En direct
Best of
Best of du samedi 2 au vendredi 8 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

03.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

04.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

05.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

06.

Alibaba tente d’acclimater le « Single Day » en France, sans TVA ni droits de douane

07.

Mais pourquoi la pollution en Inde est-elle bien pire qu’en Chine ?

01.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

02.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

03.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

04.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

05.

Présomption d’innocence et tribunaux sont-ils indispensables si l’accusé a vraiment l’air méchant ?

06.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

01.

"Islamophobie" : question choc sur une nouvelle névrose nationale

02.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

03.

Oui, nous voulons des plages islamiques !

04.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

05.

30 ans après la chute du mur de Berlin, les communistes européens sont encore bien vivants

06.

LR : l’illusion de la renaissance par le local

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Politique
Journée de commémorations
11 novembre : Emmanuel Macron inaugure un monument en mémoire des soldats morts
il y a 4 heures 19 min
pépites > International
Incertitude
Bolivie : Morales démissionne, le pays plonge dans l'incertitude
il y a 5 heures 44 min
pépites > Terrorisme
Expulsion
La Turquie va expulser 11 djihadistes français dans les prochains jours
il y a 7 heures 2 min
décryptage > Europe
Les entrepreneurs parlent aux Français

Margrethe Vestager : Démission !! Le Breton vite ! Mais nous sauvera-t-il ?

il y a 8 heures 41 min
décryptage > Economie
(Piètres) raisons

1,3% de croissance en France : pourquoi pas plus ? Quatre (piètres) raisons et une obligation

il y a 12 heures 8 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

La droite française est-elle maudite ? : les causes historiques de la malédiction de la droite

il y a 12 heures 31 min
décryptage > Environnement
Immobilité

Mais pourquoi la pollution en Inde est-elle bien pire qu’en Chine ?

il y a 12 heures 52 min
décryptage > Media
Totalitarisme de la gentillesse

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

il y a 13 heures 20 min
décryptage > Politique
Esprit du 11 novembre, es-tu là ?

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

il y a 14 heures 23 min
pépites > Economie
Renouveau
Le Medef pourrait changer de nom et être rebaptisé "Entreprises de France"
il y a 1 jour 44 min
Grossière erreur...
Etats-Unis : un jeune américain choque Twitter après s'être déguisé en Jawad Bendaoud pour Halloween
il y a 4 heures 50 min
light > Culture
Hommage
Abou Dabi inaugure sa nouvelle avenue Jacques Chirac
il y a 6 heures 33 min
décryptage > Politique
Vraiment ?

Accusé d'être une association islamiste, le CCIF affirme que cela n'a jamais été prouvé. Vraiment ?

il y a 8 heures 26 min
décryptage > Sport
Réel succès ?

Cette maladie du tennis français qui se cache derrière la victoire de la France en finale de la FED Cup

il y a 11 heures 54 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Les mystères médicaux autour de l’affaire de la nouvelle formule du Levothyrox

il y a 12 heures 31 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Au secours ? Amazon veut rendre Alexa intelligente en traitant nos données personnelles
il y a 12 heures 43 min
décryptage > Religion
Nouvelle ère

Cette nouvelle ère politique que vient s’ouvrir avec la marche contre l’islamophobie

il y a 12 heures 56 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

Alibaba tente d’acclimater le « Single Day » en France, sans TVA ni droits de douane

il y a 14 heures 18 min
décryptage > Histoire
L'air du temps

11 Novembre : il y a 100 ans débutaient les années folles… Aujourd’hui, les années vaches (sacrées) folles ?

il y a 14 heures 35 min
light > Finance
Bon investissement
Actions de la Française des Jeux : attention aux arnaques aux sites frauduleux
il y a 1 jour 1 heure
© Reuters
© Reuters
Les travaux de M. Hulot

Fermetures de réacteurs : transition énergétique ou campagne anti-nucléaire ?

Publié le 12 juillet 2017
Nicolas Hulot a annoncé qu’il faudra fermer « peut-être jusqu’à 17 » réacteurs nucléaires afin d'enclencher  la transition énergétique à l'horizon 2025. Alors que le Ministre de la Transition écologique prône un changement volontariste de société, cette transition ne sera pas sans conséquences sur la France.
Hervé Machenaud, X Ponts et IEP Paris, a mené toute sa carrière professionnelle au cœur des questions industrielles liées à l’énergie, tant en France qu’à l’étranger. Il réside actuellement en Chine où il a participé durant plus de trente ans au...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hervé Machenaud
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hervé Machenaud, X Ponts et IEP Paris, a mené toute sa carrière professionnelle au cœur des questions industrielles liées à l’énergie, tant en France qu’à l’étranger. Il réside actuellement en Chine où il a participé durant plus de trente ans au...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nicolas Hulot a annoncé qu’il faudra fermer « peut-être jusqu’à 17 » réacteurs nucléaires afin d'enclencher  la transition énergétique à l'horizon 2025. Alors que le Ministre de la Transition écologique prône un changement volontariste de société, cette transition ne sera pas sans conséquences sur la France.

Atlantico : Alors que la France tient aujourd'hui la première position en ce qui concerne le nucléaire civil, quel pourrait être l'impact du plan Climat sur l'économie française?  Quels seraient les risques pour es entreprises françaises de l'énergie?

Hervé Machenaud : Le plan climat, quel est son objectif, SI c’est la réduction de production de CO2, quels sont les moyens qu’on utilise? Aujourd’hui, la production d'électricité en France se fait quasiment sans émission de CO2. C’est une des plus basses production de C02 par kilowatt-heure du monde. La transition climat, quel est son objectif? Si c’est arrêter le nucléaire, ce n’est plus un objectif climatique, mais un objectif anti-nucléaire. Ce que l’on peut comprendre ; le nucléaire présente pour un certain nombre de gens un risque qui paraît insupportable. Mais, dans ces cas-là, il faut réfléchir à la réalité. Dans nos pays, l’éolien et le solaire, ne contribuant pas à la demande de pointe, ne permettent pas de répondre aux besoins de la production d’électricité de façon stable et continue. L’Allemagne est un exemple parfait qui,  depuis qu’elle a arrêté quelques unes de ses centrales nucléaires, produit plus de C02 qu’avant alors qu’elle a mis en service l’équivalent du parc nucléaire français rien qu’en éolien. Mais celui-ci ne contribuant pas à la pointe, les allemands sont obligés de conserver en permanence leurs centrales à charbon. Elle produit ainsi 20 fois plus de C02 que la France, bien qu’elle ait des parcs éoliens et solaires les plus grands d’Europe. Il y a une sorte d’incompréhension sur le fait que l’éolien et le solaire détruisent de la valeur. C’est-à-dire que, comme il faut la totalité des moyens de production - le nucléaire et l’hydraulique en France - pour le jour de la pointe, on est obligés de les maintenir. La première question est donc par quoi va-t-on remplacer le nucléaire? Certainement pas par de l’éolien et du solaire. En janvier, au moment de la plus grande demande d’énergie, il n’y avait aucun vent, et pratiquement pas de soleil. Si on arrête le nucléaire, il sera nécessairement remplacé par le nucléaire ou le charbon. C’est la première évidence incontournable. L’Australie vient d’en faire la preuve. Ils sont arrivés, un moment, à 50% d’énergie éolienne, et ont eut en un mois et demi cinq blackout. Ils sont en train de construire des cycles combinés à gaz à toute vitesse pour essayer de résoudre le problème pourtant prévisible. Donc pourquoi arrêter le nucléaire? Si on en veut pas, il faut savoir qu’on va le remplacer par le charbon et le gaz. En France, l’industrie nucléaire est une des plus performantes du monde. Mais aujourd’hui, on est dans une situation où le processus de progrès ne se fait plus. IL y a donc une perte de dynamisme. Comment voulez-vous que des jeunes de 20-25 ans aillent travailler dans un secteur qui est montré du doigt par les politiques et la population? Il représente entre 200.000 et 400.000 selon si on compte les emplois indirects ou non. C’est encore un des grands secteur industriel qu’a la France, et qui va évidemment disparaître d’aller dans le sens d’un arrêt progressive. Mais encore une fois, réduire le nucléaire à 50%, alors que la France produit l’électricité la plus économique d’Europe et la plus propre, c’est le retour du charbon et du gaz.

Comment cette transition énergétique peut-elle modifier l'équilibre du marché de l'énergie européen, et les relations entre la France et ses voisins?

L’Allemagne a doublé sa capacité de production en ajoutant de l’éolien et du solaire. A consommation constante, elle produit deux foi plus de moyens de consommation qu’auparavant. Elle produit plus de CO2 d’années en années. Aujourd’hui, le Danemark qui prétend couvrir sa production à 75% par des énergies renouvelables, consomme en hiver l’électricité allemande. Aujourd’hui, la France est exportatrice car elle a les moyens de productions les moins chers d’Europe parce que c’est du nucléaire construit il y a longtemps dans des conditions industrielles extrêmement efficaces. Si on arrête le nucléaire, soit on importera de l’électricité allemande, fabriquée par du charbon, soit on construira des cycles combinés à gaz et on importera d’Algérie, du Moyen-Orient ou de Russie.

Pourquoi changement de position de la France dans la géopolitique énergétique pas forcément bénéfique vis-à-vis, par exemple, des pays de l'OPEP? Comment la dépendance énergétique française va-t-elle évoluer?

Les terres rares correspondent effectivement à un besoin fondamental, essentiellement pour les panneaux solaires. Mais ce n’est pas tant la question des terres rares. Aujourd’hui, l’éolien est fabriqué par l’Allemagne et les Etats-Unis. Il n’y a pas d’industrie française pour l’éolien comme pour le solaire. Mais de toute façon, l’éolien et le solaire ne serviront à rien, puisque ces derniers n’arriveront pas à combler la demande en pointe. Nous sommes en train de fermer les centrales à charbon en France. Quand on s’apercevra de la gravité en France, on commencera à construire des centrales à gaz. Mais à ce moment-là, le poid sur la balance commerciale et la dépendance géopolitique deviendra considérable. Aujourd’hui, l’électricité en France est produite sans dépense. Quand il faudra importer du gaz, on dépendra des pays qui voudront bien nous en vendre. Il n’y a qu’en France qu’il est interdit de l’exploiter.
 


 

 


 

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

03.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

04.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

05.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

06.

Alibaba tente d’acclimater le « Single Day » en France, sans TVA ni droits de douane

07.

Mais pourquoi la pollution en Inde est-elle bien pire qu’en Chine ?

01.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

02.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

03.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

04.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

05.

Présomption d’innocence et tribunaux sont-ils indispensables si l’accusé a vraiment l’air méchant ?

06.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

01.

"Islamophobie" : question choc sur une nouvelle névrose nationale

02.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

03.

Oui, nous voulons des plages islamiques !

04.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

05.

30 ans après la chute du mur de Berlin, les communistes européens sont encore bien vivants

06.

LR : l’illusion de la renaissance par le local

Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Deneziere
- 12/07/2017 - 09:29
Décadence état français ==> décadence du nucléaire
Déchets ? PAS résolu. Démantèlement, sur le plan technique ET économique ? PAS résolu (ou pas prouvé, Brennilis & co)). Génération suivante (EPR) : PLANTE. Le Thorium ? On fait la fine bouche. Idées nouvelles ? On ne les voit PAS. Moyennant quoi le CEA s'enferre dans des recherches sur des réacteurs à neutrons rapides refroidis au sodium et nous refait le coup de Creys-Malville à l'envers. "Forcément, ça va bien se passer".
lexxis
- 12/07/2017 - 08:17
ÉCOLOGIE ET BON SENS, LA CONTRADICTION PERMANENTE
@ Totor Furibard

Le sketch, vraiment? Arrêter et désarmer d'ici 2025 pas moins de 17 réacteurs sur un total de 59, alors qu'on n'en a toujours pas terminé avec le démantèlement de Brennilis commencé depuis plusieurs décennies et que l'arrêt de Fessenheim promis voilà déjà cinq ans par celui qui mentait sur tout n'est même pas commencé? De la démagogie et de l'inconscience, les deux piliers de l'écologie politique, qui peut être fière des émissions allemandes, dont les vents nous permettent de goûter suavement les effluves! Les éoliennes nécessitent du vent et le solaire a besoin du soleil, l'un et l'autre ne viennent pas nécessairement se glisser au moment des pointes, que fait-on pour combler leurs absences non maîtrisables? Les voitures électriques consommeront inévitablement de l'électricité, comment produira-t-on donc ce surplus quand le vent ne souffle pas et qu'il pleur?
Totor Furibard
- 11/07/2017 - 21:26
Voilà bien un article d'un "X ponts" typique ...
Voilà bien un article d'un "X ponts" typique ayant fait carrières dans les grands groupes et noyé jusqu'à la lie dans les conflits d'intérêts. Tout est tordu sans cet article destiné uniquement à convaincre la population que tout va très bien madame la marquise et qu'il faut continuer comme avant !
Pas la place ici pour corriger toutes les anneries énoncées ici, mais juste un commentaire pour commencer: qui parle d'arrêter tout le nucleaire, et tout de suite ? Personne ! Ni meme les verts, ni meme les insoumis: Personne ! Alors Mr Machenaud: Halte au scetch !