En direct
Best of
Best of du 12 au 18 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

03.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

04.

La politique est un sport à 28. Et à la fin, c’est la Grande-Bretagne qui gagne

05.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

06.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

07.

Ce "petit" problème de ressources humaines qui complique la réindustrialisation de la France

01.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

02.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

03.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

04.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

05.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

06.

Non, il ne faut pas parler de Mohamed Merah, ni des souffrances des chrétiens d'orient : la croisade de France Culture contre l'islamophobie des médias

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

05.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

06.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

ça vient d'être publié
pépite vidéo > People
Epreuve
Meghan Markle se confie sur le harcèlement des tabloïds
il y a 33 min 9 sec
pépites > Europe
Journée décisive et historique
Brexit : manifestation à Londres devant le Parlement pour réclamer un nouveau référendum
il y a 1 heure 56 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"La Bruyère, portrait de nous-mêmes" de Jean-Michel Delacomptée : un portrait captivant

il y a 3 heures 11 min
pépites > France
Mouvement social
Grève à la SNCF : Edouard Philippe déplore un "détournement du droit de retrait"
il y a 4 heures 20 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 18 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 5 heures 49 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

La douloureuse question du suicide dans la police

il y a 7 heures 25 sec
décryptage > Economie
industrie

Ce "petit" problème de ressources humaines qui complique la réindustrialisation de la France

il y a 7 heures 21 min
décryptage > High-tech
Icônes

Emojis, instagram et selfie : cette bascule vers une civilisation de l’image qui nous tombe sur la tête

il y a 7 heures 40 min
rendez-vous > Media
Revue de presse people
Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday
il y a 8 heures 3 min
pépites > Europe
Catalogne
Grève générale : très forte mobilisation des indépendantistes catalans dans les rues de Barcelone
il y a 22 heures 58 min
pépites > Europe
Casse-tête politique
Brexit : l'amendement Letwin a été adopté, les députés reportent leur décision sur l'accord
il y a 1 heure 19 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"John Tanner, Tome 1, le captif du peuple des 1000 lacs" de Christian Perrissin et Boro Pavlovic : une histoire vraie, servie par des dessins bien loin des images d'Epinal

il y a 3 heures 15 sec
pépite vidéo > Europe
Catalogne
Les images des violences à Barcelone en marge de la manifestation des indépendantistes catalans
il y a 3 heures 33 min
pépites > Europe
Chambre des communes
Brexit : journée décisive et vote historique au Parlement britannique
il y a 4 heures 51 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

il y a 6 heures 57 min
décryptage > Culture
Shakespeare revient, ils sont devenus fous !

Pendant des siècles, Othello a été noir : le théâtre des Abbesses a mis fin à ce scandale

il y a 7 heures 7 min
décryptage > Politique
Avenir de la droite

La petite mort des Républicains

il y a 7 heures 30 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Renault en plein chaos post Ghosn

il y a 7 heures 54 min
décryptage > France
Atlantico.fr opération Sentinelle Vigipirate
"Années de plomb"

Pression islamiste : quelles leçons de la guerre froide et du "containment" de la menace intérieure communiste ?

il y a 8 heures 6 min
pépite vidéo > International
Meilleur président ?
Donald Trump ironise sur le bilan d'Emmanuel Macron sur la question du chômage
il y a 23 heures 24 min
© CHARLY TRIBALLEAU / AFP
© CHARLY TRIBALLEAU / AFP
Retour à l'envoyeur

Mais que se passerait-il si les Chinois décidaient de ne plus recycler les produits usagés que la plupart des pays occidentaux leur expédient ?

Publié le 17 décembre 2017
D'ici la fin de l'année, la Chine va bannir l'import de 24 types de déchets destinés au recyclage en les qualifiant de "détritus étrangers". Cette décision va obliger les produits exportateurs à s'adapter.
Sylvie Matelly est Docteur en sciences économiques et directrice-adjointe de recherche à l'IRIS, spécialiste des questions d'économie internationale et d'économie de la Défense. 
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Sylvie Matelly
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Sylvie Matelly est Docteur en sciences économiques et directrice-adjointe de recherche à l'IRIS, spécialiste des questions d'économie internationale et d'économie de la Défense. 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
D'ici la fin de l'année, la Chine va bannir l'import de 24 types de déchets destinés au recyclage en les qualifiant de "détritus étrangers". Cette décision va obliger les produits exportateurs à s'adapter.

Atlantico : D'ici la fin de l'année la Chine va bannir l'import de 24 types de déchets destinés au recyclage en les qualifiant de "détritus étrangers". Quelles pourraient être les conséquences pour les pays exportateurs de déchets à court et moyen termes?

Sylvie Matelly : Les pays exportateurs vont devoir trouver des solutions. A court terme il est probable que ce soit de nouveaux marchés. On parle de la Malaisie et d'autres pays seraient prêts à accueillir ces déchets. A moyen ou long terme qu'on le veuille ou non il faudra que les pays qui produisent autant de déchets mettent en place des mesures qui permettent de les recycler au mieux et cela aura un coût. Des investissements seront nécessaires. Cela viendra soit d'une volonté politique dans un contexte de lutte contre le réchauffement climatique et de volonté de préservation de l'environnement et même avec l'absence de volonté politique, le fait que la Chine ferme son marché, cela va automatiquement faire monter le prix de la tonne de déchet et lorsque cela sera rentable de se lancer dans le recyclage, on investira.

Je ne pense pas que cette interdiction créera de nouvelles décharges ou qu'il y aura de nouvelles atteintes à la préservation de l'environnement ou alors à très court terme. Ce qui est certain c'est que l'addition de la gestion des déchets va augmenter et que l'on va être obligé d'avoir de véritables réflexions sur les emballages, les plastiques et la gestion de nos déchets en général avant même de produire.

Est-ce que la Chine avec cette décision ne se prive pas tout de même d'une économie qui pourrait être intéressante ?

La Chine ne fait rien sans avoir de stratégie. Ils ont calculé que ces déchets difficilement recyclables ne leur rapportent rien. D'un point de vue social avec la progression et le développement économique du pays couplé à l'émergence d'une classe moyenne, il y a aussi l'apparition d'une volonté des Chinois d'arrêter d'être la poubelle du monde.

Cette décision de la Chine exprime aussi la volonté de choisir ses déchets. De choisir des déchets qui sont recyclables, des déchets à forte valeur ajoutée qu'elle n'aura pas à stocker pendant des années sans les exploiter. L'avantage de la première solution lorsqu'on ne les exploitait pas, qu'on les laissait trainer c'est que cela ne coûtait rien mais c'est évidemment une catastrophe écologique à long terme.

On réfléchit également à une piste malaisienne mais au final est-ce le bon chemin à prendre pour les pays exportateurs de déchets ?

A très court terme une filière de gestion des déchets ne s'improvise pas, d'où la piste malaisienne. Pour traiter les déchets chez nous, ce qui serait une démarche plus vertueuse, cela supposerait la création d'usines et le développement d'une industrie derrière. Il y a des enjeux d'emplois derrière la gestion des déchets. Reste à voir si le consommateur accepte de voir s'ouvrir des usines de retraitement des déchets à côté de chez lui. Exporter des déchets est beaucoup plus facile car il n'y a pas de remise en question à faire, on se contente de délocaliser le problème. Mais je doute, quel que soit la solution à court terme qu'elle puisse avoir l'ampleur de ce qu'était la solution chinoise.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

03.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

04.

La politique est un sport à 28. Et à la fin, c’est la Grande-Bretagne qui gagne

05.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

06.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

07.

Ce "petit" problème de ressources humaines qui complique la réindustrialisation de la France

01.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

02.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

03.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

04.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

05.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

06.

Non, il ne faut pas parler de Mohamed Merah, ni des souffrances des chrétiens d'orient : la croisade de France Culture contre l'islamophobie des médias

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

05.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

06.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pourquoi-pas31
- 17/12/2017 - 14:06
Et si on commençait
a ne plus leur envoyer les déchets les plus aptes à être recyclés avec une haute valeur ? L'Europe pourrait peut-être investir dans ce domaine avec les fonds européens. Un très bon emploi pour ces derniers !