En direct
Best of
Best of du 8 au 14 juin
En direct
© Reuters
Arbeit macht frei…
Auschwitz une œuvre d'art ? C'est en tout cas ce que pense le Musée des arts décoratifs de Paris !
Publié le 20 décembre 2016
Tous les goûts sont dans la nature. Mais il y en a certains qui pulvérisent les records du mauvais goût.
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Tous les goûts sont dans la nature. Mais il y en a certains qui pulvérisent les records du mauvais goût.

Le Bauhaus rayonna pendant longtemps sur tous les continents. Fondée en 1919 et morte en 1933 avec l'arrivée d'Hitler au pouvoir, cette école artistique produisit des objets, des toiles, du mobilier et fut surtout connue pour son architecture novatrice. Pour les Nazis, elle était l'incarnation même de ce qu'ils appelaient "l'art dégénéré". Leur victoire signa l'arrêt de mort du Bauhaus. Nombre de ses architectes partirent pour Tel Aviv ou l'on peut admirer les immeubles par eux dessinés. 

Tous les créateurs du Bauhaus n'étaient pas juifs, loin s'en faut. Certains même l'étaient moins que d'autres. Tel fut le cas de Frantz Ertl, élève du Bauhaus dans les années 1930. Sa vocation, qui n'était pas qu'architecturale, le poussa à devenir SS. Un homme de confiance qu'on chargea de construire les baraquements d'Auschwitz dont chacun peut aujourd'hui encore contempler l'harmonie et le style. Le Musée des arts décoratifs de la ville de Paris, scrupuleux et méthodique, n'a pas oublié Frantz Ertl. Et lui a accordé une place respectable dans son exposition consacrée au Bauhaus. 

Ainsi, sur un planisphère intitulé "l'héritage du Bauhaus" et indiquant les lieux majeurs des réalisations de cette école figure le nom d'Auschwitz. Fallait y penser… Fallait oser mettre dans cet héritage des baraquements sinistres ou des centaines de milliers d'hommes et de femmes sont morts. Pour commenter cela, on hésite entre les mots dégoût et mépris. Mais peut-être que les commissaires de l'exposition ont pensé qu'Auschwitz était un camp de villégiature où, selon les préceptes de l'oncle Adolph, l'on forgeait des esprits sains dans des corps sains ? 

Le journal Marianne, qui relate l'affaire, a interrogé les commissaires concernés. Les malheureux se sont dit "choqués par cette polémique". Et ont argué pour leur défense que le nom d'Auschwitz "était écrit en italique" afin de le distinguer des autres. Ah, Auschwitz en italique ! Que de grâce dans ces caractères fins, habituellement réservés aux citations de livres et de poèmes ! Ah, mourir en italique c'est tellement chic et élégant !

On notera toutefois que le SS Frantz Ertl n'a pas conçu les chambres à gaz. Ce qui est certainement une circonstance atténuante dans l'esprit des organisateurs de l'exposition. D'ailleurs, ils ne sont peut-être pas vraiment coupables. Quand des robots (même artistiquement cultivés) prennent la place d'êtres humains, toute infamie acquiert droit de cité. Récemment, le Musée des arts décoratifs a accueilli une exposition joliment baptisée "Tenue correcte exigée". On a pu y voir – le ridicule ne tuant plus depuis longtemps – la célèbre robe à fleurs de Cécile Duflot. On ne sait pas s'il y avait à côté un uniforme SS…

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Vol MH370 : "le pilote se serait envolé à 12 000 mètres pour tuer l'équipage dans la cabine dépressurisée ", selon un nouveau rapport
02.
Dents de la mer : les grands requins blancs remontent vers le Nord aux Etats-Unis, faut il redouter la même chose en Europe ?
03.
Auchan, Carrefour, Casino : mais que vont devenir toutes ces galeries marchandes et hypermarchés qui se vident ?
04.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
05.
L'homme qui ne voulait pas être le deuxième flic de France…
06.
Il manque d'écraser un malvoyant et sort de sa voiture pour le frapper
07.
Pourquoi les jeunes Français sont bien loin du portrait idéalisé d’une génération libertaire, ouverte et écolo…
01.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
02.
Auchan, Carrefour, Casino : mais que vont devenir toutes ces galeries marchandes et hypermarchés qui se vident ?
03.
Mariage de Karine Ferri : Nikos n'est pas venu, les autres stars non plus; Laeticia Hallyday se rabiboche avec son père, Meghan Markle aurait fait fuir sa mère, Rihanna renoue avec son milliardaire;  Kate Middleton snobe Rose, Britney Spears s'arrondit
04.
Cette nouvelle technique du dépistage du cancer de la prostate qui pourrait sauver de nombreuses vies
05.
Crise au sein de LREM dans le Nord : six députés claquent la porte
06.
Vol MH370 : "le pilote se serait envolé à 12 000 mètres pour tuer l'équipage dans la cabine dépressurisée ", selon un nouveau rapport
01.
PMA : la droite est-elle menacée de commettre la même erreur qu’avec le progressisme des années 60 qu’elle a accepté en bloc au nom de l’évolution de la société ?
02.
Voulez-vous savoir dans quelle France on entend vous faire vivre ? Regardez bien l'affiche de l'UNICEF !
03.
Mais pourquoi s’abstenir de faire des enfants pour sauver la planète alors que le pic démographique est passé ? Petits arguments chiffrés
04.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
05.
Les nouvelles figures « modérées » de l’islam de France et l’ombre des Frères-musulmans
06.
Réforme des retraites : pourquoi les salariés du privé ont toutes les raisons de s’inquiéter
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Benoit 2011
- 20/12/2016 - 16:16
ikaris
Pour la prochaine exposition baptisée " Auschwitz mon amour " c'est,à coup sur,vous qu'on embauchera comme commissaire....
ikaris
- 20/12/2016 - 14:54
En parler ou ne pas en parler, là est la question
Il faut arrêter de s'indigner sinon on ne peut parler de rien (vu que tout le monde voit le nazisme partout de nos jours). Le Bauhaus est né en même temps que le nazisme et certains de ses membres (en plus de celui évoqué) se sont reconverti au sein de l'appareil étatique nazi ... appareil étatique dont on ne savait pas où il mènerait dans les années 30 et de plus il faut bien vivre et tout le monde ne pouvait pas s'expatrier. Une exposition qui lui est consacré devra forcément aborder une peu le sujet. Je suis sûr qu'il y aurait eu indignation si on en avait pas parler, il y a indignation parce qu'on en parle pas comme il faudrait (on sort des mots de leur contexte pour grossir le trait) ... mais c'est quoi le problème ? Il faut embaucher un commissaire d'exposition casher pour en parler ou faire relire et tamponner sa copie par le CRIF ?
ISABLEUE
- 20/12/2016 - 14:26
A VOMIR
???
Tombés sur la tête ? sans cerveau ??? bande de dégénérés...