En direct
Best of
Best of du 28 novembre au 4 décembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Record de cagnotte pour l’EuroMillions : et au fait, voilà ce que font les vrais riches quand ils ont 200 millions devant eux

02.

Rihanna a un nouveau lover rappeur cogneur; Pas con(finé)s : Patrick Bruel & Ary Abittan sont allés à un dîner clandestin, George Clooney a un coiffeur du même genre dans sa vie; Elie Semoun est sûr qu’il n’y a rien entre François Hollande et son ex

03.

40 ans après son départ vers les profondeurs de l'espace, Voyager continue de découvrir des phénomènes inconnus

04.

Le magazine Time choisit son "enfant de l’année" mais réalise-t-il vraiment ce qu’il fait ?

05.

Macron en appelle à l’ONU. Et contre qui ? Contre Darmanin et Castex !

06.

L'étrange fiasco de la stratégie gouvernementale sur la grippe

07.

Immigration : au coeur du choix des pays de destination pour les réfugiés

01.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

02.

Record de cagnotte pour l’EuroMillions : et au fait, voilà ce que font les vrais riches quand ils ont 200 millions devant eux

03.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

04.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

05.

Pour une Charte de l'Islam de France : la primauté des lois françaises sur la charia n'est pas négociable

06.

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

01.

Valéry Giscard d’Estaing, le plus grand président de la Ve République après De Gaulle

02.

Loi de Dieu ou loi de la République ? Ce que Jean-Luc Mélenchon feint de ne pas comprendre sur la différence entre l’islam politique et les autres religions

03.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

04.

Covid-19 : Et si la première cible à convaincre de l’efficacité du vaccin étaient les médecins et soignants eux-mêmes ?

05.

Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger

06.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

ça vient d'être publié
pépites > Justice
Justice
Attentat de la rue des Rosiers : le suspect extradé de Norvège mis en examen et écroué
il y a 1 heure 54 min
pépite vidéo > International
My heart will go on
Une entreprise américaine veut proposer des visites touristiques sous-marines du "Titanic"
il y a 3 heures 9 min
pépites > Politique
Elections
Régionales : la candidature de Jean-Michel Blanquer en Ile-de-France se précise
il y a 3 heures 28 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Retour à Martha’s Vineyard" : Trois vieux amis tentent de retrouver la magie du passé. Un beau récit romanesque et nostalgique

il y a 3 heures 50 min
light > Media
Sujet sensible
Royaume-Uni : Netflix accusé de "troller la famille royale" en promouvant un documentaire "mensonger" sur le mariage de Diana et Charles
il y a 4 heures 4 min
pépites > Europe
No deal
Brexit : "les conditions d'un accord ne sont pas réunies", notent les négociateurs
il y a 4 heures 47 min
décryptage > Science
La vérité est ailleurs

40 ans après son départ vers les profondeurs de l'espace, Voyager continue de découvrir des phénomènes inconnus

il y a 6 heures 33 min
décryptage > Santé
Pénurie

L'étrange fiasco de la stratégie gouvernementale sur la grippe

il y a 6 heures 56 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Consommation, Black Friday : adieu le bio, local ou circuit court, 3 Français sur 4 vont regarder d’abord le prix

il y a 7 heures 15 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Rihanna a un nouveau lover rappeur cogneur; Pas con(finé)s : Patrick Bruel & Ary Abittan sont allés à un dîner clandestin, George Clooney a un coiffeur du même genre dans sa vie; Elie Semoun est sûr qu’il n’y a rien entre François Hollande et son ex
il y a 7 heures 28 min
pépite vidéo > France
Vestiges
Sahara : des déchets français radioactifs enfouis sous le sable ?
il y a 2 heures 57 min
pépites > Société
Contrôles au faciès
Après des propos d'Emmanuel Macron, des syndicats de police appellent à l'arrêt des contrôles d'identité
il y a 3 heures 19 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Art Nouveau" : un architecte visionnaire à Budapest juste avant les heures sombres de la guerre de 1914. Un roman dense, bien écrit mais un peu décevant

il y a 3 heures 46 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le métier de mourir", Prix Renaudot des Lycéens 2020 : le roman inoubliable d'une histoire vraie

il y a 3 heures 53 min
pépites > International
Désengagement
Somalie : la "majorité" des troupes américaines vont se retirer, annonce le Pentagone
il y a 4 heures 24 min
pépites > Société
Droit à l'enfant
L'Assemblée nationale assouplit les conditions d'adoption
il y a 5 heures 27 min
décryptage > Media
L’innocence plus forte que la sagesse ?

Le magazine Time choisit son "enfant de l’année" mais réalise-t-il vraiment ce qu’il fait ?

il y a 6 heures 43 min
décryptage > Politique
Rien de nouveau

Emmanuel Macron chez Brut : le message, c’est le médium

il y a 7 heures 6 min
décryptage > High-tech
Deux poids, deux mesures

Des documents internes montrent que Facebook souhaite modérer les discours de haine contre les Noirs de manière plus agressive que les commentaires anti-blancs : gestion fine d'une réalité complexe ou délire d'apprentis-sorciers woke ?

il y a 7 heures 22 min
décryptage > Politique
Il ne vous est pas interdit de rire

Macron en appelle à l’ONU. Et contre qui ? Contre Darmanin et Castex !

il y a 7 heures 33 min
© wikipédia
© wikipédia
I, Robot

Révolution génétique : les 7 utilisations de CRISPR qui pourraient changer notre vie (sans tomber dans un cauchemar futuriste)

Publié le 06 janvier 2017
Les modifications génétiques avec la technologie Crispr vont bientôt révolutionner nos vies et pour le mieux. Ce procédé dès 2017 pourra aider de nombreux domaines de la santé en passant par l'alimentaire. Voici comment.
Ari Massoudi
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ari Massoudi est docteur en biologie cellulaire et moléculaire à l'Université de Nice Sophia-Antipolis, après plusieurs années de recherche sur la biologie des cellules souches humaines, il est aujourd'hui consultant en stratégie auprès des...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les modifications génétiques avec la technologie Crispr vont bientôt révolutionner nos vies et pour le mieux. Ce procédé dès 2017 pourra aider de nombreux domaines de la santé en passant par l'alimentaire. Voici comment.

La technologie Crispr se développe désormais sur tous les terrains, comment va-t-elle révolutionner nos vies en 2017 ?

Ari Massoudi : La biotechnologie CRISPR/Cas9 (ou simplement CRISPR pour Clustered regularly interspaced short palindromic repeats) est révolutionnaire pour ses applications en recherche fondamentale et appliquée. Mais est-ce que nos vies en seront impactées en 2017, cad est-ce que nous serons un jour utilisateurs, consommateurs ou clients de produits ayant eu affaire au CRISPR ? La réponse est non, pas pour 2017 en tout, il faudra attendre encore quelques années.

Tout d’abord expliquons simplement ce qu’est cette technologie (au sens de technique nouvelle). Le système CRISPR est un complexe nucléo-protéique (cad fait de protéine et d’acide nucléique - biomolécules de la famille de l’ADN -  et pour être précis, d’acide ribonucléique ARN) produite par certaines bactéries pour se défendre des attaques de virus (car oui, même les bactéries attrapent des “rhumes” viraux qui peuvent leur être mortels. Ces virus qui attaquent les bactéries sont une voie très prometteuse pour combattre la résistance bactérienne aux antibiotiques). Après avoir été identifié et la fonction mis en lumière, le système CRISPR a été utilisée par les chercheurs pour en faire une technique de modification des gènes dans la cellule. Nous disposions déjà d’un panel de techniques en biologie moléculaire permettant l'ingénierie génétique. Mais par rapport à l’existant, la technologie CRISPR est révolutionnaire en ce sens qu’elle est très facile d’utilisation, qu’elle réduit les coût et le temps nécessaire pour modifier les gènes, la modification est ultra précise (on n’a pas d’erreur de ciblage qui peut entraîner des effets secondaires), et cerise sur le gâteau, la technique est universelle, en effet, CRISPR fonctionne dans toutes les types de cellules (cellules animales, végétales, champignons ou bactériennes). Bref, donnez moi quelques milliers d’euros, avec mon background de biologiste moléculaire, je vous produis des OGM (organisme génétiquement modifié) dans mon garage ! Voilà la promesse de la technologie CRISPR.

Donc si vous n’êtes pas sensibles à l’idée d’être un jour utilisateur, consommateur ou client de produits OGM, voir d’être vous même (ou vos descendants) un OGM, nous allons parcourir quelques pistes dont la technologie CRISPR pourrait être un acteur majeur dans les années avenirs.

  • En aidant à l’étude des gènes ?

En recherche fondamentale et appliquée, CRISPR permet de modifier n’importe quel gène dans tout type de cellule. On peut éliminer un gène pour étudier sa fonction, et aller encore plus loin, puisqu’on peut aussi juste changer légèrement un gène pour que la protéine qui en résulte soit différente d’un seul acide aminé par rapport à la protéine normale (pour rappel, depuis un gène - message codé dans l’ADN cad la molécule de nos chromosomes - la cellule produit un ARN qui ensuite permet la production d’une protéine faite d’une combinatoire d’acides aminés ; les protéines sont les molécules en charge de tous les travaux spécifiques dans nos cellules).

Si on peut modifier n’importe quel gène dans n’importe quelle cellule, par extension, on peut donc produire des OGM. Chez l’animal, pour produire un OGM, il faut modifier le gène ciblé dans un oeuf fécondé (seule cellule totipotente capable de donner un organisme entier), puis d’implanter cette oeuf dans l’utérus d’une mère porteuse. Pour les végétaux, en théorie c’est encore plus simple, puisque toutes les cellules de la plante sont totipotentes et peuvent individuellement (une fois isolée, modifiée génétiquement et cultivée dans des conditions appropriées), redonner la plante entière, une plante génétiquement modifiée qui produira des graines génétiquement modifiées.

La génération d’OGM peut bien sur avoir de nombreuses applications.

  • En augmentant la réserve de nourriture mondiale ?

Si on arrive à produire des végétaux OGM, à forte valeur nutritionnelle, capable de pousser dans des conditions arides auxquelles la plante normale ne survivrait pas, oui, on peut imaginer que la technologie CRISPR puisse y contribuer. De tels OGM permettront de diminuer voir d’abandonner l’usage des engrais minéraux produites par l’industrie chimique. On peut même imaginer des plantes OGM capables de pousser sur Mars dans l’objectif de la conquête et de l’habitation de cette planète par l’Homme !

  • En identifiant les traitements possibles de la maladie d’Alzheimer ? En développant des nouveaux soins contre le cancer ? En détruisant des virus comme l’hépatite ou le VIH ?

Comme dit précédemment, la facilité avec laquelle on peut dorénavant modifier les gènes dans la cellule par la technologie CRISPR, et par extension, de générer des OGM de quasiment tout type d’animaux, permettra de comprendre la fonction de nombreux gènes et leurs implications dans les maladies. Comprendre finement la physiopathologie d’une maladie est la base pour ensuite développer des thérapeutiques les plus spécifiques et les plus ciblées possibles. Concernant le cancer (ou les cancers), le développement de la tumeur est un processus à plusieurs étapes déclenché par des mutations innées et acquises, qui causent l'anomalie fonctionnelle et déterminent l'initiation et la progression de la tumorigenèse. Avec le système CRISPR, on pourra générer des animaux OGM développant un cancer de type particulier, et ces animaux OGM permettront aux chercheurs de comprendre le cancer de façon beaucoup plus poussée.  

La technologie CRISPR pourrait aussi être utilisée en tant qu’outil thérapeutique, notamment pour les maladies génétiques telles que la myopathie de Duchenne, la mucoviscidose et nombreuses autres maladies génétiques. Le problème ici est l’administration de la technologie aux patients. Comment délivrer le système CRISPR dans un organisme adulte composé de milliards de cellules ?  En effet, on peut corriger avec la technologie CRISPR la mutation génétique dans des cellules isolées in vitro, mais chez les patients, c’est une autre affaire. On peut envisager de corriger la mutation dans l’oeuf fécondé in vitro en procréation médicalement assistée pour des parents à haut risque (antécédents familiaux d’une maladie génétique). Concernant le cancer, plusieurs études utilisant CRISPR pour cibler directement l’ADN génomique dans les cellules cancéreuses sur des modèles de cancer cellulaire (cad in vitro) et animal ont montré un réel potentiel thérapeutique. Et dans les infections virales, le système CRISPR pourraient également être un outil très efficace pour cibler spécifiquement l’ADN du virus dans les cellules infectées. Il faudra néanmoins encore de nombreuses années avant que ces protocoles expérimentaux soient utilisés en clinique. A titre d’exemple d’une approche prometteuse actuellement en étude est de générer des moustiques OGM fertile mais non infectables par le virus responsable du chikungunya, et l’idée est de lâcher ces moustiques OGM dans les zones à risque pour qu’elles supplantent les moustiques normaux. Ainsi, le virus du chikungunya se verrait priver de son vecteur et la maladie disparaîtra en peu de temps.

  • En baissant notre dépendance à la pétrochimie ?

Une des pistes les plus prometteuses est la production d’OGM issu de levure (cad des champignons microscopiques) qui produiront des biocarburants. L’intérêt des levures par rapport aux plantes OGM est leur facilité de production (qui se fait dans des bio-incubateurs avec un environnement maîtrisé au lieu de vaste champs avec le risque de voir les plantes OGM contaminer des champs voisins) et le rendement élevé en produit à haute valeur ajoutée que l’on espère récolter.   

  • En utilisant des plantes pour créer des nouveaux médicaments ? 

Là encore, la facilitée avec laquelle CRISPR permet de générer des OGM, ouvrent la voie à ce genre d’application, mais aussi à la génération de plantes OGM entrant notre alimentation résistantes à des maladies ou aux insectes ce qui augmentera les rendements de production sans utilisation de pesticides et autres traitement chimiques exogènes.

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires