En direct
Best of
Best of du 14 au 20 septembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

02.

Sous prétexte de soutenir la croissance, les taux d’intérêt négatifs reviennent à créer un impôt mondial perçu sur l’épargne des classes moyennes

03.

Serial killers : Pourquoi ils échappent de plus en plus aux radars des services de police

04.

L'Albanie a été touchée par le séisme le plus fort depuis plus de 20 ans

05.

Etude sur les conditions de travail : pourquoi la pénibilité a changé de camp

06.

Voici comment Lyon II est devenu le laboratoire de la haine décoloniale

07.

Comment les berserkers vikings entraient en transe avant le combat

01.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

02.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

03.

Jean-Michel Blanquer êtes-vous tombé sur la tête ? 250.000 "éco-délégués" dans les écoles dont vous avez la charge !

04.

Sous prétexte de soutenir la croissance, les taux d’intérêt négatifs reviennent à créer un impôt mondial perçu sur l’épargne des classes moyennes

05.

SDF : Ophélie Winter à la rue !; Laeticia Hallyday exhibe son nouvel homme à Paris, Valérie Trierweiler le sien dans Match; Rihanna d'humeur bébé, Liane Foly qu’on lui passe tous ses caprices; La reine bat froid à Meghan

06.

L’imposture psychosomatique comme prétendu diagnostic (de secours) de maladies complexes

01.

Grève mondiale pour le climat : ces confusions qui polluent le débat public sur les défis environnementaux

02.

Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre

03.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

04.

Le moment Xavier : quel logiciel pour construire le bertrandisme ?

05.

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

06.

Les défis de l'Eglise face à la mutation de la société française

ça vient d'être publié
décryptage > Europe
Disraeli Scanner

Après la chute du Mur de Berlin, le marxisme et le totalitarisme n’ont pas disparu. Trente ans après les voilà revigorés

il y a 25 sec
décryptage > France
Tribune

Emploi à domicile : mais arrêtez d’emm*** les Français!

il y a 13 min 1 sec
décryptage > Economie
Désindustrialisation

Quand la justice s’en mêle et s’emmêle : l’anxiété indemnisée

il y a 27 min 23 sec
décryptage > Environnement
Vérité dérangeante ?

Sommet Action Climat de l’ONU : et si une majorité silencieuse (de citoyens) avait en fait décidé d’assumer le risque du réchauffement climatique ?

il y a 1 heure 24 min
décryptage > Economie
Usine à gaz

Voilà pourquoi le vrai problème du coup de rabot gouvernemental sur la défiscalisation des aides pour les seniors n’est pas d’être une politique “dure aux vieux”

il y a 2 heures 3 min
décryptage > Economie
Couple germano-allemand

L’Allemagne, désormais seule à pouvoir sauver la zone euro de la récession (mais fera-t-elle le nécessaire ?)

il y a 2 heures 18 min
pépite vidéo > France
Pas d'hommes, pas de problèmes
La saleté à Paris ? "Un problème d'éducation" pour Anne Hidalgo
il y a 18 heures 33 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Livre : "Contre l'écologisme" de Bruno Durieux : Contre l'écologisme, Pour une croissance au service de l'environnement

il y a 20 heures 8 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Théâtre : "L’homme à la tête de chou" : Un hommage à Gainsbourg proche de la perfection, mais qui pèche là où on ne s’y attendait pas...

il y a 20 heures 26 min
pépites > Politique
Immigration et personnes âgées
Sibeth Ndiaye : Le débat sur l'immigration souffre de "trop de passions"
il y a 23 heures 7 min
décryptage > Culture
Wikiagri

Un film de cinéma peut-il faire évoluer le monde agricole ?

il y a 5 min 51 sec
décryptage > Société
Mauvais genre

Je souffre d’hétérosexualité : est-ce que c’est grave docteur ? Oui ont répondu les deux médecins des Inrocks...

il y a 18 min 16 sec
décryptage > Style de vie
MANGER AVEC ATLANTICO

Comprendre les conseils d'alimentation et suivre d'abord les plus fondés

il y a 41 min 25 sec
décryptage > Environnement
High-cost

Une étude établit que la pollution due au transport aérien se révèle nettement pire que ce qu’on croyait

il y a 1 heure 46 min
décryptage > Société
Progressisme ?

Véritable acceptation ou résignation ? Ce que révèle l’opinion des Français sur la PMA pour toutes

il y a 2 heures 12 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

Thomas Cook, Aigle Azur, XL Airways, Air France : mais pourquoi les secteurs de l’aérien et du tourisme se portent-t-ils si mal ?

il y a 2 heures 22 min
pépites > International
Rapatriement
10 000 Français bloqués à l'étranger après la faillite de Thomas Cook
il y a 19 heures 12 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Théâtre : "Le cours classique" : L'éducation continue de faire parler ... au théâtre aussi

il y a 20 heures 15 min
light > Histoire
Fiesta loki
Comment les berserkers vikings entraient en transe avant le combat
il y a 22 heures 5 min
décryptage > Société
Blindhunter

Serial killers : Pourquoi ils échappent de plus en plus aux radars des services de police

il y a 1 jour 19 min
© NIKOLAY DOYCHINOV / AFP
© NIKOLAY DOYCHINOV / AFP
Bonnes Feuilles

Comment sommes-nous passés de "l'amour de soi", prôné par Jésus, à la "haine de soi" ?

Publié le 03 février 2018
Contrairement à une illusion tenace, c'est en étant narcissique, en étant en paix avec soi, que nous pouvons développer un rapport authentique aux autres, sans les prendre de haut ni se rabaisser soi-même. Extrait de "Sauvez votre peau ! Devenez narcissique" de Fabrice Midal, publié aux Editions Flammarion. (1/2)
Philosophe et écrivain, Fabrice Midal est l’un des principaux enseignants de la méditation en France. Il a publié de nombreux livres à succès, dont le libérateur Foutez-vous la paix ! (Flammarion-Versilio, 2017), bientôt traduit dans le monde entier....
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Fabrice Midal
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Philosophe et écrivain, Fabrice Midal est l’un des principaux enseignants de la méditation en France. Il a publié de nombreux livres à succès, dont le libérateur Foutez-vous la paix ! (Flammarion-Versilio, 2017), bientôt traduit dans le monde entier....
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Contrairement à une illusion tenace, c'est en étant narcissique, en étant en paix avec soi, que nous pouvons développer un rapport authentique aux autres, sans les prendre de haut ni se rabaisser soi-même. Extrait de "Sauvez votre peau ! Devenez narcissique" de Fabrice Midal, publié aux Editions Flammarion. (1/2)

J'avais trente ans quand j'ai lu les Évangiles. Par moi-même, et non en écoutant ce que l'Église m'en disait. J'avais le souvenir d'un Jésus père fouettard, j'ai découvert un individu qui refusait la morale et la norme quand elles lui étaient imposées. J'imaginais un homme sévère, se sachant fils de Dieu et délivrant doctement son savoir, j'ai trouvé un personnage enthousiaste, profondément narcissique. Un Jésus qui poussait chacun à se reconnaître digne d'amour, non pas du fait de ses mérites mais par sa seule qualité d'être humain.

Relève la tête et avance, dit-il aux pécheurs, aux prostituées, aux percepteurs d'impôts. Il s'adresse à la Samaritaine qui appartient pourtant à un peuple ennemi, qui est elle-même, selon les critères de son époque, une femme de mauvaise vie, mariée cinq fois et vivant avec un sixième homme qui n'est pas son mari. Elle est honteuse, elle se sent coupable, Jésus lui demande de puiser de l'eau pour lui, mettant ainsi à bas les règles de pureté de son temps. Il lui rend sa dignité, lui signifie qu'elle est aimable telle qu'elle est, sans raison, parce qu'elle le mérite, indépendamment de ses propres mérites et de toute autre considération. Juste parce qu'elle est. Le message de Jésus n'est pas sujet à controverse : « Tu aimeras ton prochain comme toi-même » (Matthieu 22 : 39), dit-il en reprenant, mot pour mot, ce commandement du Lévitique (18 : 32).

L'amour du prochain présuppose donc l'amour de soi. La philosophe mystique Simone Weil, juive qui se considérait chrétienne même si elle n'avait jamais été baptisée, grande lectrice et exégète des textes théologiques, avait eu cette phrase sublime en commentant ce verset : « Aimer le prochain plus que soi-même, oublier de se prendre en considération, est une faute contre la raison. » Avec ses élèves de Bourges, à qui elle enseignait la philosophie, elle avait insisté : « L'amour de soi, c'est l'amour naturel. La méconnaissance de l'amour de soi est une folie. » Par quel maléfice l'amour de soi, prôné par la Bible et les Évangiles, s'est-il retourné en haine de soi ? Quatre siècles après Jésus, saint Augustin, évêque d'Hippone et Père de l'Église, subit l'influence de Plotin qui l'a précédé d'une centaine d'années. Ce dernier, un philosophe mystique gréco-romain, considère la personne humaine, l'individu, comme un obstacle majeur à la quête de la sagesse et avec l'identification à l'Un, le principe à l'origine du monde, nommé Dieu par le judéo-christianisme. Augustin marquera définitivement la théologie chrétienne en dénonçant les âmes qui se « détournent de l'amour du bien supérieur et immuable » pour « se complaire en elles-mêmes et ainsi se glacer et s'enténébrer ». Et il lancera cette prière, restée célèbre : « Mon Dieu, faites-moi connaître ce que je suis, et je n'ai pas besoin d'autre chose pour me couvrir de confusion et de mépris de moi-même. »

À partir de saint Augustin, les théologiens se sont complu à piétiner l'enseignement de Jésus. Une chape de plomb a étouffé son message : s'aimer, être narcissique, est devenu une obscénité, la source de tous les péchés. Au XIIIe siècle, saint Thomas d'Aquin dénonce le « défaut de la vertu d'humilité » ; ne pas être humble est une faute cardinale, une rébellion contre Dieu. Le mot « narcissisme » a lui-même fini par tomber dans l'oubli jusqu'en 1899, quand le psychiatre allemand Paul Näcke l'a repris pour définir une « perversion » dans laquelle l'individu traite son propre corps comme un objet sexuel.

Au début du XXe siècle, c'est une femme qui a osé rebattre les cartes. Née dans l'aristocratie russe, Lou Andreas-Salomé reste célèbre pour la passion qu'elle inspira à Nietzche puis à Rilke et pour sa longue amitié avec Freud – qui la surnomme la « compreneuse par excellence ». Elle est aussi l'auteure d'un magistral essai, Le Narcissisme comme double direction (traduit en français sous le titre L'Amour du narcissisme). Un livre révolutionnaire, quasi scandaleux, mais passé presque inaperçu, sans doute victime de la misogynie.

S'appuyant sur sa longue fréquentation des milieux artistiques européens, et en particulier sa relation à Rilke, Lou Andreas-Salomé ose avancer que le narcissisme, c'est‑à-dire l'amour de soi, est la condition de la paix en soi. Une fois cette paix scellée, on peut rentrer sans crainte au fond de soi et toucher la source de vie qui nous habite et qui est l'humanité en soi. Nul, dit-elle, ne peut se pré- tendre réellement vivant en se coupant de cette source. Elle est indispensable à l'acte créateur, elle est aussi un préalable à l'ouverture à l'autre, à ce qui est au-delà de moi, au tout. Le narcissisme est ainsi le premier mouvement de ce qu'elle appelle « une réunification fondamentale », autorisant le déploiement de notre génie : « Quand le narcissisme est trop faible, mon jugement est toujours tourné vers le réel, vers ce qui se passe, et je n'ose plus rien faire. Je ne peux être dans aucune vraie gaieté. » Je ne peux pas me dépasser.

Freud a longuement discuté sur ce thème avec Lou Andreas-Salomé. Il emploie, lui, le mot « narcissique » pour qualifier un stade précoce de l'évolution de la libido, l'énergie motrice de tout individu. Pour le père de la psychanalyse, tout enfant passe par un stade narcissique qui lui permet de structurer sa personnalité et sa sexualité, de développer son autonomie et sa confiance en soi. Toutefois, selon Freud, l'individu est normalement appelé à dépasser ce stade pour se tourner vers un objet d'amour extérieur. Dans la pratique de leurs cabinets, de plus en plus de psychanalystes remettent pourtant en question l'orthodoxie freudienne et utilisent le narcissisme comme un outil thérapeutique avec des personnes en grande souffrance, notamment celles qui sont victimes d'addictions, qui se vivent en échec, abîmées, ratées. Le travail, me confiait l'un d'eux, consiste à amener le patient à se rencontrer, à découvrir, au-delà de l'échec qu'il vit, une personne dotée de ressources, un individu aimable. C'est, ajoutait-il, la seule manière de lever la malédiction. Le narcissisme guérit. Socrate, Jésus, l'avaient compris. Nous avons occulté cette vérité, comme nous l'avons fait de leur message. Nous l'avons détournée. Du narcissisme nous ne voyons qu'un risque de repli sur soi, au détriment de la réalité qui nous entoure. Autrement dit, si je m'aime, je risque de cesser d'aimer les autres. Où l'on retrouve l'absurde théorie de la part du gâteau qui ne peut pas être partagée…

Extrait de "Sauvez votre peau ! Devenez narcissique" de Fabrice Midal, publié aux Editions Flammarion.

"Sauvez votre peau ! devenez narcissique" de Fabrice Midal

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

02.

Sous prétexte de soutenir la croissance, les taux d’intérêt négatifs reviennent à créer un impôt mondial perçu sur l’épargne des classes moyennes

03.

Serial killers : Pourquoi ils échappent de plus en plus aux radars des services de police

04.

L'Albanie a été touchée par le séisme le plus fort depuis plus de 20 ans

05.

Etude sur les conditions de travail : pourquoi la pénibilité a changé de camp

06.

Voici comment Lyon II est devenu le laboratoire de la haine décoloniale

07.

Comment les berserkers vikings entraient en transe avant le combat

01.

L’hiver 2020 sera-t-il aussi froid que le prévoit une équipe d’experts météorologistes britanniques ?

02.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

03.

Jean-Michel Blanquer êtes-vous tombé sur la tête ? 250.000 "éco-délégués" dans les écoles dont vous avez la charge !

04.

Sous prétexte de soutenir la croissance, les taux d’intérêt négatifs reviennent à créer un impôt mondial perçu sur l’épargne des classes moyennes

05.

SDF : Ophélie Winter à la rue !; Laeticia Hallyday exhibe son nouvel homme à Paris, Valérie Trierweiler le sien dans Match; Rihanna d'humeur bébé, Liane Foly qu’on lui passe tous ses caprices; La reine bat froid à Meghan

06.

L’imposture psychosomatique comme prétendu diagnostic (de secours) de maladies complexes

01.

Grève mondiale pour le climat : ces confusions qui polluent le débat public sur les défis environnementaux

02.

Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre

03.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

04.

Le moment Xavier : quel logiciel pour construire le bertrandisme ?

05.

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

06.

Les défis de l'Eglise face à la mutation de la société française

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 03/02/2018 - 20:26
Autre nom: l’amour-propre!
et il est vrai qu’un homme sans amour-propre ne peut aimer sincèrement une autre femme...comme disait l’autre: « aime-toi, et le ciel t’aimera »...ah non, merde! C’est pas ça...
Paulquiroulenamassepasmousse
- 03/02/2018 - 16:23
Normal,.... le pouvoir
Normal,.... le pouvoir médiatique est une fabrique de frustrés. Chacun veut avoir son heure de gloire en passant sur les médias, TV, micro trottoir, selfies sur réseaux sociaux...........Si t'as pas fait la "starac" ou ......"le loft" à vingt ans t'as une vie de merde !
Alors, tous ces êtres frustrés, pleins de mépris pour eux mêmes, projettent une haine tenace sur les hommes, les blancs, les
bourgeois.... Et même le porc ! Seul l'islam trouve grâce à leurs yeux, puisque cette religion n'existe que pour entretenir la haine