En direct
Best of
Best of du 13 au 19 juillet
En direct
Grand mal

Comment les troubles de l'alimentation se répandent chez les adultes d'âge mûr ?

Publié le 20 mars 2017
La lutte permanente contre l'offre alimentaire et la diabolisation de certains aliments favorisent l'émergence de troubles du comportement alimentaire.
Corinne Chicheportiche-Ayache est médecin-nutritionniste. Elle exerce dans un cabinet à Paris. Plus d'informations sur : https://dr-chicheportiche-ayache-nutrition.fr/
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Corinne Chicheportiche-Ayache
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Corinne Chicheportiche-Ayache est médecin-nutritionniste. Elle exerce dans un cabinet à Paris. Plus d'informations sur : https://dr-chicheportiche-ayache-nutrition.fr/
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La lutte permanente contre l'offre alimentaire et la diabolisation de certains aliments favorisent l'émergence de troubles du comportement alimentaire.

Atlantico : Un certain nombre d'études internationales montrent que les femmes âgées entre 40 et 50 ans sont amenées à souffrir de troubles du comportement alimentaire (TCA). D'après vos observations en consultations, quels sont ces troubles du comportement alimentaire ? A quoi répondent-ils ? 

Corinne Chicheportiche-Ayache : Il faut distinguer les troubles du comportement alimentaires majeurs que sont l'anorexie mentale et la boulimie qui concernent de façon prépondérante les adolescentes et les jeunes adultes, de troubles du comportement alimentaire plus mineurs et plus fréquents que sont les compulsions alimentaires et l'hyperphagie, régulièrement retrouvés chez les adultes. 

Qu'est ce qui favorise l'émergence de ces derniers  ? Les femmes que je rencontre en consultation en sont à leur énième démarche nutritionnelle et ont suivi de nombreux régimes souvent déséquilibrés ou mono-aliment (par exemple, les régimes hyperprotéinés). Lesquelles de ces patientes, en suivant un régime hypocalorique restrictif, n'ont pas été obsédées par leurs pensées alimentaires?  Peur d’avoir faim, de ne pas manger assez, de ne pas manger ce qu’il faut, de ne pas manger à la bonne heure, de ne pas avoir choisi les bons aliments ? D’avoir peur des tentations alimentaires avec un risque d’isolement social voire socio-professionnel ? Le contrôle permanent absolu l’emporte sur les sensations alimentaires  avec ses dérives restrictives et fait peser une culpabilité très forte à chaque écart. Ces démarches nutritionnelles, majoritairement restrictives, modifient progressivement la relation à l'alimentation. La lutte permanente contre l'offre alimentaire, la diabolisation de certains aliments favorisent l'émergence d'épisodes compulsifs (des grignotages irrépressibles), voire de l'hyperphagie (consommation de quantités très importantes), associés au respect des signaux physiologiques que sont la faim et la satiété ! 

Tout ceci est, par ailleurs, amplifié par l’ensemble des injonctions contradictoires reçues de notre environnement, les lois de la diététique absolue et les diktats de la minceur !

En pratique, elles commencent un régime très restrictif tous les lundis, mangent trés peu le midi, arrivent affamés et épuisés en fin de journée, ont des grignotages souvent compulsifs avant de dîner et ont du mal à gérer les volumes lors de leurs diners. Elles sont alors envahies de culpabilité, d'un sentiment d'impuissance totale favorisant ainsi l'altération de l'estime de soi.

En quoi est-ce que ces troubles du comportement alimentaire peuvent-ils relever de l'épidémie ? Est-ce un problème reconnu en temps que tel par les autorités sanitaires ?     

Ce type de troubles du comportement almentaire est effectivement en nette augmentation car les démarches de régimes explosent depuis ces dernières décennies. En consultation maintenant, des femmes de plus en plus jeunes ont déjà suivi de nombreuses démarches nutritionnelles souvent restrictives et présentent déjà une partie de ces troubles. Les Autorités de Santé, via la HAS notamment, ont mis en évidence et ont communiqué sur les échecs récurrents de ces régimes (90% à 2 ans) et leurs effets secondaires délétères, notamment ces troubles du comportement alimentaire mais ces messages ne sont pas suffisamment relayés par les médias 

Quels sont les meilleurs traitements, les choses à savoir pour aider les personnes qui en souffrent ? 

Le meilleur traitement est d'éviter de rentrer dans ce cycle infernal que sont les régimes restrictifs ! Une fois que les troubles sont installés, un travail comportemental est à mener en travaillant notamment sur les points suivants : oncevoir une alimentation équilibrée comme une hygiène de vie régulière telle qu'elle aurait dû être idéalement établie depuis l’enfance ; intégrer certains aliments tels que les féculents longtemps diabolisés mais qui ont démontré leur utilité pour réduire la compulsivité ; la mise en place de collations pour contribuer à un bon équilibre glycélmique ; s'offrir la possibilité de craquer et céder à une envie, sans culpabiliser et développer une réaction anxiogène ; prendre le temps de manger pour sentir le rassasiement et redécouvrir le plaisir inhérent aux aliments ingérés; être capable de bien différencier la faim de l’envie. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Descente aux enfers : alors que la canicule s’abat sur la France, la culture démocratique s’évapore

02.

Un million de personnes veulent envahir la zone 51 aux Etats-Unis

03.

Ces caractéristiques pas très progressistes qui expliquent paradoxalement que Greta Thunberg soit devenue l’idole de ceux qui croient l’être

04.

Pourquoi le Roi Lion pourrait être le dernier classique que Disney parvient à recycler

05.

Jordan Bardella sur Sibeth Ndiaye : "Elle est habillée comme un Télétubbies"

06.

Quand les documents officiels sur le SNU montrent que l’occasion de restaurer l’autorité a été manquée

07.

Pourquoi l’Europe ne s’est jamais complètement remise de l’échec de l’attentat du 20 juillet 1944 contre Hitler

01.

Ces raisons pour lesquelles le marché de l’immobilier n’est pas vraiment favorable à ceux qui veulent se loger malgré des taux d’intérêt historiquement bas

02.

Camille Combal et Heidi Klum mariés en secret ; Karine Ferri &Nabilla, Kate &Meghan : tout était faux !; Libertinage et infidélités lesbiennes : Stéphane Plaza & Miley Cyrus assument; Brad Pitt & Angelina Jolie se réconcilient par surprise

03.

Les accusations de racisme et de sexisme portées contre Zohra Bitan pour avoir critiqué les tenues et la “coupe de cheveux sans coupe” de Sibeth NDiaye sont-elles justifiées ? Petits éléments de réflexion

04.

Lignes de fractures : ce que les drapeaux algériens nous révèlent de l’état des Français (et des nouveaux clivages politiques)

05.

Critiquée pour son poids, Miss France réplique : "Moi au moins, j’ai un cerveau"

06.

Matteo Salvini / Carola Rackete : mais qui représente le plus grand risque pour la démocratie et la paix civile ?

01.

Matteo Salvini / Carola Rackete : mais qui représente le plus grand risque pour la démocratie et la paix civile ?

02.

Face au "séparatisme islamiste" qui menace l’unité de la France, la tentation de "l’autonomie relative"...

03.

Descente aux enfers : alors que la canicule s’abat sur la France, la culture démocratique s’évapore

04.

Ces caractéristiques pas très progressistes qui expliquent paradoxalement que Greta Thunberg soit devenue l’idole de ceux qui croient l’être

05.

Les trois (fausses) excuses de Macron pour ne pas mettre en œuvre son programme de réduction de dépenses publiques

06.

Lignes de fractures : ce que les drapeaux algériens nous révèlent de l’état des Français (et des nouveaux clivages politiques)

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires