En direct
Best of
Best of du 12 au 18 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

03.

Renault en plein chaos post Ghosn

04.

Fortunes américaines vite dilapidées et richesses italiennes transmises à travers les siècles : l’héritage dans tous ses états

05.

Plus urgent que le vote de l'interdiction du voile en sorties scolaires, le combat contre un anti-racisme dévoyé

06.

Comment l'image de la présidence d'Emmanuel Macron a été écornée par l'affaire Benalla et ses mystères

07.

Ce "petit" problème de ressources humaines qui complique la réindustrialisation de la France

01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

04.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

05.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

06.

Renault en plein chaos post Ghosn

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

03.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

04.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

05.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

06.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Culture

"Miroir du temps" d'André Suarès : une occasion précieuse de découvrir une pensée d’une inventivité débridée et salutaire

il y a 11 heures 2 min
pépite vidéo > International
Ultimatum
Liban : nouvelle journée de mobilisation contre la classe politique et la corruption
il y a 12 heures 54 min
pépites > Politique
Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI
Election présidentielle : Marine Le Pen confirme son "envie d'être candidate" en 2022
il y a 15 heures 5 min
pépites > Justice
Dénonciation calomnieuse
Alexandre Benalla a déposé une plainte contre l'association Anticor
il y a 16 heures 36 min
pépites > Politique
Voix sociale et républicaine
Des élus PS et des soutiens d'Emmanuel Macron signent une tribune en faveur de la création d'un "pôle de gauche" dans la majorité
il y a 17 heures 37 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

"Le dernier hiver du Cid" de Jérôme Garcin : le chagrin et la piété

il y a 19 heures 8 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
La Nasa a dévoilé les combinaisons des astronautes qui marcheront sur la Lune ; Le système planétaire le plus proche de nous a des propriétés étranges
il y a 20 heures 18 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

L'amélioration des conditions de travail de la police passera par la restauration de l'autorité de l'Etat et par une modernisation en profondeur

il y a 20 heures 20 min
décryptage > Finance
Monnaies

Facebook : comment le Libra pourrait bien changer le dollar

il y a 20 heures 53 min
décryptage > Société
Transmission

Fortunes américaines vite dilapidées et richesses italiennes transmises à travers les siècles : l’héritage dans tous ses états

il y a 21 heures 54 min
"Climate change"
Jane Fonda et Sam Waterston ont été arrêtés lors d'une manifestation pour le climat
il y a 12 heures 34 min
pépites > Justice
Défense
Rachida Dati dénonce une "instrumentalisation" dans le cadre de l'information judiciaire dans l'affaire Ghosn
il y a 13 heures 22 min
pépites > Politique
Neutralité religieuse
Elections municipales : Bruno Retailleau propose un projet de loi pour interdire les "listes communautaristes"
il y a 15 heures 58 min
pépite vidéo > Europe
Avenir du Royaume-Uni
Brexit : Boris Johnson se résigne à demander un nouveau report
il y a 17 heures 15 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 19 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 18 heures 23 min
décryptage > Société
Culpabilisation à grande échelle

Plus urgent que le vote de l'interdiction du voile en sorties scolaires, le combat contre un anti-racisme dévoyé

il y a 20 heures 14 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Comment l'image de la présidence d'Emmanuel Macron a été écornée par l'affaire Benalla et ses mystères

il y a 20 heures 19 min
rendez-vous > Science
Atlantico Green
Les recherches prometteuses de chimistes japonais sur de nouveaux matériaux plastiques qui permettent de fixer le CO2
il y a 20 heures 22 min
décryptage > Europe
Bras de fer politique

Jusqu’à quand une poignée de parlementaires britanniques s’opposera-t-elle à l’inéluctable - le Brexit ?

il y a 21 heures 39 min
pépites > International
Cessez-le-feu
Recep Tayyip Erdogan menace les combattants kurdes en cas de non-respect de l’accord
il y a 1 jour 10 heures
© AFP
© AFP
A qui la faute ?

Meeting de la dernière chance : Hamon, Hollande, Valls, électeurs de la primaire, qui sont les plus responsables du ratage de la campagne du candidat PS ?

Publié le 24 mars 2017
Ce dimanche, Benoît Hamon organise un meeting à Bercy après une semaine particulièrement rude pour le candidat PS, marquée notamment par des velléités de départs dans son propre camp, notamment de la part de l'aile social-démocrate incarnée par Manuel Valls.
Pierre Bréchon est professeur émérite de science politique à l’IEP de Grenoble, chercheur au laboratoire PACTE, directeur honoraire de l’IEP de Grenoble, et auteur notamment de Comportements et attitudes politiques aux Presses universitaires Grenoble....
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pierre Bréchon
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pierre Bréchon est professeur émérite de science politique à l’IEP de Grenoble, chercheur au laboratoire PACTE, directeur honoraire de l’IEP de Grenoble, et auteur notamment de Comportements et attitudes politiques aux Presses universitaires Grenoble....
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ce dimanche, Benoît Hamon organise un meeting à Bercy après une semaine particulièrement rude pour le candidat PS, marquée notamment par des velléités de départs dans son propre camp, notamment de la part de l'aile social-démocrate incarnée par Manuel Valls.

Atlantico : En quoi le meeting de ce dimanche à Bercy représent-t-il un enjeu pour Benoît Hamon ? Que peut-il espérer, sur le plan politique, d'un succès de cet évènement ?

Pierre Brechon : Les meetings indiquent le degré de mobilisation militante derrière un candidat. Ce meeting est donc un enjeu, mais quand même relatif. Les militants ne représentent qu’une toute partie des votants. On peut avoir beaucoup de militants enthousiastes derrière soi et ne pas être très suivi par les électeurs. L’enjeu est moins dans le nombre de personnes présentes que dans les messages délivrés par le candidat. Fera-t-il entendre une voix de rassemblement de son camp en étant plus positif que précédemment sur le bilan du dernier quinquennat, ou restera-t-il ferme dans une position d’opposition aux politiques mises en oeuvre ? Un certain nombre d’élus et de militants socialistes sont encore dans l’expectative sur leur choix entre Benoît Hamon et Emmanuel Macron et sur leur investissement dans la campagne du candidat.

Le débat télévisé du lendemain, le lundi 20 mars au soir, entre les principaux candidats, sera au moins aussi important pour Benoît Hamon. Ce sera une occasion de développer son programme face aux autres candidats et de faire ressortir ses spécificités par rapport à Jean-Luc Mélenchon sur sa gauche et Emmanuel Macron sur sa droite.

Une partie importante de l'électorat du PS, les vallsistes, ne semblent toujours pas s'accorder avec le candidat socialiste. Si ce dernier parvenait à relancer sa campagne, dans quelle mesure les fractures idéologiques au sein du Parti pourraient-elles s'apaiser ?

Pierre Brechon : Les fractures idéologiques au sein du PS sont devenues très profondes et on voit mal comment elles peuvent s’apaiser à court terme. Pour relancer sa campagne, il faudrait que Benoît Hamon bouge sur ses propositions, ce qu’il ne semble pas avoir envie de faire. Les enquêtes montrent pourtant que parmi les personnes ayant l’intention actuelle de voter pour Benoît Hamon ou Emmanuel Macron, la moitié dit que leur vote peut encore changer. Ces deux électorats sont nettement moins stabilisés que les autres. C’est bien sur sa droite que le candidat Hamon peut espérer gagner des voix, l’électorat Mélenchon étant beaucoup plus déterminé que celui d’Emmanuel Macron. 

Et dans l'hypothèse où il n'y arrive pas, que risque-t-il dans les semaines qui restent avant le premier tour de la présidentielle ? Jusqu'où ces fractures socialistes pourraient-elles se creuser ?

Pierre Brechon : Il risque de rester à un niveau bas de soutiens, dans les eaux que lui accordent actuellement les sondages, pris en tenaille entre Jean-Luc Mélenchon et Emmanuel Macron. Le Parti socialiste est maintenant vraiment menacé d’éclatement avec une partie des troupes qui hésitent à soutenir le candidat de leur parti et semblent prêtes à s’engager derrière Emmanuel Macron pour chercher à construire une victoire législative dans l’hypothèse où il serait élu président.

Entre la responsabilité personnelle de Benoit Hamon, le bilan de François Hollande, la théorisation par Manuel Valls des deux gauches irréconciliables ou l’évolution de l’électorat de gauche (qui se divise entre Emmanuel Macron et Benoit Hamon), qui sont les plus responsables des difficultés de la campagne du candidat PS ?

Pierre Brechon : Les responsabilités sont certainement partagées entre l’ensemble des protagonistes et viennent de loin. Le Parti socialiste avait un programme en 2011, François Hollande s’en est inspiré, il a gagné l’élection sur ce programme mais s’en est éloigné sur des points importants, donnant aussi l’impression de manquer de dynamisme pour la mise en œuvre des réformes attendues. Il a très vite beaucoup déçu ses électeurs et les militants socialistes, ce qui a généré les récriminations des "frondeurs". Le sentiment de ne plus partager d’idéal commun s’est progressivement installé, le Parti socialiste affaibli n’arrivant pas à trouver des compromis entre les différentes tendances, et du coup ne jouant plus sa fonction de régulation des conflits entre des positions de plus en plus divergentes.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

03.

Renault en plein chaos post Ghosn

04.

Fortunes américaines vite dilapidées et richesses italiennes transmises à travers les siècles : l’héritage dans tous ses états

05.

Plus urgent que le vote de l'interdiction du voile en sorties scolaires, le combat contre un anti-racisme dévoyé

06.

Comment l'image de la présidence d'Emmanuel Macron a été écornée par l'affaire Benalla et ses mystères

07.

Ce "petit" problème de ressources humaines qui complique la réindustrialisation de la France

01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

04.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

05.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

06.

Renault en plein chaos post Ghosn

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

03.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

04.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

05.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

06.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
g16
- 19/03/2017 - 17:21
Pour les électeurs
Mais aussi les journalistes qui ont encensés Hamon comme un grand travailleur ayant approfondis ses sujets, normalement on aurait dû avoir Valls contre Montebourg et il aurait resté Valls
Jardinier
- 19/03/2017 - 10:45
Mon avis complotiste à moi,
C'est que Hamon a bénéficié d'un soutien très fort des médias et sondeurs probablement sur instruction hollandaise lors des primaires pour faire gagner ce candidat médiocre dont on pouvait être sur qu'il ne ferait pas d'ombre à Macron, et que sitôt la primaire achevé, le soutien s’étant retiré, le candidat s'effondre. Plan réussi. Mais je reconnais que j'ai pas l'ombre du début du commencement d'une preuve. :D