En direct
Best of
Best of du 1er au 7 août
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

"Pourquoi les Africains qui se disent victimes du racisme en France ne retournent-ils pas en Afrique ?"

02.

Ces 40% de contaminés asymptomatiques qui pourraient être la clé contre la Covid-19

03.

Alerte à la pseudo justice sociale : cette culture de l’excuse qui (co)produit la violence qui nous envahit

04.

Rimbaud était une "caillera" ! C’est un prestigieux spécialiste de son œuvre du nom de Yassine Belattar qui nous l’apprend

05.

Pourquoi une élection de Joe Biden ne rétablirait pas les relations transatlantiques du monde d’avant

06.

L’Europe a-t-elle déjà perdu face à la Turquie ?

07.

Insécurité : mais pourquoi l'Etat s'apprête-t-il à tuer le seul outil statistique un peu fiable ?

01.

La dégringolade de la France dans le top 10 des puissances économiques mondiales est-il purement mécanique (lié à notre démographie et au développement des pays sous-développés à forte population) ou le reflet d’un déclin ?

02.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

03.

Vaccin contre la Covid-19 : pourquoi les pérégrinations de la recherche russe pourraient se révéler crédibles

04.

Du glyphosate concentré utilisé comme arme chimique pour détruire une exploitation bio

05.

Canicule : petite liste des aliments les plus risqués à la consommation quand le thermomètre monte

06.

Le télétravail va-t-il provoquer la fin de l'invulnérabilité des cadres sur le marché mondial du travail ?

01.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

02.

Zemmour est « sous-humain » (c'est à dire un sous-homme) ! Et c’est un surhomme qui le dit…

03.

Masques et crise de la masculinité : les ingrédients du cocktail explosif de violences en série

04.

La dégringolade de la France dans le top 10 des puissances économiques mondiales est-il purement mécanique (lié à notre démographie et au développement des pays sous-développés à forte population) ou le reflet d’un déclin ?

05.

Ce qui se passe pour notre corps quand on arrête l’alcool

06.

Cancel culture : pourquoi les pires dérives du XXe siècle nous menacent à nouveau

ça vient d'être publié
pépites > International
Vague de critiques
L'Autorité palestinienne, l’Iran et la Turquie rejettent l'accord entre Israël et les Emirats arabes unis
il y a 34 min 48 sec
light > Culture
Succès fou
Le livre de Nicolas Sarkozy, Le Temps des tempêtes, devient officiellement le best-seller de l'été 2020
il y a 2 heures 23 min
pépite vidéo > Europe
Distanciation sociale
Interdiction en Galice : la fumée de cigarette peut-elle transmettre le coronavirus ?
il y a 4 heures 37 min
décryptage > France
Ecoutons-là

"Pourquoi les Africains qui se disent victimes du racisme en France ne retournent-ils pas en Afrique ?"

il y a 5 heures 48 min
décryptage > Economie
Résilience face au climat

Canicules, inondations et tempêtes : la vulnérabilité humaine et économique diminue avec les années

il y a 6 heures 50 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Lectures d'été" : "Les Jungles rouges" de Jean-Noël Orengo, les rêves suscités par l’Indochine et l’Extrême-Orient, de 1924 à 1951

il y a 20 heures 15 min
pépite vidéo > Consommation
Parfums de l'été
Paris : Matthieu Carlin, le chef pâtissier du Crillon, propose les glaces du célèbre palace dans un food truck
il y a 21 heures 24 min
light > France
Lieu mythique
Covid-19 : Sénéquier, le célèbre établissement de Saint-Tropez, ferme temporairement
il y a 23 heures 3 min
pépites > Economie
Monde d'après
Plan de relance : Bruno Le Maire annonce le déblocage d’un milliard d'euros en faveur des relocalisations
il y a 1 jour 1 heure
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Islamistes et liberté d’expression : ça empire depuis Charlie; Affaire Girard : Anne Hidalgo se venge des Verts; BHL, Justine Lévy, Carla Bruni : Raphaël Enthoven prend sa (sacrée) revanche; Le MoDem lorgne sur les députés LREM à la dérive
il y a 1 jour 2 heures
pépites > Politique
Couple franco-allemand
Emmanuel Macron va recevoir Angela Merkel au Fort de Brégançon le 20 août prochain
il y a 1 heure 19 min
pépites > Santé
Endiguer l'épidémie
Covid-19 : Jérôme Salomon estime que le "virus sera toujours là" à la rentrée et confirme une baisse du prix des masques
il y a 2 heures 56 min
décryptage > Santé
Nouvel espoir

Ces 40% de contaminés asymptomatiques qui pourraient être la clé contre la Covid-19

il y a 5 heures 3 min
décryptage > Société
Nihilisme sociétal

Alerte à la pseudo justice sociale : cette culture de l’excuse qui (co)produit la violence qui nous envahit

il y a 6 heures 13 min
décryptage > International
Maison Blanche

Pourquoi une élection de Joe Biden ne rétablirait pas les relations transatlantiques du monde d’avant

il y a 7 heures 6 min
pépites > France
Acted
Français tués au Niger : Jean Castex va présider une cérémonie d’hommage ce vendredi
il y a 20 heures 39 min
pépites > International
Diplomatie
Donald Trump annonce un "accord de paix historique" entre Israël et les Emirats arabes unis
il y a 21 heures 41 min
pépites > Environnement
Pollution
Une plainte a été déposée contre Nestlé pour pollution après la mort de milliers de poissons dans les Ardennes
il y a 23 heures 36 min
pépites > International
Bras de fer diplomatique
Recep Tayyip Erdogan accuse Emmanuel Macron de "colonialisme" et de "spectacle" pour sa visite au Liban
il y a 1 jour 2 heures
pépites > Santé
Démasquée
Une médecin du Bas-Rhin a été suspendue pour avoir délivré de faux certificats médicaux contre le port du masque
il y a 1 jour 2 heures
© Pixabay
© Pixabay
Papaoutai

La PMA en l’absence de père, fabrique d’orphelins-nés

Publié le 20 novembre 2017
Célébrée le 20 novembre, la journée internationale des droits de l’enfant commémore chaque année l’anniversaire de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant. Illettrisme au collège, taux de suicide record chez les adolescents, maltraitance infantile… la France ne manque pas de défis à relever en matière de protection de l’enfance.Célébrée le 20 novembre, la journée internationale des droits de l’enfant commémore chaque année l’anniversaire de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant. Illettrisme au collège, taux de suicide record chez les adolescents, maltraitance infantile… la France ne manque pas de défis à relever en matière de protection de l’enfance.
Ludovine de La Rochère
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ludovine de La Rochère est présidente de La Manif Pour Tous.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Célébrée le 20 novembre, la journée internationale des droits de l’enfant commémore chaque année l’anniversaire de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant. Illettrisme au collège, taux de suicide record chez les adolescents, maltraitance infantile… la France ne manque pas de défis à relever en matière de protection de l’enfance.Célébrée le 20 novembre, la journée internationale des droits de l’enfant commémore chaque année l’anniversaire de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant. Illettrisme au collège, taux de suicide record chez les adolescents, maltraitance infantile… la France ne manque pas de défis à relever en matière de protection de l’enfance.

La force d’une société et sa fierté démocratique tient toujours et partout dans les moyens qu’elle met à défendre les plus faibles. Nous sommes fiers de vivre dans un pays qui agit pour protéger ses enfants contre toutes les formes d’instrumentalisation, de violences ou de privations. Cependant, face aux alertes du Comité des droits de l’enfant , nous encourageons le gouvernement à prendre au sérieux les atteintes persistantes aux droits des enfants. 

Nous sommes d’autant plus préoccupés que le gouvernement, bien que divisé à ce sujet, laisse entendre qu’il serait prêt à rajouter à ces atteintes l’injustice d’être privé délibérément d’un père dès la naissance.

L’ouverture de l’assistance médicale à la procréation aux femmes seules et aux couples de femmes offrirait la possibilité de faire volontairement des enfants orphelins de père… des orphelins-nés. Comme nous l’avions déjà dénoncé au moment de l’ouverture de l’adoption aux couples de même sexe, la PMA sans père piétinerait les droits de l’enfant au profit d’un droit à l’enfant, c’est-à-dire de l’intérêt des adultes. En contradiction avec les exigences formulées par les articles 2, 3 et 7 de la Convention, mais aussi de l’article 29 qui assigne à l’éducation de l’enfant l’exigence du « respect de son identité ». 

C’est bien l’identité de l’enfant qui est menacée parce que la filiation générée par la PMA sans père est une filiation fictive, incapable de satisfaire aux exigences d’une « parenté symbolique » au sens où l’entend la sociologue Nathalie Heinich :

« La parenté symbolique est la possibilité pour l’enfant de se penser à la fois dans une continuité généalogique et dans la différence des sexes, fondatrice de la conscience qu’il a de l’autre »  

L’absence de père crée pour les enfants une absence de repère, qui n’est pas sans occasionner des conséquences psychiques graves. L’association PMAnonyme recense de très nombreux témoignages poignants émanant de personnes qui souffrent de ne pas connaître leur origine, comme celui de Julie :

« Je suis l’enfant d’une femme et d’un petit tube en verre. Je veux savoir qui est l’homme qui m’a engendrée. Quand je suis face au miroir, je ne veux plus jamais me demander de qui me vient mon nez… » 

Face à cette détresse qu’ils comprennent, 77 % des Français considèrent que « l’Etat doit garantir aux enfants nés par PMA le droit d’avoir un père et une mère ». 

Jacques Testard lui-même ne s’y est pas trompé puisque le pionnier de la fécondation in vitro en France a dénoncé ce glissement du biomédical vers l’idéologie du droit à l’enfant, susceptible d’ouvrir une crise éthique gravissime. Il dénonce le fait que des individus demandent aux institutions de leur faire un enfant en laboratoire afin de leur éviter des relations sexuelles qu’ils ne souhaitent pas avoir. Il pointe aussi le risque de pénurie de sperme.  Dans ce contexte, en effet, les femmes infertiles seraient mises en concurrence avec les femmes célibataires et les couples de femmes et la gratuité du don de sperme pourrait être remise en cause. Cette (r)évolution mettrait à mal le principe de non-marchandisation du corps humain, en contradiction avec les valeurs de la République et sa devise : liberté, égalité, fraternité.

Face à cette menace humaine, sociale et éthique, la Journée Internationale des Droits de l’Enfant est l’occasion de rappeler que les enfants ne sont ni des valeurs d’échange, ni seulement l’objet du désir de leurs parents, mais des sujets de droits qu’il nous appartient de protéger du mieux que nous pouvons. C’est notre responsabilité. Elle est belle. Soyons-en dignes.

 

Bruno Dary, membre comité de pilotage de La Manif Pour Tous

Albéric Dumont, vice-président 

Ludovine de La Rochère, Présidente 

 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (25)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Scarabas
- 22/11/2017 - 00:32
Plus grave
L'effondrement de la natalité des Français de souche me paraît un problème infiniment plus grave.
Ganesha
- 21/11/2017 - 18:22
Cloette
Cloette, dans une autre discussion, vous avez déjà reconnu que l'orientation sexuelle de chacun(e) n'est que très superficiellement influencée par celle de ses parents. Si l'on a un minimum de personnalité et de caractère, le ''vernis craquera'' assez rapidemen! !
cloette
- 21/11/2017 - 17:58
il y a les deux
50_50 l'environnement et les gènes, l'environnement pouvant faire muter les gènes d'ailleurs , donc 50% pour les séquelles, mais peut e^tre plus , vous voyez ,je suis large d'esprit .