En direct
Best of
Best of du 8 au 14 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La réaction de la femme de Griveaux

02.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

03.

Les Frères Musulmans, Youssef al-Qardaoui et le discours d'Emmanuel Macron sur le "séparatisme islamiste"

04.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

05.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

06.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

07.

Coronavirus : pourquoi l’heure de la vraie fermeté avec la Chine est venue pour l’OMS

01.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

02.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

03.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

04.

Vanessa Paradis seule : son fils va quitter la maison, Samuel n’est pas là; Le nouveau mari de Pamela Anderson effrayé par ses dettes, le compagnon de Laeticia Hallyday pas troublé par ses problèmes financiers; Loana à nouveau dans une relation abusive

05.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

06.

Démocratie représentative en danger : l’extrême gauche en passe de dépasser l’extrême droite

01.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

02.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

03.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

04.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

05.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

06.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

ça vient d'être publié
light > People
Parisian Way of Life
Une plaque a été installée dans un restaurant KFC à Paris après le passage de Kim Kardashian et Kanye West
il y a 47 min 16 sec
pépites > Justice
Affaire Griveaux
Piotr Pavlenski indique être à l'origine du vol des vidéos sur l'ordinateur d'Alexandra de Taddeo
il y a 3 heures 24 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"What is love" d'Anne Buffet : un contrepied systématique et réjouissant des poncifs sur l’amour

il y a 5 heures 11 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Miroir de nos peines" de Pierre Lemaitre : un roman passionnant dont on regrette de tourner la dernière page...

il y a 5 heures 39 min
pépites > Santé
Endiguer l'épidémie
Covid-19 : un expert chinois indique que des patients "guéris" pourraient toujours véhiculer le virus
il y a 6 heures 15 min
décryptage > Défense
Dissuasion

L’armement nucléaire français est incontournable à l'indépendance de la France

il y a 7 heures 54 min
rendez-vous > Religion
Géopolitico-scanner
Les Frères Musulmans, Youssef al-Qardaoui et le discours d'Emmanuel Macron sur le "séparatisme islamiste"
il y a 8 heures 40 min
décryptage > Science
La menace fantôme

Vaisseaux spatiaux, fusées et débris divers : quand la NASA transforme l’espace en cimetière géant

il y a 10 heures 8 min
décryptage > Politique
Comme avant

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

il y a 11 heures 1 min
décryptage > Société
Divisions

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

il y a 11 heures 32 min
light > Culture
7e art
"Soumission" : le roman de Michel Houellebecq sera bientôt adapté au cinéma par le réalisateur Guillaume Nicloux
il y a 2 heures 28 min
light > Politique
Classe politique endeuillée
L'ancien ministre socialiste Michel Charasse est décédé à l'âge de 78 ans
il y a 4 heures 12 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Vie de Gérard Fulmard" de Jean Echenoz : un pastiche de polar, plaisant mais pas fracassant !

il y a 5 heures 31 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand le noir passe au blanc et quand le design horloger est de retour : c’est l’actualité des montres à l’heure du Covid-19
il y a 5 heures 54 min
pépite vidéo > Europe
Lutte contre l'extrémisme
Attentats à Hanau : l'hommage émouvant des Allemands envers les victimes
il y a 6 heures 50 min
décryptage > Environnement
Inquiétudes

Fermeture de Fessenheim : vers une fragilisation à long terme des compétences de la filière nucléaire et notamment pour la construction des futurs EPR

il y a 8 heures 12 min
décryptage > Santé
Lutte contre l'épidémie

Coronavirus : pourquoi l’heure de la vraie fermeté avec la Chine est venue pour l’OMS

il y a 9 heures 39 min
décryptage > Terrorisme
Attentats en Allemagne

Le complotisme, moteur d’un terrorisme identitaire pointé du doigt par le FBI

il y a 10 heures 44 min
décryptage > Europe
(in)Stabilité politique

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

il y a 11 heures 20 min
pépite vidéo > Politique
engagement
Rencontre avec le plus jeune maire de France
il y a 1 jour 49 min
© AFP
© AFP
Calomniez, calomniez…

Vous n'avez pas voulu du "meilleur d'entre nous" (Juppé)? Vous êtes conviés à haïr le "pire d'entre eux" (Fillon) !

Publié le 10 mars 2017
La haine jouit d'une bonne santé en France. Un livre, tout nouveau, tout beau en témoigne.
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La haine jouit d'une bonne santé en France. Un livre, tout nouveau, tout beau en témoigne.

Le pamphlet est un art qui a eu ses lettres de noblesse. N'ayant rien à voir avec un sage traité de philosophie ou un manuel de savoir-vivre il autorise bien des outrances. Il y a eu dans le passé de grands pamphlétaires : Léon Daudet, Maurras et, à gauche, Georges Darien. Plus près de nous on a connu Georges Suffert (Les intellectuels en chaise longue) pour la droite et Maurice Clavel (Dieu est Dieu, nom de Dieu) pour la gauche. Ce genre nécessite du talent pour se faire pardonner ses excès.

Un nouveau pamphlet vient de sortir : "Le pire d'entre eux" il est signé Bruno Roger-Petit. Dans le souci de rester mesuré on s'abstiendra d'écrire que l'auteur est dépourvu de talent. On constatera simplement que pour se hisser au niveau des pamphlétaires cités précédemment ce n'est pas un tabouret ni un escabeau qu'il lui faudrait mais la grande échelle des pompiers. Ce texte baigne dans la haine, le seul carburant qui reste à une certaine gauche confite dans l'amertume et le ressentiment. L'auteur est dans ce précieux liquide comme un poisson dans l'eau.

"Le pire d'entre eux" a l'ambition de révéler la vraie nature de François Fillon. Il s'agit de parfaire nos connaissances sur un personnage dont la laideur se dissimulerait sous l'aspect débonnaire d'un catho de province bien élevé. Fillon c'est, nous apprend-on, le pire d'entre eux. Contrairement au "meilleur d'entre nous" écarté par des électeurs saisis par la bonne mine du "nobliau" sarthois. Pourquoi "nobliau"? Parce que, tous les journaux à quelques exceptions près, écrivent : Fillon habite un manoir.

En l'occurrence il s'agit simplement d'une belle demeure comme il y en a des dizaines de milliers en France. Mais c'est tellement mieux de dire "manoir". Ça vous tue un homme. Ça ne peut que révolter les manants que nous sommes. Car, explique ou plutôt assène Bruno Roger-Petit, Fillon est l'homme des châteaux. On ne nous dit pas s'il a encore des serfs à son service. Mais s'il en avait on se doit de penser qu'il les traiterait avec mépris, arrogance et sans humanité aucune.

La vraie nature de François Fillon se dévoile dans des détails affreux. Car l'auteur de "Le pire d'entre eux" sait beaucoup de choses que nous ignorons. Le candidat de la droite à la présidence de la République représente la France qui s'est dressée contre les acquis de la révolution de 1789… La France antidreyfusarde (et donc antisémite)… La France rance et moisie du vieux catholicisme… La France qui agonisa d'injures Simone Veil quand elle fit passer la loi sur l'IVG…

Ce portrait est en apparence complet. Mais il y manque une touche essentielle. Le livre a été terminé avant que son auteur n'ai pu se rendre à la manif du Trocadéro. C'est bien dommage. Car, emporté par sa fougue, Bruno Roger-Petit y aurait certainement vu un spectacle encore plus hideux que le visage de Fillon ovationné par des dizaines de milliers de fanatiques. Des curés grimaçants avec le Sacré-Cœur de Jésus cousu sur leurs soutanes. Des dames en loden venues des beaux immeubles de Neuilly Auteuil Passy. Des jeunes filles en serre-tête et jupes plissées bleues. Et même qu'il aurait peut-être entendu certains fredonner "Maréchal nous voilà".

La France dans tout ça ? Comment va-t-elle ? Pas très bien. Mais la haine, elle, se porte à merveille.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La réaction de la femme de Griveaux

02.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

03.

Les Frères Musulmans, Youssef al-Qardaoui et le discours d'Emmanuel Macron sur le "séparatisme islamiste"

04.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

05.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

06.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

07.

Coronavirus : pourquoi l’heure de la vraie fermeté avec la Chine est venue pour l’OMS

01.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

02.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

03.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

04.

Vanessa Paradis seule : son fils va quitter la maison, Samuel n’est pas là; Le nouveau mari de Pamela Anderson effrayé par ses dettes, le compagnon de Laeticia Hallyday pas troublé par ses problèmes financiers; Loana à nouveau dans une relation abusive

05.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

06.

Démocratie représentative en danger : l’extrême gauche en passe de dépasser l’extrême droite

01.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

02.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

03.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

04.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

05.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

06.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

Commentaires (19)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Rayski
- 11/03/2017 - 09:50
Lapalatine
Merci
Paulquiroulenamassepasmousse
- 11/03/2017 - 08:12
La haîne est indiscociable de
La haîne est indiscociable de l'humain....et elle est une soupape de sécurité lorsqu'elle reste verbale.....mais là où elle pose problème, c'est quand elle est exploitée par des politiques ou des journaleux qui l'orientent en l'amplifiant....Le passage à l'acte devient alors possible et on connaît tous la connerie d'une foule en délire. Alors ceux qui appellent à la haîne par leurs paroles ou leurs écrits portent une lourde responsabilité....morale seulement car ceux là se justifient en faisant appel au "droit à l'information"...
Lapalatine
- 11/03/2017 - 06:54
Inintéressant...
Pas votre article Mr Rayski mais: le personnage que vous citez. De toutes manières, cela fait des années qu'un maximum de gens à gauche ne connait que la haine. On les voit à l'œuvre, la bave aux lèvres, la haine est leur moteur. Circulons....Et continuez Mr Rayski; c'est toujours avec plaisir que je vous lis.