En direct
Best of
Best of du 14 au 20 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'inspirer

02.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

03.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

04.

À la veille du Black Friday, des employés d'Amazon Allemagne se mettent en grève

05.

70.000 euros par mois en 2019, une Bentley, un bateau, des appartements et maisons, le ministre de la Justice dévoile son patrimoine

06.

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

07.

Haro sur le nucléaire et l'hydraulique: l’Europe frappée d’imbécillité énergétique ?

01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

05.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

06.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

01.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

04.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

05.

Aucun lien entre le terrorisme et l'immigration !

06.

Martin Gurri : "Les vents de révolte ne sont pas prêts d’arrêter de souffler en Occident car nos élites et institutions ne sont plus adaptées au monde actuel"

ça vient d'être publié
light > Insolite
Aux décibels
Si le comptoir vous manque, vous pouvez toujours écouter le brouhaha des cafés en streaming
il y a 15 heures 32 min
pépites > Justice
Bavure
Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus
il y a 16 heures 41 min
pépites > France
Justice
Quatre adolescents placés en garde à vue dans le cadre de l'enquête de l'assassinat de Samuel Paty
il y a 17 heures 40 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Macron : tout faire pour éviter une contamination de la grogne sociale et surtout une résurgence poujadiste.

il y a 20 heures 12 min
décryptage > France
Derrière les annonces

Ce qui se cache vraiment derrière "l'inégal sens des responsabilités" évoqué par Emmanuel Macron à propos des failles françaises face au Covid

il y a 20 heures 51 min
pépites > Style de vie
Cash
70.000 euros par mois en 2019, une Bentley, un bateau, des appartements et maisons, le ministre de la Justice dévoile son patrimoine
il y a 22 heures 1 min
décryptage > Religion
Enfin Allah devient sélectif

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

il y a 22 heures 21 min
pépites > Politique
Communication
Voici ce qu'il faut retenir du discours de Jean Castex sur l'allègement du confinement
il y a 22 heures 39 min
décryptage > Environnement
Coeur de l'atome

Haro sur le nucléaire et l'hydraulique: l’Europe frappée d’imbécillité énergétique ?

il y a 22 heures 46 min
décryptage > France
Première vague

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

il y a 23 heures 5 min
pépites > Politique
Bien installé
Selon un sondage, Laurent Wauquiez remporterait largement les régionales en Auvergne-Rhône-Alpes
il y a 16 heures 21 min
pépites > International
Problème Européen
À la veille du Black Friday, des employés d'Amazon Allemagne se mettent en grève
il y a 17 heures 20 min
rendez-vous > Politique
Revue de presse des hebdos
L’actualité grise Macron dans « sa vision romanesque de la vie »; Le PS clarifie sa ligne sur la laïcité, EELV s’embrouille sur la sienne; Hidalgo s’inquiète de l’impact du gauchisme des Verts (sur son image); Mélenchon peu présidentiable aux yeux des Fra
il y a 18 heures 39 sec
décryptage > Environnement
Ecologie

Ecocide : entre impensés, mal-pensé et arrières pensées, un nouveau délit à l’application piégée

il y a 20 heures 24 min
pépite vidéo > Sport
R.I.P
Maradona s'en va, les Argentins célèbrent leur héros national
il y a 21 heures 38 min
décryptage > International
Les yeux ouverts

Le grand défi d’Aliyev

il y a 22 heures 12 min
décryptage > Politique
Fluctuat et mergitur

Et le navire de la gauche vint se briser sur l’écueil de l’Islam…

il y a 22 heures 29 min
décryptage > Sport
Dieu du football

Maradona, l’immortalité haut le pied

il y a 22 heures 40 min
décryptage > France
Aimons nous les uns les autres

Après la résilience, la bienveillance : peut-on gouverner efficacement un pays avec des objectifs de développement personnel ?

il y a 22 heures 56 min
décryptage > France
Génie

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'inspirer

il y a 23 heures 17 min
© Blandine Le Cain / Flickr
© Blandine Le Cain / Flickr
Féminisme

Journée du droit des femmes : cette menace communautariste que les débats sur l’inégalité salariales ne doivent pas masquer

Publié le 09 mars 2017
Le 8 mars est la journée internationale de la Femme. A cette occasion, il est temps de mettre en perspective les combats à mener : égalité salariale, représentation... mais aussi défense contre les extrémismes.
Lydia Guirous
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lydia Guirous est porte-parole des Républicains. Essayiste, elle est l'auteur de "Ça n'a rien à voir avec l'islam?" ( Plon - 2017), de #Je suis Marianne (Grasset) et de Allah est grand la République aussi (JC Lattès).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le 8 mars est la journée internationale de la Femme. A cette occasion, il est temps de mettre en perspective les combats à mener : égalité salariale, représentation... mais aussi défense contre les extrémismes.

Atlantico : Le 8 mars se tient la journée internationale des droits des femmes. Si l'actualité illustre que dans le monde ce combat est utile, qu'en est-il des Françaises ? Quels sont les combats qu'elles doivent mener selon vous ?

Lydia Guirous : Aujourd'hui quand on est féministe en France, le seul combat qui mérite un engagement ferme et déterminé est le combat contre l’islamisme dont le premier symbole est le voile qui opprime les femmes. La journée du 8 mars caricature le rôle et la place des femmes dans la société en les mettant au rang de minorités (ou de maladie ?) qu'il convient de célébrer une fois par an, afin d'être politiquement correct...  On constate lors de cette journée que la plupart des associations féministes restent prudemment sur des sujets tels que  les inégalités salariales (sur lesquelles il est difficile d'avoir des chiffres et encore plus de mener des actions coercitives), la conciliation vie professionnelle - vie privée (qui dépend essentiellement de la bonne volonté des collectivités territoriales dans la mise en place d’une réelle politique de la petite enfance), ou bien encore les femmes et l'intégrisme religieux dans les pays arabes (il est toujours plus simple de s'investir sur des causes géographiquement lointaines, oubliant d’évoquer que l’intégrisme touche aussi la France)
 

À l'exception d'Elisabeth Badinter, les féministes de ma génération aiment se mobiliser sur des sujets qui n’engagent pas de révolution et ne demandent aucun courage… Le déni de réalité et la politique de l’autruche sont typiques de ce féminisme qui préfère oublier certaines femmes, ici, en France. Elles méprisent les femmes "de la France d’en bas" dont les conditions de vie se dégradent au fur et à mesure que le repli identitaire et l’islamisme progressent. Elles préfèrent Assia Bibi, Malala ou les jeunes filles de Boko Haram…c’est plus exotique, plus chic, et surtout ça se passe loin, très loin. Ça n’engage pas trop mais ça donne une posture de "femme engagée pour les femmes". Un buzz, de jolis clichés, quelques déclarations indignées devant les caméras… Voilà elles ont leur frisson annuel. En refusant de traiter du péril qu’est l’islam politique pour les droits des femmes, elles piétinent le féminisme et la laïcité. La lutte contre l’islamisme est aujourd’hui le combat fondamental pour la liberté des femmes, il exige une mobilisation sans faille et un courage hors du commun dans la lignée des grandes féministes. C’est un combat que nous devons mener pour préserver les droits de nos filles.

En 2012, François Hollande constituait justement un ministère du droit des femmes. Quel bilan de son efficacité peut-on faire, à quelques semaines de l'élection présidentielle ?

Un fiasco comme tout le quinquennat de François Hollande...Nous avons découvert Najat Vallaud-Belkacem qui a usé de tous les moyens de communication de son Ministère pour s’ériger en grande prêtresse de l’égalité homme-femme et nous faire la leçon lorsque nous nous offusquions des femmes en burqa sur les plages ou des mères accompagnatrices voilées lors des sorties scolaires… Le relativisme culturel, le "politiquement correct" teinté de culpabilité post-coloniale, la peur des procès en "islamophobie", permettraient donc de remettre en question toute action ou comportement qui porterait  atteinte à l’égalité, à la liberté, à la dignité de la personne.

Sous Hollande, le Ministère des Droits Femmes est devenu un Ministère qui exclut les femmes musulmanes qui souffrent, réduites au silence, contraintes à porter le voile, le hijab, le niqab ou la burqa… Un Ministre qui ferme les yeux face à l’islam politique. Bref les socialistes ont réussi à créer des citoyennes de seconde zone, des femmes de seconde zone abandonnées sur l’autel du clientélisme électoral! Ils avanceront sûrement pour se défendre la liberté de conscience qui est garantie par la Constitution et le fait que ces femmes respectent la loi, car leurs visages sont découverts et qu’elles se trouvent dans un lieu public...Toutefois, face à la liberté de conscience, c’est la liberté des femmes, l’égalité entre les hommes et les femmes, et le respect des valeurs de la France qui sont en jeu.

La laïcité et l’attachement viscéral de la République pour l’égalité hommes-femmes ne font-ils plus le poids face à cette nouvelle forme de liberté de conscience nourrie au sein du relativisme culturel ? À cette allure pourquoi lutter contre les mariages forcés ou l’excision, puisque ces pratiques  peuvent aussi trouver des justifications dans le relativisme culturel et dans le respect de la culture de l’autre ?…Tout cela est aussi consternant que grave pour les femmes et plus généralement pour notre pays et la civilisation de liberté et de Progrès dont il est  l'un des moteurs depuis toujours.

Et qui parmi les candidats vous parait le plus armé pour défendre les femmes françaises ?

Aujourd'hui face à l'islamo-gauchisme de Hamon et le multi-culturalisme lâche et destructeur de Macron, seul François Fillon peut encore défendre notre modèle de société et la place des femmes. François Fillon est déterminé à lutter contre l’islamisme qui nie la liberté des femmes et fait reculer notre modèle culturel basé sur l’égalité entre les hommes et les femmes. Rappelons que les mesures sur les quotas dans la haute fonction publique et les conseils d’administration des entreprises qui permettent aux femmes de casser le plafond de verre dont elles sont parfois victimes, ont été mises en place par François Fillon et Nicolas Sarkozy, tout comme la loi qui interdit le port de la burqa que certaines "féministes" de gauche n’avaient pas soutenue…

Du côté de la société civile, les femmes sont-elles correctement défendues par ceux qui déclarent vouloir le faire ?
 

Je pense que beaucoup de pseudo féministes ont intégré les nouveaux codes du puritanisme. Leur combat est hors sol et guidé par  une volonté de moraliser, à pas feutrés, notre société: obligation de nier les différences de "genre" (parler de "sexe" ce n’est pas moral...), contrôle du contenu des programmes scolaires, contrôle de l’humour, contrôle des pratiques sexuelles (campagne "Osez le clito !"…), contrôle de la répartition des tâches domestiques au sein du couple, contrôle et sanction des écarts de langage relatifs à la féminisation des fonctions à l’Assemblée… Attention dite Madame "la sous-préfète" et non Madame Le Sous-Préfet ! Ecrivez militant "-e-s", ne dites plus "parents" mais "responsables" de l’enfant…Que de beaux combats !

Le féminisme, c’est l’égalité pas l’égalitarisme, c’est la justice, l'équité. Les différences entre les hommes et les femmes sont une richesse, qui ne doit pas engendrer de différences de traitement. Elles ne doivent pas être lissées, gommées surtout lorsqu’il s’agit de différence sexuelle. Je nais femme, je deviens femme. Mon sexe n’est pas sociologique, il est naturel et physique.

Les féministes se fourvoient dans des combats d’arrière-garde, ridicules, inaudibles. Parmi ceux-là il y a cette obsession de la règle grammaticale. Dans une France du texto et du twitte, où peu d’élèves maitrisent parfaitement l’écrit même dans l’enseignement supérieur, elles veulent changer les règles de grammaire… Un groupe de femmes parlementaires de gauche souhaitaient renommer la déclaration des droits de l’Homme (tout le monde comprend que le H majuscule désigne l’ensemble de l’humanité) en Déclaration des Droits Humains... Extraordinaire avancée !

Voilà le féminisme qui se contente des symboles mais ne met pas les mains dans le cambouis de la réalité. En mal de courage, elles préfèrent "prendre de la hauteur" sur le sujet, se laisser "le temps de la réflexion" avec des "experts", car ce sont des questions "si subtiles". Le temps passe, la situation s’aggrave, mais rassurons-nous elles, elles réfléchissent... pendant ce temps l’islamisme avance et écrase les droits des femmes, en France.

Encore une fois, le véritable péril pour les droits des femmes en France aujourd’hui est la montée en puissance de l’islam politique et du communautarisme. C’est cette gangrène qu’il va falloir traiter dans le prochain quinquennat pour que les femmes, toutes les femmes de France, vivent dans l’égalité et les droits.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
cloette
- 08/03/2017 - 12:43
féminisme
Lutter contre burka et burkini et multiplier les crèches et garderies pour les enfants .Il est inutile de plaider pour que les femmes puissent être dockers ou déménageurs, elles ont moins de force musculaire . Et, à diplôme égal salaire égal .Si elles préfèrent être à mi-temps, le leur permettre, si les hommes préfèrent ne pas avoir de congé de maternité le leur permettre ou s'ils le préfèrent tant mieux !
Eric ADAM CVD
- 08/03/2017 - 11:03
STOP à la discrimination Positive!
Depuis près de 40 ans, nous réclamons une LOI instituant un Code du Travail basé sur la définition des rémunérations affectant les "POSTES" et non les "EMPLOYES" à ces postes!

Il est une statistique qui n'est JAMAIS mentionn&ée ni même abordée laconiquement par les "Partenaires Sociaux", ni par l'Etat, ni, bien sur, par les Financiers et les LOGES du Nouvel Ordre Mondial.
Cette statistique démontre qu'il n'y a pas une "égalité" entre hommes et femmes dans le Travail, comme par ailleurs dans les facultés physiques qui font la différence et la Richesse de l'Être Humain!

Fondez 2 Entreprises, dans le même secteur de Production, avec le même nombre de salariés et les mêmes ressources matérielles, le même capital détenu par les mêmes actionnaires...
Donnez une population ACTIVE exclusivement constituée d'Hommes dans l'une, et exclusivement de Femmes dans l'autre.

La différence de coût de production de celle qui emploie des femmes sera de 20% supérieure à celle qui n'emploie que des hommes...
ET C'EST NATUREL et NORMAL!
Maternité, soutient de famille (quoi qu(on en pense!), "périodes" (!)... ne doivent pas surcharger les Entreprises, mais la Solidarité de la NATION!
J'accuse
- 08/03/2017 - 10:56
Négationnisme
Ras-le-bol du pseudo-féminisme qui pense qu'on ne peut combattre les discriminations qu'en niant les différences (sauf pour les musulmans chez qui la femme doit rester inférieure et soumise). Un homme et une femme, c'est pas pareil et ça se voit dans tous les domaines. Que les femmes doivent être montrées et vues comme des hommes pour être considérées, ce n'est pas du féminisme mais le contraire. La femme doit être ce qu'elle est génétiquement et pas une fausse copie de l'homme: c'est comme ça qu'on l'aime et qu'on l'admire.