En direct
Best of
Best of du 18 au 24 mai 2019
En direct
© Pixabay
Bonnes feuilles
Ces aliments insoupçonnés qui enverront vos chiens et chats directement aux urgences
Publié le 28 octobre 2017
Nous n’avons pas le monopole de la malbouffe, nos animaux sont également concernés ! Chiens et chats ont aussi, par notre faute, des mauvaises habitudes alimentaires qu’il faut combattre. En s’appuyant sur de nombreux exemples, ce livre nous explique quels sont les aliments à privilégier ou à éviter pour ne pas risquer chez eux le surpoids, voire l’obésité (et autres pathologies associées). Extrait de "Vous êtes fous de leur faire avaler ça !" de Morgane Kergoat, publié aux Editions Flammarion. (1/2)
Morgane Kergoat est journaliste indépendante.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Morgane Kergoat
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Morgane Kergoat est journaliste indépendante.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nous n’avons pas le monopole de la malbouffe, nos animaux sont également concernés ! Chiens et chats ont aussi, par notre faute, des mauvaises habitudes alimentaires qu’il faut combattre. En s’appuyant sur de nombreux exemples, ce livre nous explique quels sont les aliments à privilégier ou à éviter pour ne pas risquer chez eux le surpoids, voire l’obésité (et autres pathologies associées). Extrait de "Vous êtes fous de leur faire avaler ça !" de Morgane Kergoat, publié aux Editions Flammarion. (1/2)

Le chocolat est toxique

** Attention urgences **

En réalité, le chocolat est un véritable poison pour les chiens et pour les chats. Et ce n'est pas le sucre, ni la matière grasse qu'il contient qui est en cause, mais un composant du cacao, appelé théobromine. Bien tolérée par notre organisme (pour notre plus grand plaisir), cette molécule est en revanche peu digeste pour nos compagnons à quatre pattes. La théobromine s'accumule dans leur foie et il faut alors plus de vingt heures pour que leur organisme parvienne à l'éliminer. Et si l'animal mange trop de chocolat en une prise, il risque ni plus ni moins de s'empoisonner. Or la dose maximale est vite atteinte. Six grammes de théobromine, soit une demi-tablette (100 g) de chocolat noir ou une tablette de chocolat au lait (200 g), peuvent suffire à tuer un chien d'une dizaine de kilogrammes (type caniche, teckel, bouledogue français…) ! Si vous savez que votre chien a ingéré une telle quantité de chocolat, n'attendez pas et conduisez-le chez le vétérinaire en urgence. Évidemment, les effets seront moins dramatiques si la même quantité est ingérée par un chien d'un plus gros gabarit. Mais, même quand la dose n'est pas létale, le chocolat peut provoquer des symptômes désagréables et potentiellement dangereux : hyperthermie (fièvre), vomissements, diarrhée, tachycardie, crises de convulsions et syncope. Ces symptômes apparaissent et évoluent généralement entre six et vingt-quatre heures après l'ingestion. Pour ne pas passer une mauvaise soirée, exit le chocolat donc.

L'os oui, mais pas n'importe lequel

** Attention urgences **

Pourquoi ne pas donner un os de dinde au petit chien ? Dans la nature, les canidés ne boudent pas le squelette des carcasses. Certes, mais les chiens sauvages ont aussi une espérance de vie réduite par rapport à ceux de nos foyers. Surtout, les chiens n'ont pas pour habitude de cuisiner leur repas… Or la cuisson fragilise l'os qui sous la dent du chien se casse en petits bouts tranchants. Ces esquilles peuvent alors se loger dans le palais ou perforer la paroi de son appareil digestif. De plus, si l'os est petit par rapport à sa gueule, le chien risque de l'ingurgiter en entier. Dans ce cas, l'os peut rester coincé dans son œsophage ou provoquer une belle occlusion intestinale, c'est‑à-dire une interruption partielle ou totale du fonctionnement de l'intestin, ce qui empêche le transit normal des matières fécales et des gaz. Vous ne tenez pas à passer le réveillon de Noël aux urgences vétérinaires, n'est-ce pas ? On oublie donc les petits os de dinde, de poulet, de lapin, de porc ou d'agneau. Le problème est le même avec les arêtes de poisson. L'idéal ? Un bel os de bœuf, plus grand que la gueule du chien (soit généralement une vingtaine de centimètres), non cuit, avec de la viande dessus. Non seulement le chien aime ça et s'occupe sagement dans son coin, mais en plus, pour lui, cela équivaut à un brossage de dents1 ! Veillez toutefois à lui retirer l'os rongé avant qu'il ne devienne trop petit. Et comme pour toute bonne chose, il ne faut pas en abuser : pas plus d'un os par semaine, car cet aliment a tendance à constiper le chien. L'os est en effet très riche en minéraux qui ne sont pas tous absorbés par le système digestif canin et passent dès lors dans les selles. Ses selles devenant très dures, il risque alors une occlusion intestinale, voire un fécalome, c'est‑à-dire une accumulation de matière fécale dans le rectum, remontant parfois jusqu'au côlon.

(…)

Le raisin est très toxique

** Attention urgences **

L'intoxication due au raisin est peu connue des propriétaires. Il faut dire que cette intoxication est une découverte assez récente et n'a été identifiée par les vétérinaires qu'en 2001. Pourtant, il s'agit d'une véritable urgence : chaque année, des cas, y compris des cas mortels, sont rapportés en France. Seuls les chiens et les furets semblent concernés, les oiseaux ne craignant rien et appréciant le raisin. Quant au chat, rien n'est certain, mieux vaut donc s'abstenir de lui en proposer et surveiller sa santé si l'on sait qu'il en a mangé. Souvent, ce sont donc les propriétaires qui offrent du raisin à leur chien, pensant lui donner une friandise saine.

Mais la plupart du temps, c'est le chien lui-même qui est allé se servir, soit dans la corbeille de fruits ou dans le sachet de raisins secs laissé à sa portée, soit directement dans les vignes des environs, en particulier lorsque les grappes sont en train de pourrir au sol. La variété du raisin, sa couleur et sa forme (frais ou sec) importent peu, tous sont toxiques. Le raisin sec est toutefois plus concentré et plus appétant : il représente donc un danger plus important que le raisin frais. S'il en a ingéré, le chien commence par avoir des troubles digestifs, tels que des vomissements, des nausées, une diarrhée, des douleurs abdominales et une soif intense, ainsi qu'un état général inhabituel : perte d'appétit, léthargie et parfois hypothermie. Ces signes apparaissent environ vingt-quatre heures après la consommation de raisin.

Mais ce qui est le plus à redouter est une insuffisance rénale sévère. Elle survient généralement entre quarante-huit et soixante-douze heures après l'ingestion et se manifeste par une diminution de la quantité d'urine, voire une anurie (arrêt de la production d'urine). On constate alors une haleine fétide à l'odeur d'urine et la formation d'ulcères au niveau des gencives. À cause de l'insuffisance rénale, le taux d'urée (déchet azoté produit par le foie, normalement traité par les reins et évacué par l'urine) est trop élevé, au point que le chien peut tomber dans le coma. Dès lors, le pronostic vital est engagé. Les vétérinaires ne savent pas encore expliquer ce qui cause cette intoxication digestive et rénale dans le raisin. L'hypothèse d'une mycotoxine néphrotoxique, c'est‑à-dire une substance toxique produite par un champignon ou moisissure attaquant les reins, est avancée. Quant à la dose toxique, certains vétérinaires disent qu'il ne faut pas dépasser 10 à 50 g de raisin frais, et 4 g de raisin sec par kilogramme corporel et qu'ainsi une grappe peut tuer un chien d'une dizaine de kilogrammes. Tandis que, pour d'autres, il n'y a pas d'effet dose mais il existe en revanche une sensibilité particulière de certains individus et 50 % des chiens sont concernés.

Bref, le moins que l'on puisse dire, c'est que l'on ignore encore beaucoup de choses sur la toxicité du raisin. Mais celle-ci étant avérée et potentiellement mortelle, un seul mot d'ordre : ne pas en donner ! C'est d'ailleurs à cause du grand danger que représente le raisin que certains vétérinaires, pour transmettre un message simple, recommandent parfois de ne donner aucun fruit à un chien. Cela évite toute confusion possible et il est vrai que les fruits ne sont pas indispensables à son alimentation.

Extrait de "Vous êtes fous de leur faire avaler ça !" de Morgane Kergoat, publié aux Editions Flammarion.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Mais pourquoi les Français épargnent-ils une part non négligeable du pouvoir d’achat gagné ces derniers mois ?
02.
Il agresse un agriculteur pendant que son épouse filme
03.
Rihanna éconduit Neymar, Charlotte Casiraghi & Gad Elmaleh s’ignorent, Anthony & Alain-Fabien Delon se vengent de leur père; Karine Ferri investit lourdement pour son mariage (et invite utile); Johnny Depp : c’est Amber qui l’aurait battu
04.
Petits scénarios alternatifs pour la fin du quinquennat Macron
05.
Automobile : des centaines de milliers de moteurs Renault suspectés de malfaçon
06.
LR : le difficile avenir de la droite française
07.
Forte hausse des cleantechs. Bulle financière ou investissement d’or et déjà productif ?
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
03.
Cancer : cette découverte sur le cerveau qui ouvre de prometteuses voies de traitement
04.
Il agresse un agriculteur pendant que son épouse filme
05.
Rihanna éconduit Neymar, Charlotte Casiraghi & Gad Elmaleh s’ignorent, Anthony & Alain-Fabien Delon se vengent de leur père; Karine Ferri investit lourdement pour son mariage (et invite utile); Johnny Depp : c’est Amber qui l’aurait battu
06.
Mais que ferait l’UE face à une répétition de la grande crise 2008 ? Le sujet étrangement absent de la campagne des Européennes
01.
Mondialisation, libre-échange et made in France : l’étrange confusion opérée par François-Xavier Bellamy
02.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
03.
Des experts estiment dans un nouveau scénario que la hausse du niveau des océans pourrait dépasser deux mètres d'ici 2100
04.
Vidéo de Vincent Lambert : son épouse va porter plainte
05.
LREM, UDI, LR ou abstention ? Petit guide pour ceux qui voudraient (vraiment) voter libéral aux Européennes…
06.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Themistokles
- 29/10/2017 - 15:37
raisin
Allez faire manger du raisin à un chat !
Borgowrio
- 29/10/2017 - 00:17
Faux
80 % des passereaux ont disparu , le chat n'est pas le seul responsable , mais le principal .... 800 millions de chat Etats unis et Europe . Le chat ne fait partie d'aucun écosystème , les oiseaux si ...Documentaire sur ARTE Ne pas confondre avec les étourneaux qui eux se portent bien
kilian
- 28/10/2017 - 22:35
@ Borgowrio - Passereaux
OK. Mais " les adorables passereaux" sont un mauvais choix. Nullement menacés d'extinction, ils sont une véritable plaie. Allez voir sur wiki. Depuis une semaine ils sont des millions (sans exagérer) par chez moi à faire de magnifiques ballets dans le ciel. Une grande partie d'entre eux ne migrent plus. Leurs fientes, dans les villes, sont destructrices......Mon chat, 10 ans, s'est offert une dizaines de volatiles dans sa vie, (jamais de passereaux, bien trop malins et craintifs) ce qui n'est guère préjudiciable. D'ailleurs les oiseaux (pas cons les merles) quittent systématiquement les environnements où sévissent des félins. Leurs chants printaniers sont de plus en plus rares si vous avez un chat.