En direct
Best of
Best of du 8 au 14 août
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Charlotte Casiraghi & Dimitri, Laure Manaudou & Jérémy attendent leurs 2èmes enfants, Benjamin Castaldi son 4e; Sean Penn fait un mariage à la Lavoine, Vitaa flambe, Jenifer Lawrence fait des pertes; Bradley Cooper et l’ex de Ben Affleck sont très amis

02.

"Pourquoi les Africains qui se disent victimes du racisme en France ne retournent-ils pas en Afrique ?"

03.

Mais qu’est-ce que les Turcs font dans l’OTAN ? Et s’ils y sont qu’y faisons-nous encore ?

04.

Ces 40% de contaminés asymptomatiques qui pourraient être la clé contre la Covid-19

05.

Ce moustique qui pourrait accroître la dengue, le zika et le chikungunya en France

06.

Comment Facebook et les géants de la Silicon Valley nous manipulent pour que nous leur abandonnions toujours plus de données privées

07.

La haine de l'Occident : des BLM à la Turquie néo-ottomane d'Erdogan, entretien avec Pierre Rehov

01.

La dégringolade de la France dans le top 10 des puissances économiques mondiales est-il purement mécanique (lié à notre démographie et au développement des pays sous-développés à forte population) ou le reflet d’un déclin ?

02.

Vaccin contre la Covid-19 : pourquoi les pérégrinations de la recherche russe pourraient se révéler crédibles

03.

"Pourquoi les Africains qui se disent victimes du racisme en France ne retournent-ils pas en Afrique ?"

04.

Du glyphosate concentré utilisé comme arme chimique pour détruire une exploitation bio

05.

Canicule : petite liste des aliments les plus risqués à la consommation quand le thermomètre monte

06.

Le télétravail va-t-il provoquer la fin de l'invulnérabilité des cadres sur le marché mondial du travail ?

01.

Zemmour est « sous-humain » (c'est à dire un sous-homme) ! Et c’est un surhomme qui le dit…

02.

Masques et crise de la masculinité : les ingrédients du cocktail explosif de violences en série

03.

Alerte à la pseudo justice sociale : cette culture de l’excuse qui (co)produit la violence qui nous envahit

04.

"Pourquoi les Africains qui se disent victimes du racisme en France ne retournent-ils pas en Afrique ?"

05.

La dégringolade de la France dans le top 10 des puissances économiques mondiales est-il purement mécanique (lié à notre démographie et au développement des pays sous-développés à forte population) ou le reflet d’un déclin ?

06.

Cancel culture : pourquoi les pires dérives du XXe siècle nous menacent à nouveau

ça vient d'être publié
pépites > Environnement
Mauvaise nouvelle
Réchauffement climatique : la fonte de la calotte glaciaire du Groenland a atteint un point de non-retour
il y a 1 heure 29 min
pépites > International
Menace
Le Pentagone crée une unité d'étude des ovnis (pas forcément extraterrestres)
il y a 2 heures 48 min
pépites > Santé
Au bal masqué ohé ohé
Le Haut conseil de santé publique recommande le port du masque dans tous les lieux clos collectifs
il y a 4 heures 55 sec
décryptage > International
Nuances

Trump président impulsif, incendiaire... mais souvent efficace ?

il y a 5 heures 55 min
pépite vidéo > International
Tendresse
Beyrouth : une association réunit les victimes de l'explosion avec leurs animaux de compagnie
il y a 7 heures 22 min
décryptage > Santé
Avec modération

L’abus de yoga serait-il mauvais pour la santé ?

il y a 8 heures 22 min
décryptage > Histoire
Mémoires d'outre-tombe

Série de l'été : les femmes qui ont changé l'Histoire. Aujourd’hui, Charlotte Corday

il y a 8 heures 34 min
décryptage > High-tech
Big Brother

Comment Facebook et les géants de la Silicon Valley nous manipulent pour que nous leur abandonnions toujours plus de données privées

il y a 8 heures 54 min
light > Religion
Contexte particulier
Pèlerinage du 15 août à Lourdes : des milliers de pèlerins sont attendus, le masque sera obligatoire
il y a 21 heures 59 min
pépite vidéo > France
Vive émotion
Retrouvez l’hommage de Jean Castex aux six humanitaires français tués au Niger
il y a 1 jour 14 min
pépites > Europe
Mobilisation
Bélarus : Loukachenko s’est entretenu avec Poutine, le Kremlin assure que les "problèmes en cours" vont être bientôt résolus
il y a 2 heures 21 min
pépite vidéo > Religion
Célébrations
15 août : à Lourdes, une messe de l’Assomption en petit comité
il y a 3 heures 31 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Lectures d'été" : "Là où chantent les écrevisses", une enquête policière envoûtante à lire absolument.

il y a 5 heures 20 min
pépite vidéo > Sport
Historique
Ligue des champions : revivez les 10 (!) buts du match où le Bayern Munich a humilié Barcelone
il y a 7 heures 6 min
décryptage > Santé
Vecteur

Ce moustique qui pourrait accroître la dengue, le zika et le chikungunya en France

il y a 7 heures 46 min
décryptage > Santé
Mode inutile

L’eau de coco : impact positif zéro sur votre santé

il y a 8 heures 27 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Charlotte Casiraghi & Dimitri, Laure Manaudou & Jérémy attendent leurs 2èmes enfants, Benjamin Castaldi son 4e; Sean Penn fait un mariage à la Lavoine, Vitaa flambe, Jenifer Lawrence fait des pertes; Bradley Cooper et l’ex de Ben Affleck sont très amis
il y a 8 heures 47 min
décryptage > International
Bruit de vagues en Méditerranée

Mais qu’est-ce que les Turcs font dans l’OTAN ? Et s’ils y sont qu’y faisons-nous encore ?

il y a 9 heures 1 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Lectures d'été" : "A crier dans les ruines" d'Alexandra Koszelyk, un roman féerique et gracieux sur Tchernobyl

il y a 22 heures 39 min
rendez-vous > International
Géopolitico-scanner
La haine de l'Occident : des BLM à la Turquie néo-ottomane d'Erdogan, entretien avec Pierre Rehov
il y a 1 jour 47 min
Etoile filante

Le Guide Michelin sera-t-il ringardisé par le web ?

Publié le 27 février 2012
Le célèbre guide annonce lundi son traditionnel palmarès des étoilés. Concurrencés par les blogs et les services en ligne, a-t-il encore sa place dans le paysage de la critique gastronomique ?
Julien Tort
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Julien Tort est bloggueur, photographe, chroniqueur gastronomique et traque l'excellence culinaire. Guide et professeur de cuisine, il se refuse à opposer la santé et le plaisir.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le célèbre guide annonce lundi son traditionnel palmarès des étoilés. Concurrencés par les blogs et les services en ligne, a-t-il encore sa place dans le paysage de la critique gastronomique ?

Ce lundi, on nous annonce le palmarès des étoiles du Guide Michelin – il se murmure qu’Emmanuel Renaut, au Flocon de Sel à Mégève, pourrait faire son entrée dans le club très fermé des triples étoilés, et c’est tout le mal qu’on lui souhaite.

Mais si le Michelin reste incontestablement une référence, force est de constater que son hégémonie dans le monde de la critique gastronomique est vacillante. Même notre pape de la critique national, François Simon, ne semble plus se livrer au jeu des « scoops » (ou plutôt, des amplifications de rumeur) sur les étoiles à venir et à partir.

La question qu’on se (me) pose le plus, c’est : à quoi bon les inspecteurs du Michelin quand le monde entier est devenu critique gastronomique ? Les blogs, les forums, les Yelp et les TripAdvisor, disent les branchés, ont rendu le guide gastronomique caduque. Aujourd’hui, si je veux savoir ou bien manger, je vais sur Internet, sans doute même je demande à Siri [le système de reconnaissance vocale de l’iPhone, ndlr]. D’ailleurs, même le site de Michelin intègre un genre de Wiki – au jugement supposément expert du guide se superposent des témoignages d’inconnus.

Manque d'objectivité et d'expertise

Mouais. Pas sûr que ce soit si simple. Avez-vous déjà essayé de trouver un bon restaurant sur Internet ? Les pires rades ont des critiques élogieuses, voire dithyrambiques. Des zéros pointés sont décernés par des gens très contrariés qu’on ne leur ait pas apporté l’addition avant qu’ils ne la demandent, ou que le sommelier ait goûté leur vin. Pour bien des restaurants intéressants, je vous mets au défi de trouver un compte-rendu sur Internet. Et quand on en trouve un, à moins qu’on soit familier avec son auteur, on passe beaucoup trop de temps à essayer d’en savoir plus sur ses goûts pour essayer de déterminer si on a des chances de partager son opinion (à supposer qu’on partage son expérience).

Je ne parle pas des « faux » témoignages par des amis de la maison, ou au contraire par ses concurrents. Certains éditeurs de livres demandent même à leurs auteurs d’écrire leur propres critiques favorables sous un pseudo.

La plus-value du blog

Franchement, ce n’est pas pour prêcher pour ma paroisse, mais la source la plus fiable et la plus utile, sur Internet, ce sont les blogs. Sur un blog, on peut espérer dépasser le « j’aime/j’aime pas » et que l’auteur explique les qualités et les défauts objectifs du restaurant. Certains (trop peu) font même des efforts pour offrir des photos de qualité prises en situation réelle pour vous donner un vrai sens du restaurant – voyez Bruno Verjus ou Sophie Brissaud. D’ailleurs les photos, c’est tellement utile que, pour ma part, j’en reste là la plupart du temps en ce qui concerne les comptes-rendus de repas – il est rare qu’on ait plus à dire sur un restaurant que de montrer et d’expliquer les plats et l’ambiance.

Mais les écueils restent nombreux. D’abord, les blogueurs comme les journalistes sont gravement atteints de la maladie du kiviendouvrir – ils se précipitent en masse dans des restaurants qui, parfois, n’ont pas encore ouvert, chroniquent un repas et n’y reviennent plus jamais. Parfois, ils disent que c’est fabuleux parce que les restaurateurs ont mis les petits plats dans les grands pour l’ouverture. D’autres fois, au contraire, ça tombe sur un restaurant qui n’a pas trouvé sa vitesse de croisière, et on le fusille avant qu’il ne soit au point. Je me dis parfois qu’on devrait créer un blog qui s’engage à ne JAMAIS passer en revue un restaurant de moins d’un an.

Il faudrait aussi ne jamais écrire sur un restaurant où on n’est pas allé plusieurs fois. Un restaurant, surtout un bon, n’est pas une machine – il y a des mauvais soirs, des mauvais plats, et puis il y a aussi des plats fabuleux qui le sont par accident.

 

 

Mais franchement, la pire maladie des bloggeurs et de leurs alliés objectif de la nouvelle critique (oui, le fooding, omnivore, tout ça), c’est quand même d’avoir fait de la gastronomie une branche de la mode.

Culture ingénieur contre culture mode

On avait l’idée, à tort ou à raison, que la critique gastronomique consistait en un jugement technique sur un restaurant : surtout sa cuisine, mais aussi son service et autres aspects secondaires. C’est cette critique que le Michelin incarne, avec sa culture d’ingénieurs – et pourtant, il leur arrive de plus en plus de s’en écarter, quand ils ne veulent pas rester à l’écart d’une « sensation », en lui décernant des récompenses pour montrer qu’ils sont dans le coup. Pire encore, le Michelin a aussi enlevé des étoiles juste pour démontrer sa propre modernité, comme avec Gérard Besson à Paris (dont le successeur gagnerait, paraît-il sa première étoile – félicitations). 

On voit fuser, explicitement ou implicitement, des idées de « pertinence stylistique » et de « modernité » pour juger des restaurants. Les nouveaux critiques s’instaurent arbitres des élégances, pionniers de l’avant-garde, et s’invitent dans les revues de mode. Les chefs suivent d’ailleurs le mouvement, posent pour GQ, et avoir une jolie petite gueule devient indispensable pour réussir dans la restauration... aussi.

Alors, dans cette jungle nouvelle, je ne suis pas sûr que les inspecteurs anonymes et professionnels, les méthodologies rigoureuses, et aussi les informations pratiques (avez-vous essayé de trouver les jours d’ouverture d’un restaurant sur Internet ?) soient si dépassés que ça. Bien sûr, j’adorerais que Michelin se modernise, propose des applications pour téléphones qui soient vraiment utiles, etc. Bien sûr aussi, j’aimerais qu’ils expliquent leur choix, non pas pour se justifier, mais pour laisser à chaque lecteur l’occasion de se faire sa propre idée sur un restaurant. Mais enfin, le guide rouge, je le garde dans ma boite à gants, et c’est presque toujours mon point de départ quand je me demande où aller. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Pas d'autres commentaires