En direct
Best of
Best of du 7 au 13 septembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

600 milliards perdus pour cause de mauvais investissements : mais au fait, quels sont les placements intelligents simples à mettre en place ?

02.

Le management vertical a tendance à fatiguer de plus en plus les salariés

03.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

04.

Grève à la RATP : le métro parisien a été déserté par les utilisateurs

05.

Alerte mondiale : cette déconnexion croissante (et inquiétante) de l’économie réelle et des marchés financiers

06.

La France est-elle menacée par des attaques "non-attribuables" comme en a connues l’Arabie saoudite sur ses champs de pétrole ?

07.

Jerôme Fourquet mesure l'empreinte grandissante de l'Islam sur le quotidien; Valeurs Actuelles tente de mesurer le lien entre fraude sociale et immigration; Chez LR on ne veut pas de primaire ouverte (sauf Retailleau); Chez LREM on redoute les municipales

01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Retraites : ces trois questions pièges souvent oubliées des grands discours

03.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

04.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

05.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

06.

Les avantages et les bienfaits d'une éducation conservatrice pour nos enfants face à la faillite éducative contemporaine

01.

Patatras : l’étude phare qui niait l’existence de notre libre arbitre à son tour remise en question

02.

Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre

03.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

04.

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

05.

PMA / GPA : la guerre idéologique est-elle perdue ?

06.

Marine Le Pen : retour aux fondamentaux (et au plafond de verre)

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Justice
Japon
Fukushima : trois anciens dirigeants de Tepco ont été acquittés
il y a 13 heures 55 min
pépites > Environnement
Emploi du temps
Ségolène Royal, ambassadrice des pôles, n'aurait pas assisté aux réunions du Conseil de l'Arctique
il y a 14 heures 45 min
light > Justice
Butin important
Les propriétaires du château de Vaux-le-Vicomte ont été séquestrés
il y a 16 heures 23 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"LECTURES D'ETE": Notre sélection des meilleurs livres des 10 derniers mois, "L'amour est aveugle" de William Boyd

il y a 17 heures 49 min
pépites > Politique
Victoire ?
Procès de Jean-Luc Mélenchon : le renvoi du parquet a été refusé
il y a 18 heures 39 min
décryptage > Sport
LDC

PSG - REAL : 3 - 0 Sans ses stars mais avec un Idrissa Gueye impérial, Paris surclasse le Real de Zidane

il y a 21 heures 27 min
décryptage > Economie
Vie professionnelle

Le management vertical a tendance à fatiguer de plus en plus les salariés

il y a 22 heures 30 sec
décryptage > France
Riposte

Recrudescence des mites mangeuses de vêtements à cause des fibres naturelles et du lavage à basse température

il y a 22 heures 32 min
décryptage > Politique
Langue de bois s'abstenir

Une étude des universités de Harvard et de Berkeley démontre qu’en politique les propos clivants et politiquement incorrects paient

il y a 23 heures 7 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Alerte mondiale : cette déconnexion croissante (et inquiétante) de l’économie réelle et des marchés financiers

il y a 23 heures 46 min
pépites > International
Tunisie
Mort de l'ancien président tunisien Ben Ali
il y a 14 heures 23 min
light > Société
Vocation
Traverser la rue pour trouver un emploi : la nouvelle vie de Jonathan
il y a 15 heures 33 min
pépite vidéo > International
Campagne
"Blackface" : Justin Trudeau présente ses excuses après la diffusion d'une photo polémique
il y a 17 heures 25 min
pépites > Santé
Mesures
Un rapport parlementaire dévoile la prise en charge "catastrophique" des patients en psychiatrie
il y a 18 heures 35 sec
décryptage > High-tech
Le monde d’après Snowden

Mémoires de Snowden : mais où en est-on de la surveillance mondiale à l’heure actuelle ?

il y a 20 heures 56 min
décryptage > Santé
Santé

L’imposture psychosomatique comme prétendu diagnostic (de secours) de maladies complexes

il y a 21 heures 36 min
décryptage > Economie
Epargne

600 milliards perdus pour cause de mauvais investissements : mais au fait, quels sont les placements intelligents simples à mettre en place ?

il y a 22 heures 19 min
décryptage > Politique
Évaporation du domaine de la lutte

L’autre gros problème de Jean-Luc Mélenchon

il y a 22 heures 51 min
décryptage > Défense
La guerre à l’heure des ennemis non identifiés

La France est-elle menacée par des attaques "non-attribuables" comme en a connues l’Arabie saoudite sur ses champs de pétrole ?

il y a 23 heures 23 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Jerôme Fourquet mesure l'empreinte grandissante de l'Islam sur le quotidien; Valeurs Actuelles tente de mesurer le lien entre fraude sociale et immigration; Chez LR on ne veut pas de primaire ouverte (sauf Retailleau); Chez LREM on redoute les municipales
il y a 23 heures 57 min
© TONY AVELAR / AFP
© TONY AVELAR / AFP
Maintenant tout de suite

IPhone, 10 ans déjà... mais voilà pourquoi nous ne savons pas encore vraiment vivre avec

Publié le 30 juin 2017
Les Iphones (et plus généralement les smartphones) ont changé notre vie et notre manière d'appréhender le monde.
Catherine Lejealle est docteur en sociologie et ingénieur télécom (ENST Bretagne). Elle est professeur à l'ISC Paris et co-fondatrice de la Chaire Digital Business. Ses domaines de recherche couvrent les usages des TIC (téléphone portable, Internet,...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Michael Stora est psychologue-psychanalyste, président de l’OMNSH (Observatoire des Mondes Numériques en Sciences Humaines)
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Catherine Lejealle
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Catherine Lejealle est docteur en sociologie et ingénieur télécom (ENST Bretagne). Elle est professeur à l'ISC Paris et co-fondatrice de la Chaire Digital Business. Ses domaines de recherche couvrent les usages des TIC (téléphone portable, Internet,...
Voir la bio
Michael Stora
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Michael Stora est psychologue-psychanalyste, président de l’OMNSH (Observatoire des Mondes Numériques en Sciences Humaines)
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les Iphones (et plus généralement les smartphones) ont changé notre vie et notre manière d'appréhender le monde.

Atlantico : Quels sont les domaines dans lesquels nous avons réussi à nous adapter et ceux ou ce n'est pas encore le cas ? Quels sont les conséquences de cette "révolution" ?

Catherine Lejealle : Les 10 ans du smartphone sont l’occasion de regarder en arrière et faire un bilan de la révolution que cet objet a entraîné dans nos vies. Il a impacté toutes les sphères de notre vie : privée, intime, professionnelle… On peut dire qu’il a changé notre rapport au temps, à l’espace et à l’information. Autant dire notre rapport au monde au sens philosophique de Dasein !

Rapport au temps en créant de l’urgence, de l’immédiateté, le sentiment de tout avoir à portée de main à de la demande mais aussi une densification du temps. On fait plusieurs choses à la fois, avec le multitasking, on zappe… Rapport à l’espace avec l’ubiquité en étant ici et ailleurs en même temps, dans les transports et en relation amoureuse par SMS… Quant à l’information, elle est partout et gratuitement disponible.

Nous ne pouvons pas nous adapter à une telle production d’informations : l’attention est devenue la ressource rare. Il se produit tous les jours autant d’informations que depuis le début de l’humanité jusqu’en 2003 ! Il s’agit de développer de nouvelles compétences : apprendre à être sélectif, à regarder la source d’information, à trier ce qui est important pour nous et ce qui est anecdotique…

Au travail, nous devons gérer des interruptions toutes les 5 minutes ! Autant dire que le cerveau n’est pas fait pour zapper d’un contexte à l’autre et qu’il s’agit d’apprendre à travaille en résistant aux sirènes du message entrant… pour soi et pour les autres… pour mieux répondre en travaillant en immersion ne serait-ce que 10 minutes ! Sinon notre quotidien est une fragmentation de taches qui conduit à une perte de sens et à une insatisfaction car on ne voit pas ce qu’on fait. De plus, on risque de ne gérer que les urgences et les priorités des autres ! 

Michaël Stora : Votre question montre qu'il s'agit autant de la façon dont l'Iphone s'est adapté à nous que de la façon dont nous nous sommes adapté à lui. L'Iphone a une particularité, à laquelle d'ailleurs Steve Jobs a toujours été attentif. Il a toujours en effet pensé que la machine et donc la dimension purement technologique et technique devait s'adapter à l'être humain et être au service de la facilité du design et de la facilité. L'ergonomie de l'Iphone est donc dédiée à l'intuitivité de son utilisation. A l'inverse d'autres téléphones – sans faire de comparaison de valeur – la prise en main quasi immédiate est la marque de fabrique d'Apple. Et ce même si l'environnement de certains de ses concurrents tel Android sont beaucoup plus ouverts que ceux de la marque à la pomme. L'Iphone est un monde très fermé et dirigé, entrainant des comportements quasi fétichistes à l'objet téléphone. Pensez par exemple aux queues impressionnantes lors des ventes des nouveaux modèles aux "Apple Store". 

Mais la grande nouveauté de ce smartphone fut de ne pas avoir de vocation à être que "utile" du point de vue de la réalité. Les fonctions pratiques (téléphone, GPS, recherche d'information par exemple pour trouver un lieu ou un produit…) côtoient les fonctions "inutiles" à commencer par les réseaux sociaux. Le smartphone a entrainé en cela un rapport de consultation permanente de ces réseaux pour voir si ceux-ci sont renouvelés ou s'ils ont eu des interactions (like, commentaire etc.), ce qui en soi n'a pas d'utilité concrète et réelle. C'est là où se situe son grand succès, et aussi ce qui en fait pour certains un "doudou-sans fil".

N'avons-nous pas développé une forme d'addiction à l'immédiat ? Ne peut-on pas y voir une forme d'obstacle à notre monde, ou même à la démocratie, celle-ci reposant sur une forme d’acceptation d'une complexité aujourd'hui refusée ?

Catherine Lejealle : Justement, au travail comme dans la sphère privée, on est tenté de privilégier l’immédiat au détriment du long terme, de l’immersion alors que notre ontologie, notre personne est construite sur des bases long terme. Par ailleurs, cela peut conduire à zapper d’une information à une autre sans mettre en perspective, sans prendre de recul. Les vacances sont un moment idéal pour apprendre à ralentir, à s’immerger dans un pavé de l’été… à se connecter à ses cinq sens, à profiter d’un apéro entre copains, d’un plongeon en mer… sans tout documenter en ligne à coup de Stories Snap ou instagram ! 

Michaël Stora : Dans quelle mesure peut-on affirmer que les smartphones constituent une révolution de notre temps d'attention ? N'avons-nous pas développé une forme d'addiction à l'immédiat ? Ne peut-on pas y voir une forme d'obstacle à notre monde, ou même à la démocratie, celle-ci reposant sur une forme d’acceptation d'une complexité aujourd'hui refusée ? 

Il y a un enjeu de maitrise évident dans le geste. L'Iphone nous répond au doigt et à l'œil. Et d'ailleurs avec Siri, la fonction vocale, il répond à notre voix, donc il nous obéit. À partir de là, l'Iphone devient une prolongation de beaucoup de nos affects. La question du temps est intéressante, car l'immédiateté est réelle en termes d'information, contractant le temps de manière spectaculaire là où certaines choses prenaient plus de temps auparavant. Mais là se situe aussi la complexité humaine : car si vous envoyez un SMS à votre amoureuse en disant "Je t'aime ma chérie tu me manques" et qu'elle ne vous répond pas rapidement alors que pour vous elle devrait être en capacité de le faire, l'humain reprend le dessus et développe des doutes et des frustrations. Ce sentiment est de fait amplifié par le smartphone, qui est un outil de communication particulièrement tourné vers l'expression rapide des émotions. 

La question de la démocratisation liée au partage public d'information facilité et aux lieux forums tels Twitter – ce qui peut se faire sur un ordinateur aussi – supprime le temps d'élaboration. Les réactions sont plus souvent émotionnelles et on le constate chaque jour, plus souvent plus violentes. Les gens ne prennent plus le temps d'élaborer une réponse, de développer un sens critique. Et se pose la question de la présence/absence qui est suscitée par cette nouvelle façon de communiquer qui compense l'absence d'autrui par une débauche d'émotivité dont rend très bien compte le succès des émojis. Face à l'absence, il y a la présence compensatoire de l'image, et l'Iphone est un monde d'images avant tout. Cela peut combler une certaine solitude existentielle. 

N'est-ce pas là un obstacle lorsqu'il s'agit d'appréhender le monde dans lequel on vit ? Cette addiction l'instantanéité ne nous empêche-t-elle pas de nous adapter ? 

Catherine Lejealle : Cette révolution est arrivée en très peu de temps et nous avons simplement besoin de temps pour nous y faire face et construire de nouvelles routines. Il suffit de penser à l’évolution du smartphone en dix ans : il a remplacé le lecteur MP3, l’appareil photo, le GPS, le programme de ciné, la console de jeu… Ceci a été conjugué à une qualité de réseau également bien meilleure, avec le déploiement de la 4G. Et avec des forfaits illimités qui incitent à consommer sans limite ! Mais l’homme est avant tout un animal social qui a envie de partager des moments avec les autres, comme Solidays l’a montré le week end dernier. On a beau écouter sa musique avec ses oreillettes sur son smartphone dans les transports, rien ne vaut un concert partagé avec les autres ! 

Michaël Stora : Le terme d'addiction est peut-être fort, parce qu'on n'est globalement pas accroc à l'objet en tant que tel. Il est vrai que certains le caressent, le gardent tout le temps en main. C'est pour cela que le terme de doudou sans fil s'impose naturellement. Le doudou a une fonction essentielle pour le bébé qui consiste à pallier l'absence maternelle. C'est une fonction émotionnelle compulsive. Lorsqu'on rentre dans le détail, on se rend compte qu'il y a une addiction aux autres à travers des réseaux sociaux ou des jeux en ligne par exemple. 

Et cela nous affecte d'un point de vue sensoriel. Nous avons cinq sensibilités qui sont le toucher, le goût, la vue, l'ouïe et l'odorat. Les sensorialités de toucher goût, toucher et odorat sont dites proximales, car elles permettent un rapport de proximité à un corps extérieur. Le visuel et l'auditif sont des sens qui mettent à distance. Sur un Iphone avec le doigt, on a la possibilité de toucher une image, de l'agrandir, de combler la distance propre à une image, de combler une angoisse sensorielle de séparation.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

600 milliards perdus pour cause de mauvais investissements : mais au fait, quels sont les placements intelligents simples à mettre en place ?

02.

Le management vertical a tendance à fatiguer de plus en plus les salariés

03.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

04.

Grève à la RATP : le métro parisien a été déserté par les utilisateurs

05.

Alerte mondiale : cette déconnexion croissante (et inquiétante) de l’économie réelle et des marchés financiers

06.

La France est-elle menacée par des attaques "non-attribuables" comme en a connues l’Arabie saoudite sur ses champs de pétrole ?

07.

Jerôme Fourquet mesure l'empreinte grandissante de l'Islam sur le quotidien; Valeurs Actuelles tente de mesurer le lien entre fraude sociale et immigration; Chez LR on ne veut pas de primaire ouverte (sauf Retailleau); Chez LREM on redoute les municipales

01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Retraites : ces trois questions pièges souvent oubliées des grands discours

03.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

04.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

05.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

06.

Les avantages et les bienfaits d'une éducation conservatrice pour nos enfants face à la faillite éducative contemporaine

01.

Patatras : l’étude phare qui niait l’existence de notre libre arbitre à son tour remise en question

02.

Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre

03.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

04.

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

05.

PMA / GPA : la guerre idéologique est-elle perdue ?

06.

Marine Le Pen : retour aux fondamentaux (et au plafond de verre)

Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
patafanari
- 01/07/2017 - 04:46
requiescat in pace
Même Steve Jobs n'a pas su vivre avec sa magic box.
Le gorille
- 01/07/2017 - 02:22
Pas ce truc
Je n'ai pas ce truc au nom imprononçable (il est anglais, "of course"). Mon appareil, l'entrée de gamme absolue, ne me sert qu'à téléphoner et ne reçoit rien de la Toile... une exception au milieu de tous les "services" (mais en sont-ce réellement ?) potentiels de tout ce qu'il y a sur le marché ! De quoi se noyer en fait ! Déjà qu'on est assailli de toutes parts par ailleurs, j'ai une urgence absolue : freiner et "déborder" !
Le gorille
- 01/07/2017 - 02:13
Bon d'accord !
Ce n'est pas à nous de nous adapter aux machines, mais aux machines de ... (et à suivre). Mille excuses !