En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

02.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

03.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

04.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

05.

Brexit : la France mal à l’aise dans un deal négocié principalement entre Londres et Berlin

06.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

07.

Bye bye Uber, Deliveroo ou WeWork ? Voilà pourquoi le mode de vie urbain des années 2010 est en train de s’effondrer

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

03.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

04.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

02.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

03.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

04.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

05.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

06.

Tensions communautaristes et laïcité : cette spirale de ressentis victimaires dans laquelle sombrent les débats publics français

ça vient d'être publié
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 16 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 55 min 50 sec
pépites > Justice
Recours
Eric Zemmour saisit la Cour Européenne des Droits de l'Homme
il y a 2 heures 37 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Théâtre : "L'un de nous deux" de Jean-Noël Jeanneney

il y a 3 heures 37 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Exposition : “Bacon en toutes lettres” : Une singularité fascinante mais difficile à appréhender !

il y a 3 heures 46 min
pépite vidéo > Europe
Guerilla
Barcelone : Violents affrontements pour la troisième nuit consécutive
il y a 6 heures 2 min
décryptage > Culture
Critique

La réparation dans l’art : un livre virtuose étonnant

il y a 7 heures 4 min
décryptage > International
Un foulard sur les yeux

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

il y a 7 heures 30 min
décryptage > Environnement
Green-Washing

Quand les Etats européens trichent avec les règles de comptabilité pour faire croire à leur vertu énergétique

il y a 8 heures 22 min
décryptage > Economie
Analyse

Journée mondiale pour l'élimination de la pauvreté : croissance, recettes empiriques ou politiques sociales, qu’est-ce qui marche ?

il y a 8 heures 36 min
décryptage > Social
Atlantico Business

J’aime ma boite : 64 % des salariés aiment leur entreprise, mais l’inverse est-il vrai ?

il y a 8 heures 49 min
pépite vidéo > Faits divers
En vert et contre tous
Des activistes d'Extinction Rebellion violemment dégagés du toit d'un métro à Londres
il y a 1 heure 40 min
pépites > Politique
Commission
Blanquer contre Taché : LREM tente une médiation
il y a 3 heures 7 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Livre : "La porte sans entrée. Approche du Zen" : Devenez ou restez zen, vous vous en porterez mieux !

il y a 3 heures 42 min
pépites > Europe
At least
Brexit : Un accord a été trouvé
il y a 5 heures 30 min
décryptage > Société
Blog

Ce qu’être libéral signifie vraiment - Take Two

il y a 6 heures 50 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Patrick Besson : "J’ai toujours pris Salman Rushdie pour un triste con"

il y a 7 heures 11 min
décryptage > Social
Merci patron...

J'aime ma boite : mythe ou réalité ?

il y a 7 heures 45 min
décryptage > Economie
Nouveau Monde

Bye bye Uber, Deliveroo ou WeWork ? Voilà pourquoi le mode de vie urbain des années 2010 est en train de s’effondrer

il y a 8 heures 30 min
décryptage > Europe
Axe anglo-allemand

Brexit : la France mal à l’aise dans un deal négocié principalement entre Londres et Berlin

il y a 8 heures 38 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Pour Finkielkraut, Zemmour est tombé dans le piège tendu par l’islam radical ; Bayrou essaie encore de faire partir Philippe de Matignon ; 40 salariés chez LREM pour la com digitale, 1 chez LR ; Pour Salvini le fascisme est aussi mort que le communisme
il y a 8 heures 55 min
© Reuters Pictures
© Reuters Pictures
Passe ton bac d'abooooord

Petits conseils pour utiliser au mieux la nouvelle plateforme de saisie des vœux d’études supérieure

Publié le 22 janvier 2018
Si Parcoursup, la nouvelle plateforme post-bac, a été lancée mi-janvier, c'est seulement à partir de ce lundi que les lycéens de terminale vont pouvoir s'y inscrire et lister leurs voeux. Petit état des lieux pour s'y retrouver.
Modwene Tourné est professeure dans un lycée général technologique à Cannes. Elle a été conseillère en insertion sociale et professionnelle en mission locale, professeurs pour les concours paramédicaux et sociaux.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Modwene Tourné
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Modwene Tourné est professeure dans un lycée général technologique à Cannes. Elle a été conseillère en insertion sociale et professionnelle en mission locale, professeurs pour les concours paramédicaux et sociaux.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Si Parcoursup, la nouvelle plateforme post-bac, a été lancée mi-janvier, c'est seulement à partir de ce lundi que les lycéens de terminale vont pouvoir s'y inscrire et lister leurs voeux. Petit état des lieux pour s'y retrouver.

Atlantico : Aujourd'hui, quelles sont les réalités de l'orientation vers les études supérieures et que va changer le lancement de Parcoursup par rapport à APB?

Modwène Tourné : Avant, il était question de classifier les vœux des élèves, aujourd'hui ce n'est plus le cas. Maintenant ils doivent formuler 10 vœux maximum chacun accompagné par une lettre de motivation.

Au premier et au deuxième trimestre, ils auront voix au chapitre au-delà de la simple notation. Dès le premier trimestre, les lycéens vont formuler une dizaine de vœux sur papier que l'on va déjà examiner et les enseignants émettent des avis sur ceux-ci. Ces vœux du premier trimestre sont temporaires et deviendront définitifs au deuxième trimestre, avec cette fois une inscription sur la plateforme Parcoursup accompagnés de l'avis des enseignants. Normalement les enseignants du supérieur tiendront compte de ces avis.

Il y a toujours une heure d'accompagnement personnalisé par semaine pendant laquelle on travaille sur l'orientation avec les élèves (création de fiches métier, documentation…). Un changement tout de même : il y a maintenant deux "professeurs principaux" pour chaque classe de terminale qui travaillent tous les deux sur l'orientation des élèves. Le problème est que le deuxième professeur principal a du mal à dégager du temps pour le faire, car on lui demande d'assumer cette fonction sur le temps de travail de sa matière.

Enfin, il y a maintenant trois semaines dédiées à l'orientation. Pendant ces trois semaines, les professeurs principaux s'occupent de trouver des professionnels pour les faire venir en classe, rencontrer les élèves, pour parler des réalités de leur métier. Ces rencontres sont généralement un franc succès et c'est ce qui intéresse le plus nos étudiants.

Evidemment tout cela ne vient pas remplacer le travail du conseiller d'orientation avec qui les élèves ont un rendez-vous obligatoire dans l'année.

Quels seraient les conseils à donner aussi bien aux professeurs qu'aux étudiants pour qui cette question de l'orientation est souvent angoissante ?

D'abord, il faut arrêter d'obliger les élèves à dire quel métier ils veulent faire en définitive. On le fait dès la seconde et c'est évidemment stressant pour ces élèves qui, à part de très rares cas, n'en ont aucune idée. En seconde ou en terminale il n'est pas difficile de comprendre que l'on peut avoir du mal à se projeter.

Il faut les pousser à se demander ce qu'ils aiment faire dans la vie et quels sont ses points forts. Il faut partir sur quelque chose de large pour ensuite affiner avec son professeur.

Ensuite il faut voir un maximum de professionnels en dehors de l'école. Il faut aller à la rencontre de ceux qui exercent un métier qui peut nous intéresser pour prendre conscience des réalités de ce dernier.

Enfin, il faut arrêter de penser qu'il faut à tout prix faire des études pour faire des études. Il y a des filières parallèles que l'on ne connait pas assez et dans lesquelles les enfants seraient beaucoup plus heureux. Mais là, c'est un travail à faire en amont, dès le collège, et à faire aussi bien sur les élèves que sur les parents.

A mes collègues  je leur conseille de se renseigner au maximum sur le débouché des filières dans lesquelles leurs étudiants vont et de se renseigner sur les métiers que veulent faire leurs élèves.

Mais surtout, je leur conseille d'arrêter de se baser uniquement sur les notes des élèves pour les orienter. Un élève qui sera brillant en mathématiques en terminale ne s'épanouira pas forcément en faculté de mathématiques par exemple. Il faut plus prendre en compte la personnalité des élèves que l'on finit par connaître pour les orienter au mieux.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

02.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

03.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

04.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

05.

Brexit : la France mal à l’aise dans un deal négocié principalement entre Londres et Berlin

06.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

07.

Bye bye Uber, Deliveroo ou WeWork ? Voilà pourquoi le mode de vie urbain des années 2010 est en train de s’effondrer

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

03.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

04.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

02.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

03.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

04.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

05.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

06.

Tensions communautaristes et laïcité : cette spirale de ressentis victimaires dans laquelle sombrent les débats publics français

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Paulquiroulenamassepasmousse
- 22/01/2018 - 14:59
Oh oui ! ...Prendre en compte
Oh oui ! ...Prendre en compte les vœux des élèves, consiste à accepter que 75 % d'entre eux choisissent Psycho, Socio, lettres et finissent chromistes, à "nuit debout" et chez les insoumis de Mélanchouille...