En direct
Best of
Best of du 7 au 13 septembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Un oiseau attaque et tue un cycliste

02.

Brexit : le rapport secret mais officiel du gouvernement britannique est peut-être en train de faire évoluer Boris Johnson...

03.

Les conditions de la détention de l’actrice Felicity Huffman dévoilées par la presse américaine

04.

Thomas Piketty, l'anti-Friedman qui ne fait peur à personne

05.

Manuel Valls danse sur une chanson des Gipsy Kings à son mariage fastueux

06.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

07.

Les avantages et les bienfaits d'une éducation conservatrice pour nos enfants face à la faillite éducative contemporaine

01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

03.

Syrie : les vraies raisons derrière l’avertissement d’Erdogan à l’Europe sur une nouvelle vague de migrants

04.

Retraites : ces trois questions pièges souvent oubliées des grands discours

05.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

06.

Pourquoi parle-t-on si peu de la jeune Palestinienne assassinée en Cisjordanie ? Parce que ce ne sont pas les Israéliens qui l'ont tuée !

01.

Patatras : l’étude phare qui niait l’existence de notre libre arbitre à son tour remise en question

02.

​La déliquescence de la pensée (Gérard Noiriel) contre « la pensée délinquante » (Éric Zemmour)

03.

PMA / GPA : la guerre idéologique est-elle perdue ?

04.

Reconnaissance de la filiation des enfants par GPA : grand flou sur sujet clair

05.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

06.

Université d'Evergreen (États-Unis) : une terrifiante vidéo qui montre le vrai visage de la nouvelle bête immonde

ça vient d'être publié
décryptage > France
Atlantico-Business

La France continue de créer des emplois industriels alors qu’elle n’ouvre plus d’usine. Bizarre !

il y a 3 min 39 sec
décryptage > International
Spectre de la guerre

De l’Arabie saoudite à Gaza, le Moyen-Orient est-il au bord de la conflagration généralisée ?

il y a 24 min 8 sec
pépites > Education
une prison à ciel ouvert ?
Les guerres de bandes gangrènent des lycées franciliens
il y a 15 heures 28 min
Art et nature font-ils bon ménage ?
Une forêt de 300 arbres voit le jour en plein milieu d’un stade de football
il y a 16 heures 52 min
décryptage > Economie
Les entrepreneurs parlent aux Français

Démanteler les GAFA pour déséquilibrer le monde ? Fausse bonne idée

il y a 18 heures 6 min
décryptage > Culture
Atlanti-culture

"LECTURES D'ETE": "InQarcéré" de Jean-Pierre Marongiu

il y a 18 heures 59 min
décryptage > Science
nouvelle exoplanète k2-18B

Pourquoi la super-terre découverte par les astronomes est moins intéressante en soi que les méthodes qui ont permis de la repérer

il y a 20 heures 20 min
pépite vidéo > Justice
justice a été rendue
Condamné à 10 jours de prison pour cruauté envers un requin
il y a 21 heures 56 min
décryptage > Europe
Disraeli Scanner

La nouvelle Bataille d’Angleterre

il y a 22 heures 53 min
décryptage > Europe
La hausse de l’énergie ne s’arrête-t-elle donc jamais ?

Taxe carbone européenne : la fausse bonne idée

il y a 23 heures 12 min
décryptage > Politique
élections municipales 2020

LREM, cette coalition qui s’ignore ?

il y a 11 min 28 sec
pépite vidéo > International
Flammes massives
Sites pétroliers attaqués en Arabie Saoudite : la production mondiale de pétrole ralentie
il y a 14 heures 37 min
light > Insolite
constante menace
Un oiseau attaque et tue un cycliste
il y a 16 heures 6 min
pépites > Politique
toujours en poche
Emmanuel Macron évalue ses ministres avec une application
il y a 17 heures 26 min
pépite vidéo > Loisirs
Jamais deux sans trois
Manuel Valls danse sur une chanson des Gipsy Kings à son mariage fastueux
il y a 18 heures 21 min
light > Science
découverte scientifique
Des ingénieurs du MIT ont mis au point le matériau le plus noir de tous
il y a 19 heures 54 min
pépites > Terrorisme
Retour de tous les djihadistes en France ?
Des familles françaises de djihadistes portent plainte contre Jean-Yves Le Drian
il y a 21 heures 8 min
décryptage > Politique
analyse des résultats de votes des Régionales

Les deux France, celle qui taxe et celle qui paye

il y a 22 heures 27 min
décryptage > France
La fête hélas est finie

"Le communisme est l’avenir de l’humanité"… Eh oui on a lu ça !

il y a 23 heures 3 min
décryptage > Economie
politique monétaire

Le cri désespéré de Mario Draghi : « la politique fiscale doit devenir le principal instrument de la politique conjoncturelle ! »

il y a 23 heures 39 min
© Reuters
© Reuters
Premier tour

Sociologie des Législatives : les Français qui ont voté pour le raz de marée LREM ne sont pas n'importe qui...

Publié le 16 juin 2017
Comment expliquer la déroute totale du Parti Socialiste et du Front National au premier tour des élections législatives ainsi que la razzia d' "En Marche !" : la réponse se trouve dans la sociologie du corps électoral.
François Kraus est Directeur des études politiques au département Opinion de l'Ifop.   
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
François Kraus
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
François Kraus est Directeur des études politiques au département Opinion de l'Ifop.   
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Comment expliquer la déroute totale du Parti Socialiste et du Front National au premier tour des élections législatives ainsi que la razzia d' "En Marche !" : la réponse se trouve dans la sociologie du corps électoral.

Atlantico : Qui est la France qui a voté ? Quelles leçons de cette sociologie du vote ? 

François Kraus : Nous avons conduit à l'IFOP un sondage le jour du vote auprès de 2000 électeurs. Ce qu'il y a de plus intéressant c'est la démobilisation assez nette à gauche et à l'extrême droite. Sur 50% de participation vous avez 40/45% des électeurs de la France insoumise ou du Parti Socialiste qui se sont déplacés, donc moins de la moyenne.

 

A l'inverse on a une mobilisation des électeurs qui ont le plus intérêt à aller voter, c’est-à-dire ceux d'Emmanuel Macron. 

Il y a également une bonne mobilisation des électeurs de droite qui s'explique par leur âge et leur niveau socio-culturel plus élevé que la moyenne. Dans notre enquête on voit qu'il y a moins d'un quart des électeurs de moins de 25 ans qui se sont déplacés. Nous sommes sur un score qui est très net et cela confirme la tendance de fond en France qui est que les personnes plus âgées sont plus mobilisés pour aller voter. C'est évidemment favorable à l'électorat de droite et aussi à celui de Macron qui bénéficie d'une bonne cote de popularité auprès des personnes âgées, notamment des femmes. Ces personnes sont généralement imperméables aux discours des extrêmes qu'ils soient de droite ou de gauche. Cela dépend des catégories sociales mais généralement lorsque l'on est âgé on a une sensibilisation politique qui est plus ancienne, un capital qui fait que l'on n'est pas sensible au changement, on attache beaucoup d'importance au contrôle des déficits, de la dette de la rémunération des retraites et à la sécurité. Cet ensemble crée généralement une sensibilité de droite ou de centre-droit.

Les jeunes sont la catégorie de l'électorat qui se mobilise le moins dans toutes les élections. Aux présidentielles, il y avait une bonne participation des jeunes en faveur de Jean-Luc Mélenchon ou Marine Le Pen et pour les plus diplômés pour Emmanuel Macron. Au contraire à cette élection la fiable mobilisation de la jeunesse se fait au détriment du vote pour Jean-Luc Mélenchon ou Marine Le Pen. France insoumise perd 11% et le Front National passe de 21 à 13/14).

Les résultats d'hier soir sont principalement liés à ce que l'on appelle l'abstention différenciée qui a beaucoup joué en défaveur des partis de gauche et d'extrême droite. Cette démobilisation est surtout politique. L'argument mis en avant par les abstentionnistes du FN, c'est qu'à leurs yeux le vote n'était pas vraiment utile car le choix des Français s'est déjà exprimé pendant l'élection présidentielle. Ils ont le sentiment que cela ne vaut pas le coup d'aller voter pour rajouter un candidat ou deux à l'Assemblée car de toute manière ils ne gagneront pas. Une partie des électeurs s'est mobilisé pour éviter la majorité annoncée à "En Marche !" mais ce n'est pas extrêmement porteur contrairement à des situations où le résultat est incertain et où ils ont le sentiment que leur voix compte. Dans les conditions annoncées du scrutin globalement la démobilisation semblait évidente.

Concernant les catégories professionnelles on peut déjà noter une constante. Ce qu'a montré le second tour de l'élection présidentielle c'est qu'il y a un clivage que l'on retrouve aux législatives en fonction du capital socioculturel, le niveau scolaire, le sentiment que l'on a d'être un gagnant ou un perdant de la mondialisation… 

Pour le vote en fonction des traditions familiales nous sommes dans quelque chsoe d'assez déstructuré. Traditionnellement dans les familles de droite on vote à droite, dans les familles communistes on vote communiste mais avec l'apparition du phénomène Macron qui est un phénomène nouveau,  on ne retrouve plus forcément ce genre de filiations.  D'autant plus que le nouveau président  constitue un vote "attrape tout". Un jeune d'une famille de gauche peut voter Macron sans forcément être en rupture avec sa famille, de même pour un jeune d'une droite traditionnelle qui peut voter "En Marche !" sans forcément avoir le sentiment d'être en rupture.

On peut dire la même chose avec France insoumise qui est malgré tout un mouvement nouveau qui a pu capter le vote du PS. 

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Un oiseau attaque et tue un cycliste

02.

Brexit : le rapport secret mais officiel du gouvernement britannique est peut-être en train de faire évoluer Boris Johnson...

03.

Les conditions de la détention de l’actrice Felicity Huffman dévoilées par la presse américaine

04.

Thomas Piketty, l'anti-Friedman qui ne fait peur à personne

05.

Manuel Valls danse sur une chanson des Gipsy Kings à son mariage fastueux

06.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

07.

Les avantages et les bienfaits d'une éducation conservatrice pour nos enfants face à la faillite éducative contemporaine

01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

03.

Syrie : les vraies raisons derrière l’avertissement d’Erdogan à l’Europe sur une nouvelle vague de migrants

04.

Retraites : ces trois questions pièges souvent oubliées des grands discours

05.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

06.

Pourquoi parle-t-on si peu de la jeune Palestinienne assassinée en Cisjordanie ? Parce que ce ne sont pas les Israéliens qui l'ont tuée !

01.

Patatras : l’étude phare qui niait l’existence de notre libre arbitre à son tour remise en question

02.

​La déliquescence de la pensée (Gérard Noiriel) contre « la pensée délinquante » (Éric Zemmour)

03.

PMA / GPA : la guerre idéologique est-elle perdue ?

04.

Reconnaissance de la filiation des enfants par GPA : grand flou sur sujet clair

05.

Le chef de l’organisation météorologique mondiale s’en prend de manière virulente aux extrémistes du changement climatique

06.

Université d'Evergreen (États-Unis) : une terrifiante vidéo qui montre le vrai visage de la nouvelle bête immonde

Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
essentimo
- 13/06/2017 - 05:05
Le fait
de ne pas voter ne résout pas le problème".
Citoyen Ordinaire
- 12/06/2017 - 17:33
J'ai été voté, mais pour la
J'ai été voté, mais pour la forme, cette élection n'a plus de sens, désolé mais depuis des années mon député m'a rarement représenté et a voté un paquet de lois contre mes intérêts...Je préférerai voter et décider moi même par référendum de ce qui est bon pour moi ! Alors je comprend le ras le bol face à la guignolade surtout après la trahison de 2005.
De plus sans proportionnel, la composition de l'hémicycle est ridicule. Un parti qui aura fait 30% de la moité du corps électoral aura 400 députés...et les 70% des autres voix des miettes ?
Pourquoi aller voter sans blague ?
Quand on plus, on sait que les lois sont faites à Bruxelles et non plus chez nous...
Les français ont compris la plaisanterie et ont clairement afficher leur volonté de ne pas accepter cette parodie de démocratie.
Ils sont demandeurs d'une Vraie démocratie.
lafronde
- 12/06/2017 - 11:54
Voter c'est auusi se compter...
erratum. lire Voter, c'est aussi se compter... mes excuses les plus plates pour avoir écrit et validé trop vite.