En direct
Best of
Best of du 12 au 18 janvier
En direct
© Reuters
Famille
Les parents passent deux fois plus de temps avec leurs enfants qu’il y a 50 ans. Sauf en France...
Publié le 17 décembre 2017
Une étude, menée dans une dizaine de pays montre que les parents passent plus de temps avec leurs enfants qu'il y a un demi-siècle. En France, cette durée a baissé.
Monique de Kermadec, psychologue clinicienne, est spécialiste des surdoués.  Elle a publié  "L'enfant précoce aujourd'hui, le préparer au monde de demain", aux éditions Albin Michel.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Monique de Kermadec
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Monique de Kermadec, psychologue clinicienne, est spécialiste des surdoués.  Elle a publié  "L'enfant précoce aujourd'hui, le préparer au monde de demain", aux éditions Albin Michel.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Une étude, menée dans une dizaine de pays montre que les parents passent plus de temps avec leurs enfants qu'il y a un demi-siècle. En France, cette durée a baissé.

Atlantico : Une étude, menée dans une dizaine de pays et publiée dans le "Journal of Marriage and Family" montre que les parents passent plus de temps avec leurs enfants qu'il y a 50 ans. Toutefois, un pays ne semble pas suivre la tendance : il s'agit bien de la France où l'on voit que le temps que les mères passent avec leurs enfants a tendance à baisser depuis 50 ans, avec une légère augmentation du côté des pères. Selon vous, y a-t-il une vraie exception française ?

Monique de Kermadec : Je regrette que l'étude ne montre pas le type de questions qu'ils ont posé. Lorsque l'on parle de temps passé avec les enfants on parle de temps consacré aux soins corporels, à l'aide dans les devoirs mais on ne parle pas de temps de partage, de temps d'échange avec l'enfant, on parle surtout de temps de garde. Cela doit biaiser les résultats. Il y a donc un bémol à mettre. Est-ce que l'enjeu c'est la présence physique du parent dans le domicile familial ou est-ce qu'il s'agit d'une présence auprès de l'enfant dans un temps de partage ?

Dans le passé les mères restant à la maison étaient présentes physiquement mais pas forcément disponibles pour leurs enfants car occupées par de nombreuses tâches.  

On peut en partie expliquer ce résultat par la qualité des services disponibles en France dans la garde d'enfants, ce qui est peut-être moins le cas dans d'autres pays. Néanmoins, là encore il y a un biais car tout dépend de la zone géographique dans laquelle la famille évolue. Il est plus difficile de trouver des endroits de garde d'enfant en campagne que dans une grande ville. Il me semble aussi que le relai que peuvent prendre les grands parents est important à mentionner et permet aux parents de rentrer plus tard.

Concernant le niveau d'éducation des parents et la différence que cela fait dans l'attention apportée aux enfants là encore il s'agit d'être prudent car une personne ayant un travail à responsabilité qui l'oblige à rentrer tard le soir aura aussi plus de difficultés. A l'inverse une personne aux revenus modestes compensera souvent en travaillant plus pour gagner plus d'argent. Cette étude et cette exception française me semble donc à relativiser.

Est-ce qu'au final l'important n'est pas simplement de passer du temps de qualité avec ses enfants plutôt que de chercher à en passer un maximum sans qu'il soit forcément de qualité ?

Tout à fait. Il faut du temps de qualité où l'on est disponible pour les enfants; Où l'on n'est pas sur son téléphone ou devant son ordinateur. Il faut mettre tout de côté pendant un temps. Soit un quart d'heure, une demie heure ou une heure… Passer au moins un quart d'heure avec l'enfant lui permet de confier ses problèmes et ses angoisses et permet au parent d'apporter le soutien affectif dont l'enfant a besoin.

Etre présent sans l'être n'est pas un temps qui va permettre à l'enfant de ne pas se sentir seul, c'est ce qu'il faut retenir.

De manière idéale il faut du temps pour les voir le matin avant de quitter la maison et un temps le soir avant de se coucher qui permet au parent d'être disponible pour répondre aux questions de l'enfant, jouer, discuter… Si l'enfant ne veut pas l'utiliser ce jour-là ce n'est pas grave mais il faut qu'il sache que vous êtes disponibles.

Quels conseils pourrait-on donner aux parents qui peuvent s'inquiéter d'accorder trop de temps à son enfant ?

Il ne faut pas que le parent oublie que son rôle est primordial et qu'il ne peut pas confier l'éducation de son enfant à des personnes extérieures. Il reste un référent, quelqu'un qui va aider l'enfant à se construire pour la vie. Ce temps n'est pas du luxe, il est essentiel pour le bien être de l'enfant et son développement. Lorsque l'on est tenté de couper ce temps d'échange, il faut bien réfléchir à l'importance de ce que nous apportons.

A l'inverse il ne faut pas toujours être sur le dos de l'enfant, il faut lui laisser du temps où il se sent seul et où il pourra puiser dans ses ressources. Il faut lui laisser une possibilité d'indépendance et d'autonomie. Un parent omniprésent serait un parent qui garderait son enfant dans un état de dépendance et c'est là aussi mauvais pour son développement personnel.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
"Il entend, mais il n'écoute personne" : les conseillers de Macron sont au bout du rouleau
02.
Et si le Rassemblement National était en train de faire un bien mauvais coup à l’euro en renonçant à exiger que nous en sortions ?
03.
Connaissez vous Marie Kondo (la Japonaise qui a déclenché une folie du rangement dans le monde qui ne devrait pas tarder à atteindre la France) ?
04.
Radioscopie des dépenses de la France : ces nouvelles inégalités qui se cachent derrière la puissance apparente de l'État-providence
05.
Brexit : rien n’est joué pour le royaume-Uni même en cas de sortie sans accord
06.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
07.
“Le pacifisme, ça suffit” : pourquoi la stratégie de répression judiciaire et policière risque de produire une génération de militants politiques aguerris
01.
Patrick Bruel aime une nouvelle femme de (bien) moins de 50 ans; Vincent Cassel : entre sa (très) jeune épouse & sa fille aînée, c’est tendu; Sophie Marceau s’occupe de son fils, René-Charles Angélil-Dion de ses frères, Anouchka Delon de toute la famille
02.
Ce sondage dévastateur qui fait le procès de Macron le condamne sans appel
03.
Wauquiez pousse une colère contre la direction de LR, et Thierry Mariani contre Wauquiez ; L'Obs s'inquiète de la crise financière qui vient ; François-Xavier Bellamy en guerre contre le progressisme ; Ces députés LREM attaqués
04.
Gilets jaunes : un syndicat policier s’émeut des ordres de répression et du comptage des manifestants
05.
Vivons-nous dans un univers-bulle en expansion dans une autre dimension ? ; Hubble nous offre un magnifique portrait très détaillé de la galaxie du Triangle
06.
Et la raison pour laquelle les Allemands commencent sérieusement à s’inquiéter d’un Brexit sans deal est…
07.
Emmanuel Macron est brillant, mais il n’est pas le président qu’il faut à la France
01.
Ce sondage dévastateur qui fait le procès de Macron le condamne sans appel
02.
Gilets jaunes : un syndicat policier s’émeut des ordres de répression et du comptage des manifestants
03.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
04.
Ce à quoi se condamnent lentement mais sûrement les Gilets jaunes
05.
Sévère répression des gilets jaunes : la justice française est-elle en train de préfèrer l’ordre à la justice ?
06.
Elections européennes : La République en Marche détrône le Rassemblement national selon un nouveau sondage
01.
Grand débat national : l’équation impossible d’Emmanuel Macron
02.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
03.
Pourquoi Macron, les populistes et les gilets jaunes sont tous le produit de la même vague (et pourquoi ils seraient bien inspirés de le comprendre réciproquement)
04.
Ce sondage dévastateur qui fait le procès de Macron le condamne sans appel
05.
Radioscopie des dépenses de la France : ces nouvelles inégalités qui se cachent derrière la puissance apparente de l'État-providence
06.
Oui, il y a “des gens en situation de pauvreté qui déconnent”. Mais voilà pourquoi la question et la solution sont largement ailleurs
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Deudeuche
- 18/12/2017 - 08:51
Que de la daube
Les Français sont les champions de l’abandon émotionnel de leurs enfants, c’est tout et le discours de daube « la qualité plus que la quantité «  est un cache misère de la réalité; entre divorces à la pelle ou relations éphémères conjuguées à une situation matérielle précaire, beaucoup de parents et surtout les femmes n’ont le temps de rien et vivent une vie de merde qui se ressent sur la vie affective.
L’articlé avec ses « il faut » d’enseignants bien pensants «  donne vraiment de l’urticaire !
emcé
- 18/12/2017 - 07:49
Bref!
Rien de neuf , bla-bla-bla