En direct
Best of
Best of du 12 au 18 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Les chirurgiens dentistes font face à une épidémie de dents cassées depuis le confinement

02.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

03.

Sophie Davant joliment au top (mais plus topless), Cyril Hanouna méchamment tapé (par la concurrence); Mylène Farmer achète plus grand, Laeticia Hallyday vend pour payer ses dettes; Lio a renoncé au sexe, Johnny Depp y reprend goût avec une jeunette

04.

Voilà les techniques les plus utilisées par les escrocs en ligne et autres pirates informatiques

05.

L’islamisme, cette lèpre qu'Emmanuel Macron ignore

06.

Et non Monsieur Macron: le secret des Amishs pour rester en forme en vieillissant... n'a pas tout à voir avec leur refus de la modernité technologique

07.

Comment les industries pétrolières nous ont fait croire que le plastique serait recyclé

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

03.

Les Milices islamistes internationales de la Turquie d'Erdogan

04.

Capitalisme de connivence : d’Edouard Philippe à Jean-Marie Le Guen, tous administrateurs

05.

Et si l’impact psychologique du COVID-19 nous exposait à un danger politique majeur

06.

"Le plaisir sexuel est simplement divin" a déclaré le pape François. Il nous étonnera toujours…

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

L’étude qui montre que la plus grande peur agitée pour 2022 n’est pas celle de l’insécurité

03.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

04.

Mort d'un cousin d'Adama Traoré : la famille envisage de porter plainte

05.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

06.

L'Europe gruyère d'Ursula von der Leyen

ça vient d'être publié
décryptage > Religion
Tribune

Séparatisme : cachez moi cet islamisme que je ne saurais nommer

il y a 17 min 20 sec
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Feu vert pour la construction de la mission de défense planétaire Hera ; La Nasa envisage une mission pour rechercher la vie dans les nuages de vénus en 2027
il y a 45 min 6 sec
pépites > Education
Education
Polémique : un lycée de Rome demande à des élèves de ne pas porter de mini-jupes pour ne pas troubler les professeurs
il y a 1 heure 56 min
pépites > Politique
Cote
Popularité : Macron en hausse, Castex en baisse
il y a 2 heures 40 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Comment les industries pétrolières nous ont fait croire que le plastique serait recyclé
il y a 3 heures 45 min
décryptage > Défense
Bonnes feuilles

Les 100 mots de la guerre : civils, colombes et commandement

il y a 4 heures 30 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Liberté d’expression, fake news et post-vérité : un jeu de dupes

il y a 4 heures 33 min
décryptage > Europe
Négociations

Brexit : bobards pour une border !

il y a 4 heures 34 min
décryptage > High-tech
Piratage automne hiver 2020/21

Voilà les techniques les plus utilisées par les escrocs en ligne et autres pirates informatiques

il y a 4 heures 36 min
décryptage > Science
Survivants

Pourquoi les oiseaux ont survécu aux impacts d'astéroïdes géants et pas les dinosaures

il y a 4 heures 37 min
pépite vidéo > France
Catastrophe
Inondations dans le Gard : deux personnes disparues et d'importants dégâts
il y a 28 min 31 sec
pépites > Politique
Il y pense en se rasant
Présidentielle : Xavier Bertrand se dit "plus déterminé que jamais"
il y a 1 heure 42 min
pépites > International
Balance à droite
Cour suprême américaine : Donald Trump veut nommer "très rapidement" une remplaçante à Ruth Bader Ginsburg
il y a 2 heures 19 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Vaincre l’ennemi intérieur

il y a 3 heures 36 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

L’impossible équation du coronavirus

il y a 4 heures 30 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Comment Emmanuel Macron, via ses réformes, attise la France inflammable

il y a 4 heures 32 min
décryptage > International
Mère de vertu

Patience et prudence, piliers de la réponse iranienne à l'agressivité américaine

il y a 4 heures 33 min
décryptage > International
Danger ?

Frédéric Encel : "L’usage cynique du Covid-19 par des régimes autoritaires et/ou expansionnistes et des mouvances religieuses pose problème"

il y a 4 heures 34 min
décryptage > Santé
Effet indirect

Les chirurgiens dentistes font face à une épidémie de dents cassées depuis le confinement

il y a 4 heures 37 min
décryptage > Politique
Démarche de réfléxion

Jean Leonetti : "Le gouvernement a montré les limites de l’ambiguïté du « en même temps »"

il y a 4 heures 38 min
A bas la calotte!

Et si on en finissait une bonne fois pour toute avec le mot "laïcité" ?

Publié le 13 janvier 2018
Il est devenu vide de sens. Et c'est pourquoi tout le monde l'utilise.
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Il est devenu vide de sens. Et c'est pourquoi tout le monde l'utilise.

1905 fut une année charnière dans l'histoire contemporaine de la France. Une loi fut alors votée pour instaurer la séparation de l'Eglise et de l'Etat. Elle était – et ne s'en cachait pas- expressément dirigée contre le catholicisme. Les congrégations religieuses furent interdites d'enseignement. Des prêtres furent persécutés.

Dans les rues on criait "A bas la calotte!". Les curés étaient assimilés à des corbeaux. Le petit père Combes, laïcard acharné, ne perdait pas une occasion de les tourner en dérision. Devant une assemblée de vignerons hilares il comparait le clergé catholique au phylloxera, une maladie mortelle pour la vigne.

C'était en 1905. Et la France radical-socialiste accomplissait enfin le programme de Voltaire : "Ecrasons l'infâme !". Or, d'après le calendrier nous sommes aujourd'hui en 2018. Et c'est peu dire que la situation a bien changé depuis 1905! Mais le mot "laïcité" fait toujours parti d'un répertoire obligé. Vous en connaissez-vous des gens qui ne sont pas pour la laïcité ?

A l'exception des fanatiques islamistes tout le monde est pour. Du président de la République jusqu'au maire de la plus petite commune de France. Emmanuel Macron vient de réaffirmer son attachement à cette loi de 1905 lors de ses vœux aux représentants des cultes. A sa façon, c’est-à-dire "en même temps".

Une chose et son contraire. Une phrase pour faire plaisir à certains. Une phrase pour faire plaisir à d'autres. C'est ainsi que sur Atlantico, il est applaudi par Bertrand Vergely et critiqué par Guylain Chevrier. Car chez le chef de l'Etat il y a toujours à boire et à manger…

Mais dans le mot creux de "laïcité" il n'y a ni à boire ni à manger.  Tout le monde peut y mettre ce qu'il veut. C'est aujourd'hui un mot cache sexe. Il permet de dire "les cultes" pour ne pas avoir à en désigner un.

Il amalgame toutes les religions pour éviter de nommer l'une d'entre elle. Il englobe dans un fourre-tout joyeux les églises, les temples, les synagogues et les mosquées. Et il mélange sournoisement curés, rabbins, pasteurs et imams. A première vue donc ce mot ne sert à rien. Si : à cacher la réalité !

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Commentaires (36)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
A M A
- 15/01/2018 - 15:39
La laïcité, comme toute
La laïcité, comme toute religion, a son clergé. Celui-ci est au pouvoir depuis plus de deux siècles, un clergé qui ne fustige pas les guerres de religions, mais qui les envenime.
ELIED
- 14/01/2018 - 17:09
@Padam et Le Gorille
Tout à fait d'accord avec vous:je ne peux pas cette fois suivre le billet de Benoît,un billet que je suis avec plaisir depuis une année,même si je ne participe pas souvent à la discussion.Je trouve en effet qu'elle se résume trop souvent à une sorte de discussion de joueurs de cartes du bistrot du coin,ou même parfois de bavardages de bac à sable entre gens de bonne compagnie qui se chamaillent plus sur les mots que les idées. Personnellement,ancien (très, années 60)de l'EN,toujours classé à droite par des collègues bien encartés aux syndicats très à gauche ou soit au parti socialiste soit au parti communiste,je me suis toujours battu pour une laïcité au plus près de l'idée fondamentale,une idée que l'on dévoie totalement aujourd'hui essentiellement pour faire apparaître l'islam comme une religion acceptable dans le giron de la République.En plus ce dévoilement vient d'une gauche qui est à l'origine des lois de 1905,ce qui me révolte doublement. Alors pour moi,oui la laïcité a encore un sens profond qu'il faudrait lui redonner au lieu de la supprimer.Mais au vu des commentaires de haine qu'on lit actuellement ce sera difficile.Au fait je précise que je suis pas un "catho facho".
padam
- 14/01/2018 - 10:59
@le Gorille
C'est exactement le sens de mon propos qui ne fait que constater la triste réalité, rien de plus.