En direct
Best of
Best of du 12 au 18 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

02.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

03.

Sophie Davant joliment au top (mais plus topless), Cyril Hanouna méchamment tapé (par la concurrence); Mylène Farmer achète plus grand, Laeticia Hallyday vend pour payer ses dettes; Lio a renoncé au sexe, Johnny Depp y reprend goût avec une jeunette

04.

Les Milices islamistes internationales de la Turquie d'Erdogan

05.

Et non Monsieur Macron: le secret des Amishs pour rester en forme en vieillissant... n'a pas tout à voir avec leur refus de la modernité technologique

06.

Enquête administrative sur le PNF : utile ruée dans les brancards d’Éric Dupont Moretti ou taureau dans un magasin de porcelaine ?

07.

Alerte aux finances : le RN, un parti à la dérive

01.

L’inquiétant système chinois de notation sociale qui menace le monde

02.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

03.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

04.

Les Milices islamistes internationales de la Turquie d'Erdogan

05.

Droit des arbres : ce danger insidieux qui nous guette quand l'humain n'est plus qu'un vivant parmi d'autres

06.

L’intelligence artificielle avait abîmé la beauté des échecs, voilà comment elle pourrait la renouveler

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

L’étude qui montre que la plus grande peur agitée pour 2022 n’est pas celle de l’insécurité

03.

Mort d'un cousin d'Adama Traoré : la famille envisage de porter plainte

04.

55% des Français favorables au rétablissement de la peine de mort : il est terrible ce sondage mais à qui la faute ?

05.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

06.

L'Europe gruyère d'Ursula von der Leyen

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le théorème du parapluie" : Le spectacle est permanent, émerveillons-nous !

il y a 40 sec
pépite vidéo > Insolite
Spiderman
Paris : un homme interpellé après avoir escaladé la tour Montparnasse à mains nues
il y a 47 min 2 sec
décryptage > Politique
Politisation de la justice

Enquête administrative sur le PNF : utile ruée dans les brancards d’Éric Dupont Moretti ou taureau dans un magasin de porcelaine ?

il y a 2 heures 10 min
décryptage > France
Gouverner, c'est prévoir

Les leçons de notre impréparation face au Covid ont-elles été tirées face aux autres risques majeurs identifiés par les livres blancs ?

il y a 3 heures 33 min
décryptage > International
Rival systémique

Marxiste dedans, ultralibérale dehors, la Chine fait perdre ses moyens à l'Europe

il y a 4 heures 11 min
décryptage > Politique
Le pelé, le galeux c’est lui

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

il y a 4 heures 30 min
décryptage > Défense
Bonnes feuilles

Les 100 mots de la guerre : de la guerre nucléaire à la paix en passant par la peur

il y a 4 heures 34 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

L’ère des victimes : le règne de la tyrannie des minorités et de la privatisation de la censure

il y a 4 heures 34 min
décryptage > Culture
Iegor Gran

"Les services compétents" de Iegor Gran : Tartuffe au pays des Soviets, une histoire vraie et un excellent récit romanesque

il y a 13 heures 15 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La légende de Bruno et Adèle" de Amir Gutfreund : un auteur de choix pour s'initier à la littérature israélienne contemporaine

il y a 13 heures 43 min
pépite vidéo > Religion
Débat pas simple
Voile à l'Assemblée : pour Jean-Sébastien Ferjou, "le voile a une double nature, privée et politique",
il y a 5 min 50 sec
pépites > International
Disparition
États-Unis : Ruth Bader Ginsburg, juge à la Cour Suprême, est décédée
il y a 1 heure 20 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Sophie Davant joliment au top (mais plus topless), Cyril Hanouna méchamment tapé (par la concurrence); Mylène Farmer achète plus grand, Laeticia Hallyday vend pour payer ses dettes; Lio a renoncé au sexe, Johnny Depp y reprend goût avec une jeunette
il y a 3 heures 14 min
décryptage > Société
La vérité est ailleurs

Et non Monsieur Macron: le secret des Amishs pour rester en forme en vieillissant... n'a pas tout à voir avec leur refus de la modernité technologique

il y a 3 heures 55 min
décryptage > Economie
Dépenses à crédit

Jusqu’à quand pourrons-nous financer nos dépenses de santé par la dette ?

il y a 4 heures 21 min
décryptage > Science
Bonnes feuilles

Comment les chiffres transforment les algorithmes en véritables menaces

il y a 4 heures 33 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

L’islamisme, cette lèpre qu'Emmanuel Macron ignore

il y a 4 heures 34 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Turner – Peintures et Aquarelles- Collection de la Tate : la fascinante exposition d’un “Voyageur de Lumière”

il y a 13 heures 3 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Où vont les vents sauvages ?" de Nick Hunt : un voyage qui marie intelligemment nature et culture… belle approche des lieux mais médiocre jugement sur les habitants

il y a 13 heures 24 min
light > Culture
Star du doublage et comédien inoubliable
L'acteur Roger Carel est mort à l'âge de 93 ans
il y a 20 heures 50 min
© Reuters
© Reuters
Anniversaire

Faisons du 60e anniversaire du traité de Rome un nouveau départ pour la France et l'Europe !

Publié le 25 mars 2017
Le Traité de Rome fête ses 60 ans, en pleine année de présidentielle en France. Dans cette tribune, Nicolas Dupont-Aignan plaide pour un renouveau de l'Union.
Nicolas Dupont-Aignan
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nicolas Dupont-Aignan préside Debout la France, parti politique se revendiquant du gaullisme et est l'auteur de France, lève-toi et marche aux éditions Fayard.  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le Traité de Rome fête ses 60 ans, en pleine année de présidentielle en France. Dans cette tribune, Nicolas Dupont-Aignan plaide pour un renouveau de l'Union.

La célébration du 60e anniversaire du traité de Rome donne lieu à une soudaine effervescence autour de l'avenir de l'Europe. Hélas, elle est, comme on pouvait le craindre, le signal pour les jusqu'au-boutistes du système de Maastricht et Bruxelles de relever leur drapeau, pourtant en haillons. Ils se sont d'ailleurs trouvé un champion dans la personne du candidat d'En Marche !, qui promet rien moins que l'avènement immédiat d'une Europe fédérale intégrale, fût-elle de facture allemande..

Grave erreur, qui pourrait bien cette fois, après la catastrophe démocratique du référendum bafoué de 2005, nous conduire tout droit au pire : à l'insurrection violente des peuples qui en réalité, au-delà d'une envie d'Europe dont leurs maîtres se jouent, n'en peuvent plus. Car s'il faut célébrer le souvenir de l'acte fondateur du traité de Rome, c'est pour en constater les espoirs trahis, fruit d'une idéologie utopique surannée.

En effet, si dans les premiers temps de la CEE le général de Gaulle avait réussi à imprimer sa marque de réalisme, c'est à dire de respect des nations, force est de constater qu'ensuite l'Union européenne en est revenue aux démons des origines. Son bilan n'est plus à dresser, il est accablant : un élargissement sans limite qui exacerbe la concurrence déloyale et la misère, un système sans frontières catastrophique à l'heure des grandes migrations, un néolibéralisme qui nous livre pieds et poings liés à la mondialisation au lieu de nous en protéger, une monnaie unique mal taillée, responsable du chômage de masse et du surendettement public, notamment en France,...

Célébrons donc ce 60e anniversaire comme un nouveau point de départ, celui d'une Europe des Nations libres et des projets concrets ! C'est ce que je propose aux Français avec un projet présidentiel qui les réconciliera avec l'Europe, enfin transformée de la cave au grenier dans l'intérêt des peuples.

Il faut maintenant mettre en place l'Europe des Nations qu'a voulue le général de Gaulle jusqu'à son dernier souffle. Proposons ainsi à nos partenaires une renégociation complète de traités qui ont échoué toujours plus à mesure qu'on a en repoussé les prétentions supranationales. Cette nouvelle Communauté des États Européens sera clairement délimitée aux pays européens, sans la Turquie.

Elle redonnera à ses nations la pleine maîtrise de leurs lois, de leurs frontières et de leur budget, tout en rendant possibles des coopérations concrètes à la carte, qui seront contraignantes une fois engagées, mais facultatives et toujours réversibles. Les champs d'action sont multiples et riches de promesses : l'éradication du cancer et des maladies rares, les énergies de demain, le moteur à hydrogène, l'exploration de l'espace et des grands fonds marins, l'intelligence artificielle et la robotique, etc. seront autant d'Airbus rapprochant concrètement les Européens. Sans oublier la coopération scolaire et universitaire qu'il faudra bien entendu amplifier et intensifier.

Le nouveau marché commun européen mettra un terme aux dérives actuelles et instaurera au contraire la loyauté des échanges (fiscale, sociale et environnementale) à l'intérieur et la préférence communautaire vis-à-vis de l'extérieur. Fini les CETA et autres TAFTA !

Nous en finirons aussi avec les institutions antidémocratiques pour leur préférer des administrations de mission aux ordres des gouvernements démocratiques, accompagnés par une Assemblée des États européens où siégeront les parlementaires nationaux.

Enfin, il faudra transformer l'euro en une monnaie commune, une monnaie de réserve unie face au reste du monde mais souple à l'intérieur, avec des parités mobiles entre pays membres permettant aux économies nationales de respirer les unes par rapport aux autres.

Célébrer le traité de Rome ne doit pas nous enfermer plus longtemps dans un passé révolu, marqué par l'Histoire du sceau de l'échec. Mais au contraire nous donner enfin les armes, morales et politiques, de redresser ensemble la tête dans ce troisième millénaire naissant !

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Ganesha
- 25/03/2017 - 18:00
Raisonnable !
Mr. Dupont-Aignan, soyez raisonnable : rejoignez le FN d'abord ! Marine Le Pen. ne vous promettra pas de poste de ministre ''avant'' ! Cela, ça viendra ''après'' !