En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Alerte au déficit : ce que personne n’ose vraiment rappeler sur les hypothèses de travail du Conseil d’orientation des retraites

02.

(Excès de l’)Inspection du travail : l’étrange méthode de Muriel Pénicaud

03.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

04.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

05.

"Ok Boomer" : mais quel monde nous préparent les Millennials en mal de rupture avec les héritiers de mai 68 ?

06.

Yann Barthès diffuse l'enquête de Valeurs actuelles sur Quotidien et sur la tyrannie des bien-pensants

07.

Une jeune femme, fichée S, qui espionnait les policiers et qui avait été arrêtée samedi place d’Italie lors de la manifestation des Gilets jaunes aurait été relaxée

01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

05.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

03.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

04.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

05.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

06.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

ça vient d'être publié
pépites > Justice
"Acab land"
Une jeune femme, fichée S, qui espionnait les policiers et qui avait été arrêtée samedi place d’Italie lors de la manifestation des Gilets jaunes aurait été relaxée
il y a 6 heures 55 min
pépites > Social
Marche de la colère Acte II ?
Grève du 5 décembre : la police pourrait rejoindre la mobilisation contre la réforme des retraites
il y a 8 heures 25 min
pépite vidéo > Media
Bras de fer médiatique
Yann Barthès diffuse l'enquête de Valeurs actuelles sur Quotidien et sur la tyrannie des bien-pensants
il y a 10 heures 58 min
light > Culture
Polémique
"J'Accuse" : la collectivité Est Ensemble renonce finalement à demander la déprogrammation en Seine-Saint-Denis du film de Roman Polanski
il y a 11 heures 59 min
pépites > Religion
Nouvelle polémique ?
Vesoul : une religieuse catholique privée de maison de retraite pour son voile
il y a 13 heures 14 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 19 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 14 heures 54 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L'Ingénu" de Voltaire : un Candide au pays des puissants, un Ingénu dans le monde

il y a 16 heures 9 min
pépites > Santé
Répondre à la crise
Le gouvernement dévoile son "plan d'urgence" pour l'hôpital public avec notamment une hausse du budget et une reprise de la dette
il y a 17 heures 5 min
décryptage > Politique
Réforme

Retraites : cette violence qui nous attend au fond de l’impasse politique

il y a 18 heures 31 min
décryptage > Politique
"J'ai besoin de vous"'

Congrès des maires : Emmanuel Macron surestime l’impact de la politique de simplification mise en œuvre à destination des élus locaux

il y a 19 heures 27 min
light > Europe
Famille royale
Affaire Jeffrey Epstein : le prince Andrew décide de mettre fin à ses engagements publics
il y a 7 heures 40 min
pépites > Sport
Colère
JO 2024 à Paris : les hôteliers décident de suspendre leur participation à l'organisation des Jeux olympiques suite au partenariat avec Airbnb
il y a 8 heures 53 min
pépites > Justice
Lutte contre le terrorisme
Attentat déjoué dans le Thalys : le parquet national antiterroriste demande un procès pour Ayoub El Khazzani et pour trois autres suspects
il y a 11 heures 27 min
light > Culture
Oscar de la meilleure création du monde
Puy du Fou : le parc reçoit le prestigieux prix du Thea Award pour le spectacle "Le premier Royaume"
il y a 12 heures 35 min
pépite vidéo > Religion
A la rencontre des fidèles
Visite officielle du pape François en Thaïlande et au Japon
il y a 13 heures 52 min
décryptage > Santé
Mesures

Plan d'urgence pour l'hôpital public : comment le gouvernement ménage dangereusement la chèvre et le chou

il y a 14 heures 59 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les Misérables" : le réalisateur Ladj Ly casse la baraque

il y a 16 heures 22 min
rendez-vous > Social
Politico Scanner
Des casseurs aux LBD, radioscopie de l’opinion des Français face à la violence dans les conflits sociaux
il y a 17 heures 40 min
décryptage > Economie
Lettre

(Excès de l’)Inspection du travail : l’étrange méthode de Muriel Pénicaud

il y a 19 heures 13 min
décryptage > France
Un aveu

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

il y a 19 heures 44 min
Bonnes feuilles

"Toi, tu es le Roi-Soleil, tu peux tout faire !": le président français, ce monarque qui "fascine" les autres puissances européennes

Publié le 28 octobre 2017
Le fait du prince est au coeur de l’histoire du pouvoir depuis la nuit des temps. Du général de Gaulle à Emmanuel Macron, les huit présidents de la Ve République ont tous très souvent agi en n’obéissant qu’à leurs humeurs, leurs passions publiques et privées, voire leurs fantasmes. Extrait de "Le fait du prince, petits et grands caprices des présidents de la Ve République" de Béatrice Houchard, aux éditions Calmann Levy (1/2).
Journaliste à L’Opinion, Béatrice Houchard a couvert six campagnes présidentielles pour La Nouvelle République du Centre-Ouest, La Vie, Le Parisien et Le Figaro. Elle est notamment l’auteur de "Faut-il arrêter le Tour de France ?", "À quoi servent les...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Béatrice Houchard
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Journaliste à L’Opinion, Béatrice Houchard a couvert six campagnes présidentielles pour La Nouvelle République du Centre-Ouest, La Vie, Le Parisien et Le Figaro. Elle est notamment l’auteur de "Faut-il arrêter le Tour de France ?", "À quoi servent les...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le fait du prince est au coeur de l’histoire du pouvoir depuis la nuit des temps. Du général de Gaulle à Emmanuel Macron, les huit présidents de la Ve République ont tous très souvent agi en n’obéissant qu’à leurs humeurs, leurs passions publiques et privées, voire leurs fantasmes. Extrait de "Le fait du prince, petits et grands caprices des présidents de la Ve République" de Béatrice Houchard, aux éditions Calmann Levy (1/2).

"Toi, tu es le Roi-Soleil, tu peux tout faire !" lança un jour la chancelière allemande Angela Merkel a Nicolas Sarkozy. Vu des autres pays européens, le président de la République française est une sorte d’OVNI, qu’ils moquent et redoutent à la fois. Nommer, dissoudre, s’arroger les pleins pouvoirs, partir en guerre, ne rendre des comptes que quand il le décide… ≪ Même le roi de France n’avait pas ce pouvoir ! ≫ s’exclame Jean-Dominique Giuliani . Pour en avoir souvent parlé avec ses homologues des autres pays, il ajoute : ≪ Personne ne comprend cela en Europe. Les autres responsables politiques sont fascines par ce président qui est à la fois la reine d’Angleterre et le Premier ministre. ≫

Jean-Dominique Giuliani remarque même que les institutions de la Ve République sont exorbitantes au regard du droit commun européen : ≪ Si l’on devait soumettre l’article 16 1 [sur les pleins pouvoirs] a la moulinette de l’élargissement de l’Union européenne, ca ne passerait peut-être pas. ≫ Et la France, c’est un comble, resterait aux portes de l’Union européenne, alors qu’elle en est l’un des pays fondateurs !

Tout seul, le Président peut nommer son Premier ministre, dissoudre l’Assemblée nationale, organiser un referendum et utiliser le fameux article 16. Tout le reste est certes soumis a contreseing, même le droit de grâce, mais la pratique monarchique lui a permis depuis longtemps de faire le plus souvent du contreseing une simple formalité administrative.

La dissolution de l’Assemblée nationale ne peut se décider, aux termes de l’article 12 de la Constitution, qu'après consultation du Premier ministre et des Présidents des Assemblées ≫. En 1997, Jacques Chirac reçoit tour à tour le président de l’Assemblée nationale, Philippe Seguin, et celui du Senat, Rene Monory.

Les deux lui donnent un avis défavorable. ≪ Pour dissoudre, il faut pouvoir expliquer la raison ≫, plaide René Monory. Quant a Philippe Seguin, acide, il raconte dans son livre de souvenirs, Itinéraire dans la France d’en bas, d’en haut et d’ailleurs 1 : ≪ Quand il me reçut pour me “consulter”, conformément à l’obligation que lui en faisait la Constitution, c’était bien la première fois qu’il daignait évoquer le sujet avec moi. Sans doute avait-il prévu, de longue date, ma réaction. Et moi-même, je ne fus qu’à moitie étonné de constater, d’emblée, que sa décision était déjà prise et qu’elle était irréversible. ≫.

Extrait de "Le fait du prince, petits et grands caprices des présidents de la Ve République" de Béatrice Houchard, aux éditions Calmann Levy

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Alerte au déficit : ce que personne n’ose vraiment rappeler sur les hypothèses de travail du Conseil d’orientation des retraites

02.

(Excès de l’)Inspection du travail : l’étrange méthode de Muriel Pénicaud

03.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

04.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

05.

"Ok Boomer" : mais quel monde nous préparent les Millennials en mal de rupture avec les héritiers de mai 68 ?

06.

Yann Barthès diffuse l'enquête de Valeurs actuelles sur Quotidien et sur la tyrannie des bien-pensants

07.

Une jeune femme, fichée S, qui espionnait les policiers et qui avait été arrêtée samedi place d’Italie lors de la manifestation des Gilets jaunes aurait été relaxée

01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

05.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

03.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

04.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

05.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

06.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
jurgio
- 29/10/2017 - 10:00
Un pouvoir énorme pour ne pas savoir qu'en faire ?
Car si le roi Soleil disait que « le métier de roi est grand, noble et délicieux », il ajoutait :« quand on se sent digne de bien s'acquitter de toutes choses auxquelles il engage » ! Et c'est ce qu'on ne dit jamais en République. À partir du quinquennat, on peut faire la réflexion du même roi : « Si vous avez cru qu'il fût fort facile et fort agréable d'être roi, vous vous êtes trompé. » On a vu depuis deux comportements : s'astreindre à souffrir une tâche, d'une part, et ne vouloir savourer que les facilités du pouvoir, de l'autre.