En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

02.

Et l'attaché parlementaire d'Aurélien Taché dénonça les "exhibisionistes"...

03.

Vers un reconfinement national : en quoi sera-t-il différent du précédent ?

04.

Ramzan Kadyrov estime qu'Emmanuel Macron pousse les musulmans "vers le terrorisme"

05.

Puisque nous sommes partis pour des reconfinements, que faire pour éviter une violente crise de santé mentale ?

06.

Une certaine gauche s’étrangle des accusations de complicité avec l’islamisme mais sera-t-elle capable d’en tirer des leçons sur ses propres chasses aux fachos imaginaires ?

07.

Le président turc n'apprécie pas du tout d'être caricaturé à la Une de Charlie Hebdo et il va riposter

01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

04.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

05.

« Qu'est-ce que ce pays qui a perdu la tête ? » Clémentine Autain a fait mine d'oublier que c'est Samuel Paty qui avait perdu la sienne

06.

Le gouvernement fait peser la totalité du poids de l’épidémie sur les soignants et sur les Français. Y a-t-il un moyen de le forcer à assumer enfin ses responsabilités ?

01.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

02.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

03.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

04.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

05.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

06.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

ça vient d'être publié
pépites > France
Séparatisme
Gérald Darmanin annonce la dissolution de l'association BarakaCity
il y a 10 min 13 sec
décryptage > Politique
Menace contre notre modèle de vie

Islamisme : la France face au défi du siècle

il y a 1 heure 17 min
décryptage > Economie
Adaptation face à la pandémie

Economie Covid-19 : et le pays qui bénéficie le plus du télétravail est…

il y a 1 heure 43 min
pépite vidéo > Politique
"La vie doit continuer"
Renaud Muselier plaide pour un confinement aménagé et différent de la période de mars dernier
il y a 2 heures 23 min
décryptage > France
Combat contre le séparatisme

Islamisation de la France : déni, lâcheté ou compromission ?

il y a 2 heures 54 min
décryptage > France
Tout change

Voici comment et pourquoi Hollande et le CFCM sont bizarrement devenus islamophobes

il y a 3 heures 31 min
pépites > Politique
Coronavirus
L'exécutif pris entre deux feux : médecins d'un côté, chefs d'entreprises de l'autre
il y a 3 heures 46 min
décryptage > Santé
Lutte contre la pandémie

Covid-19 hors de contrôle : les nouveaux tests feront-ils (enfin) la différence ?

il y a 4 heures 46 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Mais quand va-t-on s’apercevoir que le débat entre la santé et l’économie est un faux débat ?

il y a 5 heures 20 min
pépites > Politique
Vers un nouveau confinement ?
Covid-19 : Emmanuel Macron annoncera de nouvelles restrictions ce mercredi à 20 heures
il y a 18 heures 5 min
pépites > Consommation
Angoisse
Face aux rumeurs de reconfinement, les ventes de certains produits alimentaires ont déjà augmenté depuis quelques jours confirme Michel-Edouard Leclerc
il y a 1 heure 6 min
décryptage > International
Or noir

Israéliens et Arabes, unis même dans le pétrole

il y a 1 heure 31 min
light > Science
Gratte-ciel
Un récif plus haut que l'Empire State Building dans la Grande Barrière de corail en Australie
il y a 2 heures 3 min
pépites > Media
Contrarié
Le président turc n'apprécie pas du tout d'être caricaturé à la Une de Charlie Hebdo et il va riposter
il y a 2 heures 33 min
décryptage > France
Attentat de Conflans-Sainte-Honorine

Liberté, j’écris ton nom

il y a 3 heures 11 min
décryptage > Santé
Lieux ciblés

Parcs, plages et autres interdictions de promenade : ces mesures du premier confinement qu’aucune efficacité sanitaire ne justifie

il y a 3 heures 40 min
décryptage > International
Résistance face à la pandémie

Samfundssind : les Danois ont choisi leur mot de l’année 2020 et il est la clé de leur résilience face au Coronavirus

il y a 3 heures 48 min
décryptage > Politique
Chasse aux sorcières

Une certaine gauche s’étrangle des accusations de complicité avec l’islamisme mais sera-t-elle capable d’en tirer des leçons sur ses propres chasses aux fachos imaginaires ?

il y a 4 heures 58 min
pépites > Politique
Coronavirus
Vers un reconfinement national : en quoi sera-t-il différent du précédent ?
il y a 5 heures 44 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les Gaulois réfractaires demandent des comptes au Nouveau Monde" de Philippe de Villiers : La Vendée se prend pour Bibracte. La révolte gronde. Les 2 Villiers sont à la manoeuvre

il y a 18 heures 59 min
© Pixabay
© Pixabay
Avec (un peu de) modération

Petits conseils d’avant réveillons pour les bons vivants : quitte à faire des excès, voilà les "moins pires"

Publié le 22 décembre 2017
La dinde est au four, le saumon et les escargots sont servis. Mais au fait, est-ce que tous les aliments se valent en période de fêtes ? Voici quelques astuces pour se faire plaisir sans finir Noël dans la douleur...
Nathalie Négro
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nathalie Négro est diététicienne, membre de think tank ObésitéS
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La dinde est au four, le saumon et les escargots sont servis. Mais au fait, est-ce que tous les aliments se valent en période de fêtes ? Voici quelques astuces pour se faire plaisir sans finir Noël dans la douleur...

Atlantico : Alors que les repas des fêtes approchent, y a-t-il des aliments dont l'excès est pire que les autres ?

 

Nathalie Négro : Les excès les plus importants pendant les fêtes, c'est clairement au niveau des graisses, de l'alcool, des protéines et puis des sucres, c'est à dire finalement un petit peu de tout. L'excès qui est sûrement le plus problématique est celui de l'alcool, parce que non seulement au niveau énergétique l'alcool amène 7 kcal par gramme, mais perturbe en plus l'utilisation par le corps des autres nutriments, notamment des glucides. C'est donc, au niveau nutritionnel, le plus problématique.

 

L'excès le moins embêtant sera celui de protéine. Parce que même si on a des fruits de mer en entrée, puis ensuite une volaille en plat, on ne dépassera jamais les 3 grammes par kilogramme corporel, donc ce n'est pas un problème. Là où il peut y avoir un souci, c'est si ces protéines sont systématiquement associées à des graisses, si par exemple on sert des escargots, du foie gras et qu'après on mange un chapon.

 

Quant aux graisses, ça va dépendre de leur type. Si c'est un excès de graisse provenant d'une bûche pâtissière qui contient de la crème au beurre, après avoir mangé des escargots qui sont aussi servis avec du beurre, qu'on mange un poulet à la crème ensuite...Tout cela ne sera pas forcément sain à cause de l'excès de graisses saturées. Par contre si l'excès de graisse provient d'un saumon qui contiendra plutôt des acides gras oméga 3, que la graisse provient d'un foie gras dont on sait comment a été engraissé la bête et qui aura donc les mêmes acides gras que l'huile d'olive, ça sera moins embêtant.

 

 

Au final, ces repas de fête sont ponctuels. Peuvent-ils vraiment poser problème ?

 

Certains excès, même ponctuels, peuvent être problématique, notamment pour des personnes fragilisées. Un excès de protéine va provoquer une surcharge au niveau rénal, donc pour les gens qui ont des problèmes de calculs rénaux il faut faire attention. De même pour ceux qui ont déjà un taux d'acide urique un peu élevé, cela provoquera une crise de goutte.

 

Un excès de graisse peut provoquer des calculs biliaires. Si on mange beaucoup de graisses d'un coup, la vésicule va se contracter, et donc les calculs pourront se coincer dans le canal, et la personne se retrouvera à l'hôpital. L'excès de sucre ne posera pas de problème sur le court terme, sauf pour quelques personnes très sensibles, qui pourront se retrouver en hypo-glycémie deux à trois heures après le repas.

 

Pour l'alcool, en fonction de la capacité de chacun à détoxifier, il pourra y avoir une accumulation d'acétaldéhyde. Il ne s'agit pas de la gueule de bois, causée elle par la déshydratation, mais les deux peuvent provoquer des maux de tête.

 

 

Après sur le plus long terme, cela dépend du comportement de chacun. Si ça reste deux repas isolés, comme par exemple le 24 et le 31, il ne se passera rien, tant qu'on mange correctement entre les deux, car l'équilibre de notre alimentation se fait sur cinq à dix jours. Maintenant le souci qu'on a souvent avec les fêtes, c'est qu'il s'agit de plus de deux repas. Il y a le 24, mais aussi le 25, le 31, et entre les deux on revoit de la famille... Là le corps n'a plus le temps de récupérer. L'autre risque c'est aussi de prendre l'habitude de manger trop gras, trop salé et trop sucré et d'installer un comportement d'excès durable.

 

Existe-t-il des aliments que l'on peut consommer sans aucune retenue ?


Non, car tout aliment consommé en excès peut poser des problèmes, même les légumes. C'est une question de mesure et de répartition. Il faut essayer, même pendant un repas de fête, d'avoir des légumes dans une moitié de l'assiette, et la viande, le poisson ou les féculents sur l'autre moitié de l'assiette. Pour ce qui est des apéritifs, l'idéal c'est de mettre ce que l'on veut dans une petite assiette, et de s'en tenir à ça.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Ajar
- 22/12/2017 - 17:14
Merci
De nous foutre la paix .