En direct
Best of
Best of du 7 au 13 décembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Combien d’heures de marche pour brûler les calories d’une pizza ? Un nouvel étiquetage alimentaire semble faire ses preuves

02.

Retraites : les enseignants parviennent à obtenir une loi de programmation immédiate à 10 milliards d’euros

03.

Dimanche noir pour le métro parisien : le trafic sera totalement interrompu le 15 décembre sur quatorze lignes de métro

04.

Macron a bien des malheurs : encore un lépreux à la tête d'un pays européen !

05.

Petite liste de ces réformes qui mériteraient beaucoup plus le titre de "mère de toutes les réformes" que celle des retraites

06.

Miss France 2020 : aucune caméra ne permettra de voir les coulisses afin d’éviter un incident en direct

07.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

03.

Combien d’heures de marche pour brûler les calories d’une pizza ? Un nouvel étiquetage alimentaire semble faire ses preuves

04.

Retraites : les vraies raisons pour lesquelles les chefs syndicaux ne peuvent pas adhérer au projet de réforme en dépit de toutes les garanties apportées et l’oubli très politique des fonds de capitalisation

05.

Entrepreneurs : Tous en grève !! Petite leçon de chose aux Français qui soutiennent le mouvement

06.

Une démocratie digne de ce nom peut-elle vraiment fermer les yeux sur les "petits" oublis de Jean-Paul Delevoye ?

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

03.

Grèves : où va le conflit ? Les clés pour se laisser aller à faire de petites prédictions

04.

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

05.

Il est possible de sortir de l’affrontement stérile entre "élitisme" et "populisme". La preuve par Boris Johnson

06.

Retraites : les bénéfices économiques de la réforme auront de la peine à compenser son lourd coût politique de long terme

ça vient d'être publié
décryptage > Economie
Sommet

Sous les BRICS, la Chine

il y a 22 min 42 sec
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Dérèglement climatique : ce que les modifications de nos régimes et de nos modes de production alimentaires peuvent changer pour la planète. Ou pas
il y a 1 heure 12 min
décryptage > Politique
Discours de l’anti-méthode

L’onde de choc : les gauches radicales françaises et américaines face à l’effondrement Corbyn

il y a 2 heures 20 min
décryptage > France
Usual Suspects

Petite liste de ces réformes qui mériteraient beaucoup plus le titre de "mère de toutes les réformes" que celle des retraites

il y a 3 heures 1 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le roman des Goscinny, naissance d'un gaulois" de Catel Muller : un parcours tendre et souriant aux sources de l'inspiration du père d'Astérix et Obélix

il y a 12 heures 50 min
pépites > Défense
Solidarité et soutien envers nos soldats
Emmanuel Macron sera avec les militaires français en Côte d’Ivoire pour les fêtes de fin d’année
il y a 14 heures 15 min
light > France
"Nipple Gate"
Miss France 2020 : aucune caméra ne permettra de voir les coulisses afin d’éviter un incident en direct
il y a 15 heures 45 min
pépites > Politique
Confiance
Edouard Philippe considère que la "bonne foi" de Jean-Paul Delevoye est "totale"
il y a 19 heures 10 min
pépite vidéo > Sport
Valeurs du sport bafouées
Roxana Maracineanu, ministre des Sports, a été huée et menacée par des supporters lors d'un match du Red Star
il y a 21 heures 12 min
décryptage > High-tech
Bonnes feuilles

La genèse de Huaweï : comment le génie et les idées de Ren Zhengfei ont révolutionné les télécoms et l'industrie en Chine

il y a 22 heures 39 min
décryptage > International
Bras de fer

Face à l’Iran ce qui manque à l’Amérique n’est pas la capacité militaire mais la crédibilité

il y a 47 min 24 sec
décryptage > Culture
N’oublie pas leurs petits souliers

Petit (riche) papa Noël : mais au fait, que rapportent les tubes de Noël chaque année à leurs auteurs ?

il y a 1 heure 26 min
décryptage > Europe
"Get Brexit Done"

4 ans pour une révolution : comment Boris Johnson a transformé radicalement le Royaume-Uni

il y a 2 heures 40 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le Jeune homme à la Mule" : quand Michel Orcel chausse la lorgnette de Stendhal…

il y a 12 heures 41 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Raymonda" de Rudolf Noureev d'après Marius Petipa : la perfection classique pendant trois heures d’horloge… Et on en redemanderait…

il y a 13 heures 1 min
pépite vidéo > Religion
Huit mois après
Chantier de Notre-Dame de Paris : France 2 dévoile des images de l'intérieur de la cathédrale
il y a 14 heures 48 min
pépites > France
Fortes perturbations
Dimanche noir pour le métro parisien : le trafic sera totalement interrompu le 15 décembre sur quatorze lignes de métro
il y a 18 heures 35 min
light > France
Mauvaise camaraderie ?
Miss France 2020 : les ultimes heures de la compétition avant le sacre auraient été marquées par des tensions entre les candidates
il y a 19 heures 49 min
pépites > Social
Prévisions
Grève SNCF : Edouard Philippe exige un "plan de transport" pour les fêtes
il y a 21 heures 54 min
décryptage > Terrorisme
Bonnes feuilles

Comment Daech est né sur les décombres de l'Etat irakien

il y a 23 heures 1 min
© Reuters
© Reuters
Mise au point

Gauche et révisionnisme: non, Hitler n'est pas arrivé au pouvoir grâce au suffrage universel !

Publié le 30 avril 2017
L'histoire allemande montre comment Adolf Hitler ne serait jamais arrivé au pouvoir si le suffrage universel avait été la seule source de légalité dans l’Allemagne des années 1930.
Éric Verhaeghe est le fondateur du cabinet Parménide et président de Triapalio. Il est l'auteur de Faut-il quitter la France ? (Jacob-Duvernet, avril 2012). Son site : www.eric-verhaeghe.fr Il vient de créer un nouveau site : www...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Éric Verhaeghe
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Éric Verhaeghe est le fondateur du cabinet Parménide et président de Triapalio. Il est l'auteur de Faut-il quitter la France ? (Jacob-Duvernet, avril 2012). Son site : www.eric-verhaeghe.fr Il vient de créer un nouveau site : www...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'histoire allemande montre comment Adolf Hitler ne serait jamais arrivé au pouvoir si le suffrage universel avait été la seule source de légalité dans l’Allemagne des années 1930.

Le suffrage universel est-il dangereux, au point qu’il faille éclairer l’opinion sur ses choix électoraux (et surtout la mettre en garde contre des choix “populistes”) ? Un mythe accrédite cette croyance: l’arrivée au pouvoir d’Adolf Hitler par les urnes, cette tarte à la crème du révisionnisme historique de gauche, qui justifie un encadrement idéologique d’une opinion publique présentée comme capable du pire. Vous comprenez, si on les laisse seuls face aux urnes, ils risquent de se faire piéger par des populistes façon Adolf Hitler ! Donc, il faut les guider !

Le problème est évidemment que l’histoire allemande prouve le contraire et montre comment Adolf Hitler ne serait jamais arrivé au pouvoir si le suffrage universel avait été la seule source de légalité dans l’Allemagne des années 30.

De la République de Weimar (petit rappel pour les Français)

Pour ceux que l’histoire allemande laisse un peu froids, rappelons juste qu’en 1919, après l’effondrement du deuxième Reich, l’Allemagne se dote d’un régime démocratique appelée République de Weimar. Ces événements sont mal connus en France. Par exemple, peu de Français savent que l’Allemagne n’existait pas avant 1871 et la proclamation de ce deuxième Reich à… Versailles.

Bref, le 9 novembre 1918, le Reich s’effondre et une assemblée constituante se réunit dans la ville de Weimar, dans un immense désordre nourri par l’espoir d’une révolution bolchevik. Cette république fonctionne avec un président élu pour 7 ans, un chancelier et une assemblée élue à la proportionnelle intégrale.

A lire également sur notre site : "Les dernières paroles d’Hitler avant son suicide : "Si j’avais la chance de vivre encore et de diriger l’Etat, je prendrais toujours exemple sur Staline"

Hitler n’a jamais été majoritaire dans les urnes

Dans les années 20 (après un coup d’Etat raté en 1922), Adolf Hitler monte son fameux NSDAP, le parti national-socialiste allemand du travail, connu en France sous le nom de parti nazi. On retrouvera sur Wikipedia cet excellent graphique qui rappelle le score obtenu par le parti au cours des innombrables élections qui ont secoué la vie politique allemande de l’entre-deux-guerres:

Comme on le voit, le parti nazi n’atteindra jamais la majorité parlementaire. Jusqu’aux élections de 1932, il ne pèse même pas 20% des voix, c’est-à-dire beaucoup moins que le Front National dans la France d’aujourd’hui. Jusqu’en 1928, cinq ans avant l’accession d’Adolf Hitler au pouvoir, il est même quasi-groupusculaire.

L’échec d’Adolf Hitler à l’élection présidentielle de 1932

En 1932, le maréchal Hindenburg doit remettre son mandat présidentiel en jeu. Hitler est candidat face à lui. Il obtient 30% au premier tour contre 49% à Hindenburg. Au deuxième tour, Hindenburg emporte l’élection avec 53% des voix contre 36% à Hitler (et 10% au communiste Thälmann). Là encore, il est faux de dire qu’Adolf Hitler serait arrivé démocratiquement au pouvoir.

Certes, les législatives qui suivent ce scrutin présidentiel apportent 37% de voix au parti nazi, mais celui-ci entame une décroissance dans les mois qui suivent. Nous sommes en tout cas très loin d’une accession au pouvoir par le suffrage universel.

Hitler est arrivé au pouvoir à cause des divisions de la gauche

De septembre 1930 (moment où le parti nazi devient le premier parti d’Allemagne) à janvier 1933 (moment où Hindenburg fraîchement réélu choisi Hitler comme chancelier, c’est-à-dire comme Premier Ministre), l’histoire politique de l’Allemagne est celle d’une longue résistance du centre droit allemand à la solution Hitler.

Pour comprendre pourquoi Hindenburg se résigne à confier aux nazis le soin de former un gouvernement, il faut suivre les forces en présence.

Aux élections de novembre 1932 (provoquée, de fait, par les nazis), la composition du parlement est la suivante:

Mathématiquement, une coalition de gauche et du centre détenait la majorité absolue capable d’appuyer un gouvernement sans les nazis. Si, lorsque Hindenburg a proposé, dans la foulée de ces élections qui marquent la décrue des nazis, à von Schleicher de monter un gouvernement d’union nationale, les sociaux-démocrates n’avaient pas fait capoter l’opération, Hitler ne serait jamais parvenu au pouvoir.

Face à l’impossible union des forces politiques allemandes sans les nazis, Hindenburg se résout à appeler Hitler à la Chancellerie en janvier 1933… en prenant la précaution de le flanquer d’un vice-chancelier, von Papen, qui sera vite débordé par Hitler.

Le suffrage universel n’est donc pas coupable de l’accession de Hitler au pouvoir

Prenons bien garde à ne pas laisser planer de doute sur la sagesse des peuples lorsqu’ils votent…

En tout cas, non, Bertrand Delanoé, Hitler n’est pas arrivé au pouvoir par les urnes. Stop à cette manie de mettre en doute la démocratie.

 

Cet article est également consultable sur le site Décider et entreprendre

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Combien d’heures de marche pour brûler les calories d’une pizza ? Un nouvel étiquetage alimentaire semble faire ses preuves

02.

Retraites : les enseignants parviennent à obtenir une loi de programmation immédiate à 10 milliards d’euros

03.

Dimanche noir pour le métro parisien : le trafic sera totalement interrompu le 15 décembre sur quatorze lignes de métro

04.

Macron a bien des malheurs : encore un lépreux à la tête d'un pays européen !

05.

Petite liste de ces réformes qui mériteraient beaucoup plus le titre de "mère de toutes les réformes" que celle des retraites

06.

Miss France 2020 : aucune caméra ne permettra de voir les coulisses afin d’éviter un incident en direct

07.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

03.

Combien d’heures de marche pour brûler les calories d’une pizza ? Un nouvel étiquetage alimentaire semble faire ses preuves

04.

Retraites : les vraies raisons pour lesquelles les chefs syndicaux ne peuvent pas adhérer au projet de réforme en dépit de toutes les garanties apportées et l’oubli très politique des fonds de capitalisation

05.

Entrepreneurs : Tous en grève !! Petite leçon de chose aux Français qui soutiennent le mouvement

06.

Une démocratie digne de ce nom peut-elle vraiment fermer les yeux sur les "petits" oublis de Jean-Paul Delevoye ?

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

03.

Grèves : où va le conflit ? Les clés pour se laisser aller à faire de petites prédictions

04.

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

05.

Il est possible de sortir de l’affrontement stérile entre "élitisme" et "populisme". La preuve par Boris Johnson

06.

Retraites : les bénéfices économiques de la réforme auront de la peine à compenser son lourd coût politique de long terme

Commentaires (16)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
SOMUA
- 02/05/2017 - 11:59
pour PIG
Avant l'arrivée du NSDAP au pouvoir, les batailles de rue entre NSDAP et KPD étaient frequentes.

par exemple en 1937 + de 170 morts dans les combats de rue, néanmoins ils suivaient une même stratégie


Le 3 mars 1933, Ernst Thälmann, secrétaire général du KPD, est arrêté. Après un long séjour à la prison d'État de Bautzen, il est transféré au camp de concentration de Buchenwald le 17 août 1944. Il y est exécuté le lendemain sur ordre d'Adolf Hitler et sa dépouille est laissée aux chiens du camp.

Les communistes allemands (membres ou non du KPD) sont massivement internés dès 1933 et l'arrivée au pouvoir d'Adolf Hitler, dans des camps de concentration comme Dachau.
SOMUA
- 02/05/2017 - 11:52
Pig et vangog
un peu comme le FN, anti-finance, Anti-systeme, pro-travailleurs, mais nationaliste et conservateur sur les moeurs et si Marine arrive au pouvoir à quand la nuit des longs couteaux ?
Carol Langloy
- 01/05/2017 - 19:48
N'avez-vous pas oublié le référendum ?
Hitler a mis en place un référendum qui lui permettait de combiner la place de Chancelier, et celle de président, et de prendre le titre de Führer (le guide). Les allemands ont voté oui à 89.93% ! Dans des conditions difficiles pour les partisans du non, je vous l'accorde. Mais Hitler est bien parvenu au pouvoir par les urnes.