En direct
Best of
Best of du 16 au 22 mai
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

02.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

03.

Ces technologies inquiétantes qui ont envahi le monde du travail depuis la pandémie

04.

Harry & Laeticia Hallyday ont le blues sous le soleil de LA, Vanessa Paradis l’a pour Johnny D.; Laura Smet enceinte; Stéphane Plaza ne sait pas faire sa toilette seul; Zahia milliardaire (vraiment ?); Olivier Sarkozy & Mary-Kate Olsen : sanglant divorce

05.

« L’islam est la religion la plus con » avait dit il y a quelques années Houellebecq. « L’islam est la religion la plus à craindre » déclare aujourd’hui Onfray

06.

Le camarade Darmanin réclame "une politique pour le peuple" ! Parce qu'avant c'était une politique pour les riches ?

07.

Philippe Juvin: "Si la France s’en sort aujourd’hui, c’est uniquement grâce aux Français, pas à l’État"

01.

Loi Avia : la mort d’une liberté

02.

« L’islam est la religion la plus con » avait dit il y a quelques années Houellebecq. « L’islam est la religion la plus à craindre » déclare aujourd’hui Onfray

03.

Covid-19 : l’outil de notification de l’exposition au virus d’Apple-Google ne semble pas parti pour un envol spectaculaire

04.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

05.

Coronavirus : Combien de temps faut-il vraiment aux malades pour s’en remettre ?

06.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

01.

« L’islam est la religion la plus con » avait dit il y a quelques années Houellebecq. « L’islam est la religion la plus à craindre » déclare aujourd’hui Onfray

02.

Renault : sauver les entreprises en les accablant de contraintes nouvelles est-il vraiment le meilleur moyen de reconstruire une industrie française performante ?

03.

Chloroquine : Olivier Véran saisit le Haut conseil de la santé publique

04.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

05.

Euro-miracle ? Comment ne pas louper le tournant historique que Macron et Merkel proposent à l’Europe

06.

Mais au fait, quel est le plan des « anti-mondialisation-libérale » pour empêcher des dizaines de millions de personnes dans le monde de retomber dans la grande pauvreté ?

ça vient d'être publié
light > Culture
Goût de la lecture
Les ventes de livres sont en forte hausse depuis la levée du confinement
il y a 9 heures 7 min
pépites > Santé
"Etude foireuse" ?
Covid-19 : l'OMS décide de suspendre temporairement les essais cliniques avec l'hydroxychloroquine
il y a 11 heures 59 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Killign Eve" de Phoebe Waller-Bridge (saison 1), Emerald Fennell (saison 2) et Suzanne Heathcote (saison3) : la série qui tue !

il y a 13 heures 19 min
pépites > Santé
Réforme
Plan Ségur de la santé : Edouard Philippe promet des changements rapides et annonce une hausse des salaires "significative"
il y a 13 heures 56 min
pépites > Justice
Colère des syndicats
Déclarations de Camélia Jordana : Christophe Castaner ne saisira pas la justice
il y a 15 heures 52 min
pépites > Santé
Bilan de la crise
François Hollande reconnaît une "part de responsabilité dans la situation de l’hôpital"
il y a 17 heures 10 min
décryptage > International
Vague épidémique

Le Brésil, nouvel épicentre du Covid-19 ?

il y a 19 heures 16 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Ces technologies inquiétantes qui ont envahi le monde du travail depuis la pandémie
il y a 19 heures 47 min
décryptage > Politique
Encore des mots, toujours des mots…

Les mots-clés du macronisme post-covid décrivent-ils sa réalité ?

il y a 20 heures 28 min
décryptage > Santé
Pandémie

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

il y a 21 heures 17 min
pépites > France
"Route Nationale 7"
Nicolas Dupont-Aignan réclame la gratuité des autoroutes pour cet été
il y a 9 heures 22 min
pépites > Economie
Soutien aux salariés
Coronavirus : les entreprises vont assumer 15% du coût du chômage partiel dès le 1er juin
il y a 12 heures 33 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Et passe le souffle des dieux, ainsi était l'An Mil" de Philippe Séguy : une épopée envoûtante, Bataille d'Hastings, Tapisserie de Bayeux, druides contre chrétiens et... amour toujours !

il y a 13 heures 33 min
Vigilance
La Californie fait face à une importante vague de chaleur
il y a 15 heures 1 min
pépites > Justice
Moteurs truqués
Dieselgate : la justice condamne Volkswagen à rembourser partiellement un client
il y a 16 heures 31 min
pépite vidéo > Insolite
La grande évasion
Saturne, "l'alligator d'Hitler", est mort au zoo de Moscou à l'âge de 84 ans
il y a 17 heures 49 min
décryptage > Europe
Disraeli Scanner

La réindustrialisation de l’Europe suite au COvid-19. Sera-t-elle centrée sur l’Allemagne ou également répartie entre les nations d’Europe ?

il y a 19 heures 33 min
décryptage > France
Ils sont des dizaines de milliers à l’écouter

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

il y a 20 heures 2 min
décryptage > High-tech
Zoom

Voilà à quoi nous expose l’extension du domaine du virtuel pendant la pandémie

il y a 20 heures 49 min
décryptage > Politique
Prolétaires de Tourcoing, unissez-vous

Le camarade Darmanin réclame "une politique pour le peuple" ! Parce qu'avant c'était une politique pour les riches ?

il y a 21 heures 41 min
Nouveau sondage

Et si, et si... Nicolas Sarkozy redressait la barre ?

Publié le 30 mars 2012
Dans un sondage de CSA pour 20 Minutes, BFMTV et RMC, Nicolas Sarkozy est crédité de 30% des intentions de vote au premier tour, contre 26% pour François Hollande. Un tournant ?
Anita Hausser, journaliste, est éditorialiste à Atlantico, et offre à ses lecteurs un décryptage des coulisses de la politique française et internationale. Elle a notamment publié Sarkozy, itinéraire d'une ambition (Editions l'Archipel, 2003)....
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Anita Hausser
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Anita Hausser, journaliste, est éditorialiste à Atlantico, et offre à ses lecteurs un décryptage des coulisses de la politique française et internationale. Elle a notamment publié Sarkozy, itinéraire d'une ambition (Editions l'Archipel, 2003)....
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dans un sondage de CSA pour 20 Minutes, BFMTV et RMC, Nicolas Sarkozy est crédité de 30% des intentions de vote au premier tour, contre 26% pour François Hollande. Un tournant ?

Évidemment les chiffres varient selon les Instituts, mais la tendance, amorcée après le meeting de Villepinte, se confirme et s’affermit : Nicolas Sarkozy est en hausse, François Hollande stagne ou baisse. Le sondage CSA pour BFM,TV et 20 minutes, est le plus tranché : il crédite Nicolas Sarkozy de quatre points d’avance (30% des intentions de vote), face à François Hollande qui régresse de deux points (26% d’intentions de vote au premier tour). L’écart est moins important pour l’IFOP, (le premier à avoir décelé l’avancée du président sortant, ainsi que pour TNS-SOFRES ; ce dernier Institut place pour la première fois Nicolas Sarkozy (29% des intentions de vote) devant François Hollande (28%). Et si pour l’heure les projections pour le deuxième tour ne varient pas, le candidat socialiste est toujours donné gagnant, l’écart se resserre pour CSA à 53/47 en faveur de François Hollande, alors que TNS SOFRES crédite toujours François Hollande d’une victoire avec 55% des suffrages.

Et la question qui se pose est : s’agit-il d’un véritable retournement de tendance ou d’un resserrement classique d’une présidentielle, qui verra le match final se dérouler dans un mouchoir ?

Dans le camp Sarkozy on jubile d’autant plus en ce moment que cette hausse des intentions de vote est corroborée par de bonnes études qualitatives pour le président sortant, (autorité, compétence, esprit de décision, sang froid), et on fait observer que le candidat se rapproche de son score du premier tour de 2007,(il avait totalisé 31,2 %des voix).

Dans ces mêmes études qualitatives François Hollande continue d’apparaître comme le plus rassembleur et le plus à l’écoute des gens. Le candidat PS retrouve aujourd’hui son étiage de mai 2011, autour de 26% des intentions de vote au premier tour. François Mitterrand avait obtenu 25,8% des voix au premier tour de 1981, devancé par Valéry Giscard d’Estaing à 28,3% ; Georges Marchais, le candidat communiste avait totalisé 15,3% des voix. C’est approximativement le score prêté aujourd’hui à Jean-Luc Mélenchon, le candidat du Front de Gauche. Et c’est LA réserve de voix sur laquelle les socialistes comptent pour le second tour. Mais Jean-Luc Mélenchon est devenu l’allié objectif de Nicolas Sarkozy. Depuis le succès de « sa prise de la Bastille », il hausse le ton et au-delà de ses formules fleuries, dénonce comme la Droite, les « incohérences » du candidat Hollande, accusé par Nathalie Koziusko-Morizet d’ « esquiver sur les questions de sécurité, de segmenter ses discours selon les auditoires, de se conduire en rentier des sondages... » « Oui, mais la rente s’épuise », note perfidement un membre de l’entourage de Nicolas Sarkozy.

Pris en tenaille entre la droite et sa gauche, comment François Hollande va-t-il tenter de contrecarrer ce mouvement baissier ? « J'ai un cap et je n'en dévie pas », affirme le candidat avant d’ajouter : « Il n'y a pas besoin de créer je ne sais quel nouveau souffle, mais en même temps il nous faut entretenir cette dynamique jusqu'au bout ». Exercice rendu d’autant plus délicat qu’il a, quoiqu’en disent ses adversaires, déjà présenté son programme en soixante propositions, et qu’il se refuse à faire de nouvelles propositions au nom de « la cohérence », précisément. A l’inverse Nicolas Sarkozy dévoile progressivement ses propositions et annonce la présentation de l’ensemble de son projet pour la semaine prochaine, ce qui constituera une nouvelle séquence forte pour le président candidat.

En déclarant qu’il faut « garder toujours le même rythme », et surtout qu’« il ne faut jamais se laisser impressionner par l'adversaire », François Hollande veut, lui, montrer qu’il s’est préparé à ce passage délicat, et qu’il n’entend pas changer de stratégie, et que son objectif demeure « le redressement de la France après un quinquennat de l’échec ». Cela n’empêche pas l’adaptation : mercredi à Nice, la présence à ses cotés d’Arnaud Montebourg, le champion de l’anti-mondialisation, n’est pas passée inaperçue. Et dans les prochains jours le candidat socialiste va mettre l’accent dans ses discours sur le pouvoir d’achat, l’emploi, la désindustrialisation. Pour mobiliser son électorat, et pour parler à ceux qui sont tentés par le vote Mélenchon. A un peu plus de trois semaines du premier tour rien n’est joué, mais tout se joue en ce moment.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (40)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
a l'aise Blaise
- 01/04/2012 - 10:47
Electorat antisarko mobilisé grace à ces sondages
Tous ces sondages favorables à Sarko ont le mérite indéniable de mobiliser d'avantage encore tous les électeurs qui n'en peuvent plus de Sako président des riches et seulement des riches qui prend dans la poche des pauvres pour donner aux riches, un Robin des bois à l'envers
NYOR
- 31/03/2012 - 03:55
EuroWarrior
C'est sans doute pour cela qu'il a autant attendu pour le pondre... Allons... Il a mangé son pain blanc. Maintenant qu'il a passé son temps à attaquer Hollande en se gardant bien de parler de son bilan, il va devoir justifier de son programme au regard des résultats déjà acquis... Ca va pas être de la tarte.
EuroWarrioR
- 30/03/2012 - 16:47
Quand Sarko va sortir son
Quand Sarko va sortir son programme, le ps marchera en canard