En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

02.

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

03.

Julien Bayou, le patron de EELV, avait osé parler de « lynchages de policiers ». Cet affreux suprémaciste blanc avait oublié que le terme « lynchage » est réservé aux Noirs !

04.

Et l’Italie fut le premier pays à demander l’annulation d’une partie des dettes européennes... voilà pourquoi il faut prendre sa demande au sérieux

05.

La France et l’Allemagne tentent de rallier l’Europe à sa folie. Ils résistent pour protéger l’économie. Tant mieux 

06.

Pour une police respectée, pas une police qui fait peur : l’accablante responsabilité politique d’Emmanuel Macron dans la fragilisation de la légitimité des forces de l’ordre françaises

07.

Xi Jinping a arraché une incroyable victoire contre la pauvreté en Chine. Mais la réalité demeure plus sombre que les discours officiels

01.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

02.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

06.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

ça vient d'être publié
décryptage > Environnement
Energie

Nouvelle ruée vers l’or vers un lithium « vert » (et la France a des réserves)

il y a 3 min 6 sec
pépites > High-tech
Bug
iPhone résistant à l'eau : publicité mensongère estime l'autorité italienne de la concurrence, amende de 10 millions d'euros pour Apple
il y a 35 min 9 sec
pépites > Consommation
Le travail peut tuer
Coronavirus : hausse des ventes en ligne, des livreurs meurent de surmenage en Corée du Sud
il y a 1 heure 42 min
pépite vidéo > France
Forces de l'ordre
Linda Kebbab : "On est le pays des lois post-faits divers"
il y a 2 heures 6 min
décryptage > Politique
Libertés publiques

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

il y a 2 heures 34 min
light > High-tech
Covid-19
Coronavirus : alimenter chaque élève en air pur avec des masques fixés à leur bureau
il y a 2 heures 44 min
décryptage > Santé
Diabète et obésité

Prévenir le Covid-19 c’est possible et voilà comment agir sur ses propres facteurs de risques

il y a 3 heures 19 min
pépites > Politique
Article 24
Emmanuel Macron a recadré Gérald Darmanin mais pas question de se séparer de lui
il y a 4 heures 45 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

il y a 5 heures 10 min
pépites > Politique
Liberté de la presse
L'article 24 contesté de la loi «sécurité globale» sera réécrit
il y a 20 heures 31 min
pépites > International
Licencieux
"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir
il y a 4 min 34 sec
décryptage > International
Otan

La Turquie et l’Occident : l’« éléphant noir » dans la pièce

il y a 1 heure 37 min
décryptage > International
Diplomatie

Sanctions internationales Russie – Etats-Unis – Europe : état des lieux et bilan au crépuscule de la première présidence Trump

il y a 1 heure 53 min
pépites > Economie
Social
Selon l'OCDE, la France est en tête en matière de dépenses publiques sociales
il y a 2 heures 13 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

Montée en puissance de la Chine : la dynamique du cygne noir

il y a 2 heures 40 min
décryptage > Media
Nouveau média

FILD : « le magazine digital qui renoue avec le journalisme de terrain »

il y a 2 heures 54 min
décryptage > International
Stratégie de lutte

Xi Jinping a arraché une incroyable victoire contre la pauvreté en Chine. Mais la réalité demeure plus sombre que les discours officiels

il y a 4 heures 11 min
décryptage > Education
Personne n’en veut

« Cherche professeur pour remplacer Samuel Paty »

il y a 5 heures 5 min
décryptage > Politique
Gardiens de la paix

Pour une police respectée, pas une police qui fait peur : l’accablante responsabilité politique d’Emmanuel Macron dans la fragilisation de la légitimité des forces de l’ordre françaises

il y a 5 heures 27 min
décryptage > Politique
Un mea culpa qui fera date

Julien Bayou, le patron de EELV, avait osé parler de « lynchages de policiers ». Cet affreux suprémaciste blanc avait oublié que le terme « lynchage » est réservé aux Noirs !

il y a 21 heures 11 min
© Reuters
© Reuters
Monopole

La concurrence, ça c’était avant…. Pourquoi les Google, Amazon, Facebook ou Apple sont plus des freins que des moteurs à l’innovation

Publié le 22 juillet 2017
La situation des GAFA les empêche de trop innover pour ne pas "s’auto-cannibaliser".
Cyril Benhamou
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Cyril Benhamou est spécialiste et expert en applications mobiles, entrepreneur et fondateur notamment des applications à succès Food Reporter et SKI+ pour les fans de ski. Il a aussi créé le site de revente de billets PasseTonBillet. 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La situation des GAFA les empêche de trop innover pour ne pas "s’auto-cannibaliser".

Atlantico : Les GAFA sont généralement présentés comme des leaders de l'innovation mais beaucoup affirment que leur réussite tiendrait avant tout de leur capacité à s'approprier des monopoles de façon agressive voire déloyale. Quel est votre sentiment ?

Cyril Benhamou : C'est totalement avéré, en particulier chez Google récemment. Globalement, on peut critiquer de façon évidente l'attitude de ces sociétés. Mais ça reste quelque chose d'assez classique pour des sociétés de cette taille. Par définition, pour sécuriser leur évolution dans leur écosystème, elles sont naturellement amenées à étouffer toute forme de concurrence dans leur secteur. Quand vous avez le pouvoir et que vos actionnaires vous réclament des progressions importantes chaque trimestre, vous ne pouvez pas vous permettre de jouer fair-play!

Avant qu'Internet ne vienne accélérer le mouvement, les grands acteurs du secteur comme Microsoft ou IBM usaient déjà de ce genre de pratiques. L'abus de position dominante est inscrit dans l'évolution de ces mastodontes. La nouveauté avec les GAFA, c'est l'accélération permise par Internet qui rend le tout plus visible.

Apple, Amazon, Google, ont été novateurs à un moment donné, mais par la suite, la nature même de leur montée en puissance extraordinairement rapide fait qu'il n'est plus question d'innovation mais de protection de parts de marché. Défendre vos lignes de produits de produit devient plus important que de déposer de nouveaux brevets qui viendraient "disrupter" le développement stratégique mis en place depuis des années. Aujourd'hui, les GAFA se retrouvent à acheter des produits qui ne leur servent à rien hormis sécuriser leur environnement.

La domination mondiale des GAFA est de plus en plus évidente, est-ce un risque pour nos sociétés? Si oui, peut-on les arrêter ou du moins les restreindre?

Quand Eric Schmidt (ancien président de Google, ndlr)  dit "les Etats sont devenus inefficaces et nous avons vocation à les remplacer", ça peut en faire sourire certains. Mais dans la réalité, ça n'a rien de drôle ! Google a acquis un tel pouvoir que remplacer des segments entiers de l'activité des états - assurance, défense, santé et d'autres - par des solutions technologiques qu'il développerait, ne relève plus du tout de la science-fiction. L'expansion de ces sociétés pose de vraies questions. 

Prenez l'exemple de Palantir, la société d'analyse prévisionnelle de Big Data de Peter Thiel, qui est devenue l'agent quasiment exclusif de tous les services de sécurité américains, NSA, FBI, CIA, et plein d'autres! Et ils ne se sont pas limités au continent américain! La DGSI est aussi équipée de Palantir, tout comme des pans entiers des secteurs industriels européens. Et ce même Peter Thiel est devenu officiellement le conseiller, le bras droit technologique d'un certain Donald Trump. Et, parait-il, il a eu son importance dans la campagne numérique du président américain. Quand vous la main sur l'ensemble des informations venant du terrain vous développez un savoir-faire au niveau de l'opinion locale et donc une capacité d'influence sur les gens. Cette société obscure, peu connue du grand public, est valorisée à environ 40 milliards de dollars. C'est un mastodonte méconnu, on peut même parler de GAFA caché, qui peut avoir une influence décisive sur le développement d'un pays ou sur la paix dans le monde. C'est considérable!

Les GAFA sont-ils le nouveau bras armé de la mondialisation américaine ou assiste-t-on à l'émergence d'une nouvelle puissance?

Leur tentation est de devenir une puissance indépendante. Alors oui, les Etats-Unis bénéficient des GAFA et des NATU (Netflix, AirBnB, Tesla et Uber, ndlr) puisque ce sont des géants américains. Les prochaines générations de sociétés, comme les BATX, les géants chinois, (Baidu, Alibaba, Tencent et Xiaomi, ndlr) peuvent contraindre les Etats-Unis à baisser les coûts de leurs entreprises pour les combattre, ce que souhaite quelque part les dirigeants des GAFA. Il n'est pas impossible que le pouvoir donné à ces sociétés fera de l'ombre au pouvoir politique un jour. Le scénario d'Eric Schmidt n'a rien de science-fiction. A un moment donné, il est envisageable que des états affaiblis finissent par se reposer sur ces géants qu'ils imaginent bienveillants. Mais certaines de ces sociétés peuvent avoir un agenda politique. Par exemple Google, a un agenda sur les solutions qui modifieraient l'être humain. C'est clairement un choix politique. Ce que souhaite Google, avec son transhumanisme n'est ni plus ni moins qu'une vision du futur de l'être humain. Est-ce que nous souhaitons que l'humain devienne machinique? Est-ce que nous souhaitons que soient dévelopées des solutions de sélection génétique de notre espèce? Personnellement non, et je me battrais contre ça. Mais certains y voient quelque chose de tentant. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
cloette
- 22/07/2017 - 15:10
@Plongeur ,l'homme augmenté
n'est pas l'homme génétiquement modifié De plus une thérapie soigne une maladie, elle est différente d'une augmentation de la force musculaire ou d'une augmentation des possibilités du cerveau donc du QI par modification génétique ( ces possibilités peuvent être énormes et le danger est là , on l'imagine aisément dans le domaine de l'inégalité entre pays, entre riches et pauvres entre puissants et esclaves )La Science à un certain stade ne continuera pas à progresser, sans conscience elle n'est que ruine ( de l'âme) .Quant à la nouvelle humanité elle existe si la modification génétique perdure quand l'homme se reproduit .
Plongeur
- 22/07/2017 - 13:56
Transhumanisme
Le transhumanisme a déjà commencé. Le coeur artificiel et bien d'autres techniques utilisées pour prolonger la vie de gens malades en est la preuve. Lisez "La mort de la mort" du docteur Alexandre écrit en 2008 vous comprendrez que cet article est totalement dépassé dans sa conclusion. D'une façon ou d'une autre par ces sociétés ou d'autres la science continuera de progresser et de proposer aux humains ses avancées. Connaissez vous des parenst qui refuseraient une thérapie quelle qu'elle soit à leur enfant si il s'agit de le sauver, ce sera la première étape, la suivante sera l'augmentation des capacités physiques et intellectuelles.
cloette
- 22/07/2017 - 10:20
Au cœur du sujet
Bravo pour cet article à méditer !