En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

04.

La réaction de la femme de Griveaux

05.

Nos ancêtres les paysans : mais au fait combien de français ont encore une idée de la vie à la ferme ?

06.

Voyeurisme, une addiction contemporaine : il y a ceux qui filment...et ceux qui regardent

07.

Fermeture de Fessenheim : vers une fragilisation à long terme des compétences de la filière nucléaire et notamment pour la construction des futurs EPR

01.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

02.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

03.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

04.

Les gros salaires de plus en plus gros... Mais qu'est ce qui peut justifier de telles extravagances ?

05.

L’hiver noir du macronisme : quels lendemains pour LREM ?

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

01.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

02.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

03.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

04.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

ça vient d'être publié
décryptage > Economie
Négociations

Brexit : vers une bataille de poissonniers

il y a 10 min 37 sec
décryptage > Media
En route vers les César de la connerie

"Mâles et blancs". Vous avez aimé la saison 1 ? Vous adorerez la saison 2 !

il y a 41 min 3 sec
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Pourquoi la pollution automobile aurait quand même baissé (et peut-être même plus) sans la politique anti-voitures d’Anne Hidalgo
il y a 1 heure 7 min
décryptage > International
Bonnes feuilles

La colère du peuple algérien face au règne d'Abdelaziz Bouteflika

il y a 1 heure 14 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

La philosophie : ce sentiment premier de l’existence

il y a 1 heure 15 min
décryptage > International
Un homme averti n’en vaut toujours pas deux

Nouvelles ingérences électorales (de Russie ou d'ailleurs) en vue : les démocraties occidentales toujours pas vaccinées

il y a 1 heure 32 min
décryptage > Société
M'as-tu vu

Voyeurisme, une addiction contemporaine : il y a ceux qui filment...et ceux qui regardent

il y a 1 heure 59 min
pépites > Société
Profilage
Le PDG de Rynair fait polémique en expliquant que les terroristes sont souvent des hommes seuls musulmans, pas des familles
il y a 18 heures 45 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le Serpent et la Lance Acte 1" : Un thriller Aztèque comme vous n'en avez jamais vu !

il y a 21 heures 48 min
décryptage > Culture
Too much

Start-up nation oui, anglais à l’eurovision non : qui importe quel mot dans le français d’aujourd’hui ?

il y a 23 heures 35 min
décryptage > France
Kafkaïen

Ces fautes de l’administration française

il y a 27 min 40 sec
décryptage > International
Désaveu

Elections législatives en Iran : une abstention record et un avenir inquiétant

il y a 50 min 1 sec
décryptage > Europe
Bonnes feuilles

L’Europe face aux défis migratoires

il y a 1 heure 14 min
décryptage > Environnement
Bonnes feuilles

Agriculture : l’élevage, l’allié de la planète

il y a 1 heure 14 min
décryptage > Education
Mal adaptés

Pourquoi les plus introvertis sont injustement traités par le système scolaire

il y a 1 heure 16 min
décryptage > High-tech
Menace

Ransomware : radioscopie d'un méga risque économique sous estimé en France

il y a 1 heure 45 min
light > People
Reconversion
L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)
il y a 17 heures 47 min
pépites > International
Enquête
L’association L’Arche révèle des abus sexuels qu'aurait commis Jean Vanier, son fondateur
il y a 19 heures 17 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Une histoire d’amour" : Intensité discutable

il y a 22 heures 1 min
décryptage > France
Image d'Epinal

Nos ancêtres les paysans : mais au fait combien de français ont encore une idée de la vie à la ferme ?

il y a 1 jour 21 sec
© Reuters
© Reuters
Prévisions

J - 100 : les 5 questions clés de la présidentielle 2017

Publié le 20 janvier 2017
Sur quoi peut déboucher dimanche la primaire de la gauche ? Emmanuel Macron est-il vraiment en mesure de se qualifier pour le 2eme tour de la présidentielle ? François Fillon a-t-il raison de ne pas vouloir amender son projet ? Depuis quelques jours les soutiens de Nicolas Sarkozy se distinguent dans la campagne de François Fillon, sont-ils maltraités ? Nombre de parlementaires LR veulent revenir sur le non cumul et dénoncent des élus apparatchiks ou hors sol, est-ce une réalité ?
Xavier Chinaud est ancien Délégué Général de démocratie Libérale et ex-conseiller pour les études politiques à Matignon de Jean-Pierre Raffarin.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Xavier Chinaud
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Xavier Chinaud est ancien Délégué Général de démocratie Libérale et ex-conseiller pour les études politiques à Matignon de Jean-Pierre Raffarin.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Sur quoi peut déboucher dimanche la primaire de la gauche ? Emmanuel Macron est-il vraiment en mesure de se qualifier pour le 2eme tour de la présidentielle ? François Fillon a-t-il raison de ne pas vouloir amender son projet ? Depuis quelques jours les soutiens de Nicolas Sarkozy se distinguent dans la campagne de François Fillon, sont-ils maltraités ? Nombre de parlementaires LR veulent revenir sur le non cumul et dénoncent des élus apparatchiks ou hors sol, est-ce une réalité ?

Su quoi peut déboucher dimanche la priamaire de la gauche ? 

A part le devenir du Parti Socialiste ? Difficile à dire.

On se croirait dans le film « INCEPTION », dont le scénario mettait en scène des rêves enchevêtrés les uns dans les autres dans un monde virtuel… vous avez le match Hamon/ Montebourg pour le leadership de la gauche dure, dans le match gauche toute/ social-démocratie avec Valls au sein de la primaire, tout cela dans le match entre Mélenchon-Macron et le gagnant à venir de la primaire pour enfin s’opposer à Fillon et le Pen en avril prochain !

Vu d’aujourd’hui une seule certitude, si le gagnant de la primaire ne gagne pas l’élection présidentielle, le parti socialiste ne survivra pas en l’état.

Emmanuel  Macron est-il vraiment en mesure de se qualifier pour le 2eme tour de la présidentielle ?

La dynamique est aujourd’hui chez l’ancien ministre de l’économie et cela inquiète dans tous les camps, c’est donc que le scénario est envisageable mais attendons le résultat de la primaire socialiste, apprécions cela en février, que le décor soit planté et que commence  la cristallisation de l’opinion.

Trois éléments peuvent favoriser ou empêcher cette qualification : la primaire à gauche, François Bayrou et la manière dont E. Macron constituera son équipe de gouvernement et sa majorité parlementaire.

Si la primaire socialiste ne parvient pas à imposer un candidat capable de trouver un espace entre JL Mélenchon et E. Macron cela favorisera ce dernier.

Si Francois Bayrou décidait de rejoindre celui qui défend des positions très proches des siennes, notamment sur la recomposition des structures et des pratiques politiques ce serait sans doute décisif.

Enfin pour convaincre dans les 3 mois à venir qu’il a l’épaisseur et le niveau pour diriger le pays, E. Macron devra montrer sur la base d’un projet abouti, sa capacité à constituer une équipe gouvernementale et une majorité à l’Assemblée Nationale. Dans les deux cas il ne suffira pas d’agréger les soutiens de la première heure, mais de réunir pour l’exécutif des gens capables de diriger leurs administrations et porter un projet cohérent  et pour l’Assemblée Nationale, investir des candidats dont la sélection tiendra d’avantage de la représentativité que de l’étiquette et de la volonté d’un collectif du changement plus  que de la continuation de pratiques anciennes.

François Fillon a-t-il raison de ne pas vouloir amender son projet ? De refuser tout compromis avec les centristes et François Bayrou en particulier ?

La cohérence est une qualité comme la persévérance, il a reconnu lui-même quelques erreurs, soit.

Mais le vrai sujet n’est pas de négocier tel ou tel point avec ses alliés virtuels, mais de rassembler une majorité de français derrière soi. Considérer ou non que F. Bayrou est un boulet dans son camp est sans intérêt, mais rassurer et entrainer ceux qui comme ce dernier, pensent qu’en l’état, tel qu’exprimé, son projet laisse dans l’expectative ou que la restauration d’une droite à l’identique, qui depuis 15 ans est co-responsable de l’état du pays, là est l’enjeu majeur.

A F. Fillon de fixer la limite entre persévérance et obstination, à F. Bayrou de faire de même.

Depuis quelques jours les soutiens de Nicolas Sarkozy se distinguent dans la campagne de François Fillon, sont-ils maltraités ? Représentent-ils un courant ?

Ces saillies médiatiques sont ridicules et ne témoignent que de la tentative personnelle et égotique d’existence de leurs auteurs.

 Il n’y a aucun sens à vouloir structurer des courants à partir des candidats battus aux primaires, pas plus chez ceux qui ont soutenu N. Sarkozy, qu’A. Juppé ou d’un autre. L’offre politique doit se rénover autour des sujets de fond que sont l’Europe, institutions/décentralisation, les sujets de société, pas sur des figures de style concernant les heures supplémentaires ou le taux de TVA.

La droite a un candidat, il lui appartient de faire campagne avec ceux qui adhèrent à sa démarche, sans posture ou imposture, les électeurs trancheront. S’il l’emporte LR connaitra à nouveau la difficile équation du parti du Président, s’il perd LR implosera et la recomposition se fera sur de vrais clivages.

Nombre de parlementaires LR veulent revenir sur le non cumul et dénoncent des élus apparatchiks ou hors sol, est-ce une réalité ?

 
Beaucoup d’hypocrisie dans ce débat, faut-il rappeler que le non cumul ne concerne que les parlementaires désireux de conserver ou d’exercer un mandat local exécutif ! C’est actuellement le cas de près de la moitié des députés LR sortants… 
 
Le « hors sol » ne sera pas s’ils acceptent de rester simple conseillers municipaux ou départementaux et à l’usage, seront élus essentiellement des candidats qui auront exercé avec succès une responsabilité locale. 
 
Quant aux « apparatchiks », si les partis choisissaient leurs candidats sur la compétence qu’ils auront à exercer le mandat pour lequel ils les investissent, plutôt que pour caser tel soutien ou recaser tel battu, la question ne se poserait pas.
 
Je comprends d’avantage que la question se pose pour les sénateurs qui eux représentent les collectivités locales, mais ceci devrait alors faire partie d’un projet plus large visant entre autres, à réduire le nombre de parlementaires et à simplifier le mille-feuille politico-administratif.
Ces questions comme tout ce qui concerne nos institutions ne devraient-elles pas relever d’un débat devant les français conclu par referendum ? Cela aboutirait plus probablement que les promesses sans suite des gouvernants successifs.
 

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Patrick Bruel se pète le genou et retrouve l’amour, Britney Spears le pied et reste sous tutelle, Adele les plombs et reste seule; Benjamin Biolay in love d’Anaïs Demoustier, Nicolas S. & Carla B. de leur canapé; Voici sait des trucs sur Benjamin G.

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

04.

La réaction de la femme de Griveaux

05.

Nos ancêtres les paysans : mais au fait combien de français ont encore une idée de la vie à la ferme ?

06.

Voyeurisme, une addiction contemporaine : il y a ceux qui filment...et ceux qui regardent

07.

Fermeture de Fessenheim : vers une fragilisation à long terme des compétences de la filière nucléaire et notamment pour la construction des futurs EPR

01.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

02.

Sos macronie en perdition ? Le poids des (non) mots, le choc des photos

03.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

04.

Les gros salaires de plus en plus gros... Mais qu'est ce qui peut justifier de telles extravagances ?

05.

L’hiver noir du macronisme : quels lendemains pour LREM ?

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

01.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

02.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

03.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

04.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

05.

La réaction de la femme de Griveaux

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
arcole 34
- 18/01/2017 - 10:15
PAS FACILE
De rénover la démocratie parlementaire.