’est devenu une malchance de plus en plus mal-chance...