En direct
Best of
Best of du 12 au 18 janvier
En direct
© Reuters
Kilos en trop ?
Et voilà exactement combien les heures de sommeil qui vous manquent vont vous coûter sur la balance
Publié le 31 octobre 2017
Des chercheurs du King's College de Londres ont réalisé une étude sur la privation de sommeil. Celle-ci entraînerait un gain de poids significatif. Les personnes qui ont dormi moins de sept heures par nuit seraient susceptibles de consommer 385 calories supplémentaires le jour suivant.
Jean-Daniel Lalau est médecin, professeur de nutrition au CHU d'Amiens, docteur en sciences et en philosophie.Il est l'auteur des livres En finir avec les régimes (éditions François Bourin) et Hospitalité - Je crie ton nom (éditions Chronique...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Daniel Lalau
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Daniel Lalau est médecin, professeur de nutrition au CHU d'Amiens, docteur en sciences et en philosophie.Il est l'auteur des livres En finir avec les régimes (éditions François Bourin) et Hospitalité - Je crie ton nom (éditions Chronique...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Des chercheurs du King's College de Londres ont réalisé une étude sur la privation de sommeil. Celle-ci entraînerait un gain de poids significatif. Les personnes qui ont dormi moins de sept heures par nuit seraient susceptibles de consommer 385 calories supplémentaires le jour suivant.

Atlantico: Comment expliquer ce phénomène ? Quel impact le manque de sommeil a-t-il sur notre prise de poids ?

Jean-Daniel Lalau : Nous savons avec les données de la littérature scientifique qu’un temps de sommeil court (inférieur à 6 heures) serait effectivement associé à une augmentation de l’indice de masse corporelle (et aussi à une augmentation, heureusement modérée, du risque d’hypertension artérielle, de perturbations du bilan lipidique, et au bout du compte de maladies cardiovasculaires). Mais il convient de faire attention à ne pas confondre les choses ; il y a trois cas de figure, en effet : 1) le cas des petits dormeurs ; 2) le cas des dormeurs « contraints », qui auraient des nuits plus longues si elles n’étaient pas amputées (comme dans le travail posté et/ou de nuit) ; et 3) enfin, le cas des bons dormeurs mais qui ont, occasionnellement, une nuit courte. C’est dans ce dernier cas que l’on peut donc avoir le phénomène de compensation précité ; dans le cas de nuits courtes chroniquement, on observe plutôt une modification du rythme alimentaire qu’une augmentation de la consommation alimentaire totale. Une telle modification fait intervenir probablement des facteurs conjugués : des facteurs comportementaux, des facteurs psychosociaux (le « fameux » stress !), et des facteurs physiologiques (impliquant le système nerveux autonome). Actuellement, il n’existe pas d’argument permettant de privilégier un facteur par rapport à un autre.
 

172 personnes ont été contrôlées pendant cette étude et l'on constate que ces personnes ne mangeaient pas nécessairement en plus grande quantité le lendemain, mais faisaient des choix plus malsains. Ils privilégient des nourritures plus grasses parce qu'ils "pensent" qu'ils le méritent. Comment expliquer cela ? S'il ne s'agit pas seulement d'un phénomène physique, comment le manque de sommeil influe-t-il sur nos choix de repas ?

De façon générale, on invoque dans la prise de poids, s’agissant de l’alimentation (à côté notamment du défaut d’activité physique et du stress) une consommation alimentaire excessive. Mais l’excès peut tout aussi bien être celui de la densité énergétique. La densité, c’est le rapport de masse sur le volume. C’est ainsi que ceux qui ne mangent pas grand-chose peuvent malgré tout avoir une densité élevée ; par exemple avec une tranche de jambon et de la salade le soir, on a… 2/3 de lipides (le gras du jambon et celui de l’assaisonnement). Or, les « aliments plaisirs » sont volontiers plus gras (les biscuits, le chocolat, etc.). C’est souvent le cas aussi des plats préparés – quand on est un peu fatigué après une nuit courte pour préparer les « bons petits plats »…
 
iv>

Quelles sont vos recommandations pour éviter cette prise de poids ? Le temps de sommeil idéal ? 

La recommandation générale est celle de dormir au moins 6 h, et si possible 7 h. Mais c’est très difficile à généraliser pour chaque individu : chacun dort un nombre de cycles (les différentes phases du sommeil) variable, avec des cycles de durée elle-même variable. Le mieux serait donc « d’écouter son corps ». En tout cas, les médicaments psychostimulants et les hypnotiques ne sont pas une bonne indication. Avec les hypnotiques, ce n’est pas parce que l’on dort que l’on récupère. Le sommeil, en effet, n’est pas de bonne qualité.
Quant à l’alimentation, difficile de présenter rapidement l’équilibre alimentaire ! Simplement le plus important est de bien associer (notamment) féculents & légumes cuits aux repas principaux : les féculents pour l’énergie, et les légumes cuits parce que les fibres ralentissent la vidange gastrique, ce qui permet de distribuer l’énergie des féculents dans la durée. Et de réduire ainsi le risque de grignotage, quand la faim n’est pas durablement calmée !
 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Changement climatique : Alexandria Ocasio-Cortez déclare que "le monde touchera à sa fin dans 12 ans"
02.
La tombe de Marc Antoine et Cléopâtre serait sur le point d'être découverte
03.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France est-elle en train de renouveler avec l’Allemagne l’erreur de François Mitterrand au moment de la réunification ?
04.
Pourquoi Oxfam se trompe de combat (et passe totalement à côté de ce qui se passe dans les pays développés)
05.
Les patrons américains préfèrent la France de Macron à l’Amérique de Donald Trump et l’idée du « grand débat » leur plait
06.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
07.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France ne vend pas l’Alsace à l’Allemagne mais les deux pays scellent la coupure entre les dirigeants et leurs peuples
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Comment le Canard Enchaîné a envoyé François Fillon, Jacques Chaban-Delmas et Valéry Giscard d'Estaing au cimetière des éléphants de la politique
03.
Jacques Chirac, ce soudard amateur de bières et de belles femmes qui s'est avéré être un excellent chef des armées
04.
Wauquiez pousse une colère contre la direction de LR, et Thierry Mariani contre Wauquiez ; L'Obs s'inquiète de la crise financière qui vient ; François-Xavier Bellamy en guerre contre le progressisme ; Ces députés LREM attaqués
05.
Emmanuel Macron est brillant, mais il n’est pas le président qu’il faut à la France
06.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
07.
Connaissez vous Marie Kondo (la Japonaise qui a déclenché une folie du rangement dans le monde qui ne devrait pas tarder à atteindre la France) ?
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Gilets jaunes : un syndicat policier s’émeut des ordres de répression et du comptage des manifestants
03.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
04.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France ne vend pas l’Alsace à l’Allemagne mais les deux pays scellent la coupure entre les dirigeants et leurs peuples
05.
Sévère répression des gilets jaunes : la justice française est-elle en train de préfèrer l’ordre à la justice ?
06.
Elections européennes : La République en Marche détrône le Rassemblement national selon un nouveau sondage
01.
Réponse à tout… sauf aux Gilets jaunes ? Pourquoi l’intelligence de Macron participe plus du problème que de la solution à la crise de défiance qui ébranle la société française
02.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
03.
Gilets jaunes : l’inexplicable (et énorme) échec des Républicains
04.
Radioscopie des dépenses de la France : ces nouvelles inégalités qui se cachent derrière la puissance apparente de l'État-providence
05.
Emmanuel Macron est brillant, mais il n’est pas le président qu’il faut à la France
06.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France est-elle en train de renouveler avec l’Allemagne l’erreur de François Mitterrand au moment de la réunification ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires