En direct
Best of
Best-of: le meilleur de la semaine Atlantico
En direct
© Reuters
Faites votre choix
Et vous, vous préférez la gauche à 9 % (Valls), à 8 % (Hamon), ou à 15 % (Mélenchon) ?
Publié le 24 janvier 2017
Il y a très peu de viande sur cet os ! Et c’est celui dont on ne parle pas qui s’arroge les plus gros bouts de bidoche.
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Il y a très peu de viande sur cet os ! Et c’est celui dont on ne parle pas qui s’arroge les plus gros bouts de bidoche.

Les sondages sont sans appel. Certes, ils peuvent se tromper. Mais quelle que soit leur marge d’erreur, rien ne changera fondamentalement la distribution finale. Le dernier en date dit que c’est Marine Le Pen qui arrive en tête (27 %). Elle est suivie par François Fillon (25 %). Juste derrière lui, Emmanuel Macron (18 %). Il précède Jean-Luc Mélenchon (13 ou 15 %, selon les cas) et loin derrière Manuel Valls (9 %) et Benoît Hamon (8 %).

Actualité de la primaire oblige, il n’y en a que pour ces deux-là. Le Figaro, dans sa rubrique politique – et quasiment sportive –, titre sur le match Valls/Hamon « Le choc des deux gauches ». Atlantico n’est pas en reste avec un excellent article d’Anita Hausser : « Vieux monde contre nouveau monde ». Sans qu’on sache très bien qui de Valls ou de Hamon est le vieux monde… Et encore un autre article qui affirme que la victoire d’Hamon sonne le glas des théories du think thank de gauche Terra Nova. Et là, on s’étonne.

En effet, Hamon est totalement en phase avec une partie essentielle du programme de Terra Nova : l’abandon des classes populaires traditionnelles, remplacées par les « classes populaires » d’origine immigrée. Le vainqueur de la primaire de la gauche est, rappelons-le, élu de Trappes, une ville à forte population musulmane. Et il suffit de voir ses déclarations sur l’islam, l’immigration et la Palestine pour savoir qui il caresse dans le sens du poil. 

Mais l’essentiel, celui dont on ne parle pas, c’est Jean-Luc Mélenchon. Avec son Parti de gauche, devenu le parti des insoumis, il distance les deux compétiteurs socialistes. C’est lui, arrogant et triomphant, qui sonne le glas du PS. Que ce dernier se soit suicidé avec entrain et persévérance ne change rien à l’affaire. Mélenchon s’emploie à jeter des pelletées de terre sur sa tombe. Et à l’écraser avec un rouleau compresseur. 

Jean-Luc Mélenchon a une ambition : être désigné par ses initiales, JLM, comme MLP à laquelle il dispute la première place dans le concours des plus talentueux des démagogues. Mélenchon a du savoir-faire. Celui du bernard-l’ermite qui se loge dans un coquillage après en avoir dévoré le mollusque locataire des lieux. C’est ce qu’il a fait avec le Parti communiste. C’est ce qu’il fera avec le Parti socialiste. Il est vrai que là, il s’agit d’une coquille presque vide. C’est Mélenchon qui est l’avenir de la gauche. Si on peut appeler ça l’avenir…

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Projet de réforme des retraites : règle d’or et cagnotte, les deux points qui risquent de mettre le feu aux poudres
02.
Carla Bruni : "On a fait passer mon mari pour un bourrin inculte"
03.
Sommes-nous véritablement de plus en plus allergiques ?
04.
Antisémitisme: voilà pourquoi je n'irai pas manifester le 19 février
05.
Tensions américano-allemandes : pourquoi la vision géopolitique de l’Europe exprimée par Angela Merkel n’est plus à jour
06.
Agression d’Alain Finkielkraut : dans la convergence des “rouges-bruns” au sein des Gilets jaunes, le rouge tend à dominer le brun
07.
Antisémites, antisionistes, et si vous laissiez les juifs tranquilles cinq minutes ?
01.
Condamnations de Gilets jaunes : la curieuse approche quantitative de la justice mise en avant par Édouard Philippe
02.
Comment Alain Juppé s’est transformé en l’un des plus grands fossoyeurs de la droite
03.
Parent 1 / Parent 2 : derrière “l’ajustement administratif”, une lourde offensive idéologique
04.
Statistiques du ministère de l’intérieur : Christophe Castaner ou l’imagination au pouvoir
05.
Mais quelle est la part de responsabilité d'Alain Juppé dans l'état "délétère du pays qu'il dénonce ?
06.
Agression contre Finkielkraut : certains Gilets jaunes voudraient que les Juifs portent l'étoile jaune
01.
Parent 1 / Parent 2 : derrière “l’ajustement administratif”, une lourde offensive idéologique
02.
Mais quelle est la part de responsabilité d'Alain Juppé dans l'état "délétère du pays qu'il dénonce ?
03.
Agression contre Finkielkraut : certains Gilets jaunes voudraient que les Juifs portent l'étoile jaune
04.
Antisémitisme: voilà pourquoi je n'irai pas manifester le 19 février
05.
Ces lourdes erreurs politiques qui fragilisent la lutte contre l’antisémitisme
06.
Flambée d’antisémitisme et de violences politiques : ces erreurs politiques et macroéconomiques à ne pas reproduire pour enrayer la crise
Commentaires (12)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
pale rider
- 25/01/2017 - 07:54
@Benoît mais la gauche , ça a toujours été ça
au moins maintenant le masque tombe .
Le génie de Mitterrand (qui s'en connaissait en masque ) a été de faire passer la gauche pour modérée, et porteuse d'idée généreuses. Il avait mis de la peinture rose sur de la rouge . Ca fait 40 ans , et ça s'écaille ...
Liberte5
- 25/01/2017 - 01:06
Merci F. Hollande
d'avoir fait perdre au PS : les municipales, les départementales,le sénat et les régionales. Maintenant la présidentielle et après les législatives. Formidable bilan. Mitterrand a ramené le PC à 3%, Hollande coule le PS. Bravo, Bravo!!!!!!!
ikaris
- 24/01/2017 - 23:57
L'explication sur l'article de Atlantico mal titré
Comme je l'ai dénoncé, l'article d'atlantico sur Terra nova a été en fait publié AVANT la victoire de Hamon au premier tout et il a ensuite été remaquillé (questions changées pour évoquer Hamon) ... donc il parait en effet complètement à côté de la plaque alors que Sylvain Boulouque répondait à des questions sur Terra Nova en général. Effectivement Hamon qui est "contre toute discrimination" mais ne ne voit rien à redire aux café interdits aux femmes de Sevran a tout d'un dimmhi de la pire espèce. Je note que Melanchon a toujours été surévalué à la présidentielle par les sondeurs.