En direct
Best of
Best of du 21 au 27 mars
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

02.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

03.

Chloroquine : Didier Raoult revient sur ses travaux, les prouesses réalisées en Chine et sur la situation de la crise sanitaire dans un entretien à Radio Classique

04.

Regardez bien cette caricature : elle est abjecte !

05.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

06.

Confinement J15 : tensions en vue sur la distribution et (une partie de) l’alimentaire

07.

Covid-19 : des salariés d’Amazon ont été contaminés en France et un d’entre eux aurait été placé en réanimation

01.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

02.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

03.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

04.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

05.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

06.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

01.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

02.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

03.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

04.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

05.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

06.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

ça vient d'être publié
décryptage > International
Cité de Dieu

Brésil : les gangs remplacent l’Etat

il y a 20 min 50 sec
décryptage > Société
Confinement

Inquiétudes sur le monde qui vient

il y a 47 min 54 sec
décryptage > Politique
Brouillage sur la ligne

Rhétorique officielle et officieuse au temps du corona

il y a 1 heure 28 min
décryptage > People
Miroir des réseaux sociaux

Corona, le virus qui rendait les humoristes moins drôles et les célébrités lourdingues

il y a 1 heure 56 min
décryptage > Europe
Solidarité européenne ?

Euro-panique ? L’Europe du Sud montre les dents, l’Europe du Nord tente de déminer, Bruxelles menace

il y a 2 heures 41 min
décryptage > Santé
Risques de rechute

Déconfinement graduel : ce que le gouvernement ne devra vraiment pas louper

il y a 3 heures 15 min
décryptage > Media
L’art de la punchline

Un 31 mars en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 8 heures 40 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Jules Ferry, La Liberté et la Tradition" de Mona Ozouf : un texte à la fois sobre, efficace et très élégant qui se lit avec un réel plaisir

il y a 10 heures 8 min
Bonheur de cuisiner
Le marché de Rungis a officiellement lancé sa plateforme en ligne pour les particuliers en cette période de confinement
il y a 13 heures 10 min
pépites > Science
IHU Méditerranée Infection
Chloroquine : Didier Raoult revient sur ses travaux, les prouesses réalisées en Chine et sur la situation de la crise sanitaire dans un entretien à Radio Classique
il y a 14 heures 17 min
décryptage > Media
Candidats

France Télévisions : la bataille pour la présidence de l’audiovisuel public se lance (timidement)

il y a 33 min 24 sec
décryptage > Economie
Cicatrices

Coronavirus : l’après crise sera violente

il y a 1 heure 5 min
décryptage > Politique
Des habits neufs

Et Emmanuel Macron endossa la marinière Armor Lux d'Arnaud Montebourg !

il y a 1 heure 46 min
décryptage > Politique
Atout majeur

Crise du coronavirus : Nicolas Sarkozy, le recours silencieux ?

il y a 2 heures 12 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

L’économie chinoise ne redémarre pas aussi vite que ce que ses dirigeants affirment. Ou ils ne le savent pas ou ils mentent. Mais pourquoi ?

il y a 3 heures 3 min
décryptage > Santé
Lutte contre le Covid-19

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

il y a 3 heures 39 min
décryptage > Media
L’art de la punchline

Un 30 mars en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 9 heures 27 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les Simples" de Yannick Grannec : XVIe siècle, un drame chez les Bénédictines. Un roman qu’on ne lâche pas

il y a 10 heures 23 min
pépites > Economie
Brétigny-sur-Orge
Covid-19 : des salariés d’Amazon ont été contaminés en France et un d’entre eux aurait été placé en réanimation
il y a 13 heures 48 min
pépites > Santé
Prise de guerre ?
Covid-19 : une commande française de masques aurait été détournée et achetée en liquide par les Etats-Unis en Chine juste avant l'acheminement vers la France
il y a 17 heures 45 min
L'Auberge espagnole

Tous Friends : la cohabitation d’adultes peut-elle être une solution pour gérer la grande épidémie de solitude contemporaine ?

Publié le 16 mai 2017
Selon une étude américaine, vivre seul augmenterait le risque de mortalité de 32%. Face à ce constat, l'architecte Grace Kim pense que la cohabitation entre adultes pourrait être une solution aux sentiments de solitude et d'isolement.
Alain Mergier est sociologue et sémiologue. Il est le co-fondateur et le dirigeant de l'Institut Wei.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alain Mergier
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Alain Mergier est sociologue et sémiologue. Il est le co-fondateur et le dirigeant de l'Institut Wei.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Selon une étude américaine, vivre seul augmenterait le risque de mortalité de 32%. Face à ce constat, l'architecte Grace Kim pense que la cohabitation entre adultes pourrait être une solution aux sentiments de solitude et d'isolement.

Atlantico : Que pensez-vous de la proposition de l'architecture Grace Kim, qui consiste à développer la cohabitation entre adultes afin de lutter contre la solitude ?  

Alain Mergier : L'architecte et l'urbaniste ont un rôle important à jouer dans des sociétés où la solitude se développe. L'architecture s'est beaucoup concentrée sur l'organisation des espaces de vie internes aux logements mais a délaissé l'organisation des espaces communs en tant qu'espace d'urbanité. Dans un immeuble type, le seul espace de rencontre est l'ascenseur qui, comme chacun en fait l'expérience, est un espace de promiscuité corporelle et non de convivialité interpersonnelle. Le projet de Grace Kim est passionnant car il est une avancée dans la façon de penser les réalités résidentielles dans les sociétés contemporaines. Penser les espaces de vie, ce n'est pas organiser des formes de socialité, c'est donner lieu à des potentialités de socialité. Je comprends son projet non dans une optique curative -comment soigner cette maladie qu'est la solitudemais comme une façon de prendre en compte les transformations des nécessités relationnelles de nos sociétés. La  solitude, telle que je l'entends, n'est pas une maladie de nos sociétés, c'est le symptôme du retard qu'elles prennent face aux transformations de nos vies.

Il faut distinguer deux choses : la question de l'isolement et celle de la solitude. Confondre les deux conduit à cette idée qu'il faut rompre la solitude des personnes qui y ont basculé. On peut sortir des personnes de leur isolement, comme on extirpe quelqu'un d'un piège, mais la solitude est d'un autre ordre. Si l'isolement est un état, la solitude est une souffrance. L'isolement se rapporte à des situations dans lesquelles les individus vivent à l'écart des autres : isolement résidentiel, géographique, éloignement familial, défaut de transport... L'enquête réalisée avec la Fondation de France montre que la solitude, en tant que souffrance, résulte du sentiment non pas tant qu'on ne peut compter sur personne mais surtout que personne ne compte sur vous. La souffrance de la solitude résulte du sentiment d'être inutile aux autres. L'Observatoire de la solitude de la Fondation de France montre que la solitude se développe depuis une dizaine d'années, non pas tant auprès de personnes géographiquement isolées, mais au contraire dans des populations urbaines, non pas seulement chez des personnes âgées mais dans des tranches d'âge de 35 à 45 ans ; non pas seulement auprès de personnes exclues du monde du travail mais -et c'est particulièrement significatif- en milieux professionnels. Les personnes isolées sont évidemment plus exposées à la solitude, mais le symptôme contemporain est la solitude des inclus. 

Comment peut-on juger de cette souffrance de la solitude en France ? La proposition de Grace Kim pourrait-elle trouver un écho dans notre pays où, selon une étude de l'Insee de 2016, il y aurait 18 millions de célibataires ? 

Selon l'Observatoire de la solitude de la Fondation de France, plus de 10% de la population française souffre de solitude. Ce chiffre progresse régulièrement d'année en année. Cette solitude peut être transitoire, ce qui ajoute paradoxalement à la gravité de ce symptôme. La solitude contemporaine est une misère sociale qui guette tout un chacun. Ce phénomène s'amplifie et il est protéiforme. Les approches architecturales et urbanistiques sont incontournables, mais conjointement au travail des associations de proximité. J'ajouterai que les concepts managériaux qui règnent aujourd'hui dans les entreprises ont une part importante de responsabilité dans le développement de la solitude en milieu professionnel. 

Quels sont les origines et les facteurs aggravants de cette solitude ? Est-ce une évolution inéluctable de la société poussant l'individu à s'émanciper individuellement ?

Comme tous les problèmes de société, il n'y a jamais une seule cause qui les explique, c'est un ensemble complexe de facteurs. Je ne dirai pas que la solitude progresse parce que la société pousse les individus à se passer des autres. Je pense que c'est même l'inverse. Il y a une norme qui est celle de l'autonomisaiton des individus selon laquelle revient à chacun de définir son destin en se libérant des surdéterminations liées à ses appartenances familiales, sociales, culturelles. Cette responsabilité que les individus ont vis-à-vis d'eux-mêmes suppose la reconnaissance de la part des autres. Je dois être reconnu par les autres en tant qu'individu responsable de mon destin. Mais, et ceci est capital, la reconnaissance ici ne se résume pas à des mots confortants ou réconfortants, c'est une reconnaissance en acte. Je ne suis reconnu que si les autres attendent quelque chose de moi. N'importe quel salarié dans n'importe quelle entreprise en porte témoignage. Plus l'individu s'est désaliéné de ses appartenances sociales, plus il doit s'exposer aux attentes des autres. Les solitudes contemporaines me semblent résulter de ce paradoxe de l'autonomie qui, in fine, fragilise l'individu qu'elle renforce.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

02.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

03.

Chloroquine : Didier Raoult revient sur ses travaux, les prouesses réalisées en Chine et sur la situation de la crise sanitaire dans un entretien à Radio Classique

04.

Regardez bien cette caricature : elle est abjecte !

05.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

06.

Confinement J15 : tensions en vue sur la distribution et (une partie de) l’alimentaire

07.

Covid-19 : des salariés d’Amazon ont été contaminés en France et un d’entre eux aurait été placé en réanimation

01.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

02.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

03.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

04.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

05.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

06.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

01.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

02.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

03.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

04.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

05.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

06.

Covid-19 : la stratégie sanitaire française est-elle efficace ? Analyse comparée des résultats par pays

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Deneziere
- 16/05/2017 - 10:36
Effets pervers du virtuel, aussi.
"300 amis sur Facebook, personne avec qui boire un verre ce soir".