En direct
Best of
Best of du 1er au 7 août
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

02.

Le télétravail va-t-il provoquer la fin de l'invulnérabilité des cadres sur le marché mondial du travail ?

03.

Ces répliques du Hezbollah et de l’Iran auxquelles s’expose Emmanuel Macron

04.

Du glyphosate concentré utilisé comme arme chimique pour détruire une exploitation bio

05.

Pourquoi le Coronavirus ne repartira plus jamais

06.

Ce qui se passe pour notre corps quand on arrête l’alcool

07.

Emmanuel Macron exhibe son engin (à moteur) et Voici pense qu’il ne s’épile plus; Nicolas S. & Carla Bruni saluent leurs fans; Joey Starr, Cauet &Clara Luciani amoureux, Charlize Theron en couple avec elle-même; Justin Bieber veut sauver Kim K. & Kanye W.

01.

Pourquoi le Coronavirus ne repartira plus jamais

02.

Savez-vous pourquoi des centaines de "jeunes" se sont affrontés à Etampes ? Parce qu’ils étaient empêchés d’aller au bled

03.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

04.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

05.

Loi bioéthique : le naufrage moral de l’amendement sur l’interruption médicale de grossesse

06.

La Turquie d’Erdogan ne cache plus ses ambitions de dominer le monde musulman en fondant le califat rêvé par les Frères musulmans

01.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

02.

Loi bioéthique : le naufrage moral de l’amendement sur l’interruption médicale de grossesse

03.

Edwy Plenel est en très, très grande forme : il assimile la police d'aujourd'hui à celle de Vichy en 1942 !

04.

La morphologie des dingos, des chiens sauvages d’Australie, a fortement évolué au cours des 80 dernières années, les pesticides seraient en cause notamment

05.

Covid-19 : ce que les bonnes nouvelles en provenance de Suède et d’Italie pourraient nous apprendre pour maîtriser le retour du virus

06.

Orange mécanique, le retour : mais que cachent ces tabassages en série pour des histoires de masques ?

ça vient d'être publié
pépites > France
Mais que fait la police ?
En moyenne, un maire ou un adjoint est agressé chaque jour en France
il y a 30 min 22 sec
pépite vidéo > International
Catastrophe écologique
Ile Maurice : des images aériennes montrent l'étendue de la marée noire qui menace
il y a 1 heure 2 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Une galaxie au premier stade de l'évolution débusquée grâce à l'IA ; Voici ce qu'il se passe quand un trou noir ne « fonctionne » pas
il y a 3 heures 39 min
pépites > Santé
Au bal masqué ohé ohé
Covid-19 : deux tiers des Français favorables au port obligatoire du masque à l’extérieur
il y a 4 heures 26 min
pépites > International
Onde de choc
Liban : le Premier ministre propose des élections anticipées pour apaiser la colère des habitants
il y a 5 heures 59 min
décryptage > Société
Disruption

Le télétravail va-t-il provoquer la fin de l'invulnérabilité des cadres sur le marché mondial du travail ?

il y a 6 heures 57 min
décryptage > Justice
Bonnes feuilles

La France des caïds : voyage au pays des narcobandits

il y a 7 heures 16 min
décryptage > Société
Agriculture

Du glyphosate concentré utilisé comme arme chimique pour détruire une exploitation bio

il y a 7 heures 17 min
décryptage > Société
Délinquants déconfinés

Gérald Pandelon : "Avec la crise sanitaire, le risque d’augmentation de la délinquance de droit commun est réel ; les gros voyous, en revanche, s’y sont préparés et ont des réserves"

il y a 7 heures 17 min
décryptage > Economie
Différence de taille

Le match du plan de relance allemand et français

il y a 7 heures 19 min
pépite vidéo > Environnement
Cassandre
Canicule : le bulletin météo de 2050 basé sur des prévisions climatiques est déjà devenu réalité
il y a 46 min 45 sec
pépite vidéo > Europe
Les "jeunes" à la plage
Belgique : émeutes sur des plages pour cause de "distanciation" non respectée
il y a 1 heure 39 min
pépites > International
Dernière dictature d'Europe
Belarus : journée d'élection présidentielle, sur fonds de fraudes et d'arrestations arbitraires
il y a 3 heures 57 min
pépites > Santé
Sortez couverts
Ile-de-France : les zones où le masque devient obligatoire à partir de ce lundi
il y a 4 heures 52 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Dérèglement climatique : les émissions de carbone ont chuté en 2020... sans effet notable pour la planète. Les solutions sont ailleurs
il y a 6 heures 16 min
décryptage > Société
SOS liberté d’opinion en danger

Cancel culture : pourquoi les pires dérives du XXe siècle nous menacent à nouveau

il y a 7 heures 3 min
décryptage > International
Zone de tension

L'annexion du Cachemire déclenchera t-elle une nouvelle guerre indo-pakistanaise ?

il y a 7 heures 17 min
décryptage > France
Immortel Astérix

Voulez-vous savoir pourquoi le mot "Gaulois" a émigré en banlieue ?

il y a 7 heures 17 min
décryptage > Santé
Différences

Le Covid-19 allemand est-il quatre fois moins meurtrier que le français ?

il y a 7 heures 17 min
décryptage > Media
Economie des médias

Tuer les cookies pour sauver le journalisme ? Les très intéressantes leçons venues des Pays-Bas

il y a 7 heures 19 min
© AFP
© AFP
Les entrepreneurs parlent aux Français

Pourquoi les Etats-Unis gardent une longueur d’avance

Publié le 01 août 2017
Premier feeling d’une arrivée récente outre-atlantique
Denis Jacquet
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Denis Jacquet est entrepreneur (Edufactory), investisseur (Entreprise et conquête) et président de Parrainer la croissance, une association d'aide aux PME pour rechercher la croissance, et cofondateur de l'observatoire de l'Uberisation. 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Premier feeling d’une arrivée récente outre-atlantique

Préférable de faire pause avant de vous le raconter car le rythme est toujours plus élevé, dans ce pays qui ne dort jamais. En tous cas dans les grandes villes développées, éloignées de centres regorgeant d’américains vivant sous le seuil de pauvreté. Car c’est tout le paradoxe de ce pays qui court vers l’avenir, de laisser sur le bord de la route tant de personnes qu’il relègue au passé.

A New York, cette ville dont le rythme est tel qu’on ne puisse imaginer un seul instant qu’elle puisse aller encore plus vite, augmente pourtant toujours les enchères et parvient si aisément à trouver la voie vers une vitesse supérieure que l’on en attrape le vertige.

Première remarque. L’effet Trump est nul. New York est « blindé ». La ville est plus pleine que je ne l’ai jamais vue en 5 ans. Pas un espace de libre sur Times Square avant 1h du matin. Du jamais vu. Les tentatives ridicules de Trump pour limiter l’arrivée de certaines nationalités aux USA auraient pu avoir un effet dévastateur sur le tourisme, mais ce n’est pas le cas. Mais cela n’est que la vitrine du succès d’un pays qui continue d’exercer sur chaque individu sur terre, éventuellement contre son gré, une attraction totalement inégalée. Car la réalité c’est la transformation totale de la côte Est.

New York, Boston sont des villes en train de passer de la finance à l’innovation, des traders aux innovateurs, des profits sans légitimité à des start-up risquées. Les incubateurs fleurissent dans chaque quartier, l’argent coule à flot, et les espaces de coworking se « géantisent » un peu plus chaque jour, au point que notre fantastique Halle Freyssinet pourrait ressembler à un boudoir avant peu. WeWork, à lui seul, est valorisé à plus de 16 milliards de dollars à ce jour.

Mêmes les grands groupes sont piqués au commerce online via smartphone. L’équipe de 12 personnes de H&M à NYC fait à elle seule plus de 10% du chiffre d’affaire de tout le groupe aux USA ! Les centres de recherche se multiplient et les étudiants affluent du monde entier. Totalement affolant et enivrant de se retrouver dans une ville capable de se transformer alors qu’elle fut le point d’entrée historique principal des émigrants il y a un peu plus de 2 siècles désormais. Quand on pense que Wall Street doit son nom au mur censé protéger les armées anglaises de leurs opposants, on ne peut que rire du paradoxe que vit cette vile, qui loin de construire des barrières, les fait toutes sauter pour mieux rebondir.

La réaction des milieux d’affaire est claire. Trump ne change rien pour nous, disent ils. « It is an embarassement for us » (c’est une honte pour nous) mais il n’a que très peu de pouvoir sur le pays et aux USA le business va plus vite que les politiques. C’est d’ailleurs la leçon principale que nous devrions méditer pour la France. Un président qui aurait moins de pouvoir en laisserait plus à son peuple. Ce qui serait une véritable révolution pour des français sous curatelle dès la naissance. Victime d’une castration dès le plus jeune âge, par l’état, l’administration et une éducation descendante et répétitive, le français se retourne vers le haut au moindre rhume et notre président devient notre mère, nounou, et guide suprême, une sorte de Kim Jong-Un débridé. En conséquence, si il est mauvais, tout le monde paie. Aux USA, si il est mauvais il est rarement réélu.

La dégradation de nos conditions de vie nous pousse alors à regretter le passé et vouer tous les pouvoirs au premier joueur de flûte venu. Et sans la médiocrité de la gauche, une union Mélanchon et PS aurait pu nous valoir une élection présidentielle bien plus dangereuse. L’échec de Macron pourrait nous valoir un (ou une) candidat extrémiste pour 2022. Bref, comme les drogués de la démocratie présidentielle absolue, nous sommes dépendants. Accrocs. Tout le contraire des USA, qui préfèrent l’avenir au passé, en tous cas pour ceux qui sont encore dans la barque. Il semble donc que les français aiment pleurer le passé quand les américains n’ont qu’une seule crainte, celle de rater l’avenir.

Plongée dans un bain de jouvence qui vous prend à la gorge tout en vous procurant plus d’oxygène. Plongée dans le rythme américain. Suite lundi prochain.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Commentaires (9)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
ikaris
- 01/08/2017 - 12:39
Denis Jacquet : le nouveau "loup ravi"
Après les vacances de M. Hulot voici le travail de M. Jacquet ... il adore les grosses métropoles cosmopolites c'est son droit mais nous pondre un article aussi béat (je pense que chaque mot de l'article serait dézingué par Olivier Delamarche) qui se conclut par une saillie sans aucun rapport avec le sujet sur la vie politique française ça me dépasse un peu ... sauf à se caricaturer soit même. C'est un pote de papy Sylvestre , ME Jacquet ?
Ici Londres
- 01/08/2017 - 10:36
...suite ...le fait que Fillon...
ait été inactivé d'urgence prouve que c'était le bon ...
Ici Londres
- 01/08/2017 - 10:31
... suite ... C'est la tranquilité des...
apparatchiks de la haute administration et des dirigeants syndicaux...