En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Livret A : avoir le courage de baisser le taux de l’emprunt perpétuel français ?

02.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Elton John peu tendre envers Michaël Jackson : "C'était réellement un malade mental, quelqu'un d'un peu inquiétant à fréquenter".

05.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

06.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

07.

Mère voilée : pour Brigitte Macron "on ne parle pas politique" à l'école

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

Taux d’intérêt négatifs : les banques hésitent à faire payer l’épargne courante mais pas pour longtemps...

04.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

05.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

06.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

01.

"Pas en mon nom" : ces raisons pour lesquelles les musulmans français sont plus timides que d’autres dans leur condamnation du terrorisme islamiste

02.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

03.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

04.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

05.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

06.

Voici comment Zemmour est devenu l’homme le plus célèbre de France…

ça vient d'être publié
light > Culture
Big win
Queen s'oppose à l'utilisation de ses tubes par Donald Trump et le camp Républicain
il y a 10 heures 32 min
pépites > International
Ever changing
Offensive turque en Syrie : Donald Trump pourrait imposer de "grosses sanctions" à Ankara
il y a 11 heures 33 min
pépite vidéo > Société
Polémique
Mère voilée : pour Brigitte Macron "on ne parle pas politique" à l'école
il y a 12 heures 36 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"De Gaulle, 1969, l'autre révolution" d'Arnaud Teyssier : la fin de la saga du gaullisme, par l'un de ses meilleurs spécialistes

il y a 14 heures 44 min
décryptage > Culture
7ème art

Soubresauts, horreurs et beauté du monde à Saint-Jean de Luz

il y a 16 heures 18 min
décryptage > Religion
L'art de la punchline

Un 13 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 16 heures 31 min
décryptage > Europe
Disraeli Scanner

Cette semaine l’Europe joue son destin sur le Brexit

il y a 17 heures 9 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Stadia : Google mise sur la latence négative pour s’imposer dans l’univers des jeux vidéos. Décisif ou moufte aux yeux ?
il y a 17 heures 41 min
décryptage > Economie
Incompréhension

L’étrange capacité du capitalisme financiarisé à perdurer envers et contre tout

il y a 18 heures 15 min
décryptage > International
Opération "printemps de la paix"

Syrie : multi jeux de dupes autour des Kurdes (et des djihadistes de Daesh)

il y a 18 heures 31 min
light > Culture
Très critique
Elton John peu tendre envers Michaël Jackson : "C'était réellement un malade mental, quelqu'un d'un peu inquiétant à fréquenter".
il y a 10 heures 51 min
pépites > Religion
Coup de gueule
66% des Français se disent favorables à l'interdiction du voile durant des sorties scolaires
il y a 11 heures 55 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Vie et mort d'un chien" de et mise en scène par Jean Bechetoille : Etre ou ne pas être... c'est encore la question à Elseneur

il y a 14 heures 34 min
pépites > Europe
Last chance
Brexit : d'après le vice-premier ministre Irlandais, un accord est envisageable cette semaine
il y a 14 heures 56 min
décryptage > Social
Exercices de coloriage

Il est beaucoup question du "vieux mâle blanc". Mais pourquoi ne parle-t-on jamais du " vieux mâle noir" ?

il y a 16 heures 27 min
décryptage > Religion
Loi de 1905

Pourquoi la laïcité ne devrait pas être invoquée dans la lutte contre l’islamisme

il y a 17 heures 2 min
décryptage > Politique
Conceptuel

Le populisme, phénomène bien plus fondamental que le simple fruit de l’épuisement de la démocratie représentative ou de l’hystérisation des classes moyennes

il y a 17 heures 35 min
décryptage > Economie
Courage!

Livret A : avoir le courage de baisser le taux de l’emprunt perpétuel français ?

il y a 18 heures 11 min
décryptage > Economie
Atlantico-Business

Tout arrive : Trump veut mettre fin à la guerre commerciale avec la Chine et Boris Johnson propose un accord pour le Brexit.

il y a 18 heures 20 min
décryptage > Politique
Lourde tâche

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

il y a 18 heures 46 min
© wikipédia
© wikipédia
The Silicon Throne

Une guerre économique mondiale a commencé : celle des GAFA pour conquérir votre attention et ne plus la lâcher à leurs concurrents

Publié le 24 octobre 2017
Lors d'une conférence organisée par le Wall Street Journal, Michael J. Wolf (spécialiste de l'économie des nouveaux médias et GAFA) a déclaré que la guerre entre les grandes firmes de la tech était déclarée. Leur terrain de bataille : le temps disponible de leurs clients qu'ils veulent conquérir encore et toujours plus.
Gilles Dounès a été directeur de la rédaction du site MacPlus.net  jusqu’en mars 2015. Il intervient à présent régulièrement sur iWeek, l'émission consacrée à l’écosystème Apple sur OUATCH.tv, la chaîne TV dédiée à la High-Tech et aux loisirs.Il est...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Gilles Dounès
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Gilles Dounès a été directeur de la rédaction du site MacPlus.net  jusqu’en mars 2015. Il intervient à présent régulièrement sur iWeek, l'émission consacrée à l’écosystème Apple sur OUATCH.tv, la chaîne TV dédiée à la High-Tech et aux loisirs.Il est...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lors d'une conférence organisée par le Wall Street Journal, Michael J. Wolf (spécialiste de l'économie des nouveaux médias et GAFA) a déclaré que la guerre entre les grandes firmes de la tech était déclarée. Leur terrain de bataille : le temps disponible de leurs clients qu'ils veulent conquérir encore et toujours plus.

Atlantico : Les entreprises Google, Amazon, Facebook ou Apple sont en concurrence plus que jamais pour être à la pointe de la technologie et des médias. En quoi l'arrivée de l'assistance vocale ou de la réalité virtuelle ou augmentée va-t-elle faire faire évoluer cette concurrence ?

Gilles Dounès : La conférence de Michael J. Wolf lors de l'événement organisé par le Wall Street Journal décrit une concurrence exacerbée des géants du Net, notamment Google, Amazon, Facebook ou Apple mais également Microsoft qu'il ne faut pas enterrer trop vite, qui se bousculent en cherchant à bénéficier de relais de croissance sur le secteur d'Internet et de ses contenus. Wolf table sur une croissance annuelle de 4,1 % pour les revenus générés par les accès à Internet, ainsi qu'au contenu payant, pour un total de 1,7 trillion de dollars (1 700 milliards) à l'horizon 2021. Dans cette optique, tout le monde se bat pour conserver le chaland au sein de sa sphère d'influence, à travers l'interface utilisateur la plus commode possible.

La partie a d'ailleurs commencé depuis un bon moment : Apple propose ainsi un assistant personnel multilingue sur l'iPhone 4S depuis déjà six ans, développé à partir d'une application-tierce lancée en 2010. Google va relativement rapidement proposer un concurrent un an plus tard, et c'est désormais également le cas de Microsoft depuis deux ou trois ans. En ce qui concerne la réalité virtuelle où la réalité augmentée, Google s'est déjà essayé à l'exercice avec les Google Glass avec peu de succès, et Facebook commence à présenter des contenus satisfaisants avec son Oculus. Apple préfère privilégier la réalité augmentée à travers l'écran de l'iPhone, sans s'interdire quoi que ce soit.

Mais si l'attention des commentateurs est essentiellement retenue par l'arrivée des nouveaux assistants personnels électroniques avec tout d'abord écho par Amazon, puis Google Home et bientôt HomePod d'Apple dans un premier temps aux États-Unis et au Royaume-Uni à la fin de l'année, il faut garder à l'esprit qu'il s'agit d'une nouvelle bataille autour du modèle économique, déjà ancien, de l'iPod : 

- l’appareil électronique (ici l'assistant personnel dans le salon)
- l’accès rapide aux contenus (ici les réseaux wi-fi et les accès hauts débit, la fibre notamment)
- l’exhaustivité ou presque du service, appuyée sur la commodité de l'interface utilisateur.

Ce nouvel épisode est également permis par l'augmentation considérable de la capacité de calcul des puces dites « neuronales », à la fois dans les serveurs, mais également dans le terminal : c'est en tout cas la solution retenue par Apple avec le processeur A11 Bionic, qui équipera dans un premier temps l'iPhone 10, avant d'être vraisemblablement généralisé à ses successeurs et à la gamme professionnelle de l'iPad.

Enfin, il ne faut pas oublier la voiture, de plus en plus connectée et de plus en plus gourmandes en intelligence artificielle à mesure qu'on lui demandera d'être davantage propre et autonome.

L'enjeu aussi est celui du temps que les utilisateurs/consommateurs sont prêts à disposer pour la technologie et les médias. Comment les GAFAM exploitent-ils cette ressource ? 

L'étude dont il est question fait état de 12 heures quotidiennes passées en moyenne par les utilisateurs devant des écrans, tous canaux confondus, ordinateurs, consoles, tablettes, smartphones et bien entendu téléviseur. Comme d'habitude, ce n'est d'ailleurs pas les moyennes qui sont pertinentes en l'occurrence mais bien les écarts types, sachant que les 25 % des utilisateurs les plus assidus monopolisent à eux seuls 61 % du temps passé devant les écrans. En ce qui concerne le jeu, ces 25 % de « super-utilisateurs » représentent 70 % du temps de jeu, très majoritairement dans la plage des 18–24 ans.

D'autre part, l'étude fait référence à la population des États-Unis, qui historiquement passe beaucoup plus de temps et pratique beaucoup plus d'activités devant un écran allumé qu'en Europe, et singulièrement en France, même si de ce côté-ci de l'Atlantique il augmente inexorablement. Le phénomène du « multi écrans » Il est également apparu depuis des décennies, bien plus tôt que la multiplication des smartphones et des tablettes en tout cas, puisque l'on pouvait pratiquement trouver dès la fins des années 70 pratiquement un téléviseur pour chaque pièce, ou pour chaque membre de la famille, dans la plupart des foyers américains.

Ces précautions méthodologiques prises, chacune des multinationales va tenter de capter et de conserver au maximum l'attention et l'activité de ses utilisateurs en lui proposant d'autres services, à partir de son cœur de métier, grâce à la stratégie du confort d'utilisation que les aficionados de la marque à la pomme connaissent bien : 

« Puisque vous êtes pleinement satisfait de votre iPod ou de votre iPhone, pourquoi ne pas essayer un iPad, un iMac ou un MacBook Pro ? ». 

Ici encore, c'est l'interface – vocale – et l'exhaustivité du service qui vont être les points-clés de la réussite.

Facebook va tenter de grappiller du temps d'utilisation supplémentaire en proposant un réseau professionnel parallèle au réseau social qui est son cœur de métier, Google va chercher tout comme Apple à proposer un point d'entrée unique pour l'ensemble de ses services, dans une bataille dont l'enjeu est la publicité qualifiée ou le commerce, celui de ses propres produits ou celui de ses partenaires affiliés.

Le modèle économique oscille ainsi : 

– D’une part celui celui du centre commercial virtuel, typiquement une grande surface alimentaire, ainsi que des commerces connexes qui lui paient une redevance sous forme de  loyer, laquelle va se mettre à proposer de plus en plus de services (jeux, snack, cinéma, restauration) pour proposer une « expérience globale » aux familles le week-end ou le mercredi après-midi, 

– Mais d’autre part il penche de plus en plus vers celui du Concierge de Palace, popularisé par Apple dans ses Apple Store. Un revenu fixe, élevé, qui correspond à une prestation de base haut de gamme (l'assistant personnel familial prend ainsi la place de la chambre ou du salaire du Concierge), plus un intéressement (le pourcentage sur la vente commissionnée prend la place du pourboire ou du pourcentage éventuel sur la vente initiée par le Concierge, qui a valorisé son carnet d'adresses). 

C'est typiquement le modèle de Google, Apple s'efforçant au maximum d'orienter le client à l'intérieur de ses propres boutiques (les présentoirs ou les mini boutiques proposant divers produits sélectionnés de marques partenaires dans les Palaces).

Les entreprises de la technologie et du numérique investissent des milliers et des millions pour la recherche, l'innovation dans des domaines qu'elles soupçonnent porteurs d'avenir. Peut-on imaginer une des GAFAM être hors course ou ne plus pouvoir suivre le rythme de ses concurrents ?

Absolument pas pour des raisons financières, sauf si l'administration Trump fait dans ce domaine-là aussi n'importe quoi. Outre le capital d'attraction de leurs marques respectives, capables d'attirer les meilleurs cerveaux pour alimenter leur recherche et développement, les géants du Net disposent en effet de trésors de guerre colossaux accumulés par les filiales à l'international. En grande partie parce qu'ils ont échappé à l'impôt, à la fois comme en Europe du fait de l'optimisation fiscale, mais également aux États-Unis où ils étaient exemptés de taxes tant tant que ces profits générés de part le monde n'étaient pas rapatriés dans les comptes de la maison-mère. 

Les GAFAM disposent ainsi d'une manne considérable dans laquelle ils peuvent puiser pour consolider leur domination à l'international, et financer des infrastructures, sécuriser des approvisionnements en composants ou en services de pointe (comme la reconnaissance faciale de l’iPhoneX développée par une start-up Normande) , et bien entendu s'offrir au besoin de jeunes pousses prometteuses, lesquelles viendront enrichir leur offre concurrentielle… en supprimant au passage les éventuels concurrents de demain.

Tout l'enjeu est de fédérer autour de soi un écosystème – au sens biologique et écologique du terme – et d'en tirer parti au maximum, tout en privant ainsi dans la mesure du possible ses concurrents de ressources. Bien entendu, la plupart des acteurs subalternes vont tenter de travailler de façon transversale, en privilégiant la compatibilité avec les différents géants du secteur, mais la logique est bien celle-là : les ténors cherchent à faire le « rassemblement » autour d’eux, tout en s'efforçant de créer un standard de fait, au sommet de la pyramide.

Il est vraisemblable que l'on n’assiste à la perpétuation du système actuel le duopole entre Apple et Google pendant encore un petit moment, en attendant qu'il se passe quelque chose de nouveaux du côté des écrans de consultation, à la fois les plus grands (dans le salon, dans la salle de classe) et les plus petits (sur l'ameublement, l'électroménager ou les vêtements).

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Livret A : avoir le courage de baisser le taux de l’emprunt perpétuel français ?

02.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Elton John peu tendre envers Michaël Jackson : "C'était réellement un malade mental, quelqu'un d'un peu inquiétant à fréquenter".

05.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

06.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

07.

Mère voilée : pour Brigitte Macron "on ne parle pas politique" à l'école

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

Taux d’intérêt négatifs : les banques hésitent à faire payer l’épargne courante mais pas pour longtemps...

04.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

05.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

06.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

01.

"Pas en mon nom" : ces raisons pour lesquelles les musulmans français sont plus timides que d’autres dans leur condamnation du terrorisme islamiste

02.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

03.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

04.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

05.

Terrorisme et dérives communautaristes : ce « pas de vague » qui anéantit au quotidien les discours de rigueur

06.

Voici comment Zemmour est devenu l’homme le plus célèbre de France…

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires