En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

02.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

03.

Rokhaya Diallo n'est pas responsable de la mort de l'équipe de Charlie. Mais voilà de quoi ses idées sont incontestablement responsables

04.

Les dérives islamo-gauchistes de l'Unef vues de l'intérieur

05.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

06.

Rachida Dati souhaite supprimer l’acquisition automatique de la nationalité française par mariage

07.

Non assistance à institution en danger ? Le discours lunaire d’Emmanuel Macron sur l’école

01.

Les dessous stratégiques de la réforme

01.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

02.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

03.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

04.

Islamisme : la République de la complaisance

05.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

06.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

01.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

02.

Islamisme : la République de la complaisance

03.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

04.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

05.

Covid-19 : voilà ce que l’Etat n’a toujours pas compris sur son incapacité à enrayer la deuxième vague

06.

Et Gabriel Attal dénonça les "charognards de l’opposition". Y aura-t-il quelqu’un pour le faire taire ?

ça vient d'être publié
light > Société
Une heure de couvre-feu en plus !
Tout ce qu'il faut savoir sur le changement d'heure (eh oui, c'est ce weekend !)
il y a 12 heures 13 min
pépites > Politique
Voix de gauche
François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"
il y a 12 heures 51 min
pépites > Religion
Réforme
Le CFCM veut améliorer la formation des imams et mettre sur pied un plan anti-radicalisation
il y a 15 heures 34 min
décryptage > Politique
Indirect

Rokhaya Diallo n'est pas responsable de la mort de l'équipe de Charlie. Mais voilà de quoi ses idées sont incontestablement responsables

il y a 16 heures 29 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Les entrepreneurs de légende français" : les trajectoires d’une large palette d’entrepreneurs français retracées avec brio

il y a 17 heures 35 min
décryptage > Education
D'un autre temps

Non assistance à institution en danger ? Le discours lunaire d’Emmanuel Macron sur l’école

il y a 20 heures 20 min
décryptage > Santé
Danger

Notre cerveau préfère les histoires qui finissent bien, nous devrions pourtant nous en méfier

il y a 20 heures 31 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite
il y a 20 heures 52 min
décryptage > Economie
Bonnes feuilles

L’influence de la fonction publique et des fonctionnaires sur la vie politique : aux racines d'un mal français

il y a 21 heures 31 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Conseils à l’usage des gens “normaux” en couple avec un surdoué

il y a 21 heures 38 min
pépite vidéo > Politique
Concours de punchlines
"Quelles sont vos propositions ?" Olivier Véran s'agace face aux députés
il y a 12 heures 33 min
pépites > Terrorisme
Glacant
Professeur décapité : le tueur a cherché d’autres cibles sur les réseaux sociaux
il y a 14 heures 36 min
pépites > Justice
Justice
Conflit d'intérêt : Eric Dupond-Moretti écarté de l'enquête visant le PNF
il y a 16 heures 9 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Inhumain" : De la bande dessinée à grand spectacle, mais...

il y a 17 heures 29 min
décryptage > France
Faut que ça saigne

"Jérémy Breaud on va te décapité" : l'odeur du sang attire toujours les hyènes...

il y a 20 heures 13 min
rendez-vous > Société
Zone Franche
Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit
il y a 20 heures 28 min
décryptage > Education
Témoignages

Les dérives islamo-gauchistes de l'Unef vues de l'intérieur

il y a 20 heures 43 min
décryptage > International
A l’insu de son plein gré ou non

Donald Trump a un bilan majeur en matière de politique étrangère et voilà pourquoi

il y a 20 heures 56 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Oubliez astéroïdes et guerres nucléaires : au XXIe siècle, le principal danger pour l'humanité est les pandémies et maladies infectieuses

il y a 21 heures 34 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

Comment l'idéologie du droit à la différence a fait basculer les banlieues dans le ressentiment identitaire et racial

il y a 21 heures 38 min
© Pixabay
© Pixabay
La jeunesse aux doigts d'or

Ne vous inquiétez pas, la première génération à avoir grandi avec internet et les réseaux sociaux n'est pas lobotomisée, elle va bien et voilà pourquoi

Publié le 04 mai 2017
La "net génération", les enfants nés avec internet sont plus intelligents que les jeunes nés avec la télévision avant eux. Tel est le sens d'un livre publié en 1997 par Don Tapscott "Growing up Digital". Avec internet, les jeunes ont appris de nouvelles façon de militer, s'engager et faire progresser la société. Leur impact s'en ressent désormais jusque dans l'économie réelle.
Jonathan Znaty
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La "net génération", les enfants nés avec internet sont plus intelligents que les jeunes nés avec la télévision avant eux. Tel est le sens d'un livre publié en 1997 par Don Tapscott "Growing up Digital". Avec internet, les jeunes ont appris de nouvelles façon de militer, s'engager et faire progresser la société. Leur impact s'en ressent désormais jusque dans l'économie réelle.

Atlantico : Quelles sont les évolutions de la société découlant de l'arrivée d'une génération nouvelle, "digital native" (les enfants du numérique) ? Plus précisément, quelles sont les spécificités de cette nouvelle génération ? En quoi se distingue t elle de la génération précédente, qui a, pour sa part, grandi avec la télévision ?

Jonathan Znaty :  L’évolution naturelle qu’apporte chaque nouvelle génération est décrite par des changements dans les moyens de communication. À chaque révolution sociétale, son changement, début du 20ème siècle, la radio, l’après-guerre, la télévision puis les années 2000 avec la démocratisation du GSM et de l’Internet. Aujourd’hui, c’est tout d’abord l’instantanéité et l’universalité de l’accès à l’information qui sont les principales révolutions, nombre d’ultra connectés peuvent être informés avant même que le sachant ait le temps de lui répondre. Par ailleurs, l’autre révolution est celle de la photographie numérique, en consommation illimité, les digital natives sont souvent accusés de narcissisme. Est-ce du pur narcissisme ou simplement un besoin de se sentir aimé, puisque le rapport à soi passe d’abord par une intervention de l’autre. 

Les comportements mais les outils distinguent les deux dernières générations, quand la génération précédente était une génération de la consommation, la génération des digitales native est celle de la surconsommation mais de données. Ils consomment plus juste, plus juste de leur moyen, plus justes de leurs valeurs, plus justes face aux enjeux de l’environnement. Le courant politique des digitals natives proche de celui de la fin des années 60 met en avant une conscience collective (grâce aux réseaux sociaux d’ailleurs) vers des valeurs humanistes et sociales. 

Cette nouvelle génération exprime une conscience politique, notamment au travers des réseaux sociaux. Quelles sont les "luttes" qui attirent le plus leur attention et qui s'expriment le mieux au travers du digital, plutôt que par la télévision; du mariage pour tous, à la cop 21, ou aux différentes manifestations de soutien après des attentats?

La génération des digitals natives de par la disponibilité de l’information en profite pour participer de façon plus démocratique au débat politique. Chaque fait est vérifié, comparé, de temps en temps détourné mais toujours utilisé. À ce jour, ce sont les mouvements dit extrêmes avec une vision et un sentiment d’appartenance fort qui sont les plus visibles et représentés par cette génération sur les réseaux sociaux, nous l’avons vu avec le gagnant incontestable des réseaux sociaux, Jean-Luc Mélenchon mais aussi avec Marine Le Pen dont les soutiens toujours inflexibles se rencontrent sur Twitter et Facebook. Les luttes principales sont celles qui ont été généralement oubliées par les gouvernements successifs représentés par les deux grands partis. Cette génération a compris qu’elle doit lutter pour la pérennité de la terre sur laquelle elle vit pour pouvoir en profiter au moins autant que des générations précédentes. Ce sont les droits individuels et collectifs qui sont débattus sur les réseaux sociaux. Finalement, c’est simplement l’éducation civique qui se fait par ces médias. Alors, au-delà de la communication, c’est d’abord le premier lieu de rencontre. Quel a été le réflexe de cette génération à l’instant où ils ont appris pour l’attentat du Bataclan, ça a été de se connecté sur Facebook ou Twitter, prévenir que tout allait bien et vérifier qu’il en était de même pour son entourage, et seulement ensuite, ils ont partagé leur émotion et leur soutien. Nous retrouvons simplement à une autre échelle la réappropriation de la démocratie en faisant entendre la voix du peuple comme à l’époque du forum romain. 

A l'inverse, comment la société va s'adapter aux nouveaux codes d'internet ? L'étude qui a été réalisée sur 8000 personnes dans 12 pays entre 1978 et 1994 montre que les systèmes éducatifs des pays concernés ne sont pas adaptés à cette nouvelle génération. Qu'est-ce qui peut être fait pour y remédier ? 

Les systèmes éducatifs sont clairement inadaptés non pas aux nouvelles générations mais à l’évolution des technologies. Une information émise en Chine est relayée dans le monde en moins de quelques minutes. Est-il possible que les systèmes éducatifs qui mettent en avant l’apprentissages de compétences et qui mettent dix ans à être construits peuvent répondre à ces transformations. Tout d’abord et cela a été parfaitement compris par la génération des digital native, c’est d’apprendre des méthodes, de la logique et un état d’esprit d’apprentissage continu. La révolution de cette génération est sa flexibilité cognitive, c’est à dire de pouvoir passer d’un sujet à un autre voire de traiter plusieurs choses en même temps. Ensuite, c’est de compter sur l’expérimentation et le partage entre pair, le digital créer un espace virtuel de rencontre entre personnes souhaitant partager son expérience, entre tutoriels Youtube, conseils et influenceurs, nous trouvons et donc à fortiori, cette génération y trouve toute l’éducation souhaitée, c’est la base de l’économie collaborative ou de l’apprentissage collaboratif.

Les systèmes éducatifs sont en train d’être chamboulés par de nouveaux mode d’apprentissage comme la création de l’école 42 qui promeut les échanges et l’auto-apprentissage, les référents sont des coaches plus que des professeurs là pour évaluer ou juger. 

La génération des digitals natives de par la disponibilité de l’information en profite pour participer de façon plus démocratique au débat politique. Chaque fait est vérifié, comparé, de temps en temps détourné mais toujours utilisé. À ce jour, ce sont les mouvements dit extrêmes avec une vision et un sentiment d’appartenance fort qui sont les plus visibles et représentés par cette génération sur les réseaux sociaux, nous l’avons vu avec le gagnant incontestable des réseaux sociaux, Jean-Luc Mélenchon mais aussi avec Marine Le Pen dont les soutiens toujours inflexibles se rencontrent sur Twitter et Facebook. Les luttes principales sont celles qui ont été généralement oubliées par les gouvernements successifs représentés par les deux grands partis. Cette génération a compris qu’elle doit lutter pour la pérennité de la terre sur laquelle elle vit pour pouvoir en profiter au moins autant que des générations précédentes. Ce sont les droits individuels et collectifs qui sont débattus sur les réseaux sociaux. Finalement, c’est simplement l’éducation civique qui se fait par ces médias. Alors, au-delà de la communication, c’est d’abord le premier lieu de rencontre. Quel a été le réflexe de cette génération à l’instant où ils ont appris pour l’attentat du Bataclan, ça a été de se connecté sur Facebook ou Twitter, prévenir que tout allait bien et vérifier qu’il en était de même pour son entourage, et seulement ensuite, ils ont partagé leur émotion et leur soutien. Nous retrouvons simplement à une autre échelle la réappropriation de la démocratie en faisant entendre la voix du peuple comme à l’époque du forum romain. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
BOCE64
- 04/05/2017 - 18:33
le resultat
" le sens d'un livre de 1997 " lol mort de rire
Michèle Plahiers
- 04/05/2017 - 10:21
Le résultat.
Catastrophique.... A l'image du débat hier.