En direct
Best of
Best of du 11 au 17 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

02.

« Plus c’est jeune, moins cela veut travailler, plus c’est vieux plus cela veut toucher » !! Analyse d’une France non entrepreneuriale, celle de la rente

03.

Betelgeuse superstar : voilà pourquoi nous pourrions bientôt voir apparaître une supernova dans notre ciel

04.

Les taux d’intérêt vont rester durablement très bas ... mais au profit de qui ?

05.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

06.

Pourquoi les hôpitaux ont moins de problèmes de moyens qu’on le croit

07.

Macron prépare un plan contre l'islamisme! Et il sera prêt - pure coïncidence? - avant les municipales

01.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

02.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

03.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

04.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

05.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

06.

Chine : un virus mystérieux inquiète les autorités chinoises. Et désormais l'OMS

01.

Ce boulevard qui devrait s’ouvrir au RN… mais ne s’ouvre pas tant que ça

02.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

03.

Jeanne Balibar (« Les Misérables ») veut qu'on enseigne les mathématiques en arabe !

04.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

05.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

06.

Derrière le cas Meghan & Harry, le conflit de générations généralisé qui fragilise les démocraties occidentales

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti culture

Eva, une aventure de Lorenzo Falco d' Arturo Pérez-Reverte: un second chapitre des aventures de Falco, qui rachète le premier !

il y a 13 heures 4 min
pépite vidéo > People
L'adieu du Prince
Harry l'affirme: il n'avait "pas le choix" que de partir
il y a 14 heures 9 min
décryptage > Economie
LES ENTREPRENEURS PARLENT AUX FRANÇAIS

« Plus c’est jeune, moins cela veut travailler, plus c’est vieux plus cela veut toucher » !! Analyse d’une France non entrepreneuriale, celle de la rente

il y a 15 heures 8 min
décryptage > Politique
Cachoteries parlementaires

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

il y a 20 heures 4 min
décryptage > Religion
Les imams comme les curés?

Macron prépare un plan contre l'islamisme! Et il sera prêt - pure coïncidence? - avant les municipales

il y a 20 heures 35 min
décryptage > Economie
Bismarko Scanner

La France devrait-elle négocier avec l’Allemagne comme les Etats-Unis viennent de le faire avec la Chine?

il y a 20 heures 44 min
décryptage > Santé
Sans (aucun) risque ?

Retrait de médicaments : pourquoi la France ne devrait pas avoir peur de vivre une épidémie d'addiction aux opioïdes à l’américaine

il y a 1 jour 1 heure
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

Les taux d’intérêt vont rester durablement très bas ... mais au profit de qui ?

il y a 1 jour 1 heure
décryptage > Société
Multi-facettes

Politique, sociale ou purement criminelle, la violence s’impose partout en France. Est-il encore possible d’échapper à la spirale infernale ?

il y a 1 jour 2 heures
light > Politique
Une nouvelle vie
Royaume-Uni : le prince Harry et son épouse Meghan Markle renoncent à leur titre d'altesse royale
il y a 1 jour 14 heures
décryptage > Culture
Atlantic-culture

"Où bat le cœur du monde" de Philippe Hayat: Quand le jazz fait parler les muets, un roman intense, rythmé, syncopé...

il y a 13 heures 30 min
pépites > Social
Enfants en danger
Les nouvelles failles de l'Aide sociale à l'enfance
il y a 14 heures 39 min
pépites > Environnement
Total à la porte du campus
L'implantation de Total sur le campus de Polytechnique contestée au nom de l'environnement
il y a 15 heures 48 min
décryptage > Santé
La vérité (et le problème) sont ailleurs

Pourquoi les hôpitaux ont moins de problèmes de moyens qu’on le croit

il y a 20 heures 25 min
décryptage > Economie
Erreur de calcul ?

Age pivot, travail des séniors…et si l'essentiel pour l’équilibre des retraitées était ailleurs ?

il y a 20 heures 40 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Petit guide des multiples moyens employés par Facebook pour vous traquer en ligne
il y a 1 jour 53 min
décryptage > Science
Evolution stellaire

Betelgeuse superstar : voilà pourquoi nous pourrions bientôt voir apparaître une supernova dans notre ciel

il y a 1 jour 1 heure
décryptage > Economie
Âge d'or

Voilà pourquoi l’âge d’or qu’ont représenté les années 2010 pour les riches ne devrait pas se poursuivre dans la décennie qui vient de s’ouvrir

il y a 1 jour 1 heure
pépites > Politique
A torts ou à raison ?
Violences policières : Sibeth Ndiaye défend les forces de l'ordre
il y a 1 jour 13 heures
pépites > Politique
"10, 9, 8... boum"
Donald Trump raconte l'élimination du général Qassem Soleimani par les forces américaines
il y a 1 jour 15 heures
L’hédonisme contemporain

Ibiza, la capitale mondiale de la fête et des plaisirs

Publié le 07 avril 2012
Ibiza a toujours été montrée de façon superficielle. Certes, Ibiza est l’île de la fête, de la nuit et des excès. Mais cette île est plus fondamentalement un laboratoire exceptionnel pour analyser ce qui fait marcher nos sociétés libérales : l’hédonisme. Extraits de "Ibiza mon amour : Enquête sur l'industrialisation du plaisir" d'Yves Michaud.
Yves Michaud est philosophe. Reconnu pour ses travaux sur la philosophie politique (il est spécialiste de Hume et de Locke) et sur l’art (il a signé de nombreux ouvrages d’esthétique et a dirigé l’École des beaux-arts), il donne des conférences dans le...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Yves Michaud
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Yves Michaud est philosophe. Reconnu pour ses travaux sur la philosophie politique (il est spécialiste de Hume et de Locke) et sur l’art (il a signé de nombreux ouvrages d’esthétique et a dirigé l’École des beaux-arts), il donne des conférences dans le...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ibiza a toujours été montrée de façon superficielle. Certes, Ibiza est l’île de la fête, de la nuit et des excès. Mais cette île est plus fondamentalement un laboratoire exceptionnel pour analyser ce qui fait marcher nos sociétés libérales : l’hédonisme. Extraits de "Ibiza mon amour : Enquête sur l'industrialisation du plaisir" d'Yves Michaud.

De la musique, des DJs, Paris Hilton et Armani, des diplomates et footballeurs en goguette, des journalistes de télé et Rocco Siffredi, des lasers et des sonos de 50 000 watts : voilà la face lumineuse, si l’on peut dire.

Il faut maintenant parler de drogue et de sexe. On peut venir à Ibiza juste pour le sexe, juste pour la drogue – et juste pour les deux.

Musique, sexe et drogue sont au rendez-vous de l’été. À Ibiza comme ailleurs. À Ibiza plus qu’ailleurs, ne serait-ce que parce que c’est plus visible. Il faut quand même commencer par nuancer.

La drogue, même quand elle baisse les inhibitions, n’est pas nécessairement favorable au sexe. Elle permet éventuellement de s’en passer. Beaucoup de femmes apprécient l’ecstasy pour elles et leurs partenaires parce que l’ecstasy rend plus sociable et émousse l’agressivité sexuelle – elle adoucit la relation sociale, la rend plus caressante qu’agressive, à la différence de l’alcool qui fait tomber les inhibitions dragueurs. Le visiteur est frappé, je l’ai dit, par l’atmosphère pacifique des clubs, une paix d’autant plus surprenante que la surpopulation devrait au contraire tendre l’atmosphère.

La musique, en revanche, excite et facilite les rencontres sexuelles. Elle rapproche. Et puis les paroles érotiques (« fuck », « kiss », « love ») martelées à n’en plus finir, les halètements et gémissements, les montées et répétitions musicales orgasmiques font le reste. D’ailleurs on est venu pour ça.

La morale permissive

Comme pour l’histoire de la scène musicale, il faut revenir aux années 1960 et 1970. Les hippies qui vinrent à Ibiza après 1968 et les intellectuels et artistes qui les avaient précédés amenèrent avec eux une vie libérée – libérée du travail, des habitudes bourgeoises, de la famille monogame.

Que cette liberté ait été réelle ou exagérée par les reportages et les récits, il y eut indiscutablement une permissivité et une promiscuité sexuelles dont on trouve les traces dans les études des sociologues, les récits de l’époque et la littérature d’aéroport, en particulier anglaise. Rien de propre cependant à Ibiza : c’était l’époque des grands rassemblements alternatifs en Angleterre ou aux États-Unis, l’époque des transgressions de l’ordre établi, l’époque de la libération sexuelle.

Dans le même temps, le tourisme apportait en Espagne le relâchement de la répression sexuelle et la disponibilité dont les vacances sont synonymes. Les « Suédoises », ainsi que l’on nommait toutes les touristes étrangères après le succès de quelques films brûlants des années 1960, apportèrent à l’Espagne une double libération.

Elles furent un exemple pour les femmes, ou au moins certaines femmes jeunes qui purent envisager autre chose que le destin de mère de famille, ou simplement entreprirent de divorcer de conjoints mal choisis ou pas choisis du tout.

Elles apportèrent aux jeunes gens du pays la possibilité de faire valoir leurs charmes méditerranéens, longtemps bridés, auprès des visiteuses venues du froid, dont certaines apprécièrent au point de rester sur place.

Un témoignage d’Antonio Escohotado sur ces années 1970 est sans ambiguïté : les premières boîtes et bars furent tout de suite des lieux de rencontre et de drague. Comme dit Escohotado, qui enjolive peut-être les choses aujourd’hui, le problème n’était pas de repartir mais de repartir seul...

La libération sexuelle explosa à Ibiza à partir de 1974-1975, au moment de la fin de Franco, comme elle le fit au même moment dans les grandes villes espagnoles, en Catalogne et sur la Costa Brava.

Elle toucha avant tout les milieux artistiques et intellectuels, les professions libérales et la classe bourgeoise supérieure, bien plus que les classes modestes. Elle avait une portée hédoniste plus que politique. On voulait, pour reprendre le titre d’un article de revue de ces années-là, « Des seins oui, Santiago Carrillo non » (« Tetas si, Santiago Carrillo no ») – Santiago Carrillo était le dirigeant historique du Parti communiste espagnol. Il n’est d’ailleurs pas certain que le processus de libération sexuelle ait encore touché tous les secteurs de la population espagnole quand on voit le niveau élevé des violences machistes.

Les bars musicaux, les rencontres musicales, les fêtes nocturnes, les rassemblements sociaux furent donc aussi, et de manière prépondérante, des occasions de liberté sexuelle. Ibiza, ce sont les plages, le soleil, la danse et les corps : sea, sun and sex.

______________________________

Extraits de Ibiza mon amour : Enquête sur l'industrialisation du plaisir, Éditions Nil (29 mars 2012)

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

02.

« Plus c’est jeune, moins cela veut travailler, plus c’est vieux plus cela veut toucher » !! Analyse d’une France non entrepreneuriale, celle de la rente

03.

Betelgeuse superstar : voilà pourquoi nous pourrions bientôt voir apparaître une supernova dans notre ciel

04.

Les taux d’intérêt vont rester durablement très bas ... mais au profit de qui ?

05.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

06.

Pourquoi les hôpitaux ont moins de problèmes de moyens qu’on le croit

07.

Macron prépare un plan contre l'islamisme! Et il sera prêt - pure coïncidence? - avant les municipales

01.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

02.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

03.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

04.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

05.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

06.

Chine : un virus mystérieux inquiète les autorités chinoises. Et désormais l'OMS

01.

Ce boulevard qui devrait s’ouvrir au RN… mais ne s’ouvre pas tant que ça

02.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

03.

Jeanne Balibar (« Les Misérables ») veut qu'on enseigne les mathématiques en arabe !

04.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

05.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

06.

Derrière le cas Meghan & Harry, le conflit de générations généralisé qui fragilise les démocraties occidentales

Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Marky
- 07/04/2012 - 20:40
Hola que tal estas? Muy bien!
En tous cas programme plutot excitant...

texarkana
- 07/04/2012 - 12:13
Parfaitement Ibiza c'était génial dans les années 60-70
...donc à l'époque de Franco et immédiatement aprés, maintenant c'est envahi et surfait (tournage de films X), n'en déplaise a la pensée politiquement correcte de + en + hégémonique, jusque chez la soi disant droite (molle).
Tuffgong
- 07/04/2012 - 12:05
@amandina, le gone, equilibre, vent de gogues...
Ah Franco...
Un symbole de nostalgie pour beaucoup de contributeur à atlantico...