En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Alerte au déficit : ce que personne n’ose vraiment rappeler sur les hypothèses de travail du Conseil d’orientation des retraites

03.

(Excès de l’)Inspection du travail : l’étrange méthode de Muriel Pénicaud

04.

"Ok Boomer" : mais quel monde nous préparent les Millennials en mal de rupture avec les héritiers de mai 68 ?

05.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

06.

La NASA développe la plus grande arme à feu au monde pour gérer un problème majeur de l’espace

07.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

01.

Spéculation sur les céréales et météo sont bien liés

01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

05.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

04.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

05.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

06.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Media
Bras de fer médiatique
Yann Barthès diffuse l'enquête de Valeurs actuelles sur Quotidien et sur la tyrannie des bien-pensants
il y a 27 min 50 sec
light > Culture
Polémique
"J'Accuse" : la collectivité Est Ensemble renonce finalement à demander la déprogrammation en Seine-Saint-Denis du film de Roman Polanski
il y a 1 heure 28 min
pépites > Religion
Nouvelle polémique ?
Vesoul : une religieuse catholique privée de maison de retraite pour son voile
il y a 2 heures 43 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 19 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 4 heures 23 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L'Ingénu" de Voltaire : un Candide au pays des puissants, un Ingénu dans le monde

il y a 5 heures 38 min
pépites > Santé
Répondre à la crise
Le gouvernement dévoile son "plan d'urgence" pour l'hôpital public avec notamment une hausse du budget et une reprise de la dette
il y a 6 heures 34 min
décryptage > Politique
Réforme

Retraites : cette violence qui nous attend au fond de l’impasse politique

il y a 8 heures 22 sec
décryptage > Politique
"J'ai besoin de vous"'

Congrès des maires : Emmanuel Macron surestime l’impact de la politique de simplification mise en œuvre à destination des élus locaux

il y a 8 heures 56 min
décryptage > International
A l'intérieur comme à l’extérieur

Le régime iranien confronté à une double contestation

il y a 9 heures 26 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

L’opération du siècle sur "Aramco" se présente mal : les milieux boursiers ne font pas confiance aux Saoudiens

il y a 10 heures 19 min
pépites > Justice
Lutte contre le terrorisme
Attentat déjoué dans le Thalys : le parquet national antiterroriste demande un procès pour Ayoub El Khazzani et pour trois autres suspects
il y a 56 min 53 sec
light > Culture
Oscar de la meilleure création du monde
Puy du Fou : le parc reçoit le prestigieux prix du Thea Award pour le spectacle "Le premier Royaume"
il y a 2 heures 4 min
pépite vidéo > Religion
A la rencontre des fidèles
Visite officielle du pape François en Thaïlande et au Japon
il y a 3 heures 21 min
décryptage > Santé
Mesures

Plan d'urgence pour l'hôpital public : comment le gouvernement ménage dangereusement la chèvre et le chou

il y a 4 heures 28 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les Misérables" : le réalisateur Ladj Ly casse la baraque

il y a 5 heures 51 min
rendez-vous > Social
Politico Scanner
Des casseurs aux LBD, radioscopie de l’opinion des Français face à la violence dans les conflits sociaux
il y a 7 heures 9 min
décryptage > Economie
Lettre

(Excès de l’)Inspection du travail : l’étrange méthode de Muriel Pénicaud

il y a 8 heures 42 min
décryptage > France
Un aveu

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

il y a 9 heures 13 min
décryptage > Environnement
"J’ai trois Greta Thunberg à domicile"

Quel réel bilan énergétique et environnemental quand vos ados écolos imposent leurs exigences à la maison ?

il y a 9 heures 52 min
décryptage > France
Rapport

Alerte au déficit : ce que personne n’ose vraiment rappeler sur les hypothèses de travail du Conseil d’orientation des retraites

il y a 10 heures 32 min
L'Auberge espagnole

Tous Friends : la cohabitation d’adultes peut-elle être une solution pour gérer la grande épidémie de solitude contemporaine ?

Publié le 16 mai 2017
Selon une étude américaine, vivre seul augmenterait le risque de mortalité de 32%. Face à ce constat, l'architecte Grace Kim pense que la cohabitation entre adultes pourrait être une solution aux sentiments de solitude et d'isolement.
Alain Mergier est sociologue et sémiologue. Il est le co-fondateur et le dirigeant de l'Institut Wei.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alain Mergier
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alain Mergier est sociologue et sémiologue. Il est le co-fondateur et le dirigeant de l'Institut Wei.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Selon une étude américaine, vivre seul augmenterait le risque de mortalité de 32%. Face à ce constat, l'architecte Grace Kim pense que la cohabitation entre adultes pourrait être une solution aux sentiments de solitude et d'isolement.

Atlantico : Que pensez-vous de la proposition de l'architecture Grace Kim, qui consiste à développer la cohabitation entre adultes afin de lutter contre la solitude ?  

Alain Mergier : L'architecte et l'urbaniste ont un rôle important à jouer dans des sociétés où la solitude se développe. L'architecture s'est beaucoup concentrée sur l'organisation des espaces de vie internes aux logements mais a délaissé l'organisation des espaces communs en tant qu'espace d'urbanité. Dans un immeuble type, le seul espace de rencontre est l'ascenseur qui, comme chacun en fait l'expérience, est un espace de promiscuité corporelle et non de convivialité interpersonnelle. Le projet de Grace Kim est passionnant car il est une avancée dans la façon de penser les réalités résidentielles dans les sociétés contemporaines. Penser les espaces de vie, ce n'est pas organiser des formes de socialité, c'est donner lieu à des potentialités de socialité. Je comprends son projet non dans une optique curative -comment soigner cette maladie qu'est la solitudemais comme une façon de prendre en compte les transformations des nécessités relationnelles de nos sociétés. La  solitude, telle que je l'entends, n'est pas une maladie de nos sociétés, c'est le symptôme du retard qu'elles prennent face aux transformations de nos vies.

Il faut distinguer deux choses : la question de l'isolement et celle de la solitude. Confondre les deux conduit à cette idée qu'il faut rompre la solitude des personnes qui y ont basculé. On peut sortir des personnes de leur isolement, comme on extirpe quelqu'un d'un piège, mais la solitude est d'un autre ordre. Si l'isolement est un état, la solitude est une souffrance. L'isolement se rapporte à des situations dans lesquelles les individus vivent à l'écart des autres : isolement résidentiel, géographique, éloignement familial, défaut de transport... L'enquête réalisée avec la Fondation de France montre que la solitude, en tant que souffrance, résulte du sentiment non pas tant qu'on ne peut compter sur personne mais surtout que personne ne compte sur vous. La souffrance de la solitude résulte du sentiment d'être inutile aux autres. L'Observatoire de la solitude de la Fondation de France montre que la solitude se développe depuis une dizaine d'années, non pas tant auprès de personnes géographiquement isolées, mais au contraire dans des populations urbaines, non pas seulement chez des personnes âgées mais dans des tranches d'âge de 35 à 45 ans ; non pas seulement auprès de personnes exclues du monde du travail mais -et c'est particulièrement significatif- en milieux professionnels. Les personnes isolées sont évidemment plus exposées à la solitude, mais le symptôme contemporain est la solitude des inclus. 

Comment peut-on juger de cette souffrance de la solitude en France ? La proposition de Grace Kim pourrait-elle trouver un écho dans notre pays où, selon une étude de l'Insee de 2016, il y aurait 18 millions de célibataires ? 

Selon l'Observatoire de la solitude de la Fondation de France, plus de 10% de la population française souffre de solitude. Ce chiffre progresse régulièrement d'année en année. Cette solitude peut être transitoire, ce qui ajoute paradoxalement à la gravité de ce symptôme. La solitude contemporaine est une misère sociale qui guette tout un chacun. Ce phénomène s'amplifie et il est protéiforme. Les approches architecturales et urbanistiques sont incontournables, mais conjointement au travail des associations de proximité. J'ajouterai que les concepts managériaux qui règnent aujourd'hui dans les entreprises ont une part importante de responsabilité dans le développement de la solitude en milieu professionnel. 

Quels sont les origines et les facteurs aggravants de cette solitude ? Est-ce une évolution inéluctable de la société poussant l'individu à s'émanciper individuellement ?

Comme tous les problèmes de société, il n'y a jamais une seule cause qui les explique, c'est un ensemble complexe de facteurs. Je ne dirai pas que la solitude progresse parce que la société pousse les individus à se passer des autres. Je pense que c'est même l'inverse. Il y a une norme qui est celle de l'autonomisaiton des individus selon laquelle revient à chacun de définir son destin en se libérant des surdéterminations liées à ses appartenances familiales, sociales, culturelles. Cette responsabilité que les individus ont vis-à-vis d'eux-mêmes suppose la reconnaissance de la part des autres. Je dois être reconnu par les autres en tant qu'individu responsable de mon destin. Mais, et ceci est capital, la reconnaissance ici ne se résume pas à des mots confortants ou réconfortants, c'est une reconnaissance en acte. Je ne suis reconnu que si les autres attendent quelque chose de moi. N'importe quel salarié dans n'importe quelle entreprise en porte témoignage. Plus l'individu s'est désaliéné de ses appartenances sociales, plus il doit s'exposer aux attentes des autres. Les solitudes contemporaines me semblent résulter de ce paradoxe de l'autonomie qui, in fine, fragilise l'individu qu'elle renforce.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Alerte au déficit : ce que personne n’ose vraiment rappeler sur les hypothèses de travail du Conseil d’orientation des retraites

03.

(Excès de l’)Inspection du travail : l’étrange méthode de Muriel Pénicaud

04.

"Ok Boomer" : mais quel monde nous préparent les Millennials en mal de rupture avec les héritiers de mai 68 ?

05.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

06.

La NASA développe la plus grande arme à feu au monde pour gérer un problème majeur de l’espace

07.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

01.

Spéculation sur les céréales et météo sont bien liés

01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

03.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

04.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

05.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

06.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

01.

Notre-Dame de Paris : Jean-Louis Georgelin rappelle à l’ordre l’architecte des monuments historiques et lui demande de "fermer sa gueule"

02.

Crise (permanente) à l’hôpital : mais que faisons-nous donc de nos prélèvements obligatoires records ?

03.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

04.

Finkielkraut, apologiste du viol ? Bullshit au carré sur les réseaux sociaux

05.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

06.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Deneziere
- 16/05/2017 - 10:36
Effets pervers du virtuel, aussi.
"300 amis sur Facebook, personne avec qui boire un verre ce soir".