En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

02.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

03.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

04.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

05.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

06.

Voici comment Zemmour est devenu l’homme le plus célèbre de France…

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Religion
Polémique
Polémique sur le port du voile : doit-on l'interdire en sortie scolaire ?
il y a 7 heures 26 min
pépites > International
Changement de discours
Opération militaire turque en Syrie : la Chine appelle Ankara à mettre un terme à son intervention contre les kurdes syriens
il y a 8 heures 40 min
pépites > Economie
Taxes
Bruno Le Maire se dit favorable à l’instauration d'une taxe européenne sur les carburants des avions et bateaux
il y a 9 heures 48 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Rouge" de John Logan, mise en scène par Jérémie Lippmann : Ceci n’est pas un texte

il y a 11 heures 22 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le mystère Abd el-Kader" de Thierry Zacone : Un livre savant pour les spécialistes de l’Islam et de la Franc-maçonnerie

il y a 11 heures 44 min
décryptage > Terrorisme
Dysfonctionnement

Attaque à la Préfecture de police : critiquer les dérives de l'islam est une question de responsabilité pour les musulmans de France

il y a 14 heures 30 min
décryptage > Culture
Asia Now

La scène artistique asiatique en plein boom s’expose à Paris

il y a 14 heures 44 min
décryptage > Economie
Étouffement

Hausse de la taxe foncière : l’étouffement progressif des petits propriétaires

il y a 14 heures 56 min
décryptage > Economie
A rebours

Le nombre de catastrophes naturelles meurtrières n’a cessé de diminuer (et leur impact sur l’économie mondiale avec)

il y a 15 heures 39 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

Disney, Apple, Warner et Amazon partent à l’assaut de Netflix

il y a 16 heures 13 min
light > Insolite
Surprise !
Etats-Unis : une famille américaine rentre chez elle et se retrouve nez à nez avec trois ours
il y a 8 heures 2 min
light > Santé
En pleine forme
Le nouveau doyen des Français a 110 ans
il y a 9 heures 20 min
pépites > Europe
At last!
Brexit : Paris dit espérer un accord dès "ce soir"
il y a 10 heures 12 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"La clé USB" de Jean-Philippe Toussaint : l’art de rendre romanesque l’univers de l’informatique

il y a 11 heures 36 min
décryptage > Religion
L'art de la punchline

Un 14 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 14 heures 9 min
décryptage > Société
Inutile

Scolarité obligatoire à trois ans : une réforme inutile et coûteuse

il y a 14 heures 38 min
décryptage > International
Game over

Kurdes : et comme dans Le Train sifflera trois fois, le shérif fatigué jeta son étoile...

il y a 14 heures 55 min
décryptage > Environnement
Clash

Vers un clash entre mesures environnementales et libertés individuelles

il y a 15 heures 27 min
décryptage > Santé
Remue-ménage constant

Comment le monde est devenu de plus en plus bruyant sans que notre corps ne sache s’y adapter

il y a 15 heures 48 min
décryptage > Religion
Quelques précisions...

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

il y a 16 heures 16 min
© Pixabay
© Pixabay
Papaoutai

La PMA en l’absence de père, fabrique d’orphelins-nés

Publié le 20 novembre 2017
Célébrée le 20 novembre, la journée internationale des droits de l’enfant commémore chaque année l’anniversaire de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant. Illettrisme au collège, taux de suicide record chez les adolescents, maltraitance infantile… la France ne manque pas de défis à relever en matière de protection de l’enfance.Célébrée le 20 novembre, la journée internationale des droits de l’enfant commémore chaque année l’anniversaire de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant. Illettrisme au collège, taux de suicide record chez les adolescents, maltraitance infantile… la France ne manque pas de défis à relever en matière de protection de l’enfance.
Ludovine de La Rochère est présidente de La Manif Pour Tous.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ludovine de La Rochère
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ludovine de La Rochère est présidente de La Manif Pour Tous.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Célébrée le 20 novembre, la journée internationale des droits de l’enfant commémore chaque année l’anniversaire de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant. Illettrisme au collège, taux de suicide record chez les adolescents, maltraitance infantile… la France ne manque pas de défis à relever en matière de protection de l’enfance.Célébrée le 20 novembre, la journée internationale des droits de l’enfant commémore chaque année l’anniversaire de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant. Illettrisme au collège, taux de suicide record chez les adolescents, maltraitance infantile… la France ne manque pas de défis à relever en matière de protection de l’enfance.

La force d’une société et sa fierté démocratique tient toujours et partout dans les moyens qu’elle met à défendre les plus faibles. Nous sommes fiers de vivre dans un pays qui agit pour protéger ses enfants contre toutes les formes d’instrumentalisation, de violences ou de privations. Cependant, face aux alertes du Comité des droits de l’enfant , nous encourageons le gouvernement à prendre au sérieux les atteintes persistantes aux droits des enfants. 

Nous sommes d’autant plus préoccupés que le gouvernement, bien que divisé à ce sujet, laisse entendre qu’il serait prêt à rajouter à ces atteintes l’injustice d’être privé délibérément d’un père dès la naissance.

L’ouverture de l’assistance médicale à la procréation aux femmes seules et aux couples de femmes offrirait la possibilité de faire volontairement des enfants orphelins de père… des orphelins-nés. Comme nous l’avions déjà dénoncé au moment de l’ouverture de l’adoption aux couples de même sexe, la PMA sans père piétinerait les droits de l’enfant au profit d’un droit à l’enfant, c’est-à-dire de l’intérêt des adultes. En contradiction avec les exigences formulées par les articles 2, 3 et 7 de la Convention, mais aussi de l’article 29 qui assigne à l’éducation de l’enfant l’exigence du « respect de son identité ». 

C’est bien l’identité de l’enfant qui est menacée parce que la filiation générée par la PMA sans père est une filiation fictive, incapable de satisfaire aux exigences d’une « parenté symbolique » au sens où l’entend la sociologue Nathalie Heinich :

« La parenté symbolique est la possibilité pour l’enfant de se penser à la fois dans une continuité généalogique et dans la différence des sexes, fondatrice de la conscience qu’il a de l’autre »  

L’absence de père crée pour les enfants une absence de repère, qui n’est pas sans occasionner des conséquences psychiques graves. L’association PMAnonyme recense de très nombreux témoignages poignants émanant de personnes qui souffrent de ne pas connaître leur origine, comme celui de Julie :

« Je suis l’enfant d’une femme et d’un petit tube en verre. Je veux savoir qui est l’homme qui m’a engendrée. Quand je suis face au miroir, je ne veux plus jamais me demander de qui me vient mon nez… » 

Face à cette détresse qu’ils comprennent, 77 % des Français considèrent que « l’Etat doit garantir aux enfants nés par PMA le droit d’avoir un père et une mère ». 

Jacques Testard lui-même ne s’y est pas trompé puisque le pionnier de la fécondation in vitro en France a dénoncé ce glissement du biomédical vers l’idéologie du droit à l’enfant, susceptible d’ouvrir une crise éthique gravissime. Il dénonce le fait que des individus demandent aux institutions de leur faire un enfant en laboratoire afin de leur éviter des relations sexuelles qu’ils ne souhaitent pas avoir. Il pointe aussi le risque de pénurie de sperme.  Dans ce contexte, en effet, les femmes infertiles seraient mises en concurrence avec les femmes célibataires et les couples de femmes et la gratuité du don de sperme pourrait être remise en cause. Cette (r)évolution mettrait à mal le principe de non-marchandisation du corps humain, en contradiction avec les valeurs de la République et sa devise : liberté, égalité, fraternité.

Face à cette menace humaine, sociale et éthique, la Journée Internationale des Droits de l’Enfant est l’occasion de rappeler que les enfants ne sont ni des valeurs d’échange, ni seulement l’objet du désir de leurs parents, mais des sujets de droits qu’il nous appartient de protéger du mieux que nous pouvons. C’est notre responsabilité. Elle est belle. Soyons-en dignes.

 

Bruno Dary, membre comité de pilotage de La Manif Pour Tous

Albéric Dumont, vice-président 

Ludovine de La Rochère, Présidente 

 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (25)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Scarabas
- 22/11/2017 - 00:32
Plus grave
L'effondrement de la natalité des Français de souche me paraît un problème infiniment plus grave.
Ganesha
- 21/11/2017 - 18:22
Cloette
Cloette, dans une autre discussion, vous avez déjà reconnu que l'orientation sexuelle de chacun(e) n'est que très superficiellement influencée par celle de ses parents. Si l'on a un minimum de personnalité et de caractère, le ''vernis craquera'' assez rapidemen! !
cloette
- 21/11/2017 - 17:58
il y a les deux
50_50 l'environnement et les gènes, l'environnement pouvant faire muter les gènes d'ailleurs , donc 50% pour les séquelles, mais peut e^tre plus , vous voyez ,je suis large d'esprit .