En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

02.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

03.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

04.

La politique est un sport à 28. Et à la fin, c’est la Grande-Bretagne qui gagne

05.

Eric Zemmour saisit la Cour Européenne des Droits de l'Homme

06.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

07.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

01.

Fraude prestations sociales : 30 millions € à Paris

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

05.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

05.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

06.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

ça vient d'être publié
pépites > Europe
Catalogne
Grève générale : très forte mobilisation des indépendantistes catalans dans les rues de Barcelone
il y a 20 min 41 sec
pépites > Justice
EI
La justice française a émis un mandat d'arrêt international contre Abou Bakr al-Baghdadi
il y a 1 heure 21 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Surface" d'Olivier Norek : la découverte d’un corps disparu depuis 25 ans relance "une affaire classée"

il y a 2 heures 23 min
pépite vidéo > International
Culiacan
L'arrestation du fils d'El Chapo entraîne des affrontements violents entre la police et le cartel de Sinaloa
il y a 3 heures 27 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand on fait mieux que le superlatif et quand on s’illumine comme une éclipse : c'est l’actualité des montres en veille de Brumaire
il y a 4 heures 34 min
pépites > France
Casse-tête budgétaire
L'Assemblée nationale valide la suppression de la taxe d'habitation
il y a 5 heures 19 min
pépites > France
TER
Un mouvement social "inopiné" à la SNCF perturbe la circulation
il y a 5 heures 44 min
décryptage > Société
Bonne gouvernance

Pour sortir (enfin) de la crise des services publics

il y a 8 heures 11 min
rendez-vous > France
Géopolitico-scanner
Destin méditerranéen, immigration, communautarisme, délinquance : Marseille sans fatalisme mais sans langue de bois, entretien avec un homme politique qui monte, Bruno Gilles
il y a 8 heures 47 min
décryptage > Economie
Règle commune

Taxation des multinationales : l’OCDE fait un petit pas sur un très grand chemin

il y a 9 heures 16 min
pépite vidéo > International
Meilleur président ?
Donald Trump ironise sur le bilan d'Emmanuel Macron sur la question du chômage
il y a 46 min 32 sec
light > Politique
Lettre ouverte
Yassine Belattar décide de démissionner du Conseil présidentiel des villes
il y a 1 heure 55 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Avant que j'oublie" de Anne Pauly : un magnifique roman sur le deuil

il y a 3 heures 13 min
pépites > Justice
Blanchiment aggravé
Patrick Balkany condamné à 5 ans de prison et à 10 ans d'inéligibilité, 4 ans de prison ferme sans mandat de dépôt pour son épouse Isabelle
il y a 4 heures 1 min
pépites > Terrorisme
Lutte antiterroriste
Un projet d'attentat "inspiré du 11 septembre" a été déjoué en France
il y a 4 heures 50 min
décryptage > Société
Laïcité

Sur le voile, Jean-Michel Blanquer a dix longueurs d’avance sur Emmanuel Macron

il y a 5 heures 34 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 17 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 6 heures 43 min
décryptage > France
Effets

Loi alimentation : le gouvernement persiste malgré les effets pervers

il y a 8 heures 36 min
décryptage > Europe
Brexit

La politique est un sport à 28. Et à la fin, c’est la Grande-Bretagne qui gagne

il y a 8 heures 58 min
décryptage > Consommation
Non on ne vous parle pas d’Apple

Cosmic Crisp, la nouvelle pomme américaine qui part à l’assaut du monde

il y a 9 heures 46 min
© JIM WATSON / AFP
© JIM WATSON / AFP
Changement de politique

Nouveaux problèmes en vue à la FED avec les deux candidats envisagés par Donald Trump

Publié le 05 juin 2017
Donald Trump, toujours en quête d'un renforcement de pouvoir, s'intéresse maintenant à la fameuse FED et pourrait décider de placer Marvin Goodfriend et Randal Quarles.
Jean-Paul Betbeze est président de Betbeze Conseil SAS. Il a également  été Chef économiste et directeur des études économiques de Crédit Agricole SA jusqu'en 2012.Il a notamment publié Crise une chance pour la France ; Crise : par ici la sortie ;...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Paul Betbeze
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Paul Betbeze est président de Betbeze Conseil SAS. Il a également  été Chef économiste et directeur des études économiques de Crédit Agricole SA jusqu'en 2012.Il a notamment publié Crise une chance pour la France ; Crise : par ici la sortie ;...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Donald Trump, toujours en quête d'un renforcement de pouvoir, s'intéresse maintenant à la fameuse FED et pourrait décider de placer Marvin Goodfriend et Randal Quarles.

Donald Trump, peu à peu, renforce son pouvoir, selon une même logique : plus politique que technique, plus Républicaine. Sera-t-elle meilleure pour les Etats-Unis ? Et pour les autres ? Après la Justice, c’est au tour de la Monnaie, sans oublier bien sûr ses interventions sur les échanges internationaux, la sécurité ou le climat ! Après la Cour Suprême, maintenant au complet (sauf départ de membres pour raison d’âge), c’est à la Banque centrale qu’il s’intéresse, la fameuse Fed. Il s’agit de remplir les postes de Gouverneur à la Banque centrale américaine : 3 sont libres sur sept. Mais ce ne sera pas facile ni sans réaction, à la fois des politiques et plus encore des marchés financiers.

Qui sont les candidats pressentis ? Selon le Wall Street, il s’agirait de Marvin Goodfriend et de Randal Quarles. Marvin Goodfriend est Professeur à l’Université Carnegie Mellon, après avoir travaillé comme économiste au Conseil des Conseillers économiques du Président Reagan, puis comme directeur de la recherche à la  Banque de réserve de Richmond. Randal Quarles a travaillé au Trésor sous la Présidence de Georges Bush,avant de monter une société d’investissement (Cyanose Group) à Salt Lake City. Il serait pressenti pour traiter de la régulation financière, où une expertise bancaire et financière est requise.

Quelles sont leurs idées « problématiques » ? Ils souhaitent tous deux que le Congrès surveille plus la Fed et qu’elle adopte une méthode plus transparente et de long terme, liée à la stabilité des prix. Les deux ont ainsi critiqué la Fed actuelle. Evidemment, leurs CV montrent leur inclinaison Républicaine, ce qui n’est pas surprenant : chaque membre du Board des gouverneurs a les siennes, c’est bien connu (et plutôt Démocrates actuellement). En outre, Marvin Goodfriend propose un engagement plus ferme et de plus long terme autour de l’objectif de stabilité des prix à 2% (et même que le Congrès l’endosse). En même temps, il demande que les choix de la Fed soient comparés à ce que donnerait une équation intégrant l’inflation et le chômage, selon un modèle Taylor. Concernant les achats de crédit bancaire par la Fed, pour aider une entité en difficulté, il en souligne les risques et les fait dépendre d’un accord du Trésor. Il montre sa réticence à des logiques de « banquier de dernier ressort ». Quant à Randal Quarles, il met lui aussi l’accent sur la stabilité des décisions de la Fed – pour réduire l’incertitude, et sur un lien plus étroit avec une règle – encore une fois.

Deux candidats, trois oppositions majeures à la doxa actuelle de la Fed : un lien plus étroit avec la législation pour des décisions de crise, une stricte limitation à l’achat de crédits privés pour sauver des institutions, et plus encore un lien avec une règle fixe pour prendre les décisions de politique monétaire, voilà ce qu’apporteront ces nouveaux venus pressentis – si tout se passe comme annoncé. Mais la Fed met toujours en avant son indépendance, dans le cadre de son mandat, et la flexibilité qu’il lui faut pour agir et s’adapter ainsi à une conjoncture changeante !

Quels changements possiblesà la Fed ? Evidemment, ces choix, s’ils sont confirmés, sont des annonces fortes. A priori, le Congrès devrait les soutenir, lui qui veutplus de règle dans la politique monétaire et plus de surveillance sur la Fed, donc au fond moins d’indépendance effective. Il y a ainsi un signal, évidemment pas surprenant, de la part de Donald Trump. La question va être de la réaction des autres membres du Board des Gouverneurs. Tout le monde regardera du côté de Janet Yellen : elle est Chair jusqu’au 3 février 2018 et officiellement en poste jusqu’au 31 janvier 2024. Va-t-elle rester quand elle ne sera plus Présidente – sachant qu’elle a 71 ans ? Puis vient Stanley Fischer : il est Vice-Président (Vice Chair) jusqu’au 12 juin 2018 et en poste jusqu’au 31 janvier 2020. Va-t-il rester après n’être plus numéro deux, sachant qu’il a 74 ans ? Les questions ne se posent pas pour Jérôme Powel (en poste jusqu’au 31 janvier 2028 et qui 64 ans) et Lael Brainard (en poste jusqu’au 31 janvier 2026 et qui a 57 ans). Mais leurs positions seront de moins en moins confortables : une Fed divisée ?

Est-ce que ces deux nouveaux venus peuvent modifier l’équilibre de ce groupe de sept personnes qui représente la logique fédérale du système ? Oui en termes politiques, mais que vont dire les marchés ? En termes politiques, ces nouveaux sont nommés par le Président et confirmés par le Congrès, l’un et l’autre devant durer au moins quatre ans. Ces 7 ont ensuite la majorité dans le Comité de politique monétaire de 12 membres qui vote les décisions de politique monétaire. Ils sont en effet rejoints par le Président de la Banque de Réserve de New York, plus quatre Présidents de Banque régionale (sur onze, par rotation). La structure fédérale est donc numériquement majoritaire (7 sur 12), outre son influence statutaire, technique et informationnelle.  Agir sur elle, en modifiant son barycentre par les deux nouveaux venus, c’est donc agir sur le tout, surtout avec le recours à une règle, par rapport à la flexibilité constamment prônée. La Fed va changer avec le temps, sauf si elle résiste !

Et les marchés financiers ? Ils ne vont pas aimer une présence plus forte du Congrès, une politisation accrue. Ils veulent l’indépendance de la Fed autour de son objectif d’inflation à 2%. Ils ne veulent pas de batailles internes. Maisquelle réaction par rapport à une règle qui fixerait les taux à partir de l’inflation et du chômage ? A priori, c’est plus indépendant et plus prévisible encore, mais pas plus souple, dans un  monde qui veut réagir plus vite. Les marchés voudront-ils « tout prévoir » en fonction de ce qu’on sait, les chiffres, avec une règle mathématique, ou bien se laisser guider, de semaine en semaine, par la Fed (forward guidance), en fonction des chiffres – et du reste ? Math ou moutons ? Il leur faudra choisir, sachant que ceci va changer les rapports entre banques centrales du monde. Il n’est pas sûr qu’un dollar ainsi piloté y gagne, donc que la croissance et les marchés aiment. L’indépendance et la souplesse, bien expliquées et surveillées bien sûr, ce n’est pas si mal.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

02.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

03.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

04.

La politique est un sport à 28. Et à la fin, c’est la Grande-Bretagne qui gagne

05.

Eric Zemmour saisit la Cour Européenne des Droits de l'Homme

06.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

07.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

01.

Fraude prestations sociales : 30 millions € à Paris

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

05.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

03.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

04.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

05.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

06.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
brennec
- 05/06/2017 - 11:40
On va faire parler la carpe et le lapin.
Les marchés financiers sont les principaux (et seuls?) bénéficiaire de la politique actuelle de la FED, il est bien évident qu'ils seront vent debout par rapport a un changement de" politique. Et c'est la qu'on verra les démocrates et les profiteurs alliés contre les nominations prévues par Trump.
vangog
- 05/06/2017 - 09:46
Ils n'ont l'air pas mal ces deux petits!
Donald Trump a raison de faire de l'entrisme dans les institutions américaines...avec de vrais libéraux pragmatiques (pas au sens de Macron, le gloubi-boulga...), car les gauchistes ont réalisé de l'entrisme dans toutes les institutions pendant trente ans, sans qu'aucun média ne s'en offusque...la machine à décroître et chômer est enfin inversée!