En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La réaction de la femme de Griveaux

02.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

03.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

04.

Les Frères Musulmans, Youssef al-Qardaoui et le discours d'Emmanuel Macron sur le "séparatisme islamiste"

05.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

06.

Ethiopie : une couronne cachée pendant 21 ans aux Pays-Bas a enfin été restituée

07.

Les obsèques de Michel Charasse vont se dérouler le mercredi 26 février à Puy-Guillaume, en présence d’Emmanuel Macron

01.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

02.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

03.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

04.

Démocratie représentative en danger : l’extrême gauche en passe de dépasser l’extrême droite

05.

Les gros salaires de plus en plus gros... Mais qu'est ce qui peut justifier de telles extravagances ?

06.

Comment la guerre d’Algérie a fini par ruiner la politique de rayonnement de la France dans le monde arabe

01.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

02.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

03.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

04.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

ça vient d'être publié
décryptage > Environnement
Absurdité

Nucléaire : au-delà de Fessenheim, un gâchis français

il y a 8 min 27 sec
décryptage > Environnement
Bonnes feuilles

Les distorsions de concurrence qui sont préjudiciables aux agriculteurs français

il y a 31 min 40 sec
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Les intellectuels américains et la crise de la civilisation

il y a 31 min 58 sec
décryptage > Société
Bataille à mener

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

il y a 46 min 36 sec
décryptage > Atlantico business
Dialogue

La « Food révolution » pourrait rapprocher le monde agricole et les écologistes...Encore faudrait-il qu’ils le veuillent

il y a 1 heure 56 sec
pépites > Politique
Hommage et émotion
Les obsèques de Michel Charasse vont se dérouler le mercredi 26 février à Puy-Guillaume, en présence d’Emmanuel Macron
il y a 10 heures 33 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 20 février en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 11 heures 59 min
light > Culture
7e art
"Soumission" : le roman de Michel Houellebecq sera bientôt adapté au cinéma par le réalisateur Guillaume Nicloux
il y a 17 heures 9 min
light > Politique
Classe politique endeuillée
L'ancien ministre socialiste Michel Charasse est décédé à l'âge de 78 ans
il y a 18 heures 53 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Vie de Gérard Fulmard" de Jean Echenoz : un pastiche de polar, plaisant mais pas fracassant !

il y a 20 heures 12 min
décryptage > Education
Machine aveugle

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

il y a 24 min 7 sec
décryptage > International
Bonnes feuilles

L’Algérie d’Abdelaziz Bouteflika à l’heure du Printemps arabe

il y a 31 min 46 sec
décryptage > International
Bonnes feuilles

Le choc démographique : trop d’humains, pas assez de ressources

il y a 32 min 34 sec
décryptage > Economie
Economie à l'arrêt

Comment faire sans la Chine ? Le G20 finance tente de sauver la production mondiale du coronavirus

il y a 57 min 23 sec
rendez-vous > Media
Revue de presse people
Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.
il y a 1 heure 6 min
light > Insolite
Trésor inestimable
Ethiopie : une couronne cachée pendant 21 ans aux Pays-Bas a enfin été restituée
il y a 10 heures 47 min
light > People
Parisian Way of Life
Une plaque a été installée dans un restaurant KFC à Paris après le passage de Kim Kardashian et Kanye West
il y a 15 heures 27 min
pépites > Justice
Affaire Griveaux
Piotr Pavlenski indique être à l'origine du vol des vidéos sur l'ordinateur d'Alexandra de Taddeo
il y a 18 heures 4 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"What is love" d'Anne Buffet : un contrepied systématique et réjouissant des poncifs sur l’amour

il y a 19 heures 51 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Miroir de nos peines" de Pierre Lemaitre : un roman passionnant dont on regrette de tourner la dernière page...

il y a 20 heures 20 min
© Reuters
© Reuters
Un problème de poids

Cancer : toujours plus de diagnostics liés aux surcharges pondérales

Publié le 05 octobre 2017
Le surpoids et l'obésité sont liés à treize type de cancers différents aux Etats-Unis, et représentent jusqu’à 40% des cas diagnostiqués. Une étude publiée récemment s'appuie sur des données du Centre for Diseases Control. Les personnes âgées de 50 à 74 ans et les femmes sont particulièrement exposées.
Corinne Chicheportiche-Ayache est médecin-nutritionniste. Elle exerce dans un cabinet à Paris. Plus d'informations sur : https://dr-chicheportiche-ayache-nutrition.fr/
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Corinne Chicheportiche-Ayache
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Corinne Chicheportiche-Ayache est médecin-nutritionniste. Elle exerce dans un cabinet à Paris. Plus d'informations sur : https://dr-chicheportiche-ayache-nutrition.fr/
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le surpoids et l'obésité sont liés à treize type de cancers différents aux Etats-Unis, et représentent jusqu’à 40% des cas diagnostiqués. Une étude publiée récemment s'appuie sur des données du Centre for Diseases Control. Les personnes âgées de 50 à 74 ans et les femmes sont particulièrement exposées.

Atlantico : Le CDC, Centre for Diseases Control basé aux Etats-Unis montre dans une étude que les cancers liés au surpoids et à l'obésité ont progressé de 7% entre 2005 et 2014 selon des données de la base de données statistiques américaine sur le cancer. Quelles sont les conséquences concrètes du surpoids et de l'obésité sur les risques de développer un cancer ? A-t-on enfin des éléments qui indiquent que le surpoids et l'obésité sont un facteur déclencheur du cancer ? Quels sont les cancers les plus fréquents liés au surpoids et à l'obésité ? 

Corinne Chicheportiche-Ayache :  L’obésité est définie par un excès de masse grasse dont on connait les effets néfastes sur la santé parmi lesquelles les maladies cardio-vasculaires et respiratoires sont citées en premier lieu par les patients.  On la définit grâce à un indicateur : l’Indice de Masse Corporelle (IMC) calculé par le poids (en kg)  divisé par le carré de la taille (en mètres). On considère que l'IMC est normal entre 18 et 25 kg/m2. Au-dessus de 30 kg/M2 on considère le patient comme obèse. Les données suggèrent par ailleurs que l’adiposité abdominale (mesurée par le tour de taille ou par le rapport tour de taille/tour de hanche) est un prédicteur plus pertinent de risque du cancer colo rectal que l’obésité estimée par l’IMC La progression de l'obésité en France commence enfin à se stabiliser grâce aux différents programmes de sensibilisation développés par les Autorités de Santé. En 2012 elle concernait néanmoins 15% des adultes.  

De nombreuses études internationales ont mis en évidence le rôle cancérigène de l'obésité. Le niveau de preuve (sommes et qualité des études scientifiques réalisées sur le sujet) à été considéré comme convaincant pour le cancer de l'oesophage, colique, rectal, rénal, du sein en post-ménopause, de l'utérus (endomètre). Ce niveau de preuve a été qualifié e probable pour les cancers hépatiques, de la vésicule biliaire et l'ovaire et de la prostate. Cette corrélation concerne le moment du diagnostic mais a été aussi retrouvée lorsque la prise de poids avait lieu durant le traitement favorisant un risque de récidive ou un risque de survenue d'un second cancer. L’obésité est caractérisée par un état inflammatoire chronique avec comme  marqueurs de certains facteurs sanguins pro-inflammatoires que l'on appelle les interleukines, la CRP, la leptine ou encore le TNF-alpha. Ce sont ces derniers qui favoriseraient le développement et la multiplication cellulaire et les premières étapes de l'apparition du cancer. On retrouve par ailleurs une élévation de certaines hormones telles que l'insuline ou les hormones sexuelles qui peuvent contribuer à l’apparition de cancers spécifiques tels que les cancers du sein et de l'endomètre. 

L'étude montre que 55% des femmes diagnostiquées en surpoids ont un risque élevé de développer un cancer alors que seul 24% des hommes seraient concernés. Comme expliquer que les femmes soient plus sujettes à développer un cancer ? 

La différence s'explique par la fréquence des cancers gynécologiques. En effet,  les cancers de l'endomètre (la muqueuse de l'utérus), du sein et du colon, responsables à eux trois de 73% des nouveaux cas de cancer chez les femmes.    

Les Etats-Unis cherchent à vaincre, à battre le cancer, alors qu'il faudrait faire plus de prévention contre ce dernier. Comment une meilleure alimentation peut aider à réduire les risques de développer un cancer ? 

Afin de limiter les risques de co-morbidités et de mortalité liés au surpoids et à l’obésité, il est recommandé de maintenir un poids adapté (défini par un IMC compris entre 18,5 et 25 kg/m2) en maintenant une activité physique régulière et en privilégiant une alimentation équilibrée et plutôt composée d'aliments à faible densité énergétique. Par ailleurs certains aliments sont à éviter : l'alcool, la consommation régulière de charcuterie et de viande rouge et celle de sel et de produits salés. La consommation excessive de produits laitiers est associée à une augmentation du risque de cancer de la prostate. A l'inverse, la consommation de fruits et légumes, et d'aliments riches en fibres alimentaires a été démontrée comme protectrice

 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La réaction de la femme de Griveaux

02.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

03.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

04.

Les Frères Musulmans, Youssef al-Qardaoui et le discours d'Emmanuel Macron sur le "séparatisme islamiste"

05.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

06.

Ethiopie : une couronne cachée pendant 21 ans aux Pays-Bas a enfin été restituée

07.

Les obsèques de Michel Charasse vont se dérouler le mercredi 26 février à Puy-Guillaume, en présence d’Emmanuel Macron

01.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

02.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

03.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

04.

Démocratie représentative en danger : l’extrême gauche en passe de dépasser l’extrême droite

05.

Les gros salaires de plus en plus gros... Mais qu'est ce qui peut justifier de telles extravagances ?

06.

Comment la guerre d’Algérie a fini par ruiner la politique de rayonnement de la France dans le monde arabe

01.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

02.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

03.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

04.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
gerint
- 05/10/2017 - 14:16
Et pourtant les obèses résistent bien mieux aux stages de réa
Et s'ils ont un cancer le fait de pouvoir perdre beaucoup de poids du fait de leur surcharge prolonge, à mon avis, leur survie. Je ne plaide pas pour l'obésité bien au contraire mais tout n'est pas noir dans le fait d'être obèse (IMC à partir de 30) sauf pour les obésités extrêmes "morbides".