En direct
Best of
Best of du 23 au 29 mai
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

Confinement : le nombre d'arrêts cardiaques et le taux de mortalité ont explosé

03.

Énergie renouvelable: la chute des prix dope (enfin) les espoirs de l’industrie du solaire

04.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

05.

La NSA lance une alerte sur le piratage par les hackers russes de nos serveurs d’emails

06.

Bernard Tapie suit un traitement expérimental en Belgique pour soigner son cancer "au dernier degré"

07.

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

Virus d’un nouveau type : toutes ces données sur le Coronavirus que nous ne maîtrisons toujours pas

03.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

04.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

05.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

06.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

01.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

02.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

03.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

04.

Zemmour face à Onfray : pourfendeurs ET promoteurs de postures idéologiques

05.

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

06.

Emmanuel Macron dévoile un plan de soutien "massif" envers le secteur automobile et annonce la hausse des primes à l'achat de voitures électriques

ça vient d'être publié
light > Culture
Une voix s'est tue
La cantatrice Mady Mesplé est décédée
il y a 1 heure 37 min
light > Science
Retour à l'envoyeur
Vol habité de SpaceX : Elon Musk répond à un tacle de l'agence spatiale russe, celle-ci réplique
il y a 2 heures 58 min
pépites > Société
Priorités
PMA pour toutes : des députés plaident l'urgence d'un retour du texte à l'Assemblée nationale
il y a 4 heures 12 min
light > Media
Accusé
Jean-Marc Morandini : un procès requis pour corruption de mineur
il y a 4 heures 49 min
pépite vidéo > Science
Starman
SpaceX : les meilleurs moments du lancement de la capsule habitée Crew Dragon
il y a 7 heures 8 min
décryptage > High-tech
Espionnage

La NSA lance une alerte sur le piratage par les hackers russes de nos serveurs d’emails

il y a 7 heures 56 min
décryptage > Science
Nouvelle donne

Vol habité de SpaceX : le retour de la conquête spatiale ?

il y a 8 heures 37 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Planter des arbres n’est pas toujours bon pour la planète
il y a 9 heures 17 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

La mondialisation : un vecteur favorable pour les épidémies ?

il y a 9 heures 19 min
décryptage > Société
Drame

"Salle de traite", la pièce de théâtre sur le suicide d'un éleveur laitier

il y a 9 heures 19 min
pépite vidéo > International
Mort de George Floyd
Etats-Unis : deux voitures de police foncent sur la foule à New York
il y a 2 heures 23 min
pépites > France
Déconfinement extrême
Plusieurs milliers de clandestins ont défilé à Paris malgré l'interdiction de la préfecture
il y a 3 heures 32 min
pépites > Politique
Nomination
L'ancien ministre socialiste Pierre Moscovici va prendre la tête de Cour des comptes
il y a 4 heures 39 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
SpaceX : revivez le lancement réussi du premier vol habité de Crew Dragon ; Proxima b est confirmée ! Il y a bien une exoterre dans la zone habitable de l’étoile la plus proche de nous
il y a 6 heures 7 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Le maître du « je »

il y a 7 heures 46 min
décryptage > France
État providence et modèle social français

1945 : l’héritage béni devenu largement toxique

il y a 8 heures 9 min
décryptage > International
Symptômes d’un nouveau conflit

Nouvelle guerre froide avec la Chine : l’Occident affaibli par les combats progressistes radicaux

il y a 8 heures 52 min
décryptage > Politique
Mains tendues

Macron/Collomb : le match du meilleur instinct pour 2022

il y a 9 heures 17 min
décryptage > Europe
Jésus reviens, ils sont devenus fous

La Pologne : un royaume où règne la droite la plus bête du monde

il y a 9 heures 19 min
décryptage > Economie
Crise

Les crédits aux PME sont insuffisants !

il y a 9 heures 20 min
Quoi de neuf docteur ?

Non, le décryptage de notre ADN ne permet pas de prédire toutes les maladies graves

Publié le 21 mai 2012
Contrairement à ce qu'espéraient de nombreux scientifiques, le séquençage du génome, une technique qui consiste à décortiquer notre ADN, ne permet pas de prédire le risque de nombreuses maladies, selon une étude américaine menée sur des jumeaux.
Rédaction Atlantico
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Contrairement à ce qu'espéraient de nombreux scientifiques, le séquençage du génome, une technique qui consiste à décortiquer notre ADN, ne permet pas de prédire le risque de nombreuses maladies, selon une étude américaine menée sur des jumeaux.

Si l'ADN se révèle très utile dans la compréhension des maladies et la mise au point de nouveaux médicaments, le séquençage du génome ne permet pas de prédire l'avenir médical d'un individu. C'est ce que révèle une récente étude américaine, relayée par le New York Times.

Les résultats de cette étude, présentée lors d'une conférence annuelle sur le cancer à Chicago, ont ainsi mis mis un terme à l'espoir d'anticiper les maladies graves, comme le cancer. « Nous ne pensons pas que les tests génomiques pourront remplacer les stratégies actuelles de prévention », a déclaré le Dr Bert Vogelstein, professeur de cancérologie à la faculté de médecine de l'Université Johns Hopkins à Baltimore (Maryland), un des principaux auteurs.

Conclusions de l'étude : « un bon dépistage, un diagnostic précoce, et des stratégies de prévention comme le fait de ne pas fumer et de retirer des tumeurs cancéreuses au début de leur développement sont les clés pour réduire la mortalité », résume le Dr Bert Vogelstein, avant d'ajouter : « Nous ne disons pas que le séquençage soit dénué d'intérêt, mais cette technique ne permettra pas de prédire les maladies qu'une personne développera ou dont elle mourra. »

L'inné face à l'acquis

Publiés dans l'édition en ligne de la revue médicale américaine Science Transnational Medicine, ces travaux ont porté sur l’étude des données provenant de plus de 53 600 jumeaux monozygotes (c'est à dire identiques) en Suède, en Finlande, au Danemark et en Norvège. Les chercheurs ont aussi utilisé le registre des jumeaux américains de la deuxième guerre mondiale de l'Académie des sciences. Les dossiers fournissent notamment des informations sur 24 maladies (cancers, maladies auto-immunes, cardiovasculaires et neurologiques) dont ont pu souffrir ces jumeaux, leur fréquence et si un, deux ou aucun de ces jumeaux en ont souffert.

Dans la mesure où des jumeaux identiques ont le même génome, les chercheurs ont pu déterminer jusqu'à quel point les gènes peuvent prédire un risque accru de souffrir d'une maladie particulière. Ils ont donc comparé les jumeaux en se posant la question suivante :  si le premier développe une maladie, est-ce que le second a le même risque de contracter cette maladie ?

Résultat : les jumeaux n'ont pas forcément été victimes des mêmes pathologies. Les chercheurs ont même conclu que la plupart de ces personnes avaient chacune le même risque génétique d'être affectées par ces 24 maladies que le reste de la population.

 

Si les vrais jumeaux ont le même ADN, ils ne sont pas toujours exposés aux mêmes facteurs environnementaux (vivre dans un endroit pollué) et sociaux (fumer, trop manger etc.). Autant d'éléments qui peuvent favoriser l'arrivée de nombreuses maladies, comme le cancer. Face à ces pathologies aux origines complexes, les médecins ont beaucoup de mal à distinguer la part de la génétique dans le développement de la maladie, rappelle Le Figaro.

Les chercheurs ont aussi étudié l'ADN de personnes en bonne santé, pour voir s'il était possible d'y "lire" leur risque de contracter une grave maladie. Une fois encore, les résultats sont plutôt décevants : plus de 93 % des femmes étudiées ont présenté un risque faible d'avoir un cancer du sein. Et plus de 97 % de personnes étudiées (hommes et femmes confondus) ont présenté un risque faible d'avoir un cancer du poumon. Or ces tests « ne veulent pas dire que ces personnes ne courent aucun risque de développer ces cancers », précise le Dr Bert Vogelstein. Pis : ils courent en réalité exactement le même risque d'avoir un cancer du poumon que Monsieur Tout-Le-Monde.

Autrement dit, « cela nous ramène au débat séculaire de l'inné face à l'acquis », résume sur son blog le Dr Arard de Hemricourt. « Nous coexistons dans un environnement toxique face auquel notre organisme a établi certaines lignes de défense. Si ces lignes de défense sont altérées, notre organisme commence à souffrir et les maladies viennent à apparaître. » L'étude qui vient d'être publiée ne permet donc pas de dire « si une personne ayant un poids normal développera au cours de sa vie un diabète de type II ou si un cancer du colon surviendra chez telle ou telle personne ».

Roulette russe

L'étude relève toutefois un point positif. Environ 90 % des gens dont l'ADN a été décortiqué apprendront qu'elles ont un risque élevé de contracter une grave maladie. Or, le séquençage des gènes permettrait, en théorie, pour 75 % d'entre eux d'identifier quels sont ceux qui vont développer la maladie d'Alzheimer, une affection thyroïdienne auto-immune, un diabète de type I, et pour les hommes les attaques cardiaques. Et donc de prévenir le plus en amont possible le développement de ces maladies.

Maigre consolation, puisqu'en dehors des attaques cardiaques, il n'existe pas aujourd'hui de moyen efficace pour prévenir ces maladies ou ralentir leur progression. Une volonté d'informer louable, certes, mais qui ne fera guère de différence au final...

Pour le Dr. David Altshuler, professeur de génétiqueà l'Université de médecine d'Harvard, (et qui n'a pas pris part à cette étude), « même si vous savez tout sur la génétique, prévoir la prévision [d'une maladie] restera de l'ordre de la probabilité et non du déterminisme ». Pour lui, avoir ou non un cancer relève de la roulette russe.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

Confinement : le nombre d'arrêts cardiaques et le taux de mortalité ont explosé

03.

Énergie renouvelable: la chute des prix dope (enfin) les espoirs de l’industrie du solaire

04.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

05.

La NSA lance une alerte sur le piratage par les hackers russes de nos serveurs d’emails

06.

Bernard Tapie suit un traitement expérimental en Belgique pour soigner son cancer "au dernier degré"

07.

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

Virus d’un nouveau type : toutes ces données sur le Coronavirus que nous ne maîtrisons toujours pas

03.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

04.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

05.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

06.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

01.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

02.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

03.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

04.

Zemmour face à Onfray : pourfendeurs ET promoteurs de postures idéologiques

05.

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

06.

Emmanuel Macron dévoile un plan de soutien "massif" envers le secteur automobile et annonce la hausse des primes à l'achat de voitures électriques

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
decipher
- 21/05/2012 - 12:18
passagers du Temps
nous, parvis de l'éphémère face au portail métaphysique du Mystère de la vie