En direct
Best of
Best of du 12 au 18 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Les chirurgiens dentistes font face à une épidémie de dents cassées depuis le confinement

02.

Polémique : un lycée de Rome demande à des élèves de ne pas porter de mini-jupes pour ne pas troubler les professeurs

03.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

04.

Sophie Davant joliment au top (mais plus topless), Cyril Hanouna méchamment tapé (par la concurrence); Mylène Farmer achète plus grand, Laeticia Hallyday vend pour payer ses dettes; Lio a renoncé au sexe, Johnny Depp y reprend goût avec une jeunette

05.

Voilà les techniques les plus utilisées par les escrocs en ligne et autres pirates informatiques

06.

Séparatisme : cachez moi cet islamisme que je ne saurais nommer

07.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

03.

Les Milices islamistes internationales de la Turquie d'Erdogan

04.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

05.

Capitalisme de connivence : d’Edouard Philippe à Jean-Marie Le Guen, tous administrateurs

06.

Comment les industries pétrolières nous ont fait croire que le plastique serait recyclé

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

L’étude qui montre que la plus grande peur agitée pour 2022 n’est pas celle de l’insécurité

03.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

04.

Mort d'un cousin d'Adama Traoré : la famille envisage de porter plainte

05.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

06.

L'Europe gruyère d'Ursula von der Leyen

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Laïcité
Loi sur le séparatisme : pour Jean-Luc Mélenchon, "ce qui est visé, c'est l'islam"
il y a 12 heures 16 min
pépites > Politique
Lui aussi
2022 : Jean-Christophe Cambadélis est "vraiment" intéressé par la présidentielle
il y a 15 heures 34 min
pépite vidéo > France
Catastrophe
Inondations dans le Gard : deux personnes disparues et d'importants dégâts
il y a 17 heures 3 min
pépites > Politique
Il y pense en se rasant
Présidentielle : Xavier Bertrand se dit "plus déterminé que jamais"
il y a 18 heures 17 min
pépites > International
Balance à droite
Cour suprême américaine : Donald Trump veut nommer "très rapidement" une remplaçante à Ruth Bader Ginsburg
il y a 18 heures 54 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Vaincre l’ennemi intérieur

il y a 20 heures 11 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

L’impossible équation du coronavirus

il y a 21 heures 5 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Comment Emmanuel Macron, via ses réformes, attise la France inflammable

il y a 21 heures 7 min
décryptage > International
Mère de vertu

Patience et prudence, piliers de la réponse iranienne à l'agressivité américaine

il y a 21 heures 8 min
décryptage > International
Danger ?

Frédéric Encel : "L’usage cynique du Covid-19 par des régimes autoritaires et/ou expansionnistes et des mouvances religieuses pose problème"

il y a 21 heures 9 min
pépite vidéo > Insolite
La tour infernale
Rennes : les habitants d'un immeuble dont le bardage émet un bruit de scie circulaire vivent un enfer
il y a 14 heures 36 min
décryptage > Religion
Tribune

Séparatisme : cachez moi cet islamisme que je ne saurais nommer

il y a 16 heures 52 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Feu vert pour la construction de la mission de défense planétaire Hera ; La Nasa envisage une mission pour rechercher la vie dans les nuages de vénus en 2027
il y a 17 heures 19 min
pépites > Education
Education
Polémique : un lycée de Rome demande à des élèves de ne pas porter de mini-jupes pour ne pas troubler les professeurs
il y a 18 heures 30 min
pépites > Politique
Cote
Popularité : Macron en hausse, Castex en baisse
il y a 19 heures 15 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Comment les industries pétrolières nous ont fait croire que le plastique serait recyclé
il y a 20 heures 20 min
décryptage > Défense
Bonnes feuilles

Les 100 mots de la guerre : civils, colombes et commandement

il y a 21 heures 5 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Liberté d’expression, fake news et post-vérité : un jeu de dupes

il y a 21 heures 8 min
décryptage > Europe
Négociations

Brexit : bobards pour une border !

il y a 21 heures 9 min
décryptage > High-tech
Piratage automne hiver 2020/21

Voilà les techniques les plus utilisées par les escrocs en ligne et autres pirates informatiques

il y a 21 heures 11 min
Problèmes de poids

Anorexie et troubles de l'alimentation : l'étude scientifique qui prouve que la guérison est possible

Publié le 03 mai 2017
Une étude publiée dans la revue The Journal of Clinical Psychiatry montre qu'à long terme, il est possible de guérir des troubles alimentaires. Une vingtaine d'années après l'apparition des troubles alimentaires, environ 65% des femmes allaient mieux. Cependant, les femmes souffrant d'anorexie ont plus de difficultés à se soigner que les femmes atteintes de boulimie.
Corinne Chicheportiche-Ayache
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Corinne Chicheportiche-Ayache est médecin-nutritionniste. Elle exerce dans un cabinet à Paris. Plus d'informations sur : https://dr-chicheportiche-ayache-nutrition.fr/
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Une étude publiée dans la revue The Journal of Clinical Psychiatry montre qu'à long terme, il est possible de guérir des troubles alimentaires. Une vingtaine d'années après l'apparition des troubles alimentaires, environ 65% des femmes allaient mieux. Cependant, les femmes souffrant d'anorexie ont plus de difficultés à se soigner que les femmes atteintes de boulimie.

Atlantico : Une étude a été réalisée par le docteur Karmyn Eddy, docteur à l’hôpital général du Massachssets. Initialement prévue entre 1987 et 1991, elle a été poursuivie sur le long terme afin de voir comment des femmes atteintes de troubles alimentaires, anorexie pour certaines d'entres-elles et boulimie pour les autres sont parvenues à se soigner de leurs maladies. On apprend au résultat de cette étude qu'au bout de dix ans, seules 31% des femmes anorexiques ont récupéré contre 68% des femmes boulimiques. 22 ans après l'étude, les taux de récupération se rejoignent avec 62% des anorexiques soignées et 68% des boulimiques. Cette étude permettrait de montrer qu'il est possible de se sortir de périodes d'anorexie et de boulimie. En quoi est-ce que cela représente un espoir pour les femmes qui souffrent de ces maux ? 

Corinne Chicheprotiche-Ayache : Très peu d’études s’étaient intéressées jusque-là à un suivi à long terme, sur plus de vingt ans du taux de guérison des patientes anorexiques ou boulimique. Dans cette étude, après 22 ans, les 2/3 des patientes ne souffraient plus de leur boulimie ou de leur anorexie. Ces résultats sont très encourageants car ils montrent tout d’abord que ‘l’on peut donc en guerir. En effet, ces maladies mentales, dont les complications somatiques se traduisent par des attaques cardiaques, de l'infertilité où bien des problèmes de nature osseuses qui peuvent être sévères, sont souvent très chronicisées et paraissent donc insurmontables pour les patients et leurs proches. Les stratégies thérapeutiques sont toujours multidisciplinaires (médecin somatisaient, psychiatre, psychothérapeute, etc). Ce qui à été aussi démontré dans cette étude est que le fait d’avoir une période même courte de guérison durant les 10 premières années pour les patientes anorexiques a été corrélé à un meilleure corrélation de guérison à 22 ans ..

A la lecture de cette étude, on remarque que se sortir de l'anorexie et plus difficile que se sortir de la boulimie. Comment expliquer qu'à période de récupération égale, les femmes anorexiques aient plus de difficultés à parvenir à se soigner que les femmes atteintes de boulimie ? 

En effet ce que l’on retrouve dans cette étude c’est que le taux de guerison est le même a peu prés entre les deux populations après plus de 20 ans de prise en charge mais il existe effectivement une différence notable au bout de 10 ans de traitement en faveur des patientes boulimiques. La guérison des patientes anorexiques est plus longue car les patientes anorexiques ont une très forte anxiété à l’idée de reprendre du poids ; c’est un long travail de déblocage des mécanismes mentaux et notamment sur sa relation a son image corporelle  qui permet d’y parvenir. La perception de l’image de soi est souvent déformée (dysmorphophobie), le choix de l’alimentation où les quantités sont souvent très réduites, ces personnes optent pour une éviction des gras et des sucres, représente une préoccupation omniprésente. Par ailleurs le travail sur le déni des troubles et la mésestime de soi qui accompagnent souvent ces patientes qui est souvent très long. D’autres types de patientes anorexiques vont mettre en oeuvre des stratégies de contrôle du poids par un usage de laxatifs, diurétiques, une hyper-activité physique, un comportements purgatifs entre-autre.

Les chercheurs admettent ne pas savoir comment les femmes de l'étude ont vécu leur traitement pendant les 22 ans qui se sont écoulées après la fin de l'étude. Quel est le meilleur comportement à adopter pour aider des proches qui souffriraient ? 

C’est une terrible épreuve pour les proches qui sont confrontés à la fois à une incompréhension des troubles et à une impuissance. La solution parait simple pour les proches qui ne souffert pas ce trouble mental : Il suffit justement de bien vouloir manger ou juste de contrôler les volumes. La disponibilité, l’accompagnement et la multiplication des explications par les différents soignants doit être constante et répétée.  

Il est important qu’ils mesurent plusieurs aspects comme la puissance du blocage mental qui préoccupe leur fils, leur fille, leur frère et leur soeur souffrant de ce trouble alimentaire. La nécessité de travailler toujours en coopération avec les équipes médicales parce qu'ils sont des des co-thérapeutes. La longueur de la prise en charge de ces pathologies et enfin que l’objectif est parfois d’atténuer l’intensité et les conséquences de la maladie et d’apprendre à "vivre" avec en attendant une guérison que l’on souhaite complète. 

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires