En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

02.

Michel Platero : "si on veut faire baisser les prix de l’immobilier, il faut décorréler la propriété du bâti de celle du foncier"

03.

L’opération du siècle sur "Aramco" se présente mal : les milieux boursiers ne font pas confiance aux Saoudiens

04.

Une jeune femme, fichée S, qui espionnait les policiers et qui avait été arrêtée samedi place d’Italie lors de la manifestation des Gilets jaunes aurait été relaxée

05.

LREM voudrait (a)battre Pécresse en Ile-de-France ; Macron, le décideur solitaire ; L'Express enquête sur le danger des militants armés de l'ultra-droite ; Rachida Dati s'exempte du logo LR ; Valeurs actuelles dézingue la "machine infernale" de Barthès

06.

La NASA développe la plus grande arme à feu au monde pour gérer un problème majeur de l’espace

07.

(Excès de l’)Inspection du travail : l’étrange méthode de Muriel Pénicaud

01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

03.

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

04.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

05.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

06.

Insécurité : les tricheries statistiques du ministère de l’intérieur

01.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

02.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

03.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

04.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

05.

Je nique Conrad et... ceux qui l'écoutent

06.

Les Misérables : et si Emmanuel Macron permettait enfin aux banlieues d’être libérales

ça vient d'être publié
pépites > International
Balles perdues
Selon une étude, les personnes blessées lors de fusillades ont un risque accru de troubles mentaux longtemps après leur guérison
il y a 7 heures 36 min
pépite vidéo > International
Victimes collatérales
Australie : vive émotion après le sauvetage d’un koala lors des terribles incendies qui ravagent une partie du pays
il y a 9 heures 2 min
pépites > Environnement
Polémique
Europe Ecologie Les Verts condamne fermement les propos de Roger Hallam, le cofondateur d'Extinction Rebellion, sur l'Holocauste
il y a 10 heures 2 min
light > Science
Phénomène assez rare
Une pluie d’étoiles filantes devrait être visible dans la nuit du jeudi 21 au vendredi 22 novembre 2019
il y a 11 heures 28 min
Méthode d'avenir
Coldplay arrête ses tournées pour des raisons environnementales
il y a 13 heures 46 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 20 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 16 heures 12 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Pechkoff, le manchot magnifique" de Guillemette de Sairigné : un héros de légende endormi réveillé par la plus noble des biographes

il y a 17 heures 27 min
décryptage > Santé
Plan palliatif

Cette liberté que la France ne se décide toujours pas à accorder à ses hôpitaux

il y a 18 heures 2 min
décryptage > Culture
Vive la liberté !

Je nique Conrad et... ceux qui l'écoutent

il y a 19 heures 59 min
décryptage > France
Culture

Repeignez-moi donc ces statues blanches que je ne saurais voir : l’antiracisme en pleine crise d’intolérance

il y a 20 heures 59 min
pépites > Social
Négociations sous tension
SNCF : la CFDT-Cheminots a annoncé son intention de déposer un préavis de grève reconductible à partir du 5 décembre
il y a 8 heures 29 min
light > People
Le poids des mots, le choc des photos
Paris Match met en vente certaines de ses plus belles photos à l’occasion de son 70e anniversaire
il y a 9 heures 29 min
pépites > International
Séisme politique et judiciaire
Israël : le Premier ministre Benjamin Netanyahu a été mis en examen pour "corruption", "fraude" et "abus de confiance"
il y a 10 heures 45 min
pépites > France
Climat
Pierre de Bousquet de Florian, le coordinateur national du renseignement, estime que le "degré de violence" est inédit en France
il y a 12 heures 6 min
pépites > Politique
Manifestations
Mouvement du 5 décembre : Emmanuel Macron va alléger son agenda international et n'ira pas à la COP25
il y a 14 heures 27 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition "Picasso, tableaux magiques" : la magie des signes

il y a 17 heures 19 min
décryptage > France
Immobilier

Michel Platero : "si on veut faire baisser les prix de l’immobilier, il faut décorréler la propriété du bâti de celle du foncier"

il y a 17 heures 43 min
pépite vidéo > Politique
Réformes
Retraites, hôpital : Edouard Philippe s'est confié sur France Inter sur les dossiers sensibles de cette fin d'année
il y a 18 heures 42 min
décryptage > Politique
Stratégie de défense

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

il y a 20 heures 34 min
décryptage > Politique
Le Macron nouveau est arrivé

Le nouvel entre-deux stratégique d’Emmanuel Macron

il y a 21 heures 32 min
Efforts à géométrie variable

Pour la gauche, il faut réduire le salaire du Président... mais pas trop !

Publié le 05 avril 2012
Après avoir critiqué l'augmentation de 172% du salaire du président de la République décidée par Nicolas Sarkozy, François Hollande a notamment annoncé dans sa feuille de route vouloir diminuer cette rémunération de... 30%. De quoi conserver un salaire largement plus élevé que celui de Jacques Chirac...
Simon Porcher est économiste, éditeur du blog observatoire des idées. Diplômé de Sciences Po où il enseigne l’économie, il termine actuellement un doctorat à l’IAE de Paris.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Simon Porcher
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Simon Porcher est économiste, éditeur du blog observatoire des idées. Diplômé de Sciences Po où il enseigne l’économie, il termine actuellement un doctorat à l’IAE de Paris.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Après avoir critiqué l'augmentation de 172% du salaire du président de la République décidée par Nicolas Sarkozy, François Hollande a notamment annoncé dans sa feuille de route vouloir diminuer cette rémunération de... 30%. De quoi conserver un salaire largement plus élevé que celui de Jacques Chirac...

Dans la feuille de route des premières semaines de son éventuel mandat, François Hollande a précisé des idées avancées au cours de sa campagne. Parmi les mesures « urgentes » on retrouve la diminution de 30% des rémunérations des ministres et du chef de l’État, mise en place dès les premières semaines.

Une mesure qui fait écho au débat de la semaine dernière sur la rémunération des dirigeants d’entreprises et à la polémique qui avait eu lieu suite à l’augmentation de la rémunération du chef de l’État de 172% en 2007. Pour autant, l’essence même de cette mesure d’urgence est assez étrange.

En appliquant la diminution de 30%, le traitement mensuel de François Hollande Président serait donc de 13 000 euros par mois, 5 000 euros de plus que ce que gagnait Jacques Chirac. Si l’on peut saluer François Hollande pour sa volonté d’être le premier Président à diminuer son salaire, on ne peut que souligner l’étrangeté de la mesure… D’autant plus que les salaires des ministres et du Premier ministre vont effectivement atteindre un niveau inférieur à celui de l’avant 2007.

Elle donne presque raison à Nicolas Sarkozy qui pense avoir rendu service à tous ses successeurs en augmentant la rémunération du chef de l’État. Si l’objectif était de prendre une mesure exemplaire, pourquoi ne pas avoir réaligné le traitement du Président et celui du Premier ministre sur celui des ministres ? Ou tout simplement revenir sur l’auto-augmentation de Nicolas Sarkozy ?

Il n’existe de toute façon pas réellement de liens entre la rémunération du chef de l’État et sa capacité à gouverner le pays. La mesure est seulement d’affichage… Et il était possible d’en sortir une photographie plus convaincante.

Le deuxième volet de la mesure est tout aussi étrange : pourquoi diminuer la rémunération des ministres de 30% ? Il y a l’affichage certes. Mais il y a une autre justification implicite : les membres du gouvernement peuvent cumuler leur fonction avec un ou plusieurs mandats locaux, dans la limite d’un surplus salarial de 2 700 euros par mois, ce qui est le cas de plusieurs ministres actuellement au gouvernement. Comme ils ne renoncent que rarement d’eux-mêmes à leurs mandats locaux, il était juste de les sanctionner financièrement sur leur salaire de ministre.

Mais François Hollande a annoncé également s’opposer au cumul des mandats et des fonctions. Dans ce cas, il reste à déterminer s’il s’agira d’une règle de coutume comme sous le gouvernement de Lionel Jospin ou d’une règle constitutionnelle. Dans les faits, Nicolas Sarkozy, pourtant opposé aux cumuls des mandats et des fonctions en 2007, a vite abandonné l’idée d’imposer cette règle, trop contraignante dans le choix des ministres.

Par ailleurs, la diminution des salaires des membres du gouvernement pourrait également se traduire par une diminution de la rémunération des parlementaires. Actuellement, le salaire des ministres doit être égal au double des indemnités allouées aux membres du Parlement. Si la règle n’était pas aménagée, la diminution de 30% se répercuterait sur les salaires des parlementaires qui devraient par ailleurs renoncer à leurs mandats locaux en vertu de la règle de non-cumul.

Que fait-on dans les autres pays ? D’une manière générale, les rémunérations des membres du gouvernement français n’ont rien d’extraordinaire au regard des autres pays européens ou de l’OCDE. La règle de leur revalorisation correspond à des règles similaires à ceux des autres pays, puisqu’elle suit la revalorisation du point d’indice de la fonction publique. 

En revanche, les pays scandinaves, souvent cités en exemple, ont des règles très strictes sur la prise en charge des dépenses personnelles comme les frais de transports ou de communications, ce qui n’est pas le cas en France. A vrai dire, c’est presque l’inverse en France, puisque le statut de membre du gouvernement donne même droit à une prise en charge - plus ou moins limitée - des frais de bouche, de communication ou de transports, au nom de la continuité de la fonction gouvernementale.

Quand bien même des règles similaires seraient appliquées en France, elles n’auraient probablement aucun impact pour au moins deux raisons. Il y a d’abord une moindre tradition de transparence, ce que l’on considère généralement comme le résultat des liens forts entre les médias et la politique. Ensuite, les Français font preuve d’un plus grand cynisme vis-à-vis de leurs représentants (72% les jugent corrompus).

L’interdiction du cumul des mandats pourrait y remédier, à condition d’être effective. On ne peut satisfaire à la fois l’intérêt général et les intérêts locaux, et encore moins l’un des deux avec son intérêt financier. Ces formes féodales de pouvoir doivent être supprimées… Mais le seront-elles vraiment ?

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

02.

Michel Platero : "si on veut faire baisser les prix de l’immobilier, il faut décorréler la propriété du bâti de celle du foncier"

03.

L’opération du siècle sur "Aramco" se présente mal : les milieux boursiers ne font pas confiance aux Saoudiens

04.

Une jeune femme, fichée S, qui espionnait les policiers et qui avait été arrêtée samedi place d’Italie lors de la manifestation des Gilets jaunes aurait été relaxée

05.

LREM voudrait (a)battre Pécresse en Ile-de-France ; Macron, le décideur solitaire ; L'Express enquête sur le danger des militants armés de l'ultra-droite ; Rachida Dati s'exempte du logo LR ; Valeurs actuelles dézingue la "machine infernale" de Barthès

06.

La NASA développe la plus grande arme à feu au monde pour gérer un problème majeur de l’espace

07.

(Excès de l’)Inspection du travail : l’étrange méthode de Muriel Pénicaud

01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

03.

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

04.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

05.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

06.

Insécurité : les tricheries statistiques du ministère de l’intérieur

01.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

02.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

03.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

04.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

05.

Je nique Conrad et... ceux qui l'écoutent

06.

Les Misérables : et si Emmanuel Macron permettait enfin aux banlieues d’être libérales

Commentaires (17)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
cloberval
- 07/04/2012 - 00:39
Chirac n'a jamais touché 8000 €
D'abord il avait plus de 60 ans et touchait un cumul de retraites publiques.Ensuite on n'a jamais su combien il touchait et ce qu'il payait de sa poche comme tous son prédécesseur d'ailleurs.
En fait s'il avait touché réellement ces 8000 € bruts il y avait en plus 5500 € d'indemnités prévus ce qui lui aurait fait environ 13500 euros bruts.
Or un député touche actuellement 13500 euros bruts.

Sarkozy a donné au budget de l’Élysée toute la transparence qu'il n'avait pas, il a un salaire normal de président, il paye ses dépenses personnelles (Seguin lui en avait donné acte) et à exclu le cumul du salaire de président et de tout autre revenu public.
De plus il a contenu quoiqu'on en dise le budget de l’Élysée et Migaud lui en a donné acte;
Sans sa mauvaise foi Dosière serait au chômage ce qui est un peu le cas malgré tout puisqu'il s'attaque à Matignon désormais.
Ludo1963
- 06/04/2012 - 06:23
@vincennes. Les français ne méritent pas Sarko
Ce que vous dites est vrai, même plus : c est l assemblée qui fixe son salaire, pas lui. Les députes se sont dit qu il ne pouvait quand même pas gagner moins que le premier ministre . La suite de l histoire montre bien a quel point les journalistes ont la haine de Sarko et ont été prêt a n importe quel mensonge pour le plomber. Et ça a marché.
Si Sarko avait fait comme Chirac et Mitterrand, du liquide plein les poches, il aurait eu moins de problèmes. En France la transparence ne paie pas
Avez vous lu le livre de Brunet : pourquoi Sarko sera réélu : en plus de ce qu in sait déjà sur la partialité des medias, on lit des choses qui donnent le tournis , cette haine viscérale des journalistes j ai honte de mon pays

@ vent d est : votre approche est réelle : Hollande prône pour une augmentation de 90% par rapport a Chirac
Vincennes
- 05/04/2012 - 23:17
Pourquoi cet article ne rétablit t'il pas la réalité à savoir :
que c'est pour éviter "toute caisse noire" dont usaient et abusaient les Présidents précédents que Sarko a proposé une augmentation de son salaire équivalent à celui du premier Ministre et voté en Assemblée.
Un Pdt qui gagne à peine 20.000€ n'est quand même pas un scandale alors que google j'ai lu que la composition du revenu mensuel d'Hollande était de 30387€ .
C'est amusant de constater que les médias ont un prisme très rétréci, dès qu'il s'agit du PS, comme pour les "affaires" dans le nord par exemple dont personne ne parle que le livre Rose-Mafia!!
bizarre, vous avez dit bizarre!!