En direct
Best of
Best of du 1er au 7 août
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Insécurité : mais pourquoi l'Etat s'apprête-t-il à tuer le seul outil statistique un peu fiable ?

02.

L’Europe a-t-elle déjà perdu face à la Turquie ?

03.

Coronavirus : l’automne de toutes les inconnues

04.

Et si l’Univers ne s’expliquait pas par un Big Bang originel mais par un Grand Rebondissement ?

05.

Rimbaud était une "caillera" ! C’est un prestigieux spécialiste de son œuvre du nom de Yassine Belattar qui nous l’apprend

06.

La pandémie a transformé les champs de pétrole en champs de ruines

07.

Plusieurs départs au sein du magazine Paris Match dont Valérie Trierweiler

01.

La dégringolade de la France dans le top 10 des puissances économiques mondiales est-il purement mécanique (lié à notre démographie et au développement des pays sous-développés à forte population) ou le reflet d’un déclin ?

02.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

03.

Vaccin contre la Covid-19 : pourquoi les pérégrinations de la recherche russe pourraient se révéler crédibles

04.

Du glyphosate concentré utilisé comme arme chimique pour détruire une exploitation bio

05.

Canicule : petite liste des aliments les plus risqués à la consommation quand le thermomètre monte

06.

Le télétravail va-t-il provoquer la fin de l'invulnérabilité des cadres sur le marché mondial du travail ?

01.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

02.

Masques et crise de la masculinité : les ingrédients du cocktail explosif de violences en série

03.

Zemmour est « sous-humain » (c'est à dire un sous-homme) ! Et c’est un surhomme qui le dit…

04.

Relocaliser l’alimentation : une vraie bonne idée ?

05.

Liban : Emmanuel Macron lance un appel à un "profond changement" auprès de la classe politique

06.

Beyrouth : le rêve éveillé de l'Elysée sur l'Orient

ça vient d'être publié
pépites > France
Acted
Français tués au Niger : Jean Castex va présider une cérémonie d’hommage ce vendredi
il y a 3 min 24 sec
pépites > International
Diplomatie
Donald Trump annonce un "accord de paix historique" entre Israël et les Emirats arabes unis
il y a 1 heure 5 min
pépites > Environnement
Pollution
Une plainte a été déposée contre Nestlé pour pollution après la mort de milliers de poissons dans les Ardennes
il y a 3 heures 49 sec
pépites > International
Bras de fer diplomatique
Recep Tayyip Erdogan accuse Emmanuel Macron de "colonialisme" et de "spectacle" pour sa visite au Liban
il y a 5 heures 25 min
pépites > Santé
Démasquée
Une médecin du Bas-Rhin a été suspendue pour avoir délivré de faux certificats médicaux contre le port du masque
il y a 6 heures 17 min
décryptage > Santé
Evolution de la pandémie

Coronavirus : l’automne de toutes les inconnues

il y a 8 heures 14 min
décryptage > Santé
Lutte contre le virus

Vous avez dit "cluster" ?

il y a 9 heures 35 min
décryptage > Politique
Gestion des crises

Insécurité : mais pourquoi l'Etat s'apprête-t-il à tuer le seul outil statistique un peu fiable ?

il y a 10 heures 20 min
décryptage > Europe
Molle Union

L’Europe a-t-elle déjà perdu face à la Turquie ?

il y a 10 heures 49 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Lectures d'été" : "Amazonia" de Patrick Deville, exploration littéraire au coeur du pays d'Aguirre

il y a 23 heures 19 min
pépite vidéo > Consommation
Parfums de l'été
Paris : Matthieu Carlin, le chef pâtissier du Crillon, propose les glaces du célèbre palace dans un food truck
il y a 48 min 4 sec
light > France
Lieu mythique
Covid-19 : Sénéquier, le célèbre établissement de Saint-Tropez, ferme temporairement
il y a 2 heures 27 min
pépites > Economie
Monde d'après
Plan de relance : Bruno Le Maire annonce le déblocage d’un milliard d'euros en faveur des relocalisations
il y a 4 heures 35 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Islamistes et liberté d’expression : ça empire depuis Charlie; Affaire Girard : Anne Hidalgo se venge des Verts; BHL, Justine Lévy, Carla Bruni : Raphaël Enthoven prend sa (sacrée) revanche; Le MoDem lorgne sur les députés LREM à la dérive
il y a 6 heures 1 min
pépite vidéo > Santé
Protection contre le virus
Port du masque : Olivier Véran présente la règle "ABCD"
il y a 7 heures 9 min
décryptage > Culture
Et "Le bateau ivre" ça se prononce comment en wesh wesh ?

Rimbaud était une "caillera" ! C’est un prestigieux spécialiste de son œuvre du nom de Yassine Belattar qui nous l’apprend

il y a 9 heures 16 min
décryptage > Economie
Réorientation

Mais à quoi va servir l’épargne accumulée par les Français depuis le confinement ?

il y a 10 heures 2 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

La pandémie a transformé les champs de pétrole en champs de ruines

il y a 10 heures 39 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Lectures d'été" : "Roumeli - Voyages en Grèce du Nord" de Patrick Leigh Fermor, vagabondage dans une Grèce inconnue des touristes

il y a 23 heures 13 min
light > Culture
Secteur menacé par la crise ?
La fréquentation "s'écroule" au château de Versailles face à l’absence de touristes étrangers
il y a 23 heures 47 min
Bonnes feuilles

La neutralité laïque des personnels sociaux, un acquis de plus en plus fragilisé par les affirmations identitaires

Publié le 08 juillet 2017
La laïcité, indissociable d'une liberté intime, se construit toujours dans un cadre collectif. Cette liberté, aucun professionnel de l'action éducative et sociale ne peut se dispenser de la penser. Peut-on grandir, évoluer et s'émanciper sans que soit garantie la liberté de conscience ? Extrait de "Laïcité, émancipation et travail social" de Guylain Chevrier, aux éditions L'Harmattan.
Guylain Chevrier
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Guylain Chevrier est docteur en histoire, enseignant , formateur et consultant.Il est membre du groupe de réflexion sur la laïcité auprès du Haut conseil à l’intégration.Dernier ouvrage : LAÏCITÉ, ÉMANCIPATION ET TRAVAIL SOCIAL L’Harmattan, Sous la...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La laïcité, indissociable d'une liberté intime, se construit toujours dans un cadre collectif. Cette liberté, aucun professionnel de l'action éducative et sociale ne peut se dispenser de la penser. Peut-on grandir, évoluer et s'émanciper sans que soit garantie la liberté de conscience ? Extrait de "Laïcité, émancipation et travail social" de Guylain Chevrier, aux éditions L'Harmattan.

Comment faire société aujourd'hui? Un enjeu bruyant de l’actualité qui nous impose de nous interroger sur notre histoire politique. Cet ouvrage arrive à point nommé, dans le contexte d’une société aux repères chahutés, ce à quoi la laïcité n’échappe pas, tout comme le travail social et les liens qu’il entretient avec elle. Longtemps principe de concorde dans une France sûre d’elle-même, elle est à présent questionnée, sous le signe d’une société qui s’est transformée, avec une population nouvelle, plus diverse, qui en est la marque. Elle est au carrefour d’un avenir dont les bases se posent aujourd’hui avec acuité. 

Le travail social se consacre pour une large part à la lutte contre les exclusions, qui recouvre des formes multiples, avec pour engagement l’amélioration des conditions d’existence des personnes, sur fond d’égalité des chances et de justice sociale. il est aussi partie prenante de la cohésion sociale, donc de l’adhésion à un projet commun de société au regard duquel chacun puisse avoir sa place, la possibilité de se sentir concerné. Ce qui engage la dimension de la laïcité. 

(...)

Le principe de laïcité est régulièrement interpellé dans le débat public où la confusion est souvent de mise. Bien connaître le principe de laïcité pour les travailleurs sociaux, c’est la condition pour l’usager d’être assuré de l’égal accès aux mêmes droits, qu’il s’agisse de l’accès à un dispositif social ou que ce soit en matière d’expression philosophique ou religieuse.

La citoyenneté de l’usager ne reste pas à l’entrée des établissements, elle en est partie prenante, et la liberté de conscience en est partie intégrante. Les futurs professionnels du secteur social et médico-social sont censés être formés à prendre en charge des missions relevant de politiques sociales qui sont de droit public, c’est-à-dire allant dans le sens de la satisfaction d’intérêts collectifs – que ces missions soient exercées par un établissement public ou privé. Dans le secteur public, c’est le droit de l’état qui s’applique aux agents, dans le secteur privé (associatif) c’est le droit du travail qui s’applique aux salariés. Pour autant, on ne saurait oublier que les établissements sociaux ou médico-sociaux ne sont pas des entreprises, mais des institutions qui participent de la réponse à des besoins sociaux. Ces établissements mettent en oeuvre des actions qui ne répondent pas aux critères du marché, mais à la commande de politiques sociales de l’Etat, habitées par l’exigence d’un égal accès aux mêmes droits pour les usagers, incluant l’égalité de traitement. il y a là une responsabilité qu’engage l’action sociale, comme action de la société sur un même fond de droit et de valeurs.

Si les usagers du secteur social sont largement libres d’exprimer leurs différentes appartenances, la neutralité laïque des personnels sociaux est un acquis dont la règle est aujourd’hui questionnée par les affirmations identitaires qui se font jour parmi eux. Cette neutralité des personnels est d’ailleurs, par-delà la laïcité, un principe inscrit dans la déontologie du travail social (code de déontologie de l’assistant social), au regard de ce que l’on désigne sous la notion de distance professionnelle, de nécessité de réserve, pour laisser à la personne toute sa place, en dehors de toute influence extérieure non voulue. Cette situation provoque de nouveaux débats qui font écho à ceux qui traversent notre société. On entend, dans cet ouvrage, éclairer dans ce domaine les enjeux et proposer une réflexion.

Le milieu du travail social, qui accompagne des personnes de toutes origines, est très attaché à la dimension culturelle, voire interculturelle. Cette dimension, qui recouvre l’idée d’un dialogue entre les cultures, ce qui engage parfois le fait religieux et correspond à la prise en compte d’une réalité humaine diverse, fait partie intégrante de la formation comme de la pratique du quotidien du travailleur social. S’il s’agit de partir de la réalité de l’usager ou de la famille avec ses particularismes, dans un esprit d’ouverture à l’autre, c’est d’abord pour créer les conditions d’un même accès
de chacun aux mêmes droits, mais aussi obligations, responsabilités. C’est la condition nécessaire à la conquête de l’autonomie et de tout exercice de la citoyenneté. Le travailleur social ne peut que gagner à une bonne connaissance de la juste place à faire au fait culturel et/ou religieux, pour mieux accompagner l’usager dans l’ensemble de ce qui le concerne, en toute conscience.

(...)

S’agissant des mutations de la société qui remettraient la laïcité en cause, on confond diversité culturelle, réalité sociologique, avec le multiculturalisme comme principe juridique d’organisation de la société, qui acte la séparation des individus sur une base religieuse ou/et culturelle, selon la couleur, la religion ou l’origine, voire l’ethnie. La reconnaissance d’une certaine diversité n’implique pas la nécessité du multiculturalisme et son corollaire, le communautarisme, car ce sur quoi on fait société peut être plus important que ce qui nous différencie, voire nous divise, sans pour autant devoir renoncer à nos identités particulières. A la lumière de l’expérience, apporter une clarification aux relations entre laïcité, neutralité, travail social et diversité des publics s’impose aujourd’hui, autant pour les acteurs du travail social que pour les futurs professionnels dans le cadre de leur formation.

Extrait de "Laïcité, émancipation et travail social" de Guylain Chevrier, aux éditions L'Harmattan.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Deudeuche
- 09/07/2017 - 13:43
À chacun sa communauté
Puisque personne ne défend la civilisation à chacun la sienne avec les comme sous même. Le progrès....en marche.
Paulquiroulenamassepasmousse
- 08/07/2017 - 16:54
Adaptation de la laïcité...
Jurisprudence Schiappa....Appelée aussi "jurisprudence sur la spécificité des territoires"....les fêtes païennes comme le 14juillet et le 11novembre seront remplacées dans le 9.3 par le 18mars 1962 et le 5juillet 1962....
On s'habitue à tout .
Michèle Plahiers
- 08/07/2017 - 16:28
Le communautarisme
Que ce soit celui des musulmans, des LGBT et d'autres formes de lobby est le cancer de la société,....ILs exigent des profiter de l'égalité tout en s'excluant. Un pathologiste décrirait le cancer de la même manière. Des cellules qui travaillent contre le corps du malade alors que celui continue à les alimenter,...Etymologie:de "cum" ensemble » et de « munus » signifiant « charges, problèmes, dettes »