En direct
Best of
Best of du 30 novembre au 6 décembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

03.

Retraite : la grève va tuer le projet du gouvernement mais faire la fortune des plans d’épargne par capitalisation

04.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

05.

Qwant : "Proie" de la Géopolitique de l’Internet

06.

Derrière la crispation sur les retraites, la génération la plus immature de l’histoire

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

03.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

04.

Grèves : où va le conflit ? Les clés pour se laisser aller à faire de petites prédictions

05.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

06.

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Politique
Déception
Réforme des retraites : Les syndicats très déçus par les annonces d'Edouard Philippe
il y a 5 heures 42 min
décryptage > Culture
Atlanti-culture

Film : "Docteur ?" : Un duo d'acteurs épatants pour une comédie de Noël, légère, mais pas seulement

il y a 8 heures 36 min
décryptage > Culture
Atlanti-culture

Livre : "Le ciel par-dessus le toit" de Natacha Appanah : Un roman familial, puissant et émouvant

il y a 8 heures 47 min
light > Insolite
Too bad!
Un artiste vend une banane scotchée au mur 12.000 dollars : un autre la décroche, la pèle et la mange
il y a 11 heures 2 min
pépite vidéo > Insolite
Goût de luxe
Un hôtel espagnol décore son hall d'entrée avec un sapin à 14 millions d'euros
il y a 11 heures 40 min
rendez-vous > Economie
Zone Franche
Retraites et consensus scientifique : peut-on vraiment prendre les retraito-sceptiques au sérieux ?
il y a 12 heures 52 min
décryptage > Europe
Surprises

Surprises à la carte : ce que la géographie de l’euroscepticisme nous apprend des racines du trouble politique qui ébranle l’Union

il y a 13 heures 19 min
décryptage > Terrorisme
Incompréhension

Condamnation à la baisse : ce que la justice française semble ne pas comprendre du tout du djihadisme

il y a 16 heures 41 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

Conflit sur les retraites : la France s’enfonce dans un chaos inextricable et contradictoire qui ressemble de plus en plus à ce que vivent les Britanniques avec le Brexit

il y a 17 heures 2 min
pépites > Religion
Solidarité et soutien
Attaque contre la mosquée de Bayonne : SOS Racisme lance un appel de soutien pour une marche solidaire ce dimanche 15 décembre
il y a 1 jour 12 min
pépites > Politique
Bad news ?
Réforme des retraites : les points principaux du discours d'Edouard Philippe
il y a 6 heures 54 min
décryptage > Culture
Atlanti-culture

Théâtre : "La vie est belle" : Conte de Noël anti-morosité....

il y a 8 heures 41 min
décryptage > Politique
Droit du sol ?

Esther Benbassa vous devriez lire François-René de Chateaubriand !

il y a 9 heures 4 min
décryptage > Santé
Petites vérités

Petites vérités utiles à rétablir sur l’espérance de vie en France

il y a 11 heures 33 min
décryptage > Europe
La juste mesure

Royaume-Uni : la lutte anticorruption cherche la juste mesure

il y a 12 heures 51 min
décryptage > Politique
Petites vérités

Humanisme, rémunérations et régimes spéciaux : le cas Delevoye

il y a 13 heures 27 sec
décryptage > Science
Découverte

Quand le simulateur énergétique du MIT montre qu’il demeure possible de limiter à la hausse des températures à 1,1°C sans décroissance tout en se passant des énergies fossiles

il y a 14 heures 38 sec
décryptage > Economie
Génération 1975

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

il y a 16 heures 49 min
décryptage > Politique
To Reforme or not To Reform

Emmanuel Macron sera-t-il le Gorbatchev du “cercle de la raison” ?

il y a 17 heures 7 min
pépites > Politique
Sondages
Elections municipales à Paris : percée de Rachida Dati qui fait jeu égal avec Benjamin Griveaux et devance Cédric Villani
il y a 1 jour 1 heure
© Reuters
© Reuters
Secrets

Fichier des 100.000 collabos : "on n’a pas révélé tous les noms de peur des procès à répétition et des risques de suicides”

Publié le 08 octobre 2017
À la libération, le colonel Paul Paillole, responsable du contre-espionnage français, entreprend de dresser la liste des personnes ayant collaboré avec l'occupant allemand. Dominique Lormier en a tiré un livre.
Dominique Lormier, historien et écrivain, est considéré comme l'un des meilleurs spécialistes de l'histoire militaire. Membre de l'Institut Jean-Moulin et membre d'honneur des Combattants volontaires de la Résistance, il collabore à de...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dominique Lormier
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dominique Lormier, historien et écrivain, est considéré comme l'un des meilleurs spécialistes de l'histoire militaire. Membre de l'Institut Jean-Moulin et membre d'honneur des Combattants volontaires de la Résistance, il collabore à de...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
À la libération, le colonel Paul Paillole, responsable du contre-espionnage français, entreprend de dresser la liste des personnes ayant collaboré avec l'occupant allemand. Dominique Lormier en a tiré un livre.

Atlantico : En quoi ce fichier est un objet d'étude intéressant et atypique ?

Dominique Lormier : C'est totalement atypique parce qu'il est resté caché pendant plus de 70 ans : même lors du procès Papon le fichier est sorti des archives mais a tout de suite été reclassé du fait de son contenu explosif. Il est explosif par sa quantité : on a plus de 100 000 noms. Il y a des fichiers aux archives nationales et aux archives de Vincennes mais pas de cette ampleur. Un fichier très complet sur la collaboration politique et militaire alors la collaboration économique est moins abordée parce qu'en fait, il y a eu des compromissions et des ententes à la Libération de manière à ce que l'épuration touche essentiellement la collaboration politique qui a été sciemment voulu par les personnes qui s'y sont engagés alors que la collaboration économique a été subi sous la pression de l'occupant.
 
 

Ce livre est-il une sorte de typologie ?

Oui, c'est une typologie sociale qui permet d'avoir une image du contenu économique du fichier en question.
 

Qui sont les figures présentes dans ce fichier ?

On retrouve toutes les grandes figures de la collaboration. Je me suis attaché à deux aspects de la collaboration dont une qui est particulièrement sordide, celle des français qui ont travaillé pour les services allemands de renseignement. Il y a là des personnalités effrayantes avec un manque total de moralité, des gens d'une intelligence totalement machiavélique et également des gens ont porté un certain romantisme fasciste. C'est deux aspects de la collaboration militaire et policière qui sont assez prégnants sur ce qu'a pu être la collaboration dans l'engagement idéologique.
 


Une collaboration passive également...

J'avais des sources de renseignements annexes concernant un certain nombres de ces personnes. J'ai intégré mes connaissances dans le livre sur certaines de ces figures. Et j'aborde le fichier sous une forme plus sociologique dans le dernier chapitre.


Les faux résistants sont-ils beaucoup plus nombreux que ce que suggérait Alexandre de Marranche ?

Il y en a un certain nombre. Dans la partie ou je traite de la collaboration avec la gestapo, j'aborde le fait qu'il a eu des chefs gestapistes qui avaient des listes de français soi-disant résistant mais qui, en fait, avait collaborer avec les allemands. Il y a eu un vent de panique lorsqu'ils ont menacé de vouloir révéler ces listes et c'est pour cela qu'ils ont été condamnés seulement légèrement. Dire qu'ils ont été nombreux ? Non. Ça n'a absolument pas été la majorité. Cela représente un pourcentage de 2 à 5%.
 

Ce fichier est-il aujourd'hui déclassé ? 

Le document est supposé être déclassé depuis 2015. Mais dans les fait il n'est toujours pas accessible à la consultation. Mon livre est une étape dans l'ouverture de ce fameux fichier mais à mon avis il va rester sous clé pour un certain temps. Il a été question de dévoiler le fichier tel qu'il était, dans son intégralité, avec une courte introduction, mais le service juridique de mon éditeur disait que l'on aurait eu des procès à répétition et des risques de suicides. Et j'ai pu me rendre compte de la prégnance de ce passé sur les enfants et petits-enfants de ces personnes qui sont dans le fichiers. Je m'en rends compte depuis ces 30 années que j'écris sur le sujet, au salon du livre par exemple ou je vois des enfants ou des petits enfants de collabos qui sont encore très marqués par le passé du père ou du grand père. Oui, la mémoire est toujours vive, c'est tout à fait étonnant. Et le sujet est caché, tabou. Lorsque j'avais mené une enquête il y a quelques années, j'étais allé voir le consulat d'Allemagne à Bordeaux et on m'avait révélé qu'il y avait encore 200 familles bordelaises qui touchaient une pension de la République Fédéral d'Allemagne parce qu'un des membres de la famille avait combattu dans la division Charlemagne.
 

Quelles sont les lacunes de ce fichier ?

La grosse lacune du fichier porte sur le fait que la collaboration économique a été escamotée (il n'y a que 600 personnes alors que cette collaboration a été de loin la plus importante). Il y a eu des accords : cette collaboration concernait des gens qui avec beaucoup de relations dans le monde l'entre-deux-guerres mais également dans le monde la Résistance. Et finalement, ils sont passés à travers les fils à la Libération. Il y a eu et également la volonté politique du Général De Gaulle de réconcilier et relancer la machine économique en accord avec les différents partis politiques de l'époque, et même avec le parti communiste. La France était dans une situation compliquée (elle avait perdu en 40 mais se retrouvait finalement dans le camp des vainqueurs, de justesse, en tant que 4ème puissance victorieuse lors de l'acte de capitulation de l'Allemagne à Berlin) et De Gaulle voulait redorer le blason de la France et mettre en avant les faits de résistance et la France libre. La collaboration, à cette époque était un sujet tabou : on le voit à travers des figures emblématiques comme Papon ou Bousquet, des fonctionnaires qui ont déporté des centaines de Juifs et qui sont passés entre les mailles de l'épuration. Alors que l'actrice Mireille Badin, qui a été une des grandes actrices françaises de l'entre-deux-guerres, une vedette internationale, voit sa carrière complétement ruinée et meurt jeune, à 52 ans, dans la misère la plus total, pour avoir eu le malheur de coucher avec un officier allemand.
 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (10)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Olivier62
- 10/10/2017 - 10:41
Et ceux qui ont collaboré avec les anglo-saxons ?
On parle des collaborateurs qui se seraient volontairement mis dans les mains de l'Allemagne. C'est une interprétation abusive pour la plupart d'entre eux, dans la mesure où ils ont eu à faire face à la situation léguée par les politiciens de gauche de la IIIème république qui ont déclaré la guerre pour un prétexte, et qui se sont débarrassés du pouvoir en le donnant à Pétain alors que le pays était envahi ! Mais on ne parle pas de ceux qui se sont les instruments dociles des intérêts américains et qui ont fait la guerre confortablement installés dans un palace londonien, à justifier et trouver des excuses au bombardements alliés sur la France qui ont tué des centaines de milliers de français, avec l'approbation de ces "patriotes"...
mahesa
- 09/10/2017 - 16:00
Et qui va lister les colabos actuels ?
J'espère qu'il existe une structure, assoc ou autre, qui a déjà commencé la liste des collabos avec l'islamisme contre la France et les français, avec un regard aiguisé sur les politiques, les financiers, les intellectuels, les fonctionnaires notamment. Il y a du boulot, et ça n'est qu'un début...
Daniel MELIN
- 09/10/2017 - 12:43
Cet article est truffé de fautes d'ortographe.....
De grâce, faites des relectures !