En direct
Best of
Best of du 12 au 18 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

03.

Attention à vos smartphones, les cas de piratage sont de plus en plus fréquents

04.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

05.

Ce que la médiation Blanquer-Taché dit vraiment de LREM

06.

Renault en plein chaos post Ghosn

07.

Pourquoi les chiffres officiels sur l’immigration ne décrivent que très approximativement la réalité française

01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

04.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

05.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

06.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Faits divers
Héroique
Etats-Unis : Il désarme un élève armé d'un fusil à pompe en lui faisant un câlin
il y a 8 heures 21 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Théâtre : "Sept ans de réflexion" : Une farce (un peu trop lourde) sur l'adultère

il y a 9 heures 32 min
light > Insolite
Dur à avaler
Un chef étoilé mange dans son restaurant : 14 000 euros de redressement de l'Ursaff
il y a 11 heures 46 min
décryptage > Environnement
Découvrons l'écoféminisme

"Ma planète, ma chatte, sauvons les zones humides" !

il y a 13 heures 32 min
décryptage > Economie
Experte

Esther Duflo à Bercy, vite. Mais pas comme ministre

il y a 14 heures 5 min
décryptage > France
Mauvais prisme

Pourquoi les chiffres officiels sur l’immigration ne décrivent que très approximativement la réalité française

il y a 14 heures 25 min
décryptage > France
Interdit d'interdire

Pourquoi la France devrait résister à la tentation de répondre par des interdictions à tous les défis qu’elle rencontre

il y a 14 heures 39 min
décryptage > Economie
Manque d’ambition ?

PLF 2020 : l’étonnante stabilité de la ventilation des dépenses publiques françaises à travers le temps

il y a 14 heures 50 min
décryptage > Culture
Culture

"Miroir du temps" d'André Suarès : une occasion précieuse de découvrir une pensée d’une inventivité débridée et salutaire

il y a 1 jour 3 heures
pépite vidéo > International
Ultimatum
Liban : nouvelle journée de mobilisation contre la classe politique et la corruption
il y a 1 jour 4 heures
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Vania : Une même nuit nous attend tous" : "Oncle Vania" revisité

il y a 9 heures 21 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le roman de la France- une histoire de la liberté" de Laurent Joffrin : Tome 1, de Vercingétorix à Mirabeau

il y a 9 heures 38 min
décryptage > Education
Tous égaux

Discriminations positive à l’entrée dans les Grandes écoles : l’égalitarisme en mode délire

il y a 13 heures 26 min
décryptage > Economie
Dépenses très privées

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

il y a 13 heures 49 min
décryptage > High-tech
La Minute Tech

Attention à vos smartphones, les cas de piratage sont de plus en plus fréquents

il y a 14 heures 16 min
décryptage > Justice
L'armée des ombres

Corse : mobilisation pour la lutte contre une mafia... qui n’existe pas

il y a 14 heures 32 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

Brexit : si vous avez aimé les deux premières saisons, vous serez passionné par la troisième

il y a 14 heures 47 min
décryptage > Politique
En même temps

Ce que la médiation Blanquer-Taché dit vraiment de LREM

il y a 15 heures 2 min
"Climate change"
Jane Fonda et Sam Waterston ont été arrêtés lors d'une manifestation pour le climat
il y a 1 jour 4 heures
pépites > Justice
Défense
Rachida Dati dénonce une "instrumentalisation" dans le cadre de l'information judiciaire dans l'affaire Ghosn
il y a 1 jour 5 heures
© BERTRAND LANGLOIS / AFP
© BERTRAND LANGLOIS / AFP
Chevalier à la parka rouge

Les 3 temporalités nécessaires pour comprendre l’impact de l’élection de Laurent Wauquiez chez LR

Publié le 15 décembre 2017
L’élection de Laurent Wauquiez à la tête du parti Les Républicains, suivie du départ de Xavier Bertrand et de la composition d’une nouvelle équipe de direction autour du nouveau Président permet de remettre en perspective les évolutions récentes de la droite française. Par Bruno Cautrès pour BVA.
Bruno Cautrès est chercheur CNRS et a rejoint le CEVIPOF en janvier 2006. Ses recherches portent sur l’analyse des comportements et des attitudes politiques. Au cours des années récentes, il a participé à différentes recherches françaises ou européennes...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bruno Cautrès
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bruno Cautrès est chercheur CNRS et a rejoint le CEVIPOF en janvier 2006. Ses recherches portent sur l’analyse des comportements et des attitudes politiques. Au cours des années récentes, il a participé à différentes recherches françaises ou européennes...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L’élection de Laurent Wauquiez à la tête du parti Les Républicains, suivie du départ de Xavier Bertrand et de la composition d’une nouvelle équipe de direction autour du nouveau Président permet de remettre en perspective les évolutions récentes de la droite française. Par Bruno Cautrès pour BVA.

L’élection de Laurent Wauquiez à la tête du parti Les Républicains, suivie du départ de Xavier Bertrand et de la composition d’une nouvelle équipe de direction autour du nouveau Président permet de remettre en perspective les évolutions récentes de la droite française. Pour cela, il faut renoncer aux seules explications de court terme et comprendre que le temps politique est un temps sédimenté par des couches successives. Rien n’est jamais totalement inattendu en politique et tout évoque les effets en écho des différentes temporalités politiques

La première dimension temporelle dans laquelle s’inscrit cette élection est celle du temps court : le contexte « post-traumatique » de l’élection présidentielle de 2017. Un peu comme le PS après le 21 avril 2002, les militants LR ont souhaité désigner un leader au CV politique déjà bien garni, une personnalité bien installée et campée dans le paysage médiatique afin que leur parti puisse à nouveau être incarné par une forte personnalité. La droite française a connu plusieurs leaders qui « faisaient chef » : Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy ont incarné, avant Laurent Wauquiez, un leadership fondé sur l’autorité, l’expression d’une ligne politique goûtant peu les « courants internes » qui déchiraient régulièrement dans le même temps le PS.

La seconde dimension temporelle dans laquelle peut s’analyser l’élection de Laurent Wauquiez est celle du moyen terme. Cette deuxième dimension nous ramène au tournant de 2004. L’élection de Nicolas Sarkozy à la tête de l’UMP cette année-là (il obtient 85,09 % des voix des membres du parti face à Nicolas Dupont-Aignan et Christine Boutin) a été suivie d’une victoire à la présidentielle de 2007, d’un match (de boxe) entre François Fillon et Jean-François Copé en 2012 pour la tête du parti, du retour de Nicolas Sarkozy en 2014, et de la désignation de François Fillon comme candidat à la présidentielle de 2017 à l’issue d’une primaire très mobilisatrice et ouverte.

En treize ans, la droite a eu plusieurs occasions de se choisir un leader. A chaque fois le choix s’est porté sur une personnalité incarnant une ligne de « droite sans complexe ». Le score de François Fillon à la présidentielle (20%), dans le contexte d’une descente aux enfers, est une donnée que l’on aurait d’ailleurs tort de négliger : son échec (mais en obtenant un score inférieur de seulement 1,3 point à Marine Le Pen) montre en creux la formidable envie de victoire qu’avait la droite, sur une ligne économique et identitaire que son candidat qualifiait lui-même de « radicale ».  

La troisième dimension temporelle qui permet de comprendre l’élection de Laurent Wauquiez est celle du plus long terme : la création de l’UMP en 2002 souhaitait unifier toutes les droites et en finir avec le spectre de la division. Comme si la création d’une union partisane, d’abord destinée à gagner les législatives de 2002, pouvait abolir les lourdes tendances historiques de la pluralité des droites françaises si bien décrite par René Rémond et son triptyque des trois droites : la droite « bonapartiste » autoritaire, la droite « orléaniste » libérale et modernisatrice et la droite « légitimiste », conservatrice et nostalgique de la royauté.

Les divisions provoquées au centre par la création de l’UMP (François Bayrou, lâché alors par de nombreux centristes ne souhaita pas rentrer dans l’UMP et faire allégeance) et les difficultés régulières de l’UMP à faire tenir ensemble les différentes traditions des droites françaises étaient en fait annonciatrices des clarifications qui s’affirment aujourd’hui : un centre-droit se rapprochant du centre-gauche (François Bayrou appela à voter pour François Hollande en 2012) ou rêvant d’une émancipation politique à travers une coalition des centres « à l’allemande » (rêve finalement porté plus haut et plus fort par Emmanuel Macron), une droite sous pression du Front national et qui cherche à (re)gagner de l’espace sur sa droite.

En somme, le retour à droite du projet maintes fois remis d’un « grand parti conservateur et libéral ». Exit l’UMP version originale et la rhétorique de l’alliance « de la droite et du centre » ? Telle va être l’épineuse question stratégique à laquelle Laurent Wauquiez devra apporter des réponses, posée aujourd’hui dans des termes plus difficiles qu’au moment de la création de l’UMP. 

La temporalité est affaire d’historien. L’historien de formation qu’est Laurent Wauquiez souhaite visiblement accélérer le tempo et vite relever le gant. Au fait, cette expression nous vient de la chevalerie du Moyen Age : à l’époque, la coutume voulait que les chevaliers jettent un gant au sol pour défier un adversaire et que celui-ci ramasse le gant en signe d’acceptation du combat. La tonalité vigoureuse des premiers discours du nouveau « patron » de LR semble indiquer que sa célèbre parka rouge va sans doute céder la place à une plus forte armure…

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

03.

Attention à vos smartphones, les cas de piratage sont de plus en plus fréquents

04.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

05.

Ce que la médiation Blanquer-Taché dit vraiment de LREM

06.

Renault en plein chaos post Ghosn

07.

Pourquoi les chiffres officiels sur l’immigration ne décrivent que très approximativement la réalité française

01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

04.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

05.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

06.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Bobby Watson
- 15/12/2017 - 20:55
La société civile ?
@gilbert perrin. Qui en effet de la société civile, qui avait bien lancé la campagne de F Fillon ? Wauquiez compte-t-il faire appel à Rafik Smati, ce jeune chef d'entreprise du numérique qui avait porté le fer avec les macronistes et qui anime Objectif France ?
gilbert perrin
- 15/12/2017 - 08:47
l'équipe ne doit pas s'arrêter à 7 noms ?????
PELTIER et ABAD à la territorialité OUI, mais avec le terrain, avec la société civile en dehors du système et des partis....