En direct
Best of
Best of du 23 au 29 mai
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

Confinement : le nombre d'arrêts cardiaques et le taux de mortalité ont explosé

03.

Énergie renouvelable: la chute des prix dope (enfin) les espoirs de l’industrie du solaire

04.

Nouvelle guerre froide avec la Chine : l’Occident affaibli par les combats progressistes radicaux

05.

Madonna s’exhibe sur Insta; Re-trompée ? Jenifer Aniston furieuse contre Brad; Olivier Sarkozy trop français pour Mary-Kate Olsen; Marc Lavoine bientôt marié; Harry & Meghan rois des radins malgré 49 millions flambés en 2 ans; Panique à la Cour d’Espagne

06.

La NSA lance une alerte sur le piratage par les hackers russes de nos serveurs d’emails

07.

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

Virus d’un nouveau type : toutes ces données sur le Coronavirus que nous ne maîtrisons toujours pas

03.

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

04.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

05.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

06.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

01.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

02.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

03.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

04.

Zemmour face à Onfray : pourfendeurs ET promoteurs de postures idéologiques

05.

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

06.

Emmanuel Macron dévoile un plan de soutien "massif" envers le secteur automobile et annonce la hausse des primes à l'achat de voitures électriques

ça vient d'être publié
light > Culture
Une voix s'est tue
La cantatrice Mady Mesplé est décédée
il y a 12 heures 30 min
light > Science
Retour à l'envoyeur
Vol habité de SpaceX : Elon Musk répond à un tacle de l'agence spatiale russe, celle-ci réplique
il y a 13 heures 50 min
pépites > Société
Priorités
PMA pour toutes : des députés plaident l'urgence d'un retour du texte à l'Assemblée nationale
il y a 15 heures 5 min
light > Media
Accusé
Jean-Marc Morandini : un procès requis pour corruption de mineur
il y a 15 heures 42 min
pépite vidéo > Science
Starman
SpaceX : les meilleurs moments du lancement de la capsule habitée Crew Dragon
il y a 18 heures 57 sec
décryptage > High-tech
Espionnage

La NSA lance une alerte sur le piratage par les hackers russes de nos serveurs d’emails

il y a 18 heures 48 min
décryptage > Science
Nouvelle donne

Vol habité de SpaceX : le retour de la conquête spatiale ?

il y a 19 heures 29 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Planter des arbres n’est pas toujours bon pour la planète
il y a 20 heures 9 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

La mondialisation : un vecteur favorable pour les épidémies ?

il y a 20 heures 11 min
décryptage > Société
Drame

"Salle de traite", la pièce de théâtre sur le suicide d'un éleveur laitier

il y a 20 heures 12 min
pépite vidéo > International
Mort de George Floyd
Etats-Unis : deux voitures de police foncent sur la foule à New York
il y a 13 heures 15 min
pépites > France
Déconfinement extrême
Plusieurs milliers de clandestins ont défilé à Paris malgré l'interdiction de la préfecture
il y a 14 heures 25 min
pépites > Politique
Nomination
L'ancien ministre socialiste Pierre Moscovici va prendre la tête de Cour des comptes
il y a 15 heures 32 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
SpaceX : revivez le lancement réussi du premier vol habité de Crew Dragon ; Proxima b est confirmée ! Il y a bien une exoterre dans la zone habitable de l’étoile la plus proche de nous
il y a 16 heures 59 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Le maître du « je »

il y a 18 heures 38 min
décryptage > France
État providence et modèle social français

1945 : l’héritage béni devenu largement toxique

il y a 19 heures 1 min
décryptage > International
Symptômes d’un nouveau conflit

Nouvelle guerre froide avec la Chine : l’Occident affaibli par les combats progressistes radicaux

il y a 19 heures 45 min
décryptage > Politique
Mains tendues

Macron/Collomb : le match du meilleur instinct pour 2022

il y a 20 heures 10 min
décryptage > Europe
Jésus reviens, ils sont devenus fous

La Pologne : un royaume où règne la droite la plus bête du monde

il y a 20 heures 11 min
décryptage > Economie
Crise

Les crédits aux PME sont insuffisants !

il y a 20 heures 12 min
© Capture d'écran France 2
© Capture d'écran France 2
En avant vers le passé

Quand Hamon rétropédale vers les démons historiques de la gauche

Publié le 10 mars 2017
Le passage dans l'émission politique de Benoit Hamon pose la question de l'héritage politique du parti socialiste. Et de savoir si son discours est encore en accord avec la modernité.
Éric Verhaeghe est le fondateur du cabinet Parménide et président de Triapalio. Il est l'auteur de Faut-il quitter la France ? (Jacob-Duvernet, avril 2012). Son site : www.eric-verhaeghe.fr Il vient de créer un nouveau site : www...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Éric Verhaeghe
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Éric Verhaeghe est le fondateur du cabinet Parménide et président de Triapalio. Il est l'auteur de Faut-il quitter la France ? (Jacob-Duvernet, avril 2012). Son site : www.eric-verhaeghe.fr Il vient de créer un nouveau site : www...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le passage dans l'émission politique de Benoit Hamon pose la question de l'héritage politique du parti socialiste. Et de savoir si son discours est encore en accord avec la modernité.

Ah vraiment! Quand on écoute Hamon, on ne peut pas s’empêcher de se dire que, parfois, ne pas être alourdi par une famille politique (cas d’Emmanuel Macron), qui vous demande de porter fièrement toutes les névroses qu’elle se traîne depuis des générations, ça aide. Accusé de ne pas assumer le bilan désastreux de François Hollande, et limité par les vieux fantasmes sociaux d’une gauche abimée par le temps, Hamon donne consciencieusement des coups de hache dans les points les plus intéressants de son programme, pour un bénéfice politique qui sera à peu près nul.

Comment Hamon a transformé le revenu universel en nouvelle aide sociale pour riches

Cette semaine, Benoît Hamon s’est d’abord ingénié à tuer son projet de revenu universel, en le transformant en nouvelle aide sociale. Il faut dire que le projet qu’il avait lancé à la cantonade en décembre coûtait très cher et mettait la France en position de sortir de la zone euro s’il avait dû se réaliser sous la forme qu’il avait évoquée. Et, à moins d’assumer le glissement de notre beau pays vers une forme assumée d’Union Soviétique moderne, on voyait mal comment il pouvait préserver être porté dans le cadre de nos institutions.

Une méthode simple aurait consisté à financer le revenu universel en le substituant à notre coûteuse sécurité sociale. Hamon avait d’ailleurs tenu des propos en ce sens, en accord avec la Fondation Jean-Jaurès. Cette formule aurait correspondu à un véritable renouvellement des idées de gauche, en créant de nouvelles solidarités totalement neutres pour les finances publiques.

Malheureusement, Hamon est rattrapé par les vieux démons de la gauche pour qui l’intervention de l’Etat doit être en expansion permanente, et pour qui 56% de PIB consacré aux dépenses publiques, ce n’est pas encore assez. L’ultra-libéralisme est à nos portes!

Donc Hamon propose désormais un revenu universel qui consiste en réalité en une prime d’activité augmentée, porteuse d’aberrations extravagantes. Ainsi, les étudiants qui travaillent en perdront le bénéfice, en revanche, les fils à papa dont les parents financent les études y auront droit. Comment, au nom de la solidarité, les vieux démons de gauche deviennent les principaux facteurs agissants de la reproduction sociale et de la sélection par l’argent.

Charité bien ordonnée… comme on dit dans la gauche caviar.

Hamon a tort de ne pas renoncer aux vieux schémas idéologiques

Pour le reste, Benoît Hamon continue à propager le fantasme d’un libéralisme hurlant, phase préparatoire au fascisme de Marine Le Pen. Quand on entend ça, on a envie de lui dire: Pépère, renonce à la vulgate marxiste de l’UNEF où tu as commencé ta carrière, et regarde la réalité sans tes oeillères de syndicaliste étudiant.

Macron est en effet tout sauf un libéral. Il est l’homme du capitalisme de connivence qui veut, sous un emballage remarketé, continuer un système qui prend l’eau. Marine Le Pen est une étatiste de premier ordre. Dans les deux cas, il n’y a pas l’once d’un soupçon de libéralisme qui pointe. Et, répétons-le, avec 56% de PIB étatisés, on n’est pas prêt de le voir arriver, le loup libéral.

Il vaudrait mieux déplacer le clivage sur d’autres lignes, mon cher Benoît, pour décoder le paysage politique.

Tiens! prenons les dépenses publiques. Il y a bien aujourd’hui deux types de projet. D’un côté, le projet Fillon qui, à une époque, a préconisé leur baisse drastique. De l’autre, tous les autres projets qui sont porteurs d’au mieux une stabilisation de la dépense publique dans le PIB, mais plus généralement de leur augmentation.

Prenons un autre clivage: la réduction du pouvoir de la technostructure. Là, on trouvera partiellement des pistes chez les uns ou les autres (peut-être au Front National d’ailleurs). Mais pour le reste, Macron appartient au même univers que Hamon : la présidentielle doit conforter l’emprise d’une aristocratie d’Etat sur un système qu’elle suce jusqu’à la moëlle.

Les portes ratées du slalom Hamon

Que n’eussions-nous béni le projet Hamon s’il avait réinventé la gauche. S’il avait proposé de nouvelles solidarités et une baisse des dépenses publiques. S’il avait proposé une rupture dans la gouvernance et les institutions tout en augmentant leur caractère démocratique. S’il avait proposé de nouvelles libertés pour tous, au lieu de nouvelles couches de réglementations, qui sont aux citoyens de la République ce que la pâtée est au canard en phase de gazage : une oxydation lente des neurones et des muscles avant la phase terminale des libertés.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

Confinement : le nombre d'arrêts cardiaques et le taux de mortalité ont explosé

03.

Énergie renouvelable: la chute des prix dope (enfin) les espoirs de l’industrie du solaire

04.

Nouvelle guerre froide avec la Chine : l’Occident affaibli par les combats progressistes radicaux

05.

Madonna s’exhibe sur Insta; Re-trompée ? Jenifer Aniston furieuse contre Brad; Olivier Sarkozy trop français pour Mary-Kate Olsen; Marc Lavoine bientôt marié; Harry & Meghan rois des radins malgré 49 millions flambés en 2 ans; Panique à la Cour d’Espagne

06.

La NSA lance une alerte sur le piratage par les hackers russes de nos serveurs d’emails

07.

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

Virus d’un nouveau type : toutes ces données sur le Coronavirus que nous ne maîtrisons toujours pas

03.

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

04.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

05.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

06.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

01.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

02.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

03.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

04.

Zemmour face à Onfray : pourfendeurs ET promoteurs de postures idéologiques

05.

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

06.

Emmanuel Macron dévoile un plan de soutien "massif" envers le secteur automobile et annonce la hausse des primes à l'achat de voitures électriques

Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
André Pol DIEVERI
- 11/03/2017 - 01:44
Hamon, c'est l'assassinat de la France puis de l'Europe
Vouloir un revenu universel sans condition pour tous les jeunes de 18 à 25 ans et en même temps ouvrir les frontières à toute la misère du monde, c'est totalement irresponsable !
Tous les chômeurs d'Espagne, du Portugal, d'Italie, de Grèce et des pays Est-européens, de 18 à 25 ans, vont se ruer en France pour bénéficier du pactole.
Ils seront suivis immédiatement de tous les innombrables jeunes sans travail africains et moyen-orientaux, voire sud-américains et mexicains ne pouvant plus passer le mur construit par Donald Trump !
Puis la France devenue exsangue grâce à cette mesure démagogique, c'est toute l'Europe qu'ils vont envahir. Bravo, Mr Hamon !
En voilà au moins un pour lequel on ne doit surement pas voter ! On comprend pourquoi tous les gens raisonnables au PS quittent cette formation....
Deudeuche
- 10/03/2017 - 23:01
Hamon a mis sa chaussure Gauche
Chausse Trappes!
Paulquiroulenamassepasmousse
- 10/03/2017 - 17:47
Hamon logique avec sa doctrine...
"Le travail c'est sâle...et ça fatigue....il faut aider les Fançais à se libérer de cet asservissement .....en leur proposant ce qui pourrait ressembler à un revenu universel.....et tant pis si ça favorise les enfants de bobos,
car ça favorise aussi son électorat de Trappes ou les jeunes ne se bousculent pas pour travailler....vu que ça rapporte beaucoup moins que le deal...